Vendredi 23 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

DIAOBE- Déterminés à s’opposer au projet de construction d’une gare routière : Des adversaires du maire assiègent l’hôtel de ville

Single Post
DIAOBE- Déterminés à s’opposer au projet de construction d’une gare routière : Des adversaires du maire assiègent l’hôtel de ville

Bambo Guirassy, maire de Diaobé-Kabendou, dans le département de Vélingara, fait face à une fronde populaire depuis le 31 juillet dernier, date à laquelle le conseil municipal a approuvé son projet de construction d’une gare routière au quartier de Saré Maoundé Bothié, en lieu et place de Diaobé. Mardi dernier, cette op­position, comme jamais, a revêtu une tournure très violente. Des dizaines de partisans du 1er adjoint au maire, Mamadou Malal Diallo, avec qui, M. Guirassy est en bisbille depuis la veille de l’élection présidentielle dernière, ont assiégé l’hôtel de ville sis au quartier Diaobé -les villages constituant la commune sont appelés quartier- pendant au moins 2 h, «séquestrant à l’intérieur le secrétaire général de la mairie et plusieurs autres individus», à en croire le concerné Ibrahima Diaby. Au marché, un groupe de jeunes s’en est pris, «de manière ciblée», informe-t-on, à des commerçants. Pire, la circulation a été perturbée sur la Route nationale N°6, entre les villages de Diaobé et Kabendou, distants de 3 km, pendant au moins 2 h. Le secrétaire général de la mairie, Ibrahima Diaby, a déclaré : «La violence des manifestations de ce mardi peut même briser les relations entre le Sénégal et les pays limitrophes et appauvrir des centaines de femmes qui vivent du commerce. Les manifestants s’en sont pris à des vendeurs et ont versé ou détruit leurs marchandises. Nous avons besoin de l’appui de la puissance publique. La mairie reste impuissante face à cette situation.» En outre, le domicile du 2ème adjoint au maire, Chérif Diao, resté fidèle à Bambo Guirassy, a échappé à un saccage grâce à l’intervention des forces de sécurité. La pression est forte sur M. Guirassy pour abandonner son projet. Ses adversaires lui reprochent de vouloir priver le village-quartier de Diaobé d’une gare routière digne du rang de ce village qui s’urbanise à grande vitesse. L’ex-conseil rural de Kounkané dont dépendait Diaobé avait morcelé un espace de 3 ha pour abriter une gare routière. Mamadou M. Diallo et Cie exigent que le maire de cette commune née du découpage administratif de 2008 maintienne ce site. Alors que selon Bambo Guirassy, le partenaire français qui doit financer la nouvelle gare routière exige un espace de 5 ha et qui donne sur la route nationale. Des conditions que ne satisfait pas le site préféré du 1er adjoint au maire et ses fidèles.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email