Mercredi 23 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le nombre exact de victimes du ‘’Joola’’ n’est pas connu, selon Nasserdine Aïdara

Single Post
Le nombre exact de victimes du ‘’Joola’’ n’est pas connu, selon Nasserdine Aïdara

Le nombre exact des victimes du naufrage du bateau le Joola survenu le 26 septembre 2002 au large des côtes gambiennes n’est pas connu, a soutenu le président du Comité d’initiative pour l’érection d’un mémorial musée, Nasserdine Aïdara qui prenait part lundi à un point de presse à la Place du Souvenir à Dakar.

De 800 au premier jour du naufrage, le nombre de victimes est passé officiellement à 1864 victimes à ce jour alors que le recensement fait par l’association nationale des familles dénombre pour sa part 1918 disparus, selon Nasserdine Aïdara.


A la veille de la commémoration de la ‘’plus grande catastrophe maritime de l’humanité, il est important que l’Etat fasse le recensement de toutes les victimes parce que jusqu’à aujourd’hui on ne connaît pas leur nombre exact ’’, a t –il soulevé.


‘’Le nombre des victimes fait toujours polémique parce qu’on ne pouvait pas imaginer au moment du naufrage qu’il y avait autant de surcharges’’, a ajouté le président du Comité qui regroupe les trois associations des familles des victimes au Sénégal.


Ainsi, le comité avait entrepris un autre recensement à partir de réclamations faites par des familles.


‘’On ne saura peut-être jamais le nombre exact de ce naufrage’’, a estimé pour sa part le député Idrissa Diallo, président de l’association des familles des victimes du Joola au cours du point de presse.


‘’Pour connaître le nombre des victimes, il faut une volonté politique parce que l’histoire du naufrage du bateau reste encore une nébuleuse’’, selon le porte parole de l’Association nationale des familles des victimes, Boubacar Bâ.


Outre ce recensement exact des victimes, les familles réclament également l’érection d’un mémorial-musée pour ‘’un devoir de mémoire’’. Les questions liées à la prise en charge des orphelins et le renflouement du bateau sont encore revenues avec le souhait des familles de ‘’disposer de leurs morts’’.


Le navire ’’Le Joola’’ qui assurait la liaison Ziguinchor-Dakar a fait naufrage le 26 septembre 2002 au large de Dakar faisant prés de 2000 morts. Sur le nombre de victimes, seuls 500 corps ont été retrouvés dont 300 identifiés, selon le Comité.

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Deugue Dji

    En Septembre, 2015 (17:03 PM)
    Je rêve du jour où, après le départ de Macky du pouvoir, la justice se prononce enfin sur un dossier bien de chez nous, le bateau le Joola. Cette catastrophe, dont la gravité est sans précédent (plus de victimes que "Le Titanic" et les attentats du 11 septembre contre les deux tours jumelles du World Trade Center réunis: 1.953 morts et seulement 64 rescapés.), et le retard des secours (plus de 10h avant de déclencher le plan ORSEC) sont en grande partie dus au laxisme d’un régime, de ses hommes. L'État sénégalais a rapidement clos le dossier en justice pour masquer les nombreuses responsabilités d’un régime qui a refusé d’acheter deux nouveaux moteurs à 250 millions de FCA l’un pour le bateau et a pourtant déboursé 18 milliards pour réfectionner la Pointe de Sangomar, l’avion du Président qui pourtant ne reprendra jamais les airs. De simples sanctions de principe ont été appliquées, et la plupart des responsables ont été laissés à leur poste ou simplement mutés.

    Toutes les nations touchées par cet horrible drame ont hâte de faire leur deuil pour un repos éternel des disparus, mais aussi pour rendre justice aux survivants et aux orphelins de cette tragédie.

    Les morts veulent que la vérité soit rétablie sur les négligences, les malversations, les trafics et les actes de certains dirigeants qui leur ont valu la mort. Les sénégalais ont besoins de savoir ce qui a été fait et, surtout, ce qui n’a pas été fait pour qu’un tel drame arrive. Les sénégalais ont besoin de savoir si la remise en service du bateau avec un seul moteur en bon état et les nombreux manquements à la sécurité découlent de choix au sommet de l’Etat ou pas. Les sénégalais veulent savoir pourquoi Wade a refusé en octobre 2002 le renflouement du Joola par la société Hollandaise Smit contre 2,9 millions d’euros, alors que l’Union Européenne avait annoncé disposer d’un fonds spécial (le 8ème Fonds Européen de Développement) qui permettrait de payer les coûts du renflouage du " Joola. Les sénégalais veulent savoir pourquoi Wade refuse aux morts du Joola le droit à une sépulture.

    Ce jour-là, les échanges avec mon fils ne se limiteront plus à :

    • Dis-papa, pourquoi ils tuent sans être condamnés ?

    • Parce qu’ils sont Présidents, fiston.

    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (20:06 PM)
      c'esle régime de wade qui est responsable de ces centaines de victimes,aujourd'hui il veut nous emmerder pour son fils.qu'il crÈve en prison.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (17:24 PM)
    Il n'a dit rien de nouveau, un bateau dont on ne connait pas le nombre de personnes à bord forcément le nombre exact de victime ne peut etre connu .. Topal feulé way
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (17:29 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (18:08 PM)
    Le nombre a été falsifié pour détourner de l'argent. Gonfler le chiffre pour au moment des indemnisations pouvoir disposer d'une manne financière. Recenser les familles vous ne dépasserez pas 1290 victimes. La douleur est tjrs là, le deuil tjrs présent
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (19:30 PM)
    Le naufrage du Joola est le cliché d'un pays en pleine dégénérescence : laxisme , amateurisme , laiseez-aller ....l'administration maritime ne controlait pas ce bateau , l'armée s'en lavait les mains , les officiers de bord ne faisaient aucun exercices de sécurité, la stabilité du navire n'était jamais controlé ainsi que le nombre de passagers à bord......

    lire le rapport d'enquète édifiant sur : www.au-senegal.com/IMG/pdf/joola_041102.pdf



    Malheureusement rien n'a changé : camions , bus , 7 , places mal entretenu (pneus , freins , éclairage ) en surcharge , aucun controle du temps de conduite des chauffeurs.....à chaque accident on va dire "Dieu l'a voulu"....
    Auteur

    Pam Pam

    En Septembre, 2015 (22:36 PM)
    c'est la merde totale^pour ce dossier, j'ai même honte car on set d à la fois devant non seulement un déni de justice mais pire un déni de l'histoire.. j'en veux pour preuve les incohérences judiciaires de ce dossier mais ce qui est le suprenant c'est la volonté de l'Etat de vouloir gommer de notre mémoire et ceci dit de notre histoire cet événement tragique qui a marqué si douloureusement toute notre nation et bien d'autre pays.allez voir le mémorial des naufragés (marché de l'escale) on ne peut être qu'écoeuré et désolé de voir que ce qui devait être un lieu du souvenir et de recueillement est devenu un lieu sabaté à l'image du saboté et meurtrier mis à la disposition des milliers de gens un sinistre 26 septembre. c'est une injure et devons tous nous indigner :thumbsdown: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (08:19 AM)
    Mais si on ne connait pas le nombre exact des victimes d'où vient le chiffre très précis de 1918 ? C'est vrai que vous avez perdu 02 enfants , mais après 13 ans essayez de refaire votre vie.
    Auteur

    Watt

    En Septembre, 2015 (11:50 AM)
    Pouvez vous arrètez de vouloir toujours faire du bisness sur le dos du bateau joola et la crise en casamance ? on en a marre de revenir sur ces choses.
    • Auteur

      Diola

      En Septembre, 2015 (15:27 PM)
      et la transgambienne ? a quand la fin du calvère? les fils de la casamance ont très mal avec ce problème qu'on n'arrive pas à régler!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR