Mercredi 16 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Recrudescences des accidents de la route : Gora Khouma crache ses vérités

Single Post
Recrudescences des accidents de la route : Gora Khouma crache ses vérités

 Lundi, 4 morts à Keur Massar, mardi, 8 personnes ont perdu la vie sur l’axe Kaolack-Nioro, aujourd’hui un autre accident à hauteur des  Baux maraichers, une des victimes dans un état critique. Des accidents qui impliquent pour la plupart des camions poids lourds.

Une situation que le secrétaire général de l'Union des routiers du Sénégal, Gora Khouma, joint par Seneweb,  ne supporte plus. Pour lui, les maux qui gangrènent les routes sont nombreux et n’impliquent pas toujours les camions poids lourds. Il signale également la vente des trottoirs par les maires.

 « Pour les accidents, y a un manque de respect du code de la route de la part des conducteurs. Les conducteurs, ce ne sont pas seulement des camionneurs, tous les usagers de la route en font partie. Ces derniers doivent respecter obligatoirement le code. Si c’est fait, il y aura moins d’accidents sur la route. Mais ce n’est pas seulement le code de la route, il y a aussi l’état des routes. Des fois, on peut avoir de bonnes routes mais sans accotements. Sur toutes les routes, actuellement, il n'y a pas d’accotements. Si un véhicule est en panne, il reste sur la route. Ensuite, les trottoirs sont vendus par les maires. Ce qui pousse les piétons à partager la route avec les voitures », déplore Gora Khouma d’un ton ferme.

Le transporteur de sermonner ainsi les agents de la route qui laissent passer des vehicules qui ne respectent pas les normes pour circuler. Il demande même, en cas d’accident, que l’agent qui a laissé passer un conducteur sans papiers, soit jugé au même titre que le chauffeur qui a commis l’accident. 

« Les forces de l’ordre aussi ont un rôle à jouer. Je ne peux pas comprendre qu'un vehicule qui ne répond pas aux normes, vous l’arrêtez et vous le laissez passer. Si après ce même vehicule fait un accident, le chauffeur est certes coupable mais l’agent qui avait déjà contrôlé le vehicule est aussi fautif. Mais quand vous donnez de l’argent, quel que soit l’état du vehicule, on vous laisse circuler. Ça, le gouvernement doit réagir par rapport à ça », martèle t-il.

Gora Khouma d’exhorter le ministère des Transports et le ministère de l’Intérieur à arrêter de croiser les bras, à poser des actes concrèts pour lutter contre l’indiscipline sur la route. Cependant, il tient à signaler le fait que durant les grands événements comme le Magal de Touba, Gamou de Tivaouane ou autres, les autorités laissent passer des véhicules qui chargent des hommes à la place des marchandises.

Pour rappel, le ministre de l’Emploi fustigeait hier les accidents de la route causés par des camions poids lourds.

 


Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    Riki

    En Mai, 2019 (21:07 PM)
    Il y a aussi le Ramadan, c'est pour cela pendant cette periode on interdit aux conducteurs de camion de jeuner dans certains pays comme la Tunisie
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (21:52 PM)
      c'est le ministre ou ses collaborateurs qui auraient du parler comme ce syndicaliste. merci khouma.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (13:17 PM)
      seule responsable : la corruption routiere des policiers et gendarmes
      appliquez le code de la route et c'est réglé
      pas de permis prison
      accident corporel prison
      etc....
  2. Auteur

    Fini

    En Mai, 2019 (21:23 PM)
    Le peuple est-il sourd, muet, aveugle? Qu’attend-il ? Pourquoi on n’organise pas une marche générale ? Le gouvernement est ce qu’est le peuple. Si le peuple dort ou accepte une situation d’impasse, le gouvernement le serait également. Parfois, c’est le peuple qui doit tordre la main du gouvernement pour lui faire tourner à droite ou à gauche en fonction des priorités de l’heure.

    Organisons la plus grande marche du Sénégal. Je ne parle pas de marche politique, mais une marche du peuple sénégalais qui n’en peut plus. Hommes, Femmes, enfants tout le monde dehors pour dénoncer cette situation de limites. Mais où est y’en a marre ? Ou sont les innombrables organisations non gouvernementales, les défenseurs de la société civile ? Les routes de Dakar sont des tombeaux ouverts. Les gens meurent comme des mouches.

    Je pense que le peuple Sénégalais es embrouillé, confus, car il veut toujours une chose et son contraire. Le peuple qui dit non à cette situation est le même peuple qui protège les malfaiteurs et sous prétexte que c’est Dieu qui a tout tracer comme ça (Ndogoume Yalla) comme on aime si bien le dire.

    Nous créons les germes de notre propre destruction. Au Sénégal tout accident est un grand accident car il y’a toujours mort d’hommes. Mais pourquoi ? Certes, les routes ne sont pas bonnes. Mais le grand problème, c’est l’état des voitures mais aussi l’indiscipline notoire des conducteurs.

    La route n’est pas bonne, ma voiture n’est pas bonne, je roule doucement.

    Il nous faut une police forte, une gendarmerie forte et une justice forte.

    • Auteur

      Mass Diongue Tali Bi Rts1

      En Mai, 2019 (05:07 AM)
      fifi entièrement d’accord avec toi seulement il faut savoir qu’il y’a beaucoup de choses à revoir et à régler.wakhna ba dée.d’ailleurs li dou ay accidents.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (13:18 PM)
      seule responsable : la corruption routiere des policiers et gendarmes
      appliquez le code de la route et c'est réglé
      pas de permis prison
      accident corporel prison
      etc....
    Auteur

    Meuw

    En Mai, 2019 (21:52 PM)
    Reewandé rekkla. Si on commencait à sortir la chicotte tout le monde rentrera dans les rangs. Pas de négociations, ni arrestations, sinon Serigne bi va intervenir. Qq1 fait une connerie ? On lui donne une bonne fessée devant tout le monde, à l'instant même ,et il remonte illico dans sa voiture. On fera les comptes dans une semaine. J'ai bien dit UNE SEMAINE. Franchement!!!!!
    Auteur

    Ngoné Latyr

    En Mai, 2019 (21:52 PM)
    Bonsoir,

    Les autorités de ce pays ont donné les secteurs stratégiques comme le transport et le commerce aux Baol-Baol qui ne comprennent rien à ce secteur du transport. Voilà la vérité !

    Merci
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (13:18 PM)
      seule responsable : la corruption routiere des policiers et gendarmes
      appliquez le code de la route et c'est réglé
      pas de permis prison
      accident corporel prison
      etc....
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (13:18 PM)
      seule responsable : la corruption routiere des policiers et gendarmes
      appliquez le code de la route et c'est réglé
      pas de permis prison
      accident corporel prison
      etc....
    Auteur

    Yup

    En Mai, 2019 (22:13 PM)
    Je pense que le syndicat routier doit changer de patron

    Il faut nommer un responsable ,un intelecuel. ....
    Auteur

    En Mai, 2019 (22:15 PM)
    Je me demande à chaque fois, s'il y a vraiment un ministère des transports au Sénégal. Est-ce qu'il existe en réalité ?
    Auteur

    En Mai, 2019 (22:29 PM)
    Des poids lourds entre les mains de gamins, un dépôt de sable et de béton en pleine agglomération aux maristes avec des camions vétustes et des pelleteuses. Tout cela avec la bienveillance des autorités
    Auteur

    En Mai, 2019 (22:52 PM)
    Ceux qui sont entrain de faire des commentaires seront les mêmes qui crieront haro sur le baudet dès que le gouvernement decide d'appliquer des mesures draconiennes contre les délinquants routiers.
    Auteur

    En Mai, 2019 (23:30 PM)
    C est la corruption !!...nous sommes tous corrompus ...la classe dirigeante, les marabouts, les fonctionnaires , les policiers,les gendarmes ..

    On doit pas être surpris ..le bateau Jolah devrait être une leçon mais nous sommes dans la République de GRAWOUL .

    Auteur

    Diop

    En Mai, 2019 (00:01 AM)
    Il faut voir les conditions de délivrance des contrôles techniques.

    Il y a des camions et des voitures qui ne doivent plus circuler
    Auteur

    Fatou

    En Mai, 2019 (00:30 AM)
    Avec le phénomène accident mortel, le Sénégal est comme un pays en guerre, guir yala principale cause accident c'est les écouteurs enfoncés dans les oreilles pour écouter musique ou waxtan ou n'importe quoi, pas de concentration, les 5 organes de sens sont réduits à 2 pas d'ouie pour entendre, vision influencée; sans oublier l'indiscipline et le manque de respect à l'être humain
    Auteur

    En Mai, 2019 (03:20 AM)
    Thiey mon pays!!



    Le Sénégal, la République arachidiere du GRAWOUL.



    Après le drame du bateau Diola, on a cru que nous allions changer mais que dalle ..



    Les populations ont peur de l ordre et méritent les dirigeants qu ils se sont donnés .





    Ce qui se voit au Sénégal mérite que la National Geographic TV vienne scruter notre patrie.

    Voici un pays qui a tout pour se développer :750 kms de côtes, bonne placement géographique, parfaite cohésion religieuse et ethnique, stabilité politique, ensoleillé, diaspora dynamique, population jeune,presse libre, société civile courageuse ,cousinage a plaisanterie,...



    Vivement un dictateur qui sera au dessus des lobbies et partis politiques pour assainir les mœurs et formater les esprits pour le bien de tous.

    Auteur

    Dawal

    En Mai, 2019 (03:47 AM)
    Pour une fois il a raison. es policiers et gendarmes ont perdu de leur superbe à force de racketter les conducteurs sur les routes. Quel que soit l'état de ton véhicule, il suffit de donner quelques miettes pour avoir la permission d'aller tuer sur la route. Certaines personnes adorent ça et ne s'en privent pas. D'ailleurs après leurs forfaits, ils prennent leurs jambes à leurs cou, pour aller se réfugier où ?........A la police ou à la gendarmerie qui val les protéger.....ceci explique cela.
    Auteur

    Gorgui Nena

    En Mai, 2019 (05:40 AM)
    Le giuvernement doit nommer le policier amoul yakar comme Directeur de la police... C'est sure qu'il fera un exellent job.
    Auteur

    En Mai, 2019 (06:56 AM)




    le problème c est les forces de sécurité, il faut voir le laxisme avec lequel ils travaillent



    beaucoup de véhicules sont stoppés et controlès en même temps



    il faut aussi voir le nombre de barrages ou de postes de contrôle , leur nombre doit être revu



    y a trop de postes de contrôle surtout sur l axe dakar tamba
    Auteur

    En Mai, 2019 (07:57 AM)
    Comme l'a dit un intervenant personne n'a voulu retenir la leçon du naufrage du Diola ....sur la portion de 3 voies entre Thies et Dakar personne ne respecte les sens de circulation pour doubler , la nuit 90% des chauffeurs roulent plein phare , beaucoup de camions sont des " sapins de Noel" avec des éclairages multicolores , à chaqure ville on tombe sur des connards de gendarmes qui ne controlent que les papiers (pneux , eclairage , essuie-glaces on s'en moque ) le controle technique est inexistant et on laisse rouler n'importe quel véhicule .....les grands fautifs sont les responsables du ministère des Transports et la Police/Gendarmerie et aussi bien sur le laxisme et l'incivisme des Senegalais !......dans ce pays chque Senegalais vit avec ses propres lois , l'émergence n'est pas pour demain avec une telle mentalité
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (13:18 PM)
      seule responsable : la corruption routiere des policiers et gendarmes
      appliquez le code de la route et c'est réglé
      pas de permis prison
      accident corporel prison
      etc....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR