Samedi 03 Décembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Un Historien sénégalais revient sur les impacts culturels de la traite esclavagiste

Single Post
Pr Ibrahima Thioub, Historien, Recteur Ucad

L’historien sénégalais Ibrahima Thioub, a relevé jeudi à Dakar les impacts culturels encore "plus forts’’ de la traite esclavagiste sur les sociétés africaines contemporaines. "Les sociétés africaines vivent presque au quotidien ces conséquences sans s’en rendre compte’’, a dit le Professeur Thioub qui a rappelé le caractère universel de l’esclavage. "C’est comme une culture de destruction massive de biens de consommation voire de prestige", a-t-il souligné.

Le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) présentait une leçon inaugurale sur le thème "Les impacts des traites esclavagistes sur les sociétés africaines", en présence du nouveau ministre de la Culture, Abdoulaye Diop. Il inaugure ainsi une série de conférences prévue au Musée des civilisations noires sur le thème "Caravane et caravelle".

Pr Thioub, spécialiste de l’esclavage, a estimé qu’il ne faut pas chercher loin en regardant les lutteurs sénégalais parés de gris-gris, faisant remarquer que "c’est un très long héritage tiré de ce passé esclavagiste". "Il y’ avait ce règne de la peur qui a amené les sociétés africaines à investir dans l’imaginaire", a-t-il rappelé. Il a relevé que l’interdiction de sortir pendant la mi-journée et au coucher du soleil répandue dans la société sénégalaise d’aujourd’hui est aussi un héritage de la chasse aux esclaves.

Les impacts des traites esclavagistes sur les sociétés africaines sont aussi politiques et économiques, a poursuivi Ibrahima Thioub, le fondateur du Centre Africain de Recherches sur les Traites et l’Esclavage (CARTE) Sur le plan économique, a fait savoir Pr Thioub, "nous ne sommes pas une société de production, c’est un handicap qui nous poursuit et qui est à chercher dans ce passé esclavagiste. Nous n’avons pas cette culture de production".

"L’impact politique de la traite a introduit les armes et la violence", fait valoir le recteur de l’UCAD, spécialiste également de l’histoire moderne et contemporaine. L’historien qui a insisté sur la différence entre esclavage et traite des esclaves, a par ailleurs noté les conséquences sur le plan démographique de ce passé esclavagiste. Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a indiqué que cette leçon inaugurale du professeur Ibrahima Thioub participe à l’option du MCN d’explorer toutes les questions qui articulent l’histoire du monde noire des origines à nos contemporanéités actuelles. FKS/ASB/PON


affaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Satar "veille & Alerte"

    En Avril, 2019 (11:04 AM)
    J'aurais bien aimé avoir le contenu de sa leçon inaugurale ! Où peut on l'avoir ?
    Top Banner
  2. Auteur

    En Avril, 2019 (11:10 AM)
    comme disait l'autre ,il faut" cesser de mourir de son Histoire" ,j'ajouterais et de" tenter de vivre de son avenir "
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2019 (11:10 AM)
    comme disait l'autre ,il faut" cesser de mourir de son Histoire" ,j'ajouterais et de" tenter de vivre de son avenir "
    {comment_ads}
    Auteur

    Freelance

    En Avril, 2019 (12:10 PM)
    Merci de communiquer la prochaine date.... leçon du professeur...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2019 (12:57 PM)
    IL A AUSSI ÉVOQUE L'ORIGINE ESCLAVAGISTE DU MOT BETHIO CE PETIT PAGNE DE COMBAT QUI TERRASSE LES HOMMES AU LIT !!! COMMENT LES TOUBABS ONT PU INVESTIR AINSI NOTRE INTIMITÉ PROFSAYSAY ????
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2019 (14:14 PM)
    Maintenant que ce cher professeur d'hisoire nous explique pourquoi les royaumes cotiers (Ex le Dahomey ) s'adonnaient à la chasse aux Noirs pour les revendre aux négriers blancs .....Pourquoi toujours passer sous silence la traite arabo-musulmane ....bref les 'Africain et les intellctuels sont incapable de faire face à leur propre histoire quand elle est trop dérangeante....
    {comment_ads}
    Auteur

    Kilab

    En Avril, 2019 (14:21 PM)
    Des historiens qui n'ont jamais eu le courage de dire que l'esclavage a été d'abord autorisé en 1454 par l'église et qu'elle n'a jamais été réellement aboli mais abandonné suite à la révolution industrielle. Des historiens qui ne savent meme pas que Victor Shoelcher, un franc-maçon notoire, a été utilisé par les loges pour permettre à la franc-maçonnerie de s'approprier la théorie fumeuse et insensée de l'égalité des races. Bref un humanisme à deux balles qui n'a pas empeche l'esclage de continuer et d'etre substitué à la colonisation. Ha les humanistes...

    Ce Professeur nous dit aussi que nous ne sommes pas une société de production...il faudrait qu'il se situe bien dans le temps. Avant l'esclavage, à l'époque des grands empires africains et en remontant jusqu'à l'Egypte antique nos ancêtres ont eu à produit tout ce dont ils avaient besoin. D'ailleurs , l'actuel Directeur meme du Musée des civilisations noires (Amady Bocoum l'a démontré dans sa thèse : "La métallurgie du fer au Sénégal : approche archéologique, technologique et historique". Arretons de commencer notre histoire sur l'esclavage et de le terminer sur l'esclavage et la colonisation. Il ne faut jamais arreter le temps historique, Cheikh Anta l'avait bien compris c'est pourquoi il est remonté chez nos ancêtres les plus lointains. Ces genres de spécialisation pour certains comme le Professeur Thioub à neutraliser le temps historique et de vivre dans un univers intellectuel ou tout tourne au tour de l'esclavage. En fin de compte ils ne contribuent pas à la véritable connaissance.

    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2019 (20:47 PM)
    KILAB si tu etait un peu plus instruit et cultivé tu saurais que les dernieres recherches sur l'Egyptologie démontrent que le peuplement de l'Egypte etait tres cosmopolite et que les noirs représentaient seulement entre 20 et 25 % de la population ....l'étude de la momie de Toutankhamon montre que celui çi est rouquin et leucoderme . arretez un peu avec les élucubrations de Cheik Anta Diop !

    pour la metallurgie découverte sans doute avant le monde indo-européen l'Afrique est resté au stade du fourneau quand en Europe la métallurgie a continuellement évolué jusqu'aux hauts-fourneaux actuels ..... de toute façon il n'y a aucune contribution Africaine au niveau des mathematiques , physique , médecine , archiyecture etc....prenez en conscience une bonne fois pour toute et mettez vous au travailon est resté
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2019 (08:28 AM)
    EN QUOI ET COMMENT CETTE HISTOIRE D'ORIGINE ESCLAVAGISTE DU BETHIO CETTE TENUE DE COMBAT DE NOS ÉPOUSES ???
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email