Jeudi 23 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Disparition en mer de pêcheurs sénégalais : Greenpeace déclenche l’alerte rouge

Single Post
Disparition en mer de pêcheurs sénégalais : Greenpeace déclenche l’alerte rouge

Les chiffres font froid dans le dos. Rien qu’à Thiaroye-Sur-Mer, 377 pêcheurs sont portés disparus. Préoccupée par cette situation, Greenpeace a diffusé, ce mardi, au cours d’une conférence de presse, un documentaire inédit intitulé « La voix des disparus » sur les nombreux cas de disparitions de pêcheurs artisans dans les eaux sénégalaises. Selon le docteur Ibrahima Cissé, responsable de la campagne océans de Greenpeace Afrique-France, ces deux dernières années, au moins 226 pertes en vies humaines et portés disparus en mer ont été enregistrés. Ainsi, il demande à l’Etat de renforcer la sécurité des pêcheurs artisans.

 

« Aujourd’hui, en plus de l’octroi des gilets de sauvetage aux pêcheurs, le gouvernement du Sénégal doit travailler à répertorier tous les pêcheurs artisans actifs au Sénégal et mettre en place des outils efficaces qui peuvent permettre de détecter les pirogues artisanales où qu’elles se trouvent en mer et de leur venir en aide », a indiqué Dr Cissé. Qui explique que « pendant des décennies, des pêcheurs artisans sénégalais ont pu subvenir aux besoins de leurs familles et des communautés grâce à l’abondance et à la variété des ressources halieutiques qui étaient une réalité dans les eaux sénégalaises. Cependant, à cause des politiques de pêches inadaptées, de la surpêche industrielle et des mauvaises pratiques de pêche, la situation a considérablement changé. Maintenant, ces pêcheurs doivent aller très loin en mer en risquant leur vie pour attraper le poisson qui est devenu hors de portée ».

En fait, le film de Greenpeace d’une durée de dix minutes est un ensemble de témoignages de pères et de mères de familles ayant perdu leurs fils ou leurs époux au cours de leurs activités ainsi que des histoires émouvantes racontées par les familles de ces courageux pêcheurs qui ont risqué et perdu la vie en mer et dont le seul tort est de vouloir vivre dignement de leur profession.

Ibrahima Cissé de rappeler que le dernier rapport publié par la Direction de la surveillance et de la protection des pêches du Sénégal (DSPS) montre qu’en 2017, 92 accidents dont 140 victimes parmi lesquelles des artisans pêcheurs ont été enregistrés soit une hausse de 63% par rapport à l’année précédente avec des dégâts matériels estimés à plus de 140 millions de FCFA.

 


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    Senenmut

    En Octobre, 2018 (18:09 PM)
    Merci à vous braves pécheurs qui au mépris du danger et au péril de votre propre vie, contribuez à fournir à nos famille la principale source de protéine animale. Nous ne vous remercieront jamais assez.

    Pourtant en vous formant à la navigation au GPS , en vous équipant de radio et de balises de détections tant de vos précieuse et jeune vie pourraient être sauvées.

    Mais ils préfèrent regarder ailleurs

  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (19:11 PM)
    on a un permis à points à mettre en place et une arène nationale à finir..

    .Alors que ces guerriers de l'océan prennent une autre nationalité...

    pas notre soucis dans le pays des transhumants !
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (19:11 PM)
    0 commentaire! Une info qui passe en faits divers dans l’edition du soir!

    Je suis écoeuré de ce que nous vivons, je me demande même si c’est une vie! C’est tellement dur que je n’ai pas les mots pour pouvoir m’exprimer. Ce pays détruit par ces politiciens qui ont sacrifiés plusieurs générations, détruits des familles et s’en foutent de la conscience collective. Tout ce qui les intéresse c’est nous abrutir et vivre au dessus de nous.

    377 jeunes, peres de familles, freres, soutien de famille perdus en mer et cette information passe en faits divers, je suis scandalisé! Malheureusement nous passons toujours à côté de l’eseentiel Nous Senegalais, nous la nation la plus « intelligente » du monde!

    La création d’usines, d’industries, de métier auraient pu éviter à ces braves et honnêtes pêcheurs de braver la mer. Les moyens nous en avons car les milliards dont on entends tous les matins détournés par cette classe politique se revendiquant comme des « intellectuels » nous étaient destinés, nous le peuple.

    Toute ma pensée va vers les familles de ces naufragés, que Dieu les vienne en aide!
    • Auteur

      Serge

      En Octobre, 2018 (07:42 AM)
      mon ami, je souscris totalement à tes propos !
      c’est purement scandaleux ce qui se passe dans ce pays. même les dépositaires de la diffusion de l’information sont lobotomisés et préfèrent s’adonner à la chasse aux « au nombre de clics » au lieu de mettre l’accent sur les sujets les plus pertinents.
      c’est à croire qu’ils sont conscients que l’éducation, la santé et surtout la formation de ces hordes d’errants dans les quartiers ne les arrangent pas car vois-tu ils se mettraient à réfléchir.
      on préfère construire 2-3 édifices à coup de milliards et s’extasier avec des « weddi guiss bokou tchi » et croire que l’on évolue. malheureusement on ne peut qu’exhorter les proches à aller voter mais je crains que la populace décérébrée soit plus nombreuse que les conscients dont j’ai la prétention de croire que nous faisons peut-être partie.
      ne baissons pas les bras. courage aux familles.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:47 PM)
    On s’en sortira pas, nos gouvernants s’occupent de politique avec une masse clientèle immature, c’est ainsi dans toute l’Afrique. Leçon du jour, nos gouvernants reflètent nos peuples:
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:32 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:32 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:52 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:52 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:58 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (22:18 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (22:18 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (01:53 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (01:53 AM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email