Jeudi 01 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Senelec/Akilee : Surtension et claquage en vue

Single Post
Senelec/Akilee : Surtension et claquage en vue
Affaire SENELEC-Akilee : surtension et claquage en vue entre la société d'électricité et sa filiale qu'elle détient pourtant à hauteur de 34%. Leur différend semble droit les mener au mur de l'arbitrage tant les positions sont tranchées et chaque partie négocie le couteau entre les dents. Après les premières salves venues de la maison-mère, du côté d'Akilee on reproche à la direction générale de SENELEC "son irresponsabilité et son manque de loyauté au regard de la teneur aigre-douce de leurs correspondances". La start-up se plaignant aussi et surtout de "retrouver systématiquement dans les médias des informations confidentielles sur le contrat, sur la teneur des réunions, etc.", selon nos interlocuteurs en interne qui pensent que "Papa Mademba Bitèye (ndlr : Dg de SENELEC) a jugé bon de créer un faux scandale autour du contrat, qu'il a pourtant approuvé en 2018 en qualité d'administrateur et que SENELEC a signé avec sa filiale Akilee, selon ses propres mots dans le Jury Du Dimanche de iTv du 1er décembre 2019". Un constat cependant : après avoir annoncé publiquement qu'il dénonçait un contrat léonin - qui cependant ne le dérangeait pas toujours dans le même JDD de iTv - et qui serait en défaveur de SENELEC dans la parution du 9 avril du journal Le Quotidien, l'on ne connaît toujours pas le fin mot de l'histoire. Et plus les jours passent, plus cela semble être une cabale montée de toute pièce pour servir des intérêts à déterminer au détriment de l'intérêt général. Dans ce contexte, si les discussions n'aboutissent pas et que SENELEC n'abat pas d'arguments solides, le pire est à craindre en termes financiers mais également d'image pour le Sénégal vis-à-vis de sa diaspora et des investisseurs.

Ambiance tendue et enregistrements en réunion du COPIL

En effet, bien au fait du dossier des sources à Akilee nous indiquent que "les deux sociétés se dirigent tout droit dans une impasse parce que les arguments de la direction générale de SENELEC, à l'origine de tout ce charivari, ne semblent pas résister à la moindre argumentation de la start-up dont elle est propriétaire à 34%". Un véritable dialogue de sourds sur fond de surtension palpable. Nos sources nous apprennent que dès la première réunion du COPIL (Comité de pilotage) qui s'est tenue le 14 avril, la tension était montée d'un certain cran entre les deux camps. "Et ce dès la désignation du secrétaire de séance qui a vu le Directeur général de SENELEC refuser la désignation de son Directeur des Affaires Juridiques (DAJ), qui assure pourtant le secrétariat des Conseils d'administration de SENELEC et d'Akilee, comme secrétaire de séance. Invraisemblable !" Toujours selon nos informateurs, "voilà comment près d'un mois après les parties n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le PV de leur première rencontre. Le Dg de SENELEC ne souhaite pas que certains événements comme son refus de désigner son Directeur des Affaires Juridiques comme secrétaire de séance apparaître alors qu'Akilee exige la mention de cet événement". Mais le plus cocasse, selon eux, c'est qu'"il en est de même pour l'enregistrement de la Direction générale d'Akilee à son insu". Nos sources révèlent qu'"après une heure et demie de réunion, le Dg d'Akilee s'est rendu compte que le Secrétaire général de SENELEC les enregistrait à leur insu. Après des échanges houleux entre les deux parties, le Sg s'est résolu à supprimer le fichier après que l'avocat de SENELEC, Me Felix Sow, interpellé par Akilee, ait rappelé SENELEC à l'ordre en matière d'exigence d'avoir le consentement d'Akilee pour un enregistrement. Le Dg d'Akilee aurait signalé pendant la réunion toute son indignation quant à l'utilisation de telles méthodes qui n'honorent pas le Dg et le Sg de SENELEC au regard de leurs rangs". Pourrait-il dès lors y avoir de solutions amiables dans une telle ambiance, où la confiance ne règne pas ?

La tournure des choses semble montrer que non. Car d'après nos informations, la seconde réunion du COPIL a vu Akilee présenter dans le détail ses réponses avec deux rapports d'une trentaine de pages chacun finalisés en l'espace d'une semaine. Mais la Direction générale de SENELEC a alors décidé de s'accrocher à l'argumentaire de "non validité du contrat". En effet, du côté de SENELEC, on argumente que le contrat avec Akilee n'est pas valide parce qu'il aurait dû passer par les procédures du code des marchés publics. Akilee, elle, rétorque que le contrat est valide parce qu'il a été signé en toute liberté entre deux sociétés commerciales, rappelant que SENELEC est une société anonyme, à participation publique majoritaire certes mais anonyme d'abord. Certains acteurs côté SENELEC s'interrogent sur la stratégie de la direction générale parce que disent-ils, SENELEC ne peut nier que le contrat a commencé à être exécuté avec le paiement d'un acompte de 15% pour la première livraison de compteurs et la participation à des voyages en Chine pour réceptionner les premiers compteurs qui ont été livrés dans les magasins de Hann.

L'impasse !

"C'est à ne rien y comprendre, à l'image de ce que disaient les syndicalistes du SYNTES et du SATEL. On signe un contrat en toute connaissance de cause, après près de deux ans de discussions, on le fait approuver unanimement par notre Conseil d'administration et on prétend vouloir le dénoncer avec les mêmes acteurs hier comme aujourd'hui ; SENELEC n'est pas cohérente", se désole un cadre de SENELEC.

Devant donc la persistance du principal différend qui porte sur la validité du contrat, les deux parties sont convenues, lors de leur réunion du COPIL du 24 avril dernier, de laisser leurs avocats discuter de la validité du contrat. "Cette réunion est également restée vaine, parce que les conseils de SENELEC avaient pour stratégie de faire parler les avocats d'Akilee. Les avocats de SENELEC ont demandé à ceux d'Akilee de leur expliquer en quoi le contrat était valide. Naturellement les conseils d'Akilee ont refusé cette inversion des rôles, rappelant à SENELEC qu'elle a la charge de la preuve après son revirement spectaculaire survenu en avril pour arguer la non validité du contrat ", disent nos informateurs selon qui, "c'est insensé et sidérant". Dans ce climat tendu entre les deux DG, SENELEC a même manqué, sans avoir la courtoisie de prévenir Akilee, le rendez-vous du 3ème COPIL qui était prévu le 5 mai 2020. Autant dire que l'impasse est confirmée dès lors que les comportements de l'une des parties ne permettent pas à l'autre d'évoluer en toute confiance.

liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    Alioune

    En Mai, 2020 (16:02 PM)
    Vraiment ce DG avec son niveau de français lamentable je ne suis pas étonné que les termes juridiques et techniques le dépasse.

    Qu'est-ce que Macky attend aussi pour arbitrer on est entrain de ternir l'image de la SENELEC et du Sénégal en globale.

  2. Auteur

    En Mai, 2020 (16:12 PM)
    Ceci prouve au moins que cette société n est pas une filiale de la Senelec
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (19:13 PM)
      une filiale qui brave sa maisonnée ? cela n'existe qu'au senegal... en fait, on nous a berné des le début avec cette fausse histoire de filiale qui débouche sur un scandale monstrueux dont letat et les consommateurs risquent detre les gros perdants !
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:32 PM)
    Guerre de caniveaux et de lobbies. On s'en fout. Ceci n'impactera nullement le quotidien du gorgorlou. Akillee se bat pour ses milliards c'est tout (intérêt purement privé).
    • Auteur

      Ibson

      En Mai, 2020 (19:18 PM)
      certes, akilee se bat pour ses milliards, mais cela ne doit pas nous déranger si cet argent reste dans ce pays et crée des emplois.

      bon dieu, quand est-ce que le sénégalais aura une once de patriotisme et favoriser le secteur local au lieu de contribuer à sa perte ?

      que gagne le sénégal si la senelec sert ce contrat sur plateau d'argent à powercom qui est une entreprise israélienne ?

      je n'y vois aucun intérêt pour le contribuable sénégalais qui trime à mort pour payer des factures d'électricité de plus en plus exorbitantes à part permettre à une poignée d'élites de s'enrichir de façon illicite.
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:54 PM)
    Du courage biteye tu es entrain de faire un travail noble. Les défenseurs d’Akilee oublient le délit d’initié de leur mentor .

    Les Senelec n’a pas besoin d’Akilee pour acheter des compteurs .
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (17:20 PM)
      tout à fait d'accord. senelec peut très bien acheter ses compteurs seule, en lancant des appels d'offres...
      c'est d'ailleurs ce qu'elle faisait pour les compteurs pas intelligents avant de passer par akilee.

      li ma djaakhal, c'est que quand senelec a commencé à acheter ces memes compteurs pas intelligents à akilee, senelec a commencé à les payer moins cher qu'avant et à les recevoir beaucoup plus vite. alors que c'étaient les memes fabricants, les memes spécifications.

      waay man, kou may outal intermédiaire bou mel nii sou may ndougou sama keur? tu paye moins, tu es livré plus vite!!!

      wola book intermédiaire bi gneup di guiss moo gueneu yomb intermediaire yi lakhatou?
    • Auteur

      Ibson

      En Mai, 2020 (19:22 PM)
      si la senelec n'a pas besoin akilee pour acheter des compteurs intelligents, pourquoi fait-elle appel à powercom ?

      peut-être une façon pour certains vautours de s'en mettre plein les fouilles vite fait et bien fait.

      ceux qui condamnent ce contrat de gré à gré ne sont-ils pas les champions en la matière ?

      c'est l'hôpital qui se fout royalement de la charité.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (05:29 AM)
      alors pourquoi nous dit on que akileea raccourci les délais de livraison de 1an a 3mois et pour moins cher.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (05:33 AM)
      vraiment les pseudos expert là. allez étudier un peu plus , le délit d’initié n’existe qu’en matière boursière pas en droit commercial.
      le propre des start up est de trouver des solutions innovantes et les proposer.
    Auteur

    En Mai, 2020 (17:01 PM)
    si on a le diabete ou l asthme ou l hypertension ...le coronna va nous emporter meme si on est jeune...donc faites vraiment attention
    Auteur

    Mmm

    En Mai, 2020 (18:02 PM)
    Des boulevards ont été aménagés pour faire de AKILEE une découverte hors du commun. AKILEE n'a pas seulement bénéficié d'un contrat leonien avec la complicité des plus hauts responsables de Senelec, mais le chemin lui été balisé plusieurs années par des affectations de responsables venant, des promotions non merites pour ses futures compliques, l'abandon de tous les programmes en cours en conflit avec les intérêts de AKILEE, la renonciation des financements de bailleurs opposés à cautionner cette forfaiture avec leur fond et enfin la renonciation du metier et la visibilité de Senelec au profit de AKILEE.

    On imagibe qu'ils sont désorientés les pauvres, n'ayant aucun background en dehors du bavardage creux, leur mantor et seul fond de comerce ne peut plus rien pour eux et ils finiront ensembles sans aucun doute dans les gouffres de l'enfer ICA.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (19:15 PM)
      akilee, le deal du siècle...... une filiale qui brave sa maisonnée ? cela n'existe qu'au senegal... en fait, on nous a berné des le début avec cette fausse histoire de filiale qui débouche sur un scandale monstrueux dont letat et les consommateurs risquent detre les gros perdants !
    Auteur

    Gathia

    En Mai, 2020 (18:09 PM)
    AKILEE c'est pas seulement des compteurs intelligents mais bien plus : le suivi de la consommation d'électricité de manière individuelle (chaque consommateur pourra suivre sa consommation à distance sur son smartphone) pour parler simplement, les pertes de revenu de SENELEC liées à plusieurs facteurs dont je me passerai de détailler.

    la question qu'il faut se poser c'est de savoir qu'est ce qu'il y'a de nouveau pour que le DG en tant qu'administrateur qui l'avait validé en son temps et plus récemment sur le jury du dimanche ou rien ne le dérangé sur le contrat AKILEE-SENELEC mieux encore SENELEC est actionnaire de AKILEE.

    Pourquoi revenir sur une chose à laquelle on avait validé et même plus être actionnaire de la structure ? Qu'est ce qui a changé entre temps pour qu'on puisse revenir la dessus ? Que l'ancien administrateur devenu DG éclaire ma lanterne
    • Auteur

      Law Abiding Citizen

      En Mai, 2020 (21:36 PM)
      akilee à besoin de: la base de données clients de senelec, poser ses capteurs sur les compteurs de senelec, des agents de senelec pour les identifier et les poser, la garantie de senelec pour lui acheter les compteurs et se faire une marge pépère.
      c’est une arnaque grosse comme un bouton sur le nez !
      faites sauter ce fichu contrat ; c’est l’intérêt suprême de la nation qui prime.
      au fond amadou ly n’a rien fait, c’est le dg qui a signé ce contrat qu’il faut poursuivre et fouiller sa gestion, ses comptes et autres histoire de récupérer un peu de nos deniers!
      Étant ministre de tutelle pourquoi ne monte-t-il pas au créneau si tout est clean?
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:35 PM)
    Journalistes incultes. A 34% on ne détient pas une entreprise, on a une participations minoritaire!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (19:16 PM)
      toi, tu as compris... akilee, le deal du siècle...... une filiale qui brave sa maisonnée ? cela n'existe qu'au senegal... en fait, on nous a berné des le début avec cette fausse histoire de filiale qui débouche sur un scandale monstrueux dont letat et les consommateurs risquent detre les gros perdants !
    Auteur

    Ciss Damel

    En Mai, 2020 (19:03 PM)
    Ce que je ne comprends pas c'est qu'on ne voit que les gens de Akilee et les sbires de matar Cisse s'agiter.

    Massaly qui s'agite à cause de la construction de l'immeuble r4 que matar Cisse lui a donné à finir à Thies à son compte.

    De petit type....

    Si ce contrat passe nous assisterons au plus grd scandale que le Sénégal ait connu.

    Les montages fait sur l'émission que le Dg de la senelec a fait avec emedia sont pathétique.

    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (19:21 PM)
      victor ndiaye, directeur général du cabinet performances qui avait en.charhe l'audit organisationnel de senelec et qui avait mandaté amadou ly, est le grand manitou qui tire les ficelles. il détient 22% de akilee et utilise ly comme homme de paille... beaucoup n'ont rien compris malheureusement... cette affaire akilee est l'un des plus gros scandales de ces 60 dernières années
    Auteur

    Sénégal

    En Mai, 2020 (19:05 PM)
    Le DG de la Senelec pape demba Biteye est un nulard khamoul dara vrai thiouner.

    Macky doit limogé ce incapable
    Auteur

    Noms

    En Mai, 2020 (20:20 PM)
    Pour ceux ou celles qui ne comprenent pas ce que c'est Akilee.

    Akilee est une boite créé en 2017 par Amadou Ly et Samba Laobé aprés que le Sieur Amadou Ly ayant audité la Senelec a vu les certaines failles dans le systéme. Il quitta le cabinet PMC pour fonder Inés en ce temps la Huawei venait de proposer un projet de compteurs intelligents qui serait financer entièrement par la banque mondiale (c'est a dire donc un don). Après de multiples échanges entre la Senelec et Huawei des documents techniques ont été rechangés et il restait juste la signature effective des contrats. Et c'est la que le Sieur Ly entre dans la danse ou il cotoie Matar Cissé en lui proposant un projet de prime abord qui n'avait aucun rapport avec ce qu'il fait présentement ce dernier après réflexion s'accapara des documents de Huawei pour le fournir a Amadou Ly d'ou la naissance de Akilee.

    Ce dernier avec toute l'aide de Matar Cissé et de l'ancien directeur des affaires juridiques commença a exécuter le projet mais comme n’étant pas le porteur initial du projet beaucoup de manquements et d'expertise manque a l'appel.

    Ce qu'une multitude de cadres a la Senelec dénonce car voyant clairement aucune plus value amenée par Akilee que les ingeneurs de la Senelec ne pourraient réaliser. Ces cadres qui remettaient en cause la pertinence de Akilee sont tout bonnement mutée a un autre service ou dans les regions pour ne pas entraver le circuit de validation du plan Akilee. Quelques mois plus tard avec l'arrivée des élections et un avenir indécis le 11 Fevrier 2019 le contrat "deploiement et exploitation d'un système de comptage intelligent pour Senelec" est signé pour 189 Milliard sans appel d'offre avec une surfacturation sans précédente a une entreprise ne disposant même pas de la compétence pour le faire.

    Pour le Senegalais Lambda qui ne comprend pas ce que cela implique c'est a dire que la Senelec avec ses problèmes de tresoreries du a ces charges aurait a payer avec ce contrat chaque année 19 milliards a Akilee pour quelque chose qui devait être gratuit avec le financement de la banque mondiale.

    D'ou cette question qui sont réellement les actionnaires de Akilee et pourquoi ne pas avoir accepté le financement de la BM plutot que de faire porter cet investissement au contribuable sénégalais?

    En esperant que la Senelec ne supprime pas ce commentaire qui pourrait eclaircir la lanterne des senegalais
    Auteur

    Hhjjjjjjjvvv

    En Mai, 2020 (23:35 PM)
    Senelec detient 34%

    Supposons que Amadou Ly qui n'est pas multimillionnaire à la création de Akelee détienne 2% Qui détient les 64% restant?

    Après seulement on pourra parler de patriotisme ou d' opportunité d'un tel projet

    Il est quand même incongru qu' une petite start up crée en 2017 puisse avoir les moyens de satisfaire un contrat de 187 milliards en 2020
    Auteur

    Front Du Refus

    En Mai, 2020 (00:18 AM)
    Akilee : une grosse arnaque vendue sous le manteau du patriotisme économique de la start up innovante et de je ne sais quelle connerie émergente. Quid des intérêts occultes ?



    j'ai jamais compris comment la SENELEC a pu signer un contrat aussi bidon et mal négocié



    Au dela des deux lobbies qui s'affrontent pour savoir quelle charognanrd aura le privilège de dépecer la charogne, il faut auditer tout le secteur et foutre en prison tous ces voleurs émergés



    Auteur

    Ouz

    En Mai, 2020 (00:24 AM)
    Tout ses délinquants vont rendre compte tôt ou tard Sénégal dou dème que de grand vayous qui sont près à tout pour s enrichir sur le dos de la population pauvre senegal
    Auteur

    Jo Inanjo

    En Mai, 2020 (09:00 AM)
    Evidemment que les magouilleurs de la Senelec n'approuveront jamais une solution logicielle qui les mette à nu. Ils ont toujours organisé une virtuelle pénurie de compteurs "idiots" pour se faire corrompre par les pauvres consommateurs à coup de 15 à 20.000 F par pose. Ils sont de connivence avec des opportunistes comme Mademba Sock qui fait de la Senelec, une entreprise que nous consommateurs faisons vivre, une affaire familiale avec ses 2 épouses.

    Comment expliquer la rupture avec Akelee et la signature précicpitée avec PowerCom pour l'acquisition de compteurs aussi idiots que le DG actuel et la bande d'ingénieurs magouilleurs de la Senelec ?. Ils n'ont aucun interêt à la visibilité. Ils pourront ainsi continuer à magouiller avec les gros consommateurs que sont les grosses industries et repercuter le coût sur les consommateurs moyens. C'est ce qui explique l'augmentation recente du coût de l'electricité ajouté à leur incompétence notoire.



    La Senelec se dirige droit vers SENLUNDUM comme en 2011.

    Aussi, nous sommes informés des magouilles comptables en cours pour trop charger les comptes avec de fausses provisions, réduire ainsi le résultat et créer des bénéfices fictifs l'an prochain pour les imputer à cet incompétent de DG qui n'est là que parcqu'il a su créer au bon moment un mouvement de soutien et qu'il a accepté de jouer le rôle de Juda.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email