Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Horreur à Mermoz : Engrossée par son copain, une domestique écrase mortellement son bébé avec une brique

Single Post
Horreur à Mermoz : Engrossée par son copain, une domestique écrase mortellement son bébé avec une brique
La cruauté a un nom. Elle s'appelle M. Ndiaye. Engrossée par son petit ami, la jeune fille s'était débarrassée de son nouveau-né de la manière la plus affreuse dans la nuit du 13 au 14 mars 2019.

Après avoir senti des contractions au milieu de la nuit, elle quitte le salon de sa patronne pour se rendre à la terrasse.

À 4h du matin, rapporte Rewmi Quotidien, elle accouche d'un bébé de sexe masculin et déroule tranquillement son acte barbare.

Elle pose une brique sur le ventre du nouveau-né, se tient debout sur lui et appuie sur ses jambes jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Le lendemain vers 12h, un des occupants de la maison rejoint la terrasse et découvre le corps sans vie du nourrisson, recouvert de sable.

Informés, les éléments du commissariat de Dieuppeul interpellent la criminelle présumée.

Lors de son interrogatoire, elle informe que le bébé avait crié à la naissance.

"J'avais caché ma grossesse à tout mon entourage. Je ne voulais pas m'attirer les foudres de mes parents. Toutes mes trois sœurs ont eu des enfants hors mariage", révèle-t-elle.

Attraite hier, devant la chambre criminelle de Dakar, elle déclare que son enfant n'avait pas de nombril, raison pour laquelle elle l'avait abandonné à la terrasse.

"J'ignorais le sexe. Mon copain avait décidé de le reconnaître", argue-t-elle.

À son tour, Mme Gaye, domiciliée à Mermoz, indique qu'elle a connu la mise en cause via un responsable des femmes de ménage qui squattent le rond-point Liberté 6 à la quête d'emploi.

"Elle m'avait l'air d'une personne traumatisée, parce qu'elle était silencieuse. Mais, elle faisait correctement son travail et portait des robes amples", se rappelle le témoin.

"Le jour de la découverte macabre, j'étais partie au boulot. C'est mon mari qui m'a contactée aux environs de 13h pour me dire qu'elle a accouché, mais elle a tué le bébé. Arrivée chez moi, j'y ai trouvé les policiers et les sapeurs-pompiers. J'étais vraiment sous le choc", confie-t-elle.

Pour la représentante du Ministère public, l'intention d'ôter la vie de l'enfant était plus que manifeste.

"Elle n'émet aucun signe de regret. Elle l'a tué sans pitié. C'est le comble de la méchanceté", peste l'avocate de la société, avant de requérir 20 ans de réclusion criminelle.

Conseil de l'accusée, Me Amadou Moustapha Mbodji a sollicité la clémence.

"Elle était sous stress à tout point de vue. Elle a intensément souffert", relève-t-il.

Délibéré le 22 novembre prochain.


8 Commentaires

  1. Auteur

    Dr

    En Novembre, 2021 (07:38 AM)
    Dr Khayra Thiam, féministe sans cœur qui se dit Dr tout en détestant les hommes, viens nous dire ça c'est quel genre d'infanticide ?

    Elles par contre ne vont jamais se donner la mort après avoir massacrer leur progéniture.

    Que Dieu nous préserve d'un cœur de féministe. C'est plus dur qu'un roc, bien plus dur.
    Top Banner
  2. Auteur

    En Novembre, 2021 (08:20 AM)
    Valeur authentique....
    {comment_ads}
    Auteur

    Rt

    En Novembre, 2021 (09:05 AM)
    La cruauté a un nom. Elle s'appelle Senegal  Ndiaye= 50 % dépression camouflée. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (09:24 AM)
    Ah non vraiment ki dafa bone. 

    Oh,  seneweb Li diaroul wone publier sakhe. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Xali

    En Novembre, 2021 (09:41 AM)
    Depression post - partum??? 
    Top Banner
    Auteur

    En Novembre, 2021 (09:55 AM)
    une femme a ecraser son propre bébé avec une brique ;qu'aucun imbecile d'homme beta soumi ne vienne nous parler de l'amour d'une mere c'est des conneries bande faibles naifs ; ces salopes tout ceux qui les importe c'est l'image qu'elle refletent a la societéL'histoire de adji sarr et de dieyna baldé a reveiller beaucoup d'hommes qui dormaient
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (09:55 AM)
    une femme a ecraser son propre bébé avec une brique ;qu'aucun imbecile d'homme beta soumi ne vienne nous parler de l'amour d'une mere c'est des conneries bande faibles naifs ; ces salopes tout ceux qui les importe c'est l'image qu'elle refletent a la societéL'histoire de adji sarr et de dieyna baldé a reveiller beaucoup d'hommes qui dormaient
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2021 (10:59 AM)
      Hmm un homme aussi a tué ses 3 propres enfants innocents. Il est quoi alors? Il represente tous les hommes wala? Les hommes senegalais sont cruels, mechants et prets à tuer leurs progenitures pour des details. Utilise ta tete. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (12:10 PM)
    Dama farr Sekhlou Senegal

     
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email