Samedi 24 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Insécurité routière : Thiaroye/Mer sonne la révolte

Single Post
Insécurité routière : Thiaroye/Mer sonne la révolte
Les populations de la commune de Thiaroye/Mer en ont ras le bol de l’insécurité routière qui prévaut sur la Route Nationale N° 1 (RN 1). Selon L’AS, elles ont sonné la révolte en exigeant l’érection de passerelles en bonne et due forme sur la RN01.

Inquiètes de la récurrence des accidents provoqués par des automobilistes qui roulent à des vitesses excessives, elles proposent des voies de contournement. Elles menacent également de se faire entendre dans les jours à venir si les autorités ne réagissent pas.

liiiiiiiaffaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2020 (16:58 PM)
    Pourtant il y a des paserelles que les populations refusent d'emprunter. Au moins 5 passerelles inusitées par les mêmes populations. On ne les comprend plus. Quel type de passerelles veulent-elles? Electriques ou je ne sais quoi ? Quand on leur pose pose la question de savoir pourquoi traversent-elles la route? Oui, quand je monte sur des passerelles, j'ai des vertiges. D'autres te diront mes jambes ne tiennent plus . Trop de complaintes dans ce pays !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2020 (17:38 PM)
      je n'habite pas dans cette zone et j'avais la même position que toi, mais une fois sur place, j'ai essayé d'emprunter une passerelle, je pensais y rester. les tôles peuvent céder à tout moment et c'est la mort assurée. ces passerelles ne sont que des tôles assemblées comme des cartons.

      sur l'article, ils demandent la construction de passerelles en bonne et due forme.
  2. Auteur

    Lamine Ndiaye

    En Août, 2020 (17:08 PM)
    C est vrai qu il y a des "passerelles" 5 comme dit le commentaire du haut. Le HIC elles sont très hautes et pas faites pour des personnes à mobilité réduite.. le pire sur les 5 il y a au moins trois qui présentent une rupture de marche...une bonne partie de l ouvrage de franchissement n est pas pratiquable il y a des vides de 3 à 4 m...faut le voir pour le croire...
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2020 (17:15 PM)
      merci l'amine ndiaye de lui dire en termes techniques quelque chose de simple : c'est de la merde !
      lui qui est dans son bureau climatisé habitant un endroit raisonnable sans avoir besoin de monter sur ces passerelles digne d'un pays en guerre n'a pas d'avis à donner. il ne sait pas en vérité de quoi il parle.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2020 (19:33 PM)
      c’est exactement cela. avec des dessous peu reluisants, dans leurs causes comme dans leurs conséquences désastreuses…
      en réalité, c’est le troisième (ou quatrième « ouvrage » du genre. pour les beaux yeux de la senelec et de ses toubabs de « fournisseurs » (qui soi-disant devaient acheminer je ne sais plus quelle machine lourde vers le cap des biches, ils n’avaient trouvé, à l’époque, rien de mieux que de mettre bas les solides et modernes passerelles, en dur, qu’il y avait.
      en fait, c’était fait à dessein, apparemment : ce faisant, on pouvait, dans le contexte de l’époque, « déwadiser » (faute de pouvoir repeindre), tout en se créant des « marchés « pour les diverses cliques, caisses et poches… le fameux « ndjoutch-ndjatch », dans son inintelligence et ses gâchis inouïs ! si le problème était d’ordre technique seulement, qu’est-ce qui les empêchait de convoyer leur truc, tout simplement par barge, par exemple, à partir du port ?…
      la grogne des riverains aidant, mais l’ambition et la générosité vis-à-vis des populations et des faibles n’étant pas du tout leur fort (rappelez-vous comment on avait rebaptisé le billet de 500 f…), ils ont finalement « construit » ces choses branlantes » dignes des ponts de colobane, sur l’autoroute, au début des années 1960… auparavant, les tabliers des ponts détruits sont restés, abandonnés sur les lieux, le long des voies, des années durant ! et les populations ont dû payer un lourd tribut en tracas, séquelles d’accidents graves, pertes de vie…..
      d’ailleurs, c’est dans cette situation qu’on se retrouve maintenant, la majorité des épaves de ponts ayant un segment manquant. certainement qu’un énième marché (construction, réparation, entretien ?) était / est en train d’être concocté – bien sûr avec un rendu final qui fera, comme les précédents gadgets, dans le « à-jeter », histoire de pouvoir, quelques mois plus tard, en susciter de nouveaux, pour soi et ses amis, dans les différentes articulations familiales et partisanes.
      pauvre pays !
    Auteur

    ????????????

    En Août, 2020 (17:15 PM)
    De toute façon cette route c'est de la merde mais c c'est normal elle est la route de macky sall moi je prend toujours celle de Macron plus rapide et plus sûre
    Auteur

    En Août, 2020 (17:32 PM)
    Il faut parler des questions qu'on maîtrise les ponts sont mal faits et sont abîmes. Traverser de poste thiaroye à sicap mbao est un calvaire. Tout le monde le sait et tous les habitants de cette zone peuvent confirmer mes dires. De grâce refaites ces ponts que les camions cassent tout le temps et de grâce ne les reparez pas. N'attendez pas d'avoir une nouvelle catastrophe. Merci
    Auteur

    Lamine Ndiaye

    En Août, 2020 (19:13 PM)
    Parlant de securité sur la nationale 1 entre PIKINE ET RUFISQUE, de façon générale tout est à revoir. Il n'y a pas de lumière du tout, on y roule à l'aveugle ..le soir. pour une route aussi passante, les 50.000 lampadaires de l'ANER auraient du passer là. Pourtant des réservations pour des lampadaires existent..Quid des lampadaires ? Les piétons en traversant pensant qu'on les voit alors qu'on les devine à peine, juste une ombre qui traverse

    Les voies ne sont pas du tout tracées ou la peinture n'a pas tenue longtemps.

    Cette route est une véritable jungle ou règne la loi du plus costaud. Les camions maliens y roulent systématiquement à Gauche. Les DDD et autres cars de transport en commun s'y arrentent n'importe comment avec un je m'en foutisme comme ce n'est pas permis. La voie qui leur est dédiée sert de parking aux gros porteurs.

    le pire c'est le transporteur qui descend le toboggan de poste Thiaroye qui est arrondi comme un œuf) et qui se gare tout de suite à droite à la descente alors qu'il devait tout simplement prendre la bretelle qui contourne le rond point pour arriver sur son parking ( peut être qu'il ne le sait pas j'ai jamais entendu une explication sur comment utiliser ces infrastructures.)..sans couper la voie à ceux qui sortent de la bretelle. Résultat des courses ? embouteillage,

    J'habite la zone je vis ce calvaire tous les soirs à la descente.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2020 (03:08 AM)
      massa thiono, je comprends ce que tu vis. nous avons un etat incompétent qui ne sait pas que la développement est d'abord humain avant de se matérialiser
    Auteur

    Habitant Forail Diamouguene S

    En Août, 2020 (19:30 PM)
    Je confirme qu'est-ce que vous parlez c'est vrai
    Auteur

    En Août, 2020 (19:49 PM)
    Alors Bambouli on émerge.....la machette avant l'Oryx ...la charrue avant les bœufs...
    Auteur

    En Août, 2020 (19:56 PM)
    Le problème de thiaroye est difficile à résoudre. Il date de longtemps et s'est aggravé avec le temps. Beaucoup il faut l'avouer trouve leur compte dans ce capharnaüm se sont les marchandes de fruits, vendeuses de poissons, les ambulants, les mécaniciens, les cars rapides et autres ndiaga ndiaye enfin les populations elles même. L'échangeur est devenu un point focal de toutes sortes de vendeurs même les bergers l'investissent à l'approche de la tabaski.

    Ces gens doivent aussi s'investir pour que l'anarchie qui y règne diminue à défaut de disparaître. S'en prendre aux seuls véhicules ne résoudra pas le probléme.
    Auteur

    Ly

    En Septembre, 2020 (00:13 AM)
    Reconnaissons quand même que ces passerelles sont très mal faites.Elles excluent les personnes âgées, les handicapés moteurs et les insuffisants cardiaques. En plus très souvent on ouvre une partie pour laisser passer les grands gabarit et reste des semaines pour remettre la passerelle fonctionnelle.
    Auteur

    Coura

    En Septembre, 2020 (10:28 AM)
    Il faut des structures qui imposent le rallentissement aux chauffeurs dos d'ane petite deviation...Selon moi l'enjeu est la aux problemes qui propose des solutions est prime.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email