Mardi 22 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Benoît Sambou annonce la réinsertion des employés des ex-agences d'emploi des jeunes

Single Post
Benoît Sambou annonce la réinsertion des employés des ex-agences d'emploi des jeunes

Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des valeurs civiques, Benoît Sambou, a annoncé, vendredi à Dakar, ''la réinsertion'' des employés des ex-agences de l'emploi des jeunes dans les nouveaux projets et programmes du gouvernement.

 

''J’ai demandé au nouveau directeur de l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi des jeunes (ANPEJ) de voir comment redéployer le personnel résiduel dans les différents projets et programmes'', a t-il déclaré.

 

''Donc, selon lui, il n’ y a pas à s’affoler ni à avoir peur, je prends l’engagement de faire en sorte que ceux qui ne seront pas retenus puissent être redéployés’’.

 

Il s’exprimait au sortir d’une réunion interministérielle consacrée à l'emploi des jeunes, en présence du Premier ministre Aminata Touré. M. Sambou a rappelé que ‘’tous les employés de ces différentes agences étaient d’accord sur la nécessité de les rationaliser’’.

 

Le 16 décembre dernier, le chef de l'Etat, Macky Sall, annonçait la suppression du Fonds national de promotion des jeunes (FNPJ), de l'Agence nationale pour l'emploi des jeunes (ANEJ), de l'Agence pour l'emploi des jeunes des banlieues (AJEB) et de l'Agence nationale d'appui aux marchands ambulants (ANAMA).

 

Il avait signalé que ces agences seraient supprimées et regroupées en une seule structure, devenue l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi des jeunes (ANPEJ) et placée sous la direction d'Amadou Lamine Dieng.

 

''Des instructions ont été données au directeur de la nouvelle agence pour que le recrutement se fasse de manière prioritaire dans le personnel de ces différentes agences. Il faut dire qu’ils étaient déjà 236 et la nouvelle agence n’a besoin que de 83, donc un choix rigoureux va se faire’’, a dit Benoit Sambou.

 

Selon lui, la dernière action serait de voir ''dans la mesure du possible pour ceux qui ne seront pas redéployés, comment ils pourront accéder à des crédits au sein même de l’agence pour monter leurs propres structures’’.

 

‘’Nous sommes conscients que la perte d’un emploi est quelque chose de douloureux, que nous n’aurions pas souhaité, mais nous sommes en train de travailler à apporter une réponse à cette difficulté’’, a t-il assuré.

 

Il s’agira selon M. Sambou de ''mobiliser des ressources pour payer les arriérés de salaires car la grosse difficulté c’est qu’au moment de la fermeture de ces agences, en dehors du FNPJ, toutes les autres étaient en situation de cessation de paiement de salaires''

 

Il a ainsi souligné l'importance de trouver des ''ressources additionnelles pour accompagner ce personnel et résorber ce passif’’.

 

‘’Tout cela, c’est pour les accompagner. Donc il faudra se calmer, car je ne marche pas sous le coup de la pression nous sommes conscients qu'il y a une situation qui nécessitait que les agences soient restructurées et quand c’est le cas il faut comprendre qu’il y a des pertes d’emplois (...)’’, a-t-il soutenu.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email