Mercredi 06 Juillet, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

FRAPPER SA FEMME?

Single Post
FRAPPER SA FEMME?

Toute personne peut avoir la mentalité du fort ou celle du faible. Le fort manifeste très souvent sa supériorité vis-à-vis du faible. Il est facile de remarquer que le père ou la mère frappent leurs enfants même quand il ne s'agit pas de les éduquer.

Il est facile de remarquer aussi que le gouverneur ordonne qu'on ouvre le feu sur son peuple, ou qu'on l'emprisonne, ou qu'on le pourchasse et le maltraite. Dans tous ces phénomènes, on trouve le même constat: le fort opprime le faible.

Pour ce qui est de l'homme et de la femme, la mentalité du premier vis-à-vis de la seconde est celle du fort vis-à-vis du faible. Cela lui donne l'impression qu'il a le droit de frapper sa femme et de le faire à sa guise, sans se soucier du fait qu'il ait ou q'il n'ait pas le droit d'exiger de sa femme ce qu'il lui exige. Il se peut aussi que l'homme maltraite sa femme pour se soulager ou se défouler en réaction à ses heurts avec les autres.

La qualification légale est claire à ce sujet: Dieu –qu'Il soit exalté et glorifié- ne donne à l'homme le droit d'exercer son autorité vis-à-vis de sa femme, dans le cadre de la relation conjugale, que dans une seule situation dont nous parlerons tout de suite. La femme épouse est, dans le cadre des relations humaines en général, comme toute autre femme étrangère par rapport au mari. Il n'a aucun droit de l'insulter ni de la frapper ni de la chasser injustement de sa maison. Il n'a pas non plus le droit de la maltraiter ou de lui faire du tort, dans tous les sens de ces mots, et comme si elle était une femme totalement étrangère. Dieu ne donne pas à un être humain le droit de s'imposer sur un autre être humain, dans ces domaines de la vie, que le second ait ou non une relation avec le premier.

Il y a une seule situation où l'Islam évoque le fait de frapper: il s'agit de la situation où la femme se révolte et renonce à ses devoirs conjugaux, comme lorsqu'elle l'empêche d'avoir avec elle les rapports sexuels au sujet desquels elle doit toujours avoir une attitude positive, sauf dans les cas où elle ne peut pas le faire pour des raisons impérieuses. Dans ce cas l'Islam propose plusieurs solutions pour mettre fin à la révolte de la femme. Nous en évoquons deux:

La première consiste dans les conseils qu'il faut donner à la femme pour lui ouvrir les yeux sur la gravité de l'erreur qu'elle commet et sur les conséquences négatives d'une telle attitude dans ce bas-monde et dans l'Autre-Monde.

La seconde consiste dans l'abandon du lit conjugal, ce qui est une punition psychologique. L'homme peut ainsi dormir dans un endroit autre que celui où dort sa femme. Il peut lui tourner le dos, ou faire n'importe quel autre geste de ce genre.

Si ces deux solutions s'avèrent inefficaces, le mari peut alors avoir recours au fait de frapper, dans la mesure où il est dans son droit face à sa femme qui se révolte sans raison valable et refuse d'écouter le conseil et de réagir convenablement à l'abandon. Frapper devient donc un droit du mari qui cherche à sauvegarder la maison conjugale et à l'empêcher de s'écrouler avec le divorce. En réalité, la femme qui n'écoute pas le conseil et ne craint pas l'abandon et la punition psychologique est une femme qui ne peut être rendue à la raison que par les coups. La femme sage, posée et équilibrée est celle qui écoute le conseil, qui s'ouvre à la discussion et qui réagit psychologiquement d'une manière qui ne conduit pas à l'abandon, par son mari, du lit conjugal. Quant à la femme qui n'écoute, ni n'entend, ni ne se montre sensible, elle est une femme anormale et le fait de la frapper est la dernière solution, l'opération chirurgicale qui sauve la vie conjugale.

L'enseignement indique aussi que frapper la femme ne doit pas aller au-delà de la fonction de correction. Il ne faut ni la blesser, ni lui casser un os, ni le faire sous l'influence d'un problème ou d'un "complexe psychique".

C'est donc la seule situation où il est permis de frapper la femme et il faut qu'auparavant, tous les moyens pacifiques soient essayés. Dans toutes les autres situations, le mari n'a aucunement pas le droit de frapper sa femme pour des raisons comme son refus d'allaiter l'enfant ou de préparer les repas… car toutes ces fonctions ne font pas parties des devoirs de la femme envers son mari.

C'est ainsi que se présente l'avis de l'Islam en ce qui concerne cette question. Pour cette raison, tous ceux qui frappent leurs femmes, en dehors des limites fixées par Dieu –qu'Il soit exalté et glorifié- sont des personnes injustes et peu importe qu'ils frappent leurs épouses, leurs sœurs ou n'importe laquelle des autres femmes.


affaire_de_malade

16 Commentaires

  1. Auteur

    Thiam_europen

    En Décembre, 2010 (20:46 PM)
    bèguè
  2. Auteur

    Sall

    En Décembre, 2010 (20:46 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Labsolue

    En Décembre, 2010 (20:52 PM)
    chui dzolee mai cet article prete a confusion; car plin d boufin von en profiter pour tabasser leur femme a tord et a traver;
    {comment_ads}
    Auteur

    Charmantedemoizelle

    En Décembre, 2010 (21:02 PM)
    moi deh celui qui me touche je le fais liquider illliiiico !
    {comment_ads}
    Auteur

    Duc

    En Décembre, 2010 (21:02 PM)
    sur les photos on dirait des blancs
    Auteur

    Lala

    En Décembre, 2010 (21:06 PM)
    wa gua gni ma lath lene

    soufekene djiguene bi moye daure dieukeurem nak?

    Lo len kham so lolou?
    {comment_ads}
    Auteur

    Lou

    En Décembre, 2010 (21:52 PM)
    ya karona dore amatoul feen daniy ann ci diam wala nou takgo ci diam
    {comment_ads}
    Auteur

    Ladyg

    En Décembre, 2010 (22:40 PM)
    Au Sénégal il y a beaucoup de femmes qui souffrent en silence dans leurs foyers à cause de maris violents! On a souvent tendance à ne parler que de la violence physique mais que fait on de la violence verbale?? Comment peut on faire ou dire certaines choses à la femme qu'on a choisi pour être la mére de ces enfants?? Il faut qu'on se réveille! La plupart de ces hommes continuent de faire leurs monstruosités tout simplement parce qu'il y a la famille qui recommande à la femme de faire du "mougne"!

    "Mougne" OUI! Mais dans certains cas! Aye door you téguou woul féne mome guissou ma loutakh gnou war ko mougne!

    Il y a aussi la dépendance financiére des femmes par rapport à leur maris qui fait qu'elles sont souvent prisonniéres de leurs bourreaux! C'est pourquoi nous devons songer à être indépendantes!



    Les femmes tamite défois kéne démoul gnou desse! Dafa ci ame gno khamni moy lolou! Dougnou dégue dougnou guiss! Dieukeur aussi da gnou koy respecté!
    {comment_ads}
    Auteur

    Bro

    En Décembre, 2010 (22:52 PM)
    que c'est bon de taper sur sa femme! il parait que dans le fond, elles aiment toutes ça! :-D 
    Auteur

    Toto

    En Décembre, 2010 (22:53 PM)
    la violence conjuguale : une arme pour des faibles et des impuissants sexuels
    {comment_ads}
    Auteur

    Toto

    En Décembre, 2010 (22:54 PM)
    il est prouvé scientifiquement que ceux qui frappe leurs femmes ont une petite bite
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiaya

    En Décembre, 2010 (04:34 AM)
    le jour ou mon mari osera lever sa main pour me frapper je vais lui mordre le sa bite ses couilles wawaw matt coy bi ak khouryi bamou dague
    {comment_ads}
    Auteur

    Sougou

    En Décembre, 2010 (12:50 PM)
    dorgewuna diegen
    Auteur

    Fax

    En Décembre, 2010 (15:42 PM)
    mais pourquio fraper quand on aime vraiment on ne frappe pas a plus forte raison une femme

    mmsi tu frappe ton enfant est qu'il se defend pas tu devrais avoir honte a plus forte raison

    un amour pur se manifeste comme desir des gestes des compliment et une attention msans limite

    mais ce qui n'etonne et que les femmes battue elles quitte jamais leur mec cfou :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Foutatorro

    En Décembre, 2010 (20:34 PM)
     :up:  :up:  :up:  :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bz

    En Décembre, 2010 (04:27 AM)
    JE SUIS CONTRE qu'on frappe une femme

    mon probleme ce qu'on parle peu de la souffrance infligee par sa femme

    la preuve est que la semaine derniere on a lit sur seneweb un homme qui s'est suicide a paris personne n'a blame la femme,les gens disent seulement yal nakoo yalla yereem

    il y a tellement des hommes maltraites par leurs femmes,ils souffrent doucement et lentement jusqu'a la fin de leur jour

    dans cette matiere de souffrances les hommes sont plus nobles que les femmes

    il suffit qu'on touche une femme on parle le droit de la femme

    mais quand c'est l'homme on n'en parle pas pourtant aucune de ces deux personnes ne doit pas faire souffrir l'autre

    faites le tour du monde vous verrez qu'il y a des hommes qui quittent leur maison le matin de bonne heure ils rentrent tard a la maison puisqu'ils n'ont une conjugale de paix,les gens nen parlent pas

    il faut que chaque fois qu'on fait article sur un homme indigne et la seconde fois qu'on un article sur une femme indigne

    wa salam  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   :love:  :love:  :love:  :love:  :love:  :sn: 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email