Lundi 27 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Unacois : "Promouvoir l’inclusion financière du secteur informel pour relever le défi de l’accès au financement des acteurs"

Single Post
Unacois : "Promouvoir l’inclusion financière du secteur informel pour relever le défi de l’accès au financement des acteurs"
Le comité directeur de l’Unacois s’est appesanti hier, lors de sa session annuelle d’évaluation de la vie économique et sociale de ses membres Opérateurs économique sur l’urgence de consolider la paix sociale, d’accentuer les efforts de promotion de l’emploi des jeunes et de promouvoir le secteur privé national pour une mise en œuvre profitable du PAP2A au bénéfice des populations.

Cette rencontre tenue au King Fahd a enregistré la participation du ministère du Commerce représenté par son Secrétaire général Samba Ndao, du DG de Ecobank Sénégal, de la direction Générale des douanes, du PDG du Groupe Sedima Babacar Ngom et du PDG de Jim Production, Elimane Lam, lit-on dans une noyé reçue.

L’organisation dirigée par le Président Idy Thiam, en partenariat avec Ecobank Sénégal "prend l’option de mettre l’accent sur la promotion de l’inclusion financière du secteur informel pour relever le défi de l’accès au financement des acteurs concernés et la modernisation du secteur du commerce par l’industrialisation".

Pour rappel, le comité directeur est l’organe d’administration de l’Unacois, qui, lors de cette session annuelle, a approuvé les résultats salutaires réalisés par le bureau national présidé par Idy Thiam et les performances de financement enregistrées par Ecobank avec les membres de l’Unacois.


2 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2021 (11:08 AM)
    Sortir du Cfa d'abord. Et puis sachons que les banques et instituts financiers principalement étrangers ne participeront jamais au développement des entreprises locales.Il nous faut des banques nationales qu'on doit créer avec l'argent indûment gardé(?), (volé)par le trésor français. 

    Nos pays doivent s'engager à  réclamer ce que la France nous vole depuis 1945.

    Figurez vous que si notre pays vend une matière première à la Chine par exemple, c'est au trésor français de recuperer et garder les devises.Pour nous tirer des papiers nommés Cfa,dans ses usines de Crémaillère.Et les 50% seulement svp.

    Plus Simplement :le Sénégal vend à la Chine et la France encaisse l'argent et l'injecte dans son économie. Point.

    Je me pose même la question de savoir si nous devons payer ces lourdes dettes.N'est ce pas notre propre argent qui nous est prêté avec de colossaux intérêts. 

    Des batailles à mener. 

     
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2021 (11:58 AM)
      je serais plus enclin à penser que c'est la Chine qui vend sa camelotte au Sénégal et non le contraire.
      Quand l'eco sera activé , ça sera pire , tout sera englouti par les gloutons sénégalais sans aucun contrôle extérieur et la population n'y verra que du feu vu qu'il n'y aura plus le bouc émissaire français pour passer ses nerfs.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Juin, 2021 (11:54 AM)
    dixit : L’organisation dirigée par le Président Idy Thiam, en partenariat avec Ecobank Sénégal "prend l’option de mettre l’accent sur la promotion de l’inclusion financière du secteur informel pour relever le défi de l’accès au financement des acteurs concernés et la modernisation du secteur du commerce par l’industrialisation".

    l'art et la manière de faire la bamboula avec une description on ne peut plus opaque quant à sa réelle clarté.

    Si au moins il en ressortait du concret et l'avancement des promesses borne-fontaine.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email