Samedi 11 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Covid-19 : Ndèye Saly Diop Dieng lance la campagne «des masques pour sauver des vies»

Single Post
Covid-19 : Ndèye Saly Diop Dieng lance la campagne «des masques pour sauver des vies»
La ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants, Mme Ndèye Salimata Diop Dieng, a lancé la campagne «Des masques pour sauver des vies, contre la Covid-19, les femmes se mobilisent». La cérémonie officielle de lancement, qui s’est tenue ce jeudi 4 juin, au siège de son ministère à Dakar, a noté la présence notamment, de ses homologues Mme Zahra Iyane Thiam, ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, Mme Néné Fatoumata Tall, ministre de la Jeunesse, Mme Angélique Manga, ministre-conseiller à la Présidence de la République et Docteur Anta Sarr Diacko, présidente du Conseil d’orientation du fonds de l’habitat social.

«Impliquer les femmes dans le combat»

En effet, initiée par la tutelle et lancée le 5 mars dernier, cette campagne nationale de collecte de masques se veut une contribution des femmes au programme de résilience économique et sociale défini par le Chef de l’État Macky Sall dans le but d’asseoir la lutte contre la Covid-19 au Sénégal. Elle vise notamment à impliquer les femmes dans le combat contre la maladie. C’est pourquoi, Mme le ministre de la Femme a bien voulu associer toutes les femmes du pays sans exclusif à cet élan de solidarité auquel toutes les femmes ont également répondu favorablement.

Plus d’un million de masques collectés à Dakar

Selon Mme le ministre, la campagne a permis d’«élever des voix féminines très forte sur les enjeux économiques et sociaux de la pandémie et sur les exigences qu’elle compose pour une relance post-crise permettant de rattraper le retard». Elle a également permis de dépasser l’objectif fixé de collecter plus d’un million de masques dont l’usage, pour elle, peut «substantiellement contribuer à l’endiguement du mal que nous avons en commun de combattre et de vaincre».

A l’en croire, ces résultats procèdent de la mise en commun des efforts et de l’intelligence des femmes mais aussi et surtout de la générosité spécifiquement féminine».

A ce titre, Ndèye Salimata Diop Dieng a magnifié la forte mobilisation et l’engagement exceptionnel des femmes dans tous les départements du Sénégal et au sein de toutes les associations féminines. «Mes chères sœurs et filles, aujourd’hui nous relevons ensemble une partie du défi de la collecte des masques mais force est pour nous de considérer que ce n’est là qu’un résultat intermédiaire qu’il nous faut considérer en termes de stock tout en l’articulant à une distribution judicieuse», a-t-elle lancé.

Toutefois, au regard de l’évolution de la pandémie dans le pays, la tutelle n’a pas manqué d’insister sur «la responsabilité des femmes dans la sensibilisation et sur l’obligation pour chacune et chacun de respecter» les gestes barrières dans tous les espaces de vie et de veiller à la santé des enfants et des personnes les plus vulnérables.

A l’occasion de cette cérémonie de lancement, les coordonnatrices départementales de collecte de la région de Dakar ont remis symboliquement à Mme le ministre les masques qu’elles ont pu collecter au niveau de leur localité. Il s’agit, de Mme Awa Guèye, pour le département de Pikine, Mme Néné Fatoumata Tall, point focal du département de Guédiawaye, Mme Aminata Lô, point focal du département de Rufisque, et enfin, Docteur Anta Sarr Diacko pour le département de Dakar.

«C’est le combat des femmes et des jeunes»

Selon Néné Fatoumata Tall, on ne peut lutter contre le virus sans impliquer les femmes et les jeunes. «Quand on parle de cas communautaire, c’est la communauté qui est visée. Et on ne peut pas parler de communauté sans parler de femmes et de jeunes. Ce combat-là, c’est le combat des femmes et des jeunes et nous sommes toutes debout derrière le ministre de la Femme pour endiguer définitivement cette pandémie», a soutenu la ministre de la Jeunesse.

«Un réconfort aux femmes»

Zahra Iyane Thiam, quant à elle, a souligné qu’à travers cette initiative, Ndèye Salimata Diop Dieng a apporté un «réconfort» aux femmes. De l’avis de Mme le ministre de la Microfinance, «quand vous réconfortez la femme, vous réconfortez les enfants, vous réconfortez la famille. Et cela veut dire que vous réconfortez la population».

Invite aux femmes à continuer le combat

La présidente du Conseil d’orientation du fonds de l’habitat social, Docteur Anta Sarr Diacko, pour sa part, après avoir encouragé l’initiatrice de ladite campagne, a exprimé le plaisir d’avoir participé à la collecte de ces masques. En tant que coordonnatrice du département de Dakar, l’ex déléguée générale à la protection sociale n’a pas manqué d'inviter les femmes à continuer le combat en sensibilisant la population, à porter les masques pour pouvoir vaincre la pandémie.   

Un sentiment de fierté

Chargée de la commission communication de la campagne de collecte et de distribution de ces masques, Mme Aminata Angélique Manga Guèye, quant à elle, a exprimé un sentiment de fierté. «Il fallait y penser, elle l’a fait. Il fallait le faire, elle a été là pour lancer l’initiative. Une très belle initiative, cette aventure humaine que de collecter 1 million de masques pour sauver des vies», a magnifié la ministre-conseillère auprès du président de la République.

«Une initiative venue à point nommé»

Le deuxième questeur à l’Assemblée nationale, Mme Awa Niang, par ailleurs, point focal du département de Pikine, a soutenu que cette initiative de la ministre de la Femme est venue à son heure. Car, selon elle, pour vivre avec le virus, il est «utile» de porter des masques.

Mme Aminata Lô, quatrième vice-présidente du Haut conseil des collectivités territoriales et point focal du département de Rufisque, après avoir remercié Mme le ministre, a réitéré l’engagement des femmes de sa localité pour lutter contre la maladie à coronavirus.

«Elle a su mobiliser et impliquer les femmes autour de l’essentiel»

La directrice de la réglementation et de la supervision des services décentralisés au ministère des Finances, Mme Fatou Diané Guèye, par ailleurs, point focal de la région de Diourbel, quant à elle, a remercié Mme Ndèye Salimata Diop Dieng pour avoir pu «mobiliser et impliquer les femmes autour de l’essentiel», à savoir : la lutte contre la Covid-19. Pour elle, c’est «une idée salutaire».

La rencontre a également noté la présence de Mme Awa Guèye, présidente de la commission santé de l’Assemblée nationale, de Mme Sira Ndiaye Sène, député et coordonnatrice de la commission organisation de ladite campagne de collecte, de Mme Ndèye Fatou Guissé, député à l’Assemblée nationale et point focal de la région de Louga, de Mme Mandiaye Ba Guèye, député à l’Assemblée nationale et point focal du département de Nioro du Rip (Kaolack), entre autres.


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (11:22 AM)
    Pourquoi la moustiquaire contre le paludisme n'est pas obligatoire, mais le masque contre un virus faible au Sénégal ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (11:33 AM)
      les driankee qui entourent la ministre sont très jolies, la femme sénégalaise est belle et classe surtout quand elle s'habille descent
  2. Auteur

    Didizzz

    En Juin, 2020 (11:57 AM)
    Mme la ministre day leuré nit yi rek elle confectionne les masques dans son atelier de couture et dévit tranquillement les milliards consacrés à la lutte contre le Covid.

    ces ministres profitent de la crise pour s'enrichir

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email