Lundi 24 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Enfants enchaînés : « En tant que mère, je condamne fermement cet acte » (Mame Diarra Fam)

Single Post
Mame Diarra Fam

La députée de la diaspora Mame Diarra Fam a soulevé à l’Assemblée nationale l’une des questions majeures de l’actualité. 
En effet, elle a abordé le débat sur les enfants enchaînés par leur maître coranique à Ndiagne: « Quelque chose de grave s’est passé au Sénégal. Des enfants ont été enchaînés par leur maître coranique. Je parle en tant que mère, je condamne fermement cet acte. Je ne cautionnerai jamais les maltraitantes infligées aux enfants », a-t-elle défendu. 

liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (17:07 PM)
    Déclaration politique.
  2. Auteur

    Wawawe

    En Novembre, 2019 (17:38 PM)
    ELLE NOUS AMERDE CETTE FEMME DE MERDE

    SI VOUS AVIEZ EDUQUER VOS ENFANTS EN TANT QUE MERE DE FAMILLE

    LES SERIGNES DAHRA N AURONT PAS A LE FAIRE A VOTRE ¨PLACE

    PARLER DES GORDJIGUENS

    PARLER DES LESBIENNES

    PARLER DES TRAFICANTS DE DROGUE

    PARLER DES FAUX BILLETS

    DEPUTE DIASPORA DE MERDE

    Auteur

    L'avocat Des Enfants

    En Novembre, 2019 (17:42 PM)
    Elle au moins elle défend les enfants..... Ces pauvres gamins. Personne, je dis bien Personne ne leur demande leur avis. Tous ceux qui crient, qui intimident ( le khalife ), qui saccagent, le font pour tirer ce simplet maître coranique d'affaire

    Et les enfants !!!?

    Une société qui pense que maltraité un enfant ce n'est pas si grave... Vous me faites honte
    Auteur

    Xyz

    En Novembre, 2019 (17:45 PM)
    Cette pratique est malheureusement répandue dans la zone mouride. Il me semble que ces compatriotes doivent être raisonnés pour qu'ils aient un brin de vivre-ensemble. On peut pas prendre tout un pays en otage pour des considérations sectaires. Le journaliste se réclamant des daara, les mara qui font la gueule doivent tous être entendus. Et le khalife de Touba doit ramener ses brebis à la raison. Sinon, ce pays sombrera dans la guerre civile ; ce qui n'arrange personne !
    Auteur

    Un Citoyen

    En Novembre, 2019 (17:50 PM)
    La femme la plus courageuse du parlement.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (18:07 PM)
    Combien sont ceux qui ont fréquenté ces d’Arras et qui ont envoyé leurs enfants subir ces conditions?

    Ils sont tous dans la banlieue dakaroise dans des d’Arras modernes

    Qu on arrête ces actes barbares et qu on protège nos familles.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (18:19 PM)
    La responsabilité se trouve à 3 niveaux :

    - les géniteurs qui ne méritent pas le titre de parents. Les premiers responsables, ce sont des animaux au vrai sens du terme. Aucune forme de pauvreté ou de croyance ne justifie cette fuite de responsabilités. Quand on ose dire au supposé maître coranique de son enfant "ay yakham la-la ladj" cela signifie implicitement qu'ils ne lui demanderont jamais de comptes à plus forte raison lui porter pleinte quel que soit le traitement infligé.

    - les supposés maîtres coraniques de vrais tortionnaires sans état d'âme, sortis tous droit des entrailles de l'enfer. Ils me rappellent le capitaine Domato dans Kunta-Kinté. C'était à eux d'aller mendier sils étaient convaincus de leur mission.

    - Nous sénégalais lambda, nous qui croyons que notre avenir sera d'autant plus belle que nous aurons de bons marabouts chargés de nos "kharfa-foufa". On nous apprend à croire dès le bas âge à l'importance du marabout "guissané" à travers les gris-gris dont on nous barde, les "sarakh" et bains mystiques de notre entourage proche, les "nawétanes" et entre autres les pratiques mystiques de la lutte. Tout ceci justifie l'existence de ces talibés premières cibles des "sarakh".

    Comme on est au Sénégal, je n'ose pas parler des grands propriétaires terriens multimilliardaires que sont nos chef religieux ou "serignes tarikha" mais il est de notre devoir de souligner leur complicité tacite à travers un silence assourdissant. Entre construire une mosquée à coup de milliards et investir ces mêmes milliards dans l'implantation de darras suivant la subdivision territoriale, à l'instar de la case des tous petits, respectueux des besoins de la petite enfance ou se trouve la priorité ?

    Je suis encore désolé de le souligner mais des gens comme Khadim Samb de "thiakhabal" et Iran Ndao ne peuvent constituer des références en terme de réussite sociale pour justifier le maintien de ces pratiques d'un siècle révolu.
    Auteur

    Nubianman

    En Novembre, 2019 (20:54 PM)
    “Shit holes countries “ ‘pays de merde’ ce barbarisme donne raison a Trump .Comment peut on reduire des enfants a l’esclavage sous pretext qu’on leur enseigne Le coran ?

    Cela n’existe qu’au SENEGAL ou l’hypocrisie est monnaie coursnte surtout de la part de ces pseudo “serignes’ et’oustazz qui profitent de la religion pour se remplir les poches

    Je suis vraiement desole pour ce pays ..Apres tout on a besoin d’un con comme Yayah JAMMEH pour diriger un pays de cons

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email