Samedi 25 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Marche de protestation contre l'attribution de 350 hectares à un privé à Diass

Single Post
Marche de protestation contre l'attribution de 350 hectares à un privé à Diass

Depuis le début des travaux de construction de l'Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass, cette communauté rurale est la proie des spéculateurs fonciers. Les dix neuf (19) villages qui sont autour de l’aéroport s'opposent régulièrement à des attributions faites à des privés. La dernière en date remonte à samedi dernier quand les populations de Packy, Landou, Toglou, Kessokhate et Kathialick, soupçonnant un deal, ont battu le macadam sous un soleil de plomb pour dénoncer l'attribution à un privé de 350 hectares par les Présidents des Communautés rurales (Pcr) de Diass et de Keur Moussa. Leur porte-parole, Moussa Dione, habitant du village de Packy, s'exprimant dans les colonnes du Quotidien, estime que leurs terres, depuis quelque temps, sont la cible de « prédateurs et spécialistes du foncier » sans scrupule. Ces terres que leur ont léguées leurs ancêtres. Interpellé sur cette affaire, l'acquéreur déclare qu'il détient bel et bien un papier de délibération issu des deux communautés rurales en question. Celle de Diass lui aurait donné cent cinquante (150) hectares et celle de Keur Moussa deux cent trois (203) hectares et il aurait déjà mis sur pied vingt quatre (24) bâtiments de mille (1000) pièces pour faire un poulailler. Sur ses projets futurs, l'homme confie à nos confrères qu'il pense y construire une usine de traitement d'eau minérale.


affaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    P

    En Avril, 2013 (15:02 PM)
    Traitement d'eau minerale?????????????????





    Ce n'est qu'un vil speculateur
    Top Banner
  2. Auteur

    Deug

    En Avril, 2013 (17:16 PM)
    Celle de Diass lui aurait donné cent cinquante (150) hectares et celle de Keur Moussa deux cent trois (203) hectares.CE SONT VOS PROPRES PARENTS CORROMPUS QUI VENDENT VOS TERRES IL FAUT LES DEMETTRE  :down:  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bika

    En Avril, 2013 (18:06 PM)
    L'état doit s'opposer à ces spéculations. Il faut donner la priorité à ceux qui veulebt construire pour y habiter. Je suis certain que tous les villages de ces parages attirent bcoup d'appétits. Il faut s'y opposer à tt prix.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email