Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Rapport 2016 Cour des comptes : Un « ndéwéneul Tabaski » de 7 millions à l’Aser

Single Post
Rapport 2016 Cour des comptes : Un « ndéwéneul Tabaski » de 7 millions à l’Aser
A lire le rapport 2016 de la Cour des comptes, l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser) semble plus préoccupée à sucrer ses agents qu’à faire reculer la pénombre dans les villages du pays.

Les manquements relevés par les magistrats de la Cour sont nombreux, mais il y’en a un qui sort de l’ordinaire.

En effet, l’Aser verse chaque année, depuis 2009, un « ndéwéneul Tabaski » de plus de 7 millions à ses agents.

D’abord 7 millions 250 mille F Cfa en 2009, puis 11 millions 750 mille F entre « ndéwéneul Tabaski » et cadeaux Noël en 2011. En 2012, les deux rubriques sont séparées avec 7 millions 350 mille F pour la tabaski et 3 millions 950 mille pour Noël.

En 2013, c’est encore 7 millions 325 mille F Cfa pour la tabaski. 2014 remporte la palme avec 7 millions 550 mille pour des cadeaux de Noël et 7 millions 250 mille pour la tabaski.

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Conglomérat Des Saatch

    En Février, 2020 (20:00 PM)
    C’est tellement facile de dilapider l’argent qui ne sort pas de ta poche !



    Cette citation est commune à l’ensemble des prédateurs de l’APR, ALLIANCE DES PRÉDATEURS DE LA RIPOUX-BLIK
    • Auteur

      Xaliss Personnel Et Xaliss Du

      En Février, 2020 (21:35 PM)
      ces largesses sont le signe de managers incompétents qui cherchent ainsi à " corrompre " les travailleurs via, leurs syndicats. on pille la société et chuut, le temps que je m'enrichisse vite, avant un éventuel autre décret de mercredi. ailleurs, chez le peuple honnête, donner , aider, se fait avec son propre argent,pas avec l'argent des autres.
  2. Auteur

    En Février, 2020 (20:17 PM)
    nous sommes gouvernés par des bandits, des voleurs, de vrais salopards
    Auteur

    Bouki

    En Février, 2020 (20:59 PM)
    bi bouki bi ndiour bi samba
    Auteur

    En Février, 2020 (00:02 AM)
    Franchement c est courant et normal d investir dans les ressources humaines et je suis surpris que la cour des comptes puisse mettre en relief ce fait banal et courant. Quelle entreprise ne finance pas les arbres de noel les ceremonies de presentation de voeux de fin d annee et les fetes religieuses. Et ce n est pas du gaspillage car l entreprise est le lieu ou il faut combiner et promouvoir tous les facteurs de prodution et la ressource humaine n en est pas des moindres
    Auteur

    Les Beneficiares Complices

    En Février, 2020 (00:45 AM)
    C'est ça aussi les republiques bananieres. Les beneficiares de ses cadeaux restent bouches cousues. Et d'ailleurs ils le trouveront normal. Du temps de Wade, j'avais une connaissance dans un ministere qui me disait que Ousmane Ngom moo talli parcequ'il donnait des moutons lors de la Tabaski et des billets d'avions pour le pelerinage alors que Landing Savané mome tallioul car il ne donner rien.
    Auteur

    En Février, 2020 (08:13 AM)
    ils font comme les députés ils ont des soukarou koor et des billets pour la meque. c'est ça le maquis.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email