Jeudi 22 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

[ Precision ] Les gendarmes ont réagi à cause de l"agressivité" des manifestants

Single Post
[ Precision ] Les gendarmes ont réagi à cause de l"agressivité" des manifestants

Dakar, 31 mai (APS) - Les éléments de la brigade de gendarmerie de Sangalkam ont ‘’été obligés de faire usage de leurs armes’’, à cause de l’’’agressivité’’ et ‘’la détermination’’ des manifestants, lundi, lors de la manifestation au cours de laquelle le jeune Malick Bâ a été tué.

 

Le chef de la gendarmerie Division gendarmerie explique dans un communiqué paru dans le Soleil, que ce poste a ‘’été la cible de nombreux manifestants armés et résolument décidés à en découdre avec le personnel qui s’attelait à son service normal pour saccager les locaux de cette unité’’.

 

Il indique que ‘’devant que cette situation grave et inattendu, les militaires de cette unité (…) ont cherché à sauvegarder leur intégrité physique et à protéger l’infrastructure, en attendant l’arrivée des renforts demandés’’.

 

‘’(…) l’agressivité et la détermination des manifestants, qui ont été rejoints par d’autres personnes de la localité, étaient telles que les éléments de la brigade, qui ont apporté une riposte graduée, ont été obligés de faire usage de leurs armes, conformément à la loi’’, souligne-t-il.

 

La gendarmerie relève que du côté des manifestants, le nommé Malick Bâ a ‘’malheureusement perdu la vie. ‘’Du côté des militaires de la gendarmerie, six éléments ont été grièvement blessés dont le commandant de brigade lui-même’’.

 

Le communiqué explique en effet que ‘’la gendarmerie a fait face à une foule déchaînée qui menait des actions et des voies de fait tendant à mettre en danger la vie des gendarmes’’.

 

‘’Ces derniers, souligne le texte, ont tenté autant que faire se peut de défendre les locaux de la brigade contre l’attaque de manifestants armés de machettes, de projectiles et autres armes blanches’’.

 

La gendarmerie signale que ‘’des enquêtes judiciaire et interne sont ouvertes pour situer les responsabilités’’.

 

Elle estime que ‘’cette manifestation déplorable semble s’inscrire dans un projet global de sabotage des symboles de la République dans cette localité en proie depuis quelques semaines à une tension récurrente mais jusqu’ici contenue’’.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email