Mardi 30 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Voici les raisons du déficit de moutons, selon le ministère de l’Elevage

Single Post
Voici les raisons du déficit de moutons, selon le ministère de l’Elevage

Déficit de moutons pour la Tabaski ! Le ministère de l’élevage confirme cette situation et explique que c’est un choix des éleveurs  lié à leurs expériences des années précédentes.

Voyage à la recherche de moutons…
A en croire, Ousseynou Sakho, secrétaire général du ministère de l’élevage, des voyages ont  été effectués cette année  dans la sous région, pour demander aux éleveurs de convoyer leurs moutons au Sénégal.

« Nous avons un mode opératoire qui a été suivi cette année encore. Le ministre de l’Elevage a fait tout ce qu’on faisait les années précédentes. Il s’est rendu en Mauritanie et au Mali pour demander aux éleveurs de ces pays de convoyer des moutons au Sénégal », a-t-il déclaré sur la RFM.

Les raisons du défit…
Poursuivant, il confirme toutefois le manque de béliers constaté par les Sénégalais pour cette fête de Tabaski. Et explique cette situation par une volonté des éleveurs d’amener moins à cause des expériences des années récentes.

« Le problème c’est qu’il y a eu un très grand nombre de moutons invendus ces trois dernières années. En 2018, il y a eu 153 203 invendus et 157 212 l’année d’avant. Nous avions toutes les peines du monde pour les convoyer pour le retour. Cette année, les éleveurs ont simplement décidé d’amener moins de moutons et cela, on n’y peut pas grand-chose « , termine-t-il, écartant toute responsabilité du nouveau ministre de l’élevage,  Samba Ndiobène Kâ


affaire_de_malade

21 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2019 (01:04 AM)
    Que des mensonges excèdent est mieux que déficit tu n’as rien foutu ce ministre
  2. Auteur

    Armand

    En Août, 2019 (01:08 AM)
    Si les prévisions étaient si bonnes, le ministère aurait du prépayer les moutons et les revendre ensuite...
    {comment_ads}
    Auteur

    Douggy Duck

    En Août, 2019 (01:42 AM)
    il n' y a pas pénurie de moutons il y a arnaque spéculation. Il fallait laisser la grosse pouffiasse à l'Elevage.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2019 (03:01 AM)
    Je trouve que c est une bonne chose aumoins cette année tous les jeunes on vendu leur moutons et ça leur permettra de gagner des dividendes avec une plus value. Les maliens et les mauritaniens n ont pas sorti notre argent. Les éleveurs senegalais de toutes catégories en on bénéficié les serere du sien bail les périls duferlo.les senegalais ont partagé la richesses avec les éleveurs qui sont des paysan éleveurs.

    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2019 (04:26 AM)
    Que des incapables !!!
    Auteur

    Alba

    En Août, 2019 (04:44 AM)
    Les sénégalais n ont qu a sen prendre à eux même.

    Si le Mali ou la Mauritanie peuvent élever des moutons et les revendre aux sénégalais chaque années,cela veut dire que les sénégalais peuvent faire de même.

    On dit que le chômage est grave,voilà une niche.Ceoendant,il faut des années pour réussir parfois dans un domaine,ça il faut que les se mettent ça dans leur tête à jamais.

    Les sénégalais attendent TOUT de l État .meme les moutons ,c’est incroyable ça.Il fallait les laisser se débrouiller,non seulement ils trouveront mais encore à prix moindre.i

    Wa Salam
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2019 (06:04 AM)
    Ahaha ! Il manque seulement Aminata Mbengue Ndiaye je crois ! Remplacée par un apprenti, voilà !

    TER inopérant, Caisses à sec pas de moutons de Tabaski, pas d argent dans les foyers, l Emergence en mode sous-marine ! On plonge, Compatriotes. Gilets de sauvetage !
    {comment_ads}
    Auteur

    Salif

    En Août, 2019 (06:18 AM)
    Ce n'est pas parce qu'on est peulh, qu'on doit nommer un peulh à l'élevage. Casting nul, copie à revoir
    {comment_ads}
    Auteur

    Marvel

    En Août, 2019 (06:38 AM)
    Pourquoi on doit continuer à dépendre de l importation des moutons ? Pourquoi on ne créerait pas les conditions pour maintenir nos jeunes dans zones rurales et les amener à s adonner à un élevage moderne , avec implantation des meuniers à proximité , une culture du fourrage et autres aliments de bétail? Il nous faut des solutions durables , créant de la valeur dans toute la chaîne incluant l implantation de tannerie et d unités de fabrication d articles à partir des peaux. Arrêtons donc avec ces opérations ponctuelles de simple Trading . A quand un véritable Ministére de Développement Rural comme du temps de Senghor ?
    Auteur

    En Août, 2019 (07:36 AM)
    Mr le ministre en fermant les frontieres vous avez permis aux eleveurs senegalais de s'enrichir .Vous avez bien travaillé pour votre ethnies .Les foutankes vous seront eternellement reconnaissant a toi et à Macky pour votre audace patriotique . tenir certains compatriotes par la gorge , il faut oser le faire
    {comment_ads}
    Auteur

    Aramas

    En Août, 2019 (07:46 AM)
    RECONDUIRE AMINATA MBENGUE NDIAYE A SA PLACE
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2019 (08:30 AM)
    UN MINISTRE A DÉGAGER RAPIDEMENT.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2019 (08:50 AM)
    Même les moutons de l'Aid El Kebir est un sujet de débat au Senegal. Normal pendant que le Malien et me Mauritanien s'adonnent à l'élevage, le jeune sénégalais reste sur internet à refaire le monde selon son désir. Des jeunes chômeurs qui refusent de s'investir dans les domaines qui offrent des opportunités pour leur épanouissement.
    Auteur

    République Mbidou

    En Août, 2019 (08:55 AM)
    La raison c'est juste que ce ministron a fait du protectionnisme peulh en bloquant les moutons du Mali et de la Mauritanie.

    On va nous faire croire que c'est pour tous les éleveurs sénégalais mais la réalité est que l'écrasante majorité de ces éleveurs est mbidou.

    Dans plusieurs zones du pays y avait même pas assez de moutons d'où une explosion des prix.

    République des peuls avec Macky Sall.

    À voir est ce qu'il n'y avait pas conflit d'intérêts pour ce ministre mbidou. Rien ne nous dit qu'il n'est pas lui-même éleveur.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2019 (09:35 AM)
    ethnicisme d emaky, le ministre a savamment organisé la pénurie pour que le bétail malien et mauritanien ne vienne pas, comme ca ses parents parents peuls puissent écouler leur bétail
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2019 (10:51 AM)
    Mauritaniens et Maliens ne reçoivent votre argent en contrepartie de rien. ils emmènent leur produit dont vous aviez grandement besoin et à votre demande, et vos citoyens peu honnêtes récupèrent une grande partie de leurs bénéfices sous forme de multiples taxes insensées ou subissent la plupart du temps des vols de leurs moutons ou de leurs rentes. si ce n’était l'insistance des autorités de la Mauritanie et du Mali auprès des éleveurs de porter secours à un voisin qui à des difficultés d'approvisionner son marché en cette occasion de Tabaski aucun mouton ne traversera les frontière de votre pays. le Sénégal est un pays habités par de grandes gueules d'une extrême ingratitude qui se croient plus riches et plus intelligents que les autres. si ce n’étaient des aides traditionnelles que le Sénégal recevaient de pays qu'il truandait en leur faisant miroitait une démocratie de façade que la France faisait semblant de cautionner, des trafiquants de cocaïne qui pratiquaient leur sale job en coordination avec un Etat corrompu et corruptible et de vieille bâtisses réalisées à Dakar par le colonisateur français suivant une architecture ancienne qu'il pratiquait dans des pays qu'il s'appropriait et qu'il ne comptait pas quitter car il pouvait trouver tout ce qu'il faut: les femmes à bon marché, la main d’œuvre servile, un peuple soumis et sans honneur, les comptoirs de vente d'esclaves vers l’Europe et l’Amérique, etc...votre pays serait le plus pauvre de la planète. Wait and see, le monde commence à vous comprendre car vous commencez à sortir beaucoup de votre coquille. Du petit Sénégalais qui vivait des offrandes en usant de milles courbettes devant les étrangers vous commencez à faire du malin en croyant en une liberté qui n'existe que dans votre entendement et ce n'est pas le pétrole sur lequel vous fondez beaucoup d'espoir qui changera quelque chose à votre train de vie misérable. Le pétrole sera la propriété de vos maitre et vous ne sentiraient même pas son odeur. Restez humble avec vos voisins et continuez à les considérer comme partenaires privilégiés sinon préparez à une disette généralisée qui affecterait de plein fouet votre pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deugg

    En Août, 2019 (11:28 AM)
    C'est un déficit artificiel préfabriqué pour aider ses parents périls.C'est tout.
    Auteur

    Putain De Merde

    En Août, 2019 (12:15 PM)
    IL EST NUL ET INCOMPETANT VOILA TOUT
    {comment_ads}
    Auteur

    Poulo

    En Août, 2019 (12:20 PM)
    Non, ce minsitre est passé à côté des réalités. Quelles sanctions prendras-tu contre tes parents qui défient l'Etat? Les populations ont souffert et tu soutiens les vendeurs de moutons. On est dans quel pays où les souffrances des populations sont des banalisées?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2019 (12:28 PM)
    Pauvre Brahim!!! Apparemment tu as un problème avec et contre les Sénégalais,Que Dieu apaise tes colère, rancune et rancoeur, autrement tu mourras aigri, car on ne peut rien contre rien contre ce que Dieu. trace pour les hôpitaux comme pour les peuples.

    Enfin c’est très stupide, en tout cas peu intelligent de vouloir qualifier tout un peuple sur fait particulier et même général, car tout le monde n’est pas concerné ni égal par ailleurs : quelle prétention de vouloir juger autrui et de surcroît tout un peuple, il faut être dérangé quelque part, pour le faire et le comble, est que l’on invite à l’humilite!
    {comment_ads}
    Auteur

    Semi-berger

    En Août, 2019 (11:01 AM)
    Venant de Linguère, ma famille a vendu au total 324 moutons sur le total de nos trois famille maternelle et paternelle. Pour la première fois depuis trente ans cela est arrivé. Nous fils d'éleveurs qui avons fait des études poussées, remercions le nouveau ministre de l'élevage qui a tout fait pour que les Sénégalais éleveurs gagnent beaucoup, comme jamais. Vivement l'année prochaine dans les même conditions.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email