Dimanche 18 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Lamine Guèye : trois candidats évacués après une crise dont l’origine reste inconnue

Single Post
Lamine Guèye : trois candidats évacués après une crise dont l’origine reste inconnue

Trois candidats au baccalauréat du centre Lamine Guèye, dans le centre-ville de Dakar, ont été évacués à l’hôpital lundi après avoir piqué une crise dont l’origine reste inconnue, a indiqué Modou Oumy Kane, président du jury 524.‘’La seule fausse note de cette journée a été l’évacuation de trois candidats qui ont piqué une grise. Mais, nous ne savons pas à quoi elle est due’’, a-t-il dit à l’APS, lundi après-midi.Toutefois, il a assuré que ‘’les élèves n’ont, pour le moment, montré aucun signe de découragement’’, expliquant que ‘’les épreuves étaient quand même abordables’’.

‘’Nous n’avons, pour le moment, détecté aucun cas de fraude, les candidats sont en train de passer les épreuves d’histoire et géographie pour une durée de 4h de temps’’, s’est-il encore félicité, en fin d’après-midi.Selon M. Kane, certains candidats avaient déjà fini de traiter les sujets d’histoire et de géographie vers 17h, soit deux heures de temps après le début des épreuves prévues pour se terminer à 19h.Jean-Marie Gomis et Djibril Tidiane Diallo, tous en S2, font partie de ces élèves qui ont fini très vite leurs exercices à l’examen du Bac.En plus d’être abordables, les épreuves proposées ‘’ont toutes étaient vues en classe’’, expliquent-ils, soulignant qu’‘’il suffit juste de réfléchir pour s’en sortir’’.Un point de vue que partage Djibril Niasse, un élève de la série S2, candidat pour la deuxième fois au baccalauréat.

Si certains trouvent les épreuves à la portée des candidats, Salimata Diédhiou et Mame Arette Guèye, elles, estiment qu’elles sont en vérité "difficiles".‘’Je suis restée trente minutes sans écrire une phrase. Les épreuves de sciences physiques nous ont été libellées sur deux copies en resto verso’’, se plaint Salimata.‘’Pour les épreuves d’histoire et de géographie, on nous a sorti les épreuves secours sur la France et la décolonisation en Asie. Mais, c’était abordables’’, se félicite Mame Arette, série L2.

Quelque 80.000 candidats répartis dans 242 jurys ont entamé lundi les épreuves du baccalauréat général 2011, sur l’ensemble du territoire sénégalais.Ces jurys sont répartis dans 71 localités et 183 centres d’examen, dont 39 centres secondaires.L’effectif global des candidats au Bac a augmenté de 10,8% par rapport à 2010, avait indiqué le directeur de l’Office du baccalauréat, Babou Diakham, lors d’une conférence de presse tenue récemment.Les épreuves se poursuivent mardi matin avec les mathématiques et le français l’après-midi.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email