Dimanche 16 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Thiès - Le déguerpissement du marché au poisson de Saam divise les commerçants et riverains: «Ma mère est morte ici à cause des mauvaises odeurs» (vidéo-reportage)

Single Post
Thiès - Le déguerpissement du marché au poisson de Saam divise les commerçants et riverains: «Ma mère est morte ici à cause des mauvaises odeurs» (vidéo-reportage)
 L’opération de désencombrement des artères de la ville de Thiès entamée hier se poursuit au marché au poisson de Saam qui a reçu encore ce matin les équipes de la municipalité, appuyées des forces de l’ordre. Pas moins de 150 éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi) accompagnent cette opération d’envergure destinée à libérer le marché Saam de ses commerçants installés pour la plupart sur la voie publique.

«C’est du gâchis, doublé d’un coup de force» 

Un champ de ruines. La tristesse et la désolation se lisent sur ces dizaines voire centaines de visages toutes tranches d’âge confondues. Des hommes et des femmes, jeunes et moins jeunes jadis unis par une activité commune : le commerce, l’achat et la vente de poissons au quartier Diakhao qui abrite «Saam», le marché au poisson devenu un «poison» pour les habitants et riverains. 

«Il n’y pas de toilettes dans ce marché et les gens viennent taper à nos portes à tout moment pour faire leurs besoins» 

Aujourd’hui, c’est tout un pan de l’histoire de Thiès qui s’affaisse avec la disparition de ce marché emblématique. Et des centaines d’activités qui sont compromises. Les commerçantes, elles, ne savent plus à quel saint se vouer. Le commerce du poisson était leur gagne-pain des décennies durant, et du jour au lendemain, elles se retrouvent dans la rue, parce que, soutiennent-elles, « la mairie a déguerpi les commerçants sans leur proposer un site de recasement ». Les voilà donc sans voix, et sans perspective d’avenir, pressées de se confier à la presse comme pour exorciser ces démons qui les étranglent, cette colère qui les anime depuis hier. « C’est très dur pour nous qui habitons Diakhao et qui gagnions notre vie grâce à ce marché. Depuis hier on n’a pas mangé, on ne gagne plus notre vie. Qu’ils soient du quartier (Diakhao) ou d’ailleurs, ils (les commerçants : ndlr) gagnaient leur vie, tous, en vendant du poisson. Aujourd’hui, on s’en remet à Dieu et au président Macky Sall, et aussi à Cheikh Kanté» directeur du Port, implore une dame au micro de ThiesVision.com. 

«On étouffait ici, ma mère est décédé à cause de ces odeurs nauséabondes» 

Mais c’est un tout autre discours, de satisfaction qui est tenu cette fois-ci, de remerciement aux autorités de la Ville de Thiès, particulièrement au maire de Thiès Talla Sylla qui a répondu favorablement à la demande millénaire des habitats et riverains de voir Saam disparaître un jour de leur environnement devenu méconnaissable à cause du marché, de leur cadre de vie rendu difficile par les bruits, les odeurs, le stationnement et surtout la saleté surtout en période hivernale. «On étouffait ici, de partout ; deux de mes proches, dont ma mère, sont décédés à cause de ces odeurs nauséabondes. Beaucoup de riverains ont été contraints de déménager à cause des mauvaises odeurs. Nous remercions Talla Sylla pour cette initiative, il a eu le courage de les déguerpir. Lui, c’est le vrai «lion» du Cayor. Il les avait avertis, tous. Malgré tout, certain ont préféré rester sur place», confie Awa Ndiaye, habitante du quartier Diakhao. Très fière de pouvoir désormais accéder à sa maison, sans risque de marcher sur du poisson ou de se boucher les narines. «Il n’y pas de toilettes dans ce marché et les gens viennent taper à nos portes à tout moment pour faire leurs besoins, s’ils ne vont pas pisser là-devant, devant le rail. Beaucoup de personnes ont eu des infections à cause du phosphate transporté par le train. Aujourd’hui, nous ne pouvons que respirer si le maire met un terme à cette situation », ajoute notre interlocutrice. 

A Thiès, la question divise. Les avis restent partagés, qui pour défendre le maire, qui pour dénoncer un coup de force. « Je suis originaire de Thiénaba, je vendais du sel et du tamarin ici, c’est très dur. Le maire est de bonne foi certes, il est là pour bosser, mais elles (les autorités : ndlr) auraient dû nous laisser du temps et non se lever un beau jour pour faire disparaître nos marchandises. Nous sommes jeunes et avons envie de travailler. Moi, j’en ai terminé avec Idrissa Seck !», s’indigne ce jeune commerçant, amer. 

Fatou Diop, une sexagénaire d’emboucher la même trompette : «j’ai en charge des orphelins, des enfants ; beaucoup de pères et de mères de familles comme moi dépendaient de ce marché pour nourrir leurs proches. Que le maire nous trouve un site de recasement car pour le moment, on ne sait pas où aller». 

«C’est du gâchis, doublé d’un coup de force. Quinze ans que nous travaillons ici. Nous ne refusons pas de collaborer. On ne peut pas nous demander de partir sans nous dire où aller. Ils sont venus nous prévenir vendredi pour nous déguerpir lundi, c’est injuste ! Nous sommes plusieurs centaines de pères de familles à gagner notre vie ici. On n’a aucun moyen pour s’opposer à cette décision. Il n’y a plus de marché au poisson à Thiès. Le seul qui existait jusqu'ici a été rayé de la carte», martèle sèchement Amar Ngom, commerçant au marché Saam. 

«Nous félicitons cette action de grande envergure qu’on attendait depuis des années. Ces populations vivaient dans une situation difficile de santé. Particulièrement l’hivernage; si on traversait ce marché en allant vers Diakhao, on n’arrivait pas à mettre le pied par terre. On est très contents, on les félicite», s’est réjoui un ancien militaire, président de l’Association de développement des Parcelles assainies. «Il faut toutefois prévoir des zones de recasement», suggère-t-il. 
L’urgence consiste donc, à trouver un site de recasement pour que les commerçants retrouvent leur activité. Un avis partagé par Dame Ba, membre de la même association et président des retraités et ex-travailleurs des ICS, venu inspecter les lieux : «Il n’y a pas beaucoup de réserves foncières à Thiès, mais il va falloir leur trouver un site de recasement, trouver des solutions très rapidement». 

A propos de Talla Sylla, dit-il, «la population de Thiès doit le comprendre, qu’elle l’accompagne. Talla est venu pour travailler. S’il y avait Ebola ici, c’est toute la population de Diakhao qui allait disparaître. C’est extrêmement sale ici, les gens sont malades. Thiès a besoin de maires de ce genre. Le président Macky Sall a besoin de gens comme ça. Nous le félicitons et l’encourageons ». (Voir vidéos). 



12 Commentaires

  1. Auteur

    Goor

    En Octobre, 2014 (22:07 PM)
    Bravo à Monsieur le Maire qui a eu le COURAGE de prendre cette décision! Vraiment pour être honnête il faut reconnaître cet acte de bravoure, car pour nous qui fréquentons cette porcherie de marché Walay c'était irrespectueux pour toute personne qui allait dans ce marché!

    Pourquoi ne pas rejoindre le site qui est aménagé pour faire office de marché?!

    Penser aux personnes qui pendant toutes ces années ont souffert du voisinage de ce marché sahm!

    Une ville doit être urbanisee!

    Impossible de traverser le marché aux heures de classe.

    C'était du n'importe quoi!

    Talla vas y, pour cette opération je suis totalement avec toi!

    J'ai vu aussi les 2 voies qui mènent à la prison, occupées anarchique ment par les Mécaniciens nettoyées!

    Il faut les conscienti ser, les responsabiliser, à savoir que chaque atelier plante son arbre et s'en occupe!

    Car si j'ai bonne mémoire des cocotiers ont été plantés du temps de la délégation specîale!

    Organisons notre ville , embelliss ons la, elle nous appartient, Talla n'est pas plus citoyen que nous!
    Top Banner
  2. Auteur

    Manqué De Vision

    En Octobre, 2014 (02:01 AM)
    Mr. Talla C'est pas tres intelligent. Tu devais construire en premier une place pour les casser et ensuite deguerpir de mon Avis. Pardon de mon mauvais francais parceque j' ai grandi dans un etat englophone.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Gaynaako Paabi

    En Octobre, 2014 (03:59 AM)
    J'ai vécu et travaillé pendant quelques dix années à Thies....ce marché était d'un désordre, d'une puanteur, d'une insalubrité inqualifiable ...il était grand temps...je compatis avec les déguerpis...mais c'est le prix qu'il faut quelques fois payer pour avoir des conditions sanitaires plus vivables...merci ...
    {comment_ads}
    Auteur

    Ibzonizomanapristesn

    En Octobre, 2014 (08:35 AM)
    bravo a mon grand et ancien leader talla pour ce geste et félicitations aux habitants de diakhao respirezzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    {comment_ads}
    Auteur

    Thiessois 100%

    En Octobre, 2014 (08:41 AM)
    je suis de thiès mais je ne suis pas d´accord de ce deguerpissement malgré que le marché est très sale car ya des mères et peres de famille qui y gagent leur vie.

    ce qu´ils fallaient faire comme solution cest de creer de normes pour lutter contre les saletés, ceté de nettoyer tout le marché de même que les altentours et ensuite y installer des poubelles suffisantes , avertir les gens pourque les ordures ne soient jetés sur terre, faire de amende a ces individus avec des sommes significatives et que ces sommes soient versées dans les caisse de l´etat, c´est simple comme bonjour mais je ne sais pas pourquoi les gens ont l´habitude de laisser les ordures là ou ils veulent

    WASSALAM
    Top Banner
    Auteur

    N'goné Latyr

    En Octobre, 2014 (08:48 AM)
    Bonjour,



    Monsieur le Maire a eu raison de faire cette opération pour le bien des populations et surtout pour lutter contre l'insalubrité et le désordre. Nous ne pouvons plus accepter cette pagaille indescriptible et cette désorganisation totale dans nos villes. Bravo à Mr le Maire et bonne continuation !



    Merci,
    {comment_ads}
    Auteur

    Pcds

    En Octobre, 2014 (08:50 AM)
    Ce marché , c' est le reflet du Sénégal , c' est partout pareil , voir Kaolack et toutes les villes de notre pays .
    {comment_ads}
    Auteur

    Soknasi

    En Octobre, 2014 (09:01 AM)
    ça fait 10 ans,l'ancien abattoir des hlm thialy avait été proposé aux commerçants,ils ont refusé.et tous ceux qui avaient des cantines à l'intérieur du marché ont préféré les louer pour s'installer au marché Sam plus proche de la route,et certains ont même construit des cantines.quel désordre,quel indiscipline,quand vous voulez passer le matin pour travailler.l'eau utilée pour nettoyer les légumes,les poissons étaient versée dans la rue.l'hivernage,n'en parlons pas,les vers,la boue,les femmes y étalent des sacs pour vendre leur produit.si c'était la saleté qui provoquait ébola,tout le monde et tout le quartier de diakhao serait mort.Tout l'année,diakhao a vécu avec les moustiques,une mauvaise odeur.tous ces commerçants n'habitent pas diakhao.quand on faisait des marches pour dénoncer leur déguerpissement ,ces commerçants nous insultaient.On a gagné.vive talla sylla,vive notre maire qui veut travailler,en bas diattara qui n'a cessé de nous mentir à chaque rencontre avec lui pour le déguerpissement du marché
    {comment_ads}
    Auteur

    Thiessois

    En Octobre, 2014 (09:22 AM)
    JE SUIS EGALEMENT THIESSOIS ,MAIS QUI SE RESPECTE .IL EST IMPENSABLE DE LAISSER CETTE BOMBE ECOLOGIQUE DANS NOS MURS PAR LE FAIT D'ETRANGERS.OUI , CEUX QUI SQUATTENT CETTE PLACE DITE MARCHE SAM POUR VENDRE DU POISSON SONT DES GENS QUI VIENNENT D'AILLEURS CAD D'AUTRES LOCALITES DU PAYS.LES COMMERCANTS DOIVENT S'EN PRENDRE A LEUR DELEGUE DIAW QUI LEUR A FAIT CROIRE N'IMPORTE QUOI .SEULS CEUX QUI TIRAIENT PROFIT DE CE DESORDRE SONT MECONTENTS.JE VEUX PARLER DES DJOUTI QUI PASSENT LEUR TEMPS A DELESTER LES RECETTES MUNICIPALES.MILLE FOIS MERCI TALLA.
    Top Banner
    Auteur

    Babaali

    En Octobre, 2014 (09:33 AM)
    Bravo Mr le Maire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Toto

    En Octobre, 2014 (10:48 AM)
    BRAVO MR LE MAIRE TALLA SYLLA,TU ES DS LA BONNE VOIE NE CEDE PAS,
    {comment_ads}
    Auteur

    Thiessois

    En Octobre, 2014 (13:06 PM)
    vous avez supprimé mon post parce que j'ai mis le doigt là ou il fallait.Le véritable responsable demeure le sieur DIAW PARCE QU'IL SE CROIT TOUT PERMIS .
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email