Vendredi 30 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

FAIT-DIVERS INÉDIT À TAMBACOUNDA :La « niarel » arrache d’un coup de tête deux dents à son mari et se retrouve en prison

Single Post
FAIT-DIVERS INÉDIT À TAMBACOUNDA :La « niarel » arrache d’un coup de tête deux dents à son mari et se retrouve en prison

Khadidiatou Diallo est depuis hier mardi pensionnaire de la Mac de Tambacounda, suite à une plainte de son mari, Ousmane Ngom, imprimeur dans la capitale orientale. Jalouse comme une tigresse, l’épouse s’en est vivement pris à son mari en lui donnant un violent coup de tête au visage. Le polygame s’est retrouvé avec deux dents en moins. Menacé par la suite avec un couteau, M. Ngom a pris ses jambes à son coup et est allé se faire consulter. Après avoir obtenu un certificat médical, il a porté plainte. Fait-divers inédit à Tambacounda.

 En effet, une histoire invraisemblable défraie la chronique à Tambacounda depuis dimanche. Cette affaire qui a eu pour cadre le quartier Abattoirs de Tambacounda, met sur la sellette la deuxième épouse d’un polygame et son mari. Jalouse comme une tigresse, la « niarel » a sauvagement battu son époux, car condamnant ses virées nocturnes fréquentes chez une autre dame. Ainsi, selon une source proche de l’enquête, tout a commencé dans la nuit du dimanche dernier quand la « niarel » Khadidiatou Diallo a été informée de la présence de son époux chez une autre dame. Cette dernière, qui a deux enfants avec son mari, ne supportant mal les sorties nocturnes de plus en plus fréquentes de son époux, l’attendait de pied ferme pour un match pas comme les autres. A peine a-t-il franchi le seuil de la porte que sa douce moitié l’assomme sans pitié d’un violent coup de tête, tout en l’abreuvant d’injures. 

Pis, ne s’arrêtant pas là, la tigresse se rue à la cuisine pour en sortir avec un couteau. Ousmane Ngom, imprimeur de profession, prend ses jambes à son cou pour se diriger chez un toubib, afin de se de faire consulter. Muni d’un certificat médical attestant une incapacité temporaire de 10 jours, il porte plainte à la brigade de recherches de la gendarmerie. Convoquée, la deuxième épouse a été écrouée puis soumise au feu roulant d’un enquêteur le lundi dernier. Khadidiatou Diallo reconnait sans ambages les faits. Au terme de sa garde à vue, elle a été déférée au parquet puis placée sous mandat de dépôt, à la maison d’arrêt et de correction de Tambacounda pour un repos forcé.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email