Jeudi 12 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Après les enfants, les vieux mendiants retirés des rues

Single Post
Après les enfants, les vieux mendiants retirés des rues

La mesure de retrait des enfants des rues est étendue aux vieux mendiants. « Il en va de même pour les personnes âgées. Elles sont nécessairement concernées par la décision qui a été prise » a informé le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, repris par Le Quotidien dans son édition de ce vendredi.

Il s’exprimait en marge de l’audience accordée par le Premier ministre aux maîtres coraniques hier, jeudi 14 juillet, dont le menu principal était le retrait des enfants des rues.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (09:28 AM)
    et les baye faux

    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (09:38 AM)
      les enfants dans la rue !!! mamelles almadie aeroport reste toujours des talibes
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (10:42 AM)
      lollllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll oui ils sont concernés pas de dsicrimintation. wouyayoy lol
  2. Auteur

    Hamle

    En Juillet, 2016 (09:45 AM)
    LES BAYES FALL DOIVENT DISPARAITRE DE LA RUE D AILLEURS ILS SONT INCONFORTABLES ET AGRESSIFS . CE PAYS A BESOIN DE DISCIPLINE ET DE RIGUEUR FACE A CETTE MENDICITE QUE LE BON DIEU D AILLEURS N AIME PAS .AU BURKINA IL EST INTERDIT DE MENDIER .TOUS LES BOROMS YATES SONT BOURKINABES . IL FAUT LES DENONCER ACTUELLEMENT ILS SE CACHENT POUR RESSORTIR APRES. APPUYONS LES AUTORITES A LESSIVER CE PAYS
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (13:28 PM)
    De grâce pas de recul gouvernemental sous pression maraboutique. La mendicité des anciens est différente de ce que nous voyons actuellement (des enfants loués au parents, des femmes bien portantes khésalisées, des handicapées avec des greffages, à côté des lépreux de Wagane DIOUF, des Maliens puants, etc,). Le Sénégal présente un visage hideux face aux étrangers. Il est plus que temps d'y remédier.

    Tous ceux qui crient, sont nourris par l'argent facile soutiré aux enfants. Les mares à boue, des vautours, il faut les tuer. Il faut gagner son pain à la sueur du front. Toute insulte est pardonnée par une musulmane qui essaie de suivre les préceptes de notre religion si noble. Salam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email