Dimanche 23 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Effondrement d’un balcon à la Medina : Le préfet de Dakar pose la problématique des bâtiments qui menacent ruine

Single Post
Effondrement d'un balcon à la Medina

Suite à l’effondrement du balcon d’un bâtiment, hier lundi à la Médina ayant coûté la vie à Seyda Dione, la cinquantaine, le préfet du département de Dakar s’est rendu sur les lieux du drame pour s’enquérir de la situation. Selon Alioune Badara Samb, cet accident pose la problématique des bâtiments qui menacent ruine dans la capitale sénégalaise. A noter aussi qu’il y a eu quatre blessés dont un bébé de moins de deux mois et une femme enceinte âgée de 33 ans.

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    A.ba

    En Octobre, 2019 (11:46 AM)
    Les accidents sèment la désolation, compromettent l'avenir de nos enfants de nos familles; ils nous coûtent chers individuellement et le sont tout autant pour l'ensemble de la collectivité

    A chaque angle de rue, dans les marchés, les écoles, en pleine ville des chantiers en cours sans aucun balisage, sans aucune protection, des et des personnes circulant, travaillant dans cet environnement dangereux. Ces chantiers sont l'oeuvre de particuliers, petites entreprises et même des grandes qui ont pignon sur rue au vu et au su de la puissance publique!

    . Des grues en pleines rues avec leur charge sur les passants (immeubles en construction Point E )

    . Des murs en cours de construction sans chaînage partout (il suffit qu'un ballon le heurte et l'irréparable va arriver)

    . Des gravas partout enfreignant la circulation au vu et au su de la puissance publique poussant le citoyen à se partager le bitume avec les cars rapides

    . Des chantiers ''éternels'' et '' provisoires'' partout ....



    Deux niveaux de responsabilité:

    - les citoyens: irresponsables, véreux, sans foi; la solution sévir, punir sans faiblesse à chaque fois qu'il est dûment établi que le citoyen enfreint la loi

    - la force publique: irresponsable, absente, ne fait pas son travail et qui pourtant est payée chaque fin de mois pour cela; la solution les Chefs doivent répondre de leur manquement et la loi existe et doit être appliquée dans toute sa rigueur

    Stop, Stop, Stop, on est tous concernés et chacun doit méditer son comportement de tous les jours et agir en Responsable, en bon Père de famille!
  2. Auteur

    A.ba

    En Octobre, 2019 (11:46 AM)
    Les accidents sèment la désolation, compromettent l'avenir de nos enfants de nos familles; ils nous coûtent chers individuellement et le sont tout autant pour l'ensemble de la collectivité

    A chaque angle de rue, dans les marchés, les écoles, en pleine ville des chantiers en cours sans aucun balisage, sans aucune protection, des et des personnes circulant, travaillant dans cet environnement dangereux. Ces chantiers sont l'oeuvre de particuliers, petites entreprises et même des grandes qui ont pignon sur rue au vu et au su de la puissance publique!

    . Des grues en pleines rues avec leur charge sur les passants (immeubles en construction Point E )

    . Des murs en cours de construction sans chaînage partout (il suffit qu'un ballon le heurte et l'irréparable va arriver)

    . Des gravas partout enfreignant la circulation au vu et au su de la puissance publique poussant le citoyen à se partager le bitume avec les cars rapides

    . Des chantiers ''éternels'' et '' provisoires'' partout ....



    Deux niveaux de responsabilité:

    - les citoyens: irresponsables, véreux, sans foi; la solution sévir, punir sans faiblesse à chaque fois qu'il est dûment établi que le citoyen enfreint la loi

    - la force publique: irresponsable, absente, ne fait pas son travail et qui pourtant est payée chaque fin de mois pour cela; la solution les Chefs doivent répondre de leur manquement et la loi existe et doit être appliquée dans toute sa rigueur

    Stop, Stop, Stop, on est tous concernés et chacun doit méditer son comportement de tous les jours et agir en Responsable, en bon Père de famille!
    Auteur

    En Octobre, 2019 (12:29 PM)
    A mon avis, une enquête de le DIC est nécessaire pour connaître ceux qui auraient manipulé cette fille pour qu'elle fasse cette vidéo et la poster dans les réseaux sociaux. Et si c'était une terroriste ?
    Auteur

    Brama

    En Octobre, 2019 (13:52 PM)
    Wa Mr le Prefet khana tu ne sais pas ce qui se passe sous ton nez? Le marché sandaga est en ruine et pourtant personne ne veut bouger!!
    Auteur

    Assane Bolt

    En Octobre, 2019 (18:14 PM)
    Construction à la va vite sans permis ni professionnels .Le bâtiment avec le temps ne tient le coup.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email