Dimanche 24 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Covid-19 et Korité: Les symptômes d’une fête sobre

Single Post
Covid-19 et Korité: Les symptômes d’une fête sobre
A l’instar de la fête de Pâques, celle de l’indépendance (4 avril) et du Travail (1er mai), l’une des grandes fêtes de la communauté musulmane, l’Aïd-El Fitr, n’échappera pas, elle aussi, aux réalités du contexte. Ce sont les symptômes d’une fête sobre qui se profile à l’horizon. La pandémie à Covid-19 est passée par là, a fait constater le journal Kritik’, dans sa livraison du jour.

D’habitude, à l’approche d’une fête de cette nature, les gens s’attelaient à effectuer les derniers réglages afin de ne pas manquer aux rituels et être comme des anges durant le jour j. Les ateliers de tailleurs, à titre illustratif, ne désemplissaient pas. Mais cette année, les tailleurs se sont résignés dans la confection de masques de protection, car difficile pour eux d’accueillir, en ces temps de galère, des clients qui souhaitent coudre un tissu pour la fête.

Cheikh Mbacké, un d’eux, témoigne, dans les colonnes de ‘’Kritik’’’: «Cette année va nous marquer pendant longtemps. Les clients se comptent au bout des doigts. Et on ne sent même pas un quelconque enthousiasme venant d’eux».

L’enthousiasme d’assister à une fête qui s’approche ne se lit même pas dans les yeux des Sénégalais. A l’image de Thierno Mamadou Lamine Kane, ce père de famille qui compte réduire ses dépenses de la fête pour faire face à l’avenir qui ne semble pas prometteur, beaucoup de Sénégalais n’entendent pas faire dans le gaspillage. «Chacun sait là où s’arrêtent ses capacités, tout comme nous savons que les temps sont durs à cause de cette maladie. Donc, je compte limiter mes dépenses pour la Korité. Je suis convenu avec mon épouse qu’on va seulement acheter du prêt-à-porter pour les enfants. Et le reste, c’est la consommation. Là aussi, c’est le juste nécessaire, car la fête va passer, mais nous, nous allons rester avec, nous le virus», confie-t-il.

 Pour la famille Sow, quelque part à l’Unité 24 des Parcelles Assainies, «cette année, il n’y aura pas de fête avec la grande famille, en présence de tous ses membres ». Ibrahima Sow explique: «Notre famille a coutume de se réunir à l’unité 26 des Parcelles Assainies, là où est nichée notre grande maison familiale, pour chaque Korité. Mais cette année, nous ne comptons pas nous y rendre à cause de la maladie. Nous allons fêter, ma femme, mes enfants et moi, ici. La fête dans l’intimité de notre appartement à l’unité 24. On transgresse exceptionnellement la tradition».

Autant de choses qui constituent le socle de notre vie en communauté sont en train de subir de plein fouet les conséquences d’une société en dynamique dont la cause n’est rien d’autre que le virus. L’ambiance est plutôt morne et morose partout. A l’horizon d’une journée qui marque la fin d’un mois de jeûne et de réserve, voilà les signes d’une fête des poulets qui sera sobre.

Au Sénégal, comme partout dans le monde, la Korité sera célébrée, ce weekend.

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 jours (15:48 PM)
    Le noir qui fête une fête Arabe. On marche sur la tête. Les arabes ne vous considèrent pas comme des musulmans. Faut vous mettre ça dans la tête. Rien n'est authentique chez le noir, tout est copié, emprunté.
    • Auteur

      Merci Khalife De Tous

      il y a 2 jours (15:59 PM)
      béni soit ya djal wal ikram de m'avoir inspiré d'aller prier ce vendredi à massalikoul jinnan, moi talibe' cheikh perdu par ceux qui ont " confisqué les clefs " qui ne leur appartiennent pas. j'ai frémi à l'appel de la voix magique du muezzin dans cette mosquée digne des " mille et une nuit". serigne touba est heureux depuis là-bas en paix et " belle demeure ".
    • Auteur

      Black

      il y a 2 jours (16:41 PM)
      l'arabe est le pire des humains. le noir soufre plus ds le pays arabe que nul part ailleurs. que faisons ns à apprendre et pratiquer leur religion qui ns divise et ns exploite. si on a besoin d'une religion, d'un dieu pourquoi ne pas en inventer comme les chinois, les indiens, les juifs, les arabes, les grecs, les égyptiens, les mayas, les aztèques, nos propres ancêtres avant l'arrivé des blancs et des arabes etc etc etc.....
  2. Auteur

    il y a 2 jours (16:10 PM)
    Nitt kou niol, l'idiot éternel de cette humanité. Le blanc le colonise et l'arabe le lobotomise avec sa religion.
    Auteur

    il y a 2 jours (16:31 PM)
    Pourquoi doit on perpetrer les coutumes du peuple d'Arabie ? Pourquoi l'Africain veut se comporter comme un arabe ? Parler leur langue, ne lire que les livres et pensées venant d'Arabie ? Rien n'est bon chez nous? Il faudrait que le noir sache qu'il avait une culture bien avant la venue de cette culture arabe qu'on nous impose. Le bon noir musulman doit pouvoir imiter a la lettre ce qu'un speudo prophète arabe faisant au 7 ème siècle ? Utilisez votre cerveau un tout petit peu.
    Auteur

    il y a 2 jours (16:35 PM)
    On nous exige de cherir le coran que 99,99% des sénégalais ne savent même pas lire et comprendre le coran. N'importe quoi. Le noir est bête, gentil et très crédule. Manipulé comme un babouin !
    Auteur

    il y a 2 jours (16:47 PM)
    La religion c'est de la daube rien de plus. Vous perdez votre temps. Le coran est bourré d'inepties du genre "Dieu récompense les bonnes actions sur terre avec 72 vierges au Paradis" qui peut croire a cette fable ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email