Mardi 21 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Sédhiou Classée région la plus pauvre : "Comment inverser la tendance" (Dr Ousmane Birame Sané)

Single Post
Sédhiou Classée région la plus pauvre : "Comment inverser la tendance" (Dr Ousmane Birame Sané)
"Quel que soit son chauvinisme, personne ne peut douter de l'objectivité du rapport de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) qui vient de classer Sédhiou comme la région la plus pauvre au Sénégal". Les propos sont de Ousmane Birame Sané, docteur en économie. Consultant international en conseils d'entreprises, il précise que cette enquête n'est pas axée sur les potentialités économiques dont regorge la région mais plutôt sur les conditions de vie des ménages au Sénégal et sur les infrastructures socio-économiques qui devraient impacter sur le pouvoir d'achat et donc sur le quotidien des populations.

Sur les causes profondes, l'économiste met le doigt sur les politiques de développement local sans vision portées par les élus locaux, le manque d'entreprenariat des jeunes, l'absence d'unité industrielle de transformation des produits locaux.

Quelles solutions pour inverser la tendance de ces résultats de l'enquête effectuée entre 2018 et 2019 ? Ousmane Birame Sané, aussi consultant en Organisation, Planification Stratégique et Formation cite au moins cinq pistes de solution. Il explique d'abord que les potentialités économiques doivent être exploitées. Et de donner l'exemple de l'île au Diable où la biodiversité pourrait être exploitée pour faire du site une destination touristique qui boosterait le transport fluvial, le petit commerce et l'hôtellerie.

Comme seconde solution, l'économiste propose que le pont de Marsassoum soit un point à péage. Sinon, le flux de voitures qui va emprunter l'axe Sédhiou-Bignona via Marsassoum va négativement impacter sur l'économie de la localité et l'investissement serait économiquement peu rentable.

Convaincu que pour lutter contre la pauvreté, il faut produire, Ousmane Birame Sané est d'avis que qu'il faut une politique efficace et efficiente de l'agriculture, un des moteurs du développement au Sénégal. Aussi, suggère-t-il, que les jeunes soient plus entreprenants et plus engagés dans ce domaine.

Pour accompagner une telle dynamique, l'économiste, consultant en Marchés financiers et en Gestion financière propose l'implantation d'unités de transformation des produits tels que l'anacarde, la banane, la mangue qui font la fierté de la moyenne Casamance en termes de rendement et de secteurs porteurs.

Enfin, Ousmane Birame Sané pense que cela peut ne pas être versé dans l'utopie si on met des mains expertes aux commandes des politiques publiques. Mais "tant qu'on arrivera au pouvoir local suite à des querelles politico-politiciennes, tant qu'on refusera de s'entourer d'hommes et de femmes capables aux idées novatrices et révolutionnaires, le taux de pauvreté de la région ne connaitra pas une baisse de sitôt encore qu'on ne lutte pas contre la pauvreté par un coup de baguette magique", conclut l'expert en Evaluation des projets et Etudes Institutionnelles.


8 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 6 jours (17:47 PM)
    Tout ce charabia et ces éléments de langage laborieux  du gouvernement ne peuvent travestir cette SCANDALEUSE ET TRAGIQUE  réalité que nous révèlent les propres chiffres du gouvernement. Le Sénégal EMERGENT de Macky  nous a enfonce davantage dans la pauvreté. Voilà la seule vérité des chiffres à retenir. Nous les gorgorlous   le savions dans notre quotidien  et dans notre chair . Alors que pendant ce temps notre Président et nos ministres , DG  milliardaires continuent de s’engraisser, nos Honorables députés n’ont pas fini de trafiquoter des faux billets et des passeports diplomatiques. Ce rapport est un verdict sans appel quant a l’échec patent du modèle économique  EMERGENT de Macky & Cie . Il se  résume en mots simples et accablants : IL YA PLUS DE MISEREUX QU’IL  YA DIX ANS SOUS LE SENGAL EMERGENT DE MACKY SALL . Valeur relative ou absolue peu importe …Pire le détournement de missions et de biens publics au bénéfice d’intérêts privés  c. a.d  la CORRUPTION a  accru les inégalités entre gens d’en haut et nous autres badolos. …Le roi est nu et le mensonge et la propagande n’y  changeront rien. Seule notre volonté d’en finir avec cette bande de malfrats et d’incompétents pourront y changer quelque chose. Sortons, manifestons pour crier notre misère  et allons tous VOTER le moment venu       
    Top Banner
  2. Auteur

    il y a 6 jours (17:52 PM)
    La solution c'est que les jeunes de la région acceptent d'aller bosser et ne pas attendre qu'on les nourisse. Comment comprendre qu'une région aussi gâtée par dame nature, où tout pousse bien et que ces gens manquent de nouriture? Ils sont tous à longueur de journée vautrés sur leurs tata à papauter, ou il deviennent charlatans arnaqueurs... mais jamais aller cultiver leur champs! Idem pour ces jeunes de Dakar qui squatent les jardins et places publiques autour du théière ruminant contre le régime. Il ne se rendent même pas compte que même si le Sénégal était comme Dubai ils seraient en rade. Dem leen liguéyi, al bangui fi yaatu te yewen !!

     
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (18:00 PM)
      Pourtant les jeunes de la region bossent, ils sont juste attires par l'emmigration clandestine et l'exode rural a cause des manques d'opportunite dans la region. 
      A Dakar la plupart des vigiles viennent de Sedhiou.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (19:55 PM)
      Tu as tout dit. Aujourd'hui au boulot ici en Allemagne un Kollege allemand m a dit que l on est pauvre que dans la tête. La pauvreté n existe pas. Le noir est fainéant et tout le monde le sait. Attentiste. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bbb

    il y a 6 jours (17:54 PM)
    il faut les hbitants de sedhiou travaillent surtout les hommes 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    il y a 6 jours (18:10 PM)
    Il faut mettre fin à vos "Bantaba" pour les moins de 60 ans. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (20:17 PM)
    la route Sédhiou - Boudhié - Marsassoum. Découper des parcelles de champs et faire cultiver par les jeunes et les hommes valides - Des unsines de transformation dans la Sédhiou - Des maires ambitieux qui travaillent des projets, et non distribuer l'argent pour les ASC le footbol et les diambadons, ou donnent l'argent pour les batèmes et les décés.
    Top Banner
    Auteur

    Usa

    il y a 5 jours (20:31 PM)
    Pourtant ca tombe bien. J ai un projet agricole/élevage. J ai besoin de 300 hectares. Comment faire pour contacter le maire et les conseils municipaux. Le seul problème que j ai sais je n aime pas la corruption.  Certain attende des pots-de-vin pour faire bouger les choses
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (21:37 PM)
      Sama wadji bouthie dougue, tu vas mourir vite fait ils sont très mystiques. C pour ça ils sont toujours pauvres.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nyc

    il y a 5 jours (23:13 PM)
    Region de Sedhiou region la plus pauvre du Sénégal? Faut il comprendre le contraire? Je me demande comment ces gens font leurs études et sur quoi se basent ils? De mon point de vue, c est une stratégie de communication basée sur le mensonge juste pour pour pouvoir mieux exploiter cette belle et riche région au détriment de ses habitants. Et que dirait on des régions du nord ou du centre où la principale source de revenue vient des immigrés, ou les terres  sont arides la majeure partie incultivable, ou les denrées de premières nécessités se font rares il suffit juste de faire la comparaison de ses populations rachitiques à celles de Sedhiou. Il est venu l heure d arrêter de dénigrer la casamance et ses fils. Ça profite à qui ses sondages? 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 5 jours (00:32 AM)
    Ce grand ne connaît pas bien les réalités de Sedhiou. C’est une région 100% agricole mais ses fils sont paresseux. C’est ça la réalité. Le sol est fertile et il pleut en abondance mais les jeunes préfèrent les moto jakarta et les jeunes filles. Football, soirée dansante jakarta. Ils sont tout simplement paresseux et orgueilleux alors qu’ils n’ont pas de formation. Si le pont de marsassoum, les voitures passeront par carrefour. Il faut aller cultiver la terre. L’état doit les encadrer et mettre des financements pour les motiver à faire la goana.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email