Lundi 25 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Produits alimentaires : le Sénégal vend moins cher que la Côte d'Ivoire (étude)

Single Post
Produits alimentaires : le Sénégal vend moins cher que la Côte d'Ivoire (étude)

La hausse des prix de plusieurs produits alimentaires est moins importante au Sénégal qu'en Côte d'Ivoire, selon une étude menée à la demande du ministère sénégalais du Commerce et publiée mardi à Dakar.

"L’étude montre que la situation du Sénégal, en ce qui concerne la hausse des prix, est meilleure que celle de la Côte d’Ivoire", a dit Jean Pierre Sacaze, responsable de commerce et de gouvernance, à la Délégation de l’Union européenne au Sénégal.

Autrement dit, selon M. Sacaze, qui cite l’étude, les prix des produits de consommation courante coûtent moins cher au Sénégal qu’en Côte d’Ivoire, deux pays où ils sont en hausse depuis la crise alimentaire de 2008. 

Il s'exprimait lors de la réunion de présentation de l’étude menée dans les deux pays et intitulée : "Circuits de distribution des produits de consommation courante au Sénégal''. 

Le ministère sénégalais du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME, explique que les informations collectées l’ont été dans "une ville secondaire" et en "zone rurale", en Côte d’Ivoire comme au Sénégal. 

Il estime que l’étude lui a permis de comprendre le fonctionnement des filières (vente au détail ou en gros) et d’"identifier les points" à améliorer, en vue d’un écoulement des produits concernés à leur juste prix. 

La Délégation de l’Union européenne au Sénégal a collaboré à la réalisation de cette étude concernant une dizaine de produits : le riz, l’huile, le sucre, le lait en poudre, le pain, l’oignon, la carotte, la tomate industriellement transformée et le savon de ménage. 

Citant encore les conclusions de l’étude, Jean Pierre Sacaze estime que "la capacité de suivi des marchés et des prix par l’administration devrait (…) être renforcée, afin d’améliorer la qualité du dialogue entre les partenaires économiques, y compris les associations de consommateurs". 

Le ministre du Commerce Alioune Sarr affirme, pour sa part, que le but visé à travers cette recherche est d’arriver à ce que "les prix soient acceptables par le gouvernement et les consommateurs", en étant à la fois conformes aux "engagements" pris par le Sénégal avec ses partenaires économiques de la sous-région. 

L’étude permettra aux "consommateurs sénégalais [de] disposer des meilleurs prix" des produits concernés. 

Selon lui, le ministère du Commerce souhaite "pérenniser" les études comme celle-là et les "inscrire dans la durée". "Les résultats issus de cette étude vont nous permettre de poursuivre les travaux que nous sommes en train de mener."

Le gouvernement va réformer "la loi sur les prix et la concurrence", a par ailleurs annoncé M. Sarr.

SK/ESF/ASG



8 Commentaires

  1. Auteur

    Senegal En Danger

    En Septembre, 2014 (16:02 PM)
    Il faut comparait ce qui comparable .la cote d'ivoire est pays plus riche economique que le senegal.normalement la cote d'ivoire devait avoir aide sociale ,malgret son gouvernement.le senegal est un pays pauvre ,diminier la taxe ( impots sur les produits) .la population souvre.comparer le pays aux pays frontaliés.merci.soyez honnete .
    • Auteur

      Ngoooor

      En Septembre, 2014 (17:11 PM)
      il raconte des histoires. l'étude ne dit pas que les produits coûtent plus cher en côté d'ivore qu'au sénégal. elle dit que les prix augmentent plus vite en côté d'ivoire. il y'a nuancé.
      vivant entre ces deux pays, je puis confirmer que y'a pas photo.
      la facture trimestrielle d'eau damasse rarement 20.000 f cfa en côté d'ivoire. au sénégal, je suis à 40.000 f cfa par mois.
      l'électricité coûte moins de la moitié du prix au senefal, le gas oil est à 650 f cfa, la viande, les légumes, les fruits, l'huile, le sucre, le lait, le savon etc... alors, sur quoi veut on se baser pour affirmer que la vie coûte plus cher en côté d'ivoire?
  2. Auteur

    Deux

    En Septembre, 2014 (16:29 PM)
    ²Mais donne nous les prix de chaque produits en cote d'ivoire
    Auteur

    Leuketi

    En Septembre, 2014 (17:23 PM)
    comparons ce qui est comparable...la cote d ivoire est 10 fois plus riche que le senegal  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  et l eau et l electricités coutent beaucoup plus chere au senegal :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
    Auteur

    Boy

    En Septembre, 2014 (17:26 PM)
    mon gars mem si c le cas ce normal elle est beaucoup plus riche que le senegal comparont ce ki est comparable
    Auteur

    En Septembre, 2014 (17:28 PM)
    L’interdiction de se rebeller contre un gouverneur sans raison valable :





    1) Parmi les raisons qui ne sont pas valables, il y’à le fait de refuser d’obéir aux gouverneurs pour son apparence physique, origine ethnique etc...



    D’après Anas Ibn Malik -qu’Allah l’agrée-, le Prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam-a dit : « Ecoutez et obéissez même si un esclave abyssin dont la tête est comme un raisin sec est nomme à votre tête ». [Source :Sahih al-Bukhari]



    Abu Dhârr -qu’Allah l’agrée- a dit : « Mon bien-aimé a recommande : écoutez et obéissez même a un esclave abyssin aux membres mutilés ». [Source : Sahih Muslim]



    Dans le recueil de al-Boukhari, on trouve : « ...même a un abyssin dont la tête ressemble a un raisin sec ».





    Dans une autre version Rapporte par Muslim : « un esclave abyssin estropie »





    2) Le fait de refuser d’obéir aux gouverneurs pécheurs, pervers, etc..



    Dans le sahih. Muslim, 'Awf Ibn Malik -qu’Allah l’agrée- rapporte que le Prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- a dit :



    ?%A
    Auteur

    Abou

    En Septembre, 2014 (17:49 PM)
    Bou mou gnou fonto , oû était-il quand MACKY disait qu'il ne comprenait pas pourquoi l'essence est plus chère au SENEGAL qu'au MALI qui importe via notre port et que , fin connaisseur du secteur pétrolier , il allait y mettre un terme dès qu'il sera élu, ba légui. On n'a jamais eu de comparaison avec le Côte d'IVOIRE , dou sunu mass
    Auteur

    Listo

    En Septembre, 2014 (18:10 PM)
    Ce genre d'études comparatives est toujours utile pour ceux qui gouvernent nos pays, car en plus de la référence qu'ils n'ont pas souvent lorsqu'ils accèdent a la tête de leur ministère, il leur permet en plus de connaître les mécanismes de fixation des prix, de se fixer des objectifs!

    Ceci dit, et on l'a déjà dit , la Cote d'Ivoire est au moins 2 fois plus riche que le Sénégal, avec un Pib 2 fois plus élevé que le Sénégal et la raison est simple, la Cote d'Ivoire est a la fois un pays a l'agriculture très diversifiée, un pays avec un tissu industriel plus dense et enfin un pays pétrolier, autant d'atouts que le Sénégal n'a pas !

    On notera aussi que le Smig , salaire minimum interprofessionnel garanti est de 37 000 CFA au Sénégal alors qu'il a été porte récemment, me semble t'il a 64 000 CFA !

    Ceci dit, pour les produits importes, dont l'étude n'a pas parle, les mêmes articles produits par les mêmes marques françaises, vendus par les mêmes groupes de supermarchés installes a Abidjan et Dakar, par exemple, sont plus chers a a Dakar qu'à Dakar!

    Je l'ai plusieurs fois constate, et me suis toujours étonné de cela car sachant qu'un bateau quittant a La Havre, Rouen, Marseille,etc, charge de marchandises, atteindrait Dakar d'abord, avant de faire 2000 km, au moins , pour rejoindre Abidjan, soit 1 ou 2 jours de plus : ce coût de transport devra au moins rendre ces produits importes moins cher a Dakar qu'à Abidjan !

    Ce n'est pas du tout le cas et c'est plutôt le contraire et même localement l'eau en bouteille de 1,5l de " Awa," est moins chère et coûte 200 CFA la ou " Kirene "est vendue 300 CFA!

    Il y a beaucoup de contradictions qui ne s'expliquent pas et ne se justifient : il y a donc de la matière pour un ministre du Commerce, sérieux, a chercher a lever les goulots qui font que finalement le coût de la vie est plus élevé que de raison au Sénégal!

    Auteur

    Listo

    En Septembre, 2014 (18:24 PM)
    Ce n'est pas du tout le cas et même plutôt le contraire et même pour les productions locales comme l'eau en bouteille de 1,5l coûte moins chère a Abidjan puisque "Awa " moins chère que "Kirene"!

    Pour un ministre du commerce sérieux, il y a vraiment la matière a faire, et voir comment lever les goulots qui rendent le coût de la vie plus élevé au Sénégal qu'en Cote d'Ivoire sans aucune raison apparente sinon la cupidité des intermédiaires et commerçants eux mêmes!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email