Mardi 13 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Terrorisme : Les enseignements de Serigne Babacar Sy contre l’endoctrinement

Single Post
Terrorisme : Les enseignements de Serigne Babacar Sy contre l’endoctrinement

«La cause de l’endoctrinement peut être un trop bas niveau d’instruction des cibles, le manque d’éducation et d’orientation des jeunes. Et je pense que si au Sénégal, nous semblons être une exception, c’est vraiment dû à la compréhension que les autorités religieuses et politiques ont de l’islam. Donc, je pense que la solution est dans l’enseignement que nos guides, à l’image de Serigne Babacar Sy, ont légué à la jeunesse et la compréhension qu’ils ont de l’islam», a soutenu le Président du Comité d’organisation au service de Khalifa Ababacar Sy (Coskas).

«Concernant l’endoctrinement, nous tous sommes concernés. Mais ici à Tivaouane, de manière générale, dans l’élan confrérique, vous ne verrez jamais un homme violent. Parce que les zikr que nous faisons, c’est pour adoucir nos mœurs. Heureusement que nous avons des guides religieux très éclairés qui comprennent l’islam, qui ont étudié et qui connaissent les bases même des préceptes de l’islam pour savoir que c’est dans la paix qu’une croyance peut être vraiment vécue», a-t-il confié à l’équipe de Seneweb.

Pour lui, même dans la vie du Prophète (Psl) et sa Sunnah, jamais le Prophète ne s’est inscrit dans une logique de chaos pour régler un problème. «Le radicalisme est quelque chose qui signifie que seul le chaos est une solution. On a vécu l’exemple en Syrie. Le chaos ne peut pas être une solution. Dans la biographie du prophète, l’on voit qu’il n’a jamais été extrémiste, il n’a jamais été extravagant, ni dans la parole, ni dans le comportement, ni dans l’accoutrement. Il a toujours été un homme de juste milieu», dit le président du Comité d’organisation au service de Khalifa Ababacar Sy (Coskas), rappelant les enseignements de Khalifa Ababacar Sy.

Mame Ousmane Samb, ayant passé plus d’une cinquantaine d’années sous l’ombre de l’actuel Khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Ahmet Tidiane Sy, estime que les jeunes d'aujourd'hui ont un problème d’orientation. “On nous parle de création d’emplois, mais les jeunes ne sont pas en mesure d'en avoir parce qu’ils ne sont pas formés. Le problème, ce n’est pas la création d’emplois, c’est de très tôt pousser les jeunes à aller apprendre un métier. Serigne Babacar a écrit un poème dédié à l’emploi. Dieu sait qu’il y a du travail. Il nous faut insister sur la formation des jeunes plutôt que sur la création d’emplois. Je crois qu’à mal nommer les choses, comme disait l’autre, on en rajoute au malheur. On a besoin de s’entendre et de mettre à niveau beaucoup de choses pour ne pas nous tromper d’orientation», indique M. Samb. 

 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email