Vendredi 16 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Relation policiers et citoyens: Je t'aime, moi non plus!

Single Post
Seneweb.com

Les relations entre forces de sécurité et population ont toujours fait débat à travers le monde. Les nombreuses manifestations en 2012 pour chasser Abdoulaye Wade du pouvoir a creusé le gouffre entre la population et sa police. Fodé Ndiaye, jeune policier, avait alors subi l ire d une bande de jeunes qui l ont pilonné à mort à coups de briques. Mamadou Diop, écrasé par un camion de la police, lors de ces mêmes événements. Dernièrement, l agression d un élément du Groupement mobile d intervention (Gmi) par le lutteur Ama Baldé, remet au gout du jour, ces relations plus que heurtées.   Une vraie histoire, je t aime, moi non plus!

align=

Au campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar  (Ucad), en cette matinée de mercredi 1juillet, les étudiants déplorent le comportement des policiers au sein de l’université.

Témoins du déchaînement de violences des Gmi au campus universitaire lors de leur assaut au Pavillon A où ils ont saccagé de nombreuses chambres, ces étudiants s interrogent sur l utilité des forces de l ordre. «Les relations entre la police et société sont au cœur du débat. Le policier est différent d’un militaire, qui reçoit un commandement a exécuté. À quoi sert la police ? À maintenir l’ordre public, certes, mais peut-elle y parvenir si elle n’inspire pas confiance à la population qu’elle est censée protéger » ? 

align=

 Pour bon nombres d étudiants,   le respect des règles élémentaires de courtoisie, la bienséance des attitudes et le soin que le fonctionnaire de police apportent à sa personne et à sa tenue vestimentaire contribuent à la valorisation de la fonction policière. Il y a nulle part où il est écrit que les policiers peuvent frapper . Et ne peuvent comprendre qu un policier puisse user de la violence en uniforme. Ce principe prend encore plus d importance lorsque le fonctionnaire de police agit en uniforme. Le port de la tenue confère au policier un certain prestige et conforte son autorité. En abuser aboutit à les amoindrir et c’est cela qui a poussé les citoyens a ne plus les respecter. Et un policier qui respecte pas les règles ne mérite même pas de porter l’uniforme de la police », pensent-ils.

align=

Au marché Petersen, les commerçants se souviennent encore des violents affrontements qui ont opposé le 15 juin dernier, marchands ambulants et agents municipaux de la commune  de Dakar-Plateau. Et qui ont été à l’origine de graves incendies. Pour ces marchands, n eût été l intervention de la police, le pire allait se produire. « Ce sont eux qui détiennent nôtre sécurité. Ils ont comme rôle de protéger la société. Nous,  civils devons du respect aux forces de l’ordre ». Pour ces marchands, la population ne saurait se passer de la police, protecteur de la sécurité des personnes  et des biens.

Aujourd hui, force est de constater que les relations entre policiers et citoyens sont au plus mal. La dégradation de leur relation et les bavures policières aliment de plus en plus les rubriques de faits divers.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email