Samedi 18 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

TOUBA : Les 2 épouses du Prof de Maths accouchent le même jour

Single Post
TOUBA : Les 2 épouses du Prof de Maths accouchent le même jour

10 minutes d’intervalle ! Pas plus. Voilà qui a séparé l’accouchement des deux épouses du professeur de Mathématiques. La « Aawo » a mis au monde une petite fille, alors qu’elle amenait au dispensaire sa coépouse qui paraissait arrivée à terme. L’heureux papa baptisait, hier, ses deux enfants : Mame Bousso et Mame Bambi.

Incroyable, mais vrai ! Les deux épouses du célèbre professeur de mathématiques, Serigne Balla Diallo, ont mis au monde deux enfants, toutes des filles, vendredi dernier, à Touba. Le tout s’est joué sur un coup de dé. Vendredi, il y a, à peine, huit jours, les deux épouses du monsieur Diallo se reposaient, tranquillement, dans leur maison de Dianatoul Mahwa. Subitement, la seconde épouse du professeur qui était en état de grossesse avancé commençait à ressentir des douleurs au ventre. La « Aawa », elle, aussi, presque dans la même situation, mais qui était loin de réveiller des soupçons d’accouchement, se décida, en l’absence de leur mari, de l’amener au dispensaire. Dans le quartier, l’on raconte que les deux dames sont d’une entente et d’une complicité exceptionnelle. Ce qui fait, d’ailleurs, leur singularité parmi les milliers de foyers où coépouses se regardent en chiens de faïence. Bref, arrivées chez les sages-femmes, la seconde, elle aussi professeur de Maths comme son époux (fait du hasard) sera prise, automatiquement, en charge dans une salle d’accouchement. Pendant ce temps, la première s’affairait à lui concocter quelque chose à se mettre sous la dent .Entre temps, des douleurs au ventre lui parviendront aussi. Se confiant à une sage-femme, elle sera amenée dans une autre pour consultation. Elle accouchera, dans la minute qui suit. Mise au courant de ce qui venait d’arriver, la seconde dame accouchera, immédiatement. En tout et pour tout, il n y aura eu qu’un décalage de 10 minutes entre les deux naissances. Hier c’était le jour des baptêmes. Interpellé sur ce fait on ne peut plus insolite, Balla Diallo, le mari se limitera à dire « Je rends grâce à Serigne Saliou et à Cheikh Béthio. Ce n’est pas un miracle pour moi. A mon avis, le seul miracle qui existe dans ce monde, c’est Serigne Saliou. Et je suis heureux d’avoir obtenu, grâce à la volonté de Dieu, aujourd’hui, une Mame Bousso et une Mama Bambi) ». Relativement aux dépenses financières qui devraient, nécessairement, être amoindries par a coïncidence, l’enseignant dira ne pas attacher beaucoup d’importance à ce fait.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email