Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Augustin Senghor Appelle "à une bonne interprétation de la décision du TAS"

Single Post
Augustin Senghor Appelle "à une bonne interprétation de la décision du TAS"

Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football a invité les acteurs du football national à avoir une bonne lecture de la décision du TAS (Tribunal arbitral du sport) au sujet de l'US Ouakam.

"Une mauvaise interprétation de la décision du juge du TAS qui est allée à l'encontre de la Fédération sénégalaise de football et d'une frange importante de l'opinion nationale peut laisser croire à une porte ouverte à la violence, or c'est loin d'être le cas", a expliqué dans un entretien exclusif à l'APS, Me Augustin Senghor.

Le président de la FSF a été élu vendredi dernier au Comité exécutif de la Confédération africaine de football.

En janvier dernier, le TAS saisi par l'US Ouakam suspendu pour 5 ans par la FSF après avoir été reconnu "exclusivement responsable" des incidents ayant occasionné la mort de huit supporters lors de la finale de la Coupe de la ligue de football, a demandé l'intégration du club de Ouakam en ligue 1 sénégalaise.

"Cette décision ne signifie pas qu'il ouvre la voie à la violence", a-t-il insisté, invitant tout le monde à attendre les motivations du juge du TAS sur ce sujet avant de se faire une religion.

Par ailleurs, se faisant l'écho du discours du président de la FIFA, Gianno Infantino lors de l'ouverture de l'assemblée générale de la CAF à Casablanca, le président de la FSF a rappelé l'engagement de cette instance à lutter contre les matchs truqués et la violence dans les stades.

"La Fédération n'a attendu ni son discours ni la décision du TAS pour prendre le taureau par les cornes", a-t-il relevé, appelant toutes les instances à un combat contre cette "gangrène qui prend en otage le sport national".

"Nous devons avoir le courage de reconnaître que nous sommes entrés dans un cycle infernal de violence dans notre sport", a-t-il fait remarquer, appelant à une union nationale pour bouter dehors ce fléau.

"L'Angleterre avec ses hooligans, c'est devenu une vieille histoire et nous devons ensemble nous engager, l'État, la Fédération et les clubs à ce combat", a dit le président de l'US Gorée, indiquant que les clubs sont souvent des victimes.

"Mais nous ne devons pas nous laisser faire et nos clubs doivent être les premiers à se tourner résolument contre ces fauteurs de troubles qui sont minoritaires", a-t-il prévenu.

Selon lui, "le combat doit être mené à l'intérieur des clubs en premier", a-t-il suggéré, rappelant que toutes les instances sanctionnent les clubs dont les supporters sont désignés comme étant responsables d'actes de violences.

"Je n'accuse personne mais nous ne pouvons pas permettre que le lit de la violence s'installe dans notre sport", a-t-il insisté, soulignant que la violence, d'où qu'elle vienne, doit être combattue.

Le président de la Fifa a insisté, vendredi, lors de l'AG de la CAF, auprès des fédérations africaines à intensifier la lutte contre les paris clandestins et la violence dans les stades.

"On ne peut plus permettre qu'il y ait des morts dans les stades", a martelé le président de la Fifa devant son Secrétaire générale, la Sénégalaise Fatma Samoura et le président de la CAF, le Malgache Ahmad.

Le 15 juillet 2017, la finale de la Coupe de la Ligue a été suspendue après le décès de huit supporters du Stade de Mbour au stade Demba Diop encore fermé à toute compétition de football.


liiiiiiiaffaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:19 PM)
    medecin apres la mort les ouakamois sont des fauteurs de trouble de naissance djikko ak boromame déh rékke molendi takhalé dans peut de temps gnou dégatilenn ci khékhe ci stadeyi
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:28 PM)
    Nos parents lebous sont tombés dans leur propre piège. La fédé doit informer le TAS que la décision a été exécutée à la lettre. La balle est dans le camp de l USO.qui doit prendre ses dispositions pour jouer à défaut d être déclaré forfait.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:51 PM)
    Personne ne jouera avec eux

    C est tout
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:51 PM)
    Personne ne jouera avec eux

    C est tout
    Auteur

    Raa

    En Février, 2018 (19:57 PM)
    Venez jouer à Sokker Manager, un très bon jeu en ligne de gestion d'un club de football.

    Pour jouer, juste s'inscrire sur https://www.sokker.org
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (20:04 PM)
    On attend le President de la federation sur la preparation des lions. Aucun match de preparation connu alors que toutes les autres equipes ont leur calendrier ficele
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (21:04 PM)
    match amicaux la niou wakh :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (22:51 PM)
    gni dal khelou dieune deug lagnou yor .Ils vont se retrouver en D2 malgre eux c est pasau lieu de purger leur peine de 5 ans .de vrais cons  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (07:25 AM)
    8 morts à demba diop et ils se promenent tous
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (08:47 AM)
    le problème en est que huit morts dans un match il y a obligatoirement responsabilité humaine on a désigné les supporters de ouakam comme présumé auteur pour leur valoir une amande et suspension le tas a cassé cette décision qu'on doit accepter le verdict d'un tribunal personne n'y peut rien



    maintenant cette responsabilité humaine doit être situé pars que huit mort on laisse passé comme ça c'est facile

    la tuerie de boffa avez fait 14 morts les supposés responsabilité on était situé rapidement

    et pour demba diop si y a pas auteur y a plus de championnat au senegal
    Auteur

    Atégol

    En Février, 2018 (09:20 AM)
    Une bonne interprétation est le rétablissement d'un championnat normal de 14 équipes c'est à dire réintégrer une équipe qui aurait du être parmi les 14 qualifiées d'une part et retirer une autre qui n'aurait pas du y être si le droit n'avait pas été mal dit par la fédération en suspendant l'US Ouakam .

    En ce moment là ce rétablissement va entraîner un autre rétablissement en L2 et ainsi de suite, bref une reprise générale de tous les championnats .

    Ce qui se passe est inédit ,unique dans le monde, un championnat à 15, je me demande si la CAF ou la FIFA reconnaît cette formule.

    La loi est dure mais c'est la loi, la bonne interprétation c'est la rétrogradation de la Linguère et ainsi de suite, à votre avis , le droit , rien que le droit, SVP !
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (16:59 PM)
    Yaw y'a nekh quoi rétrogradation de la Linguère aller jouer pour se maintenir sinon vous allez galérer en D2 La FIFA ou CAF ne legifere pas sur le nombre d équipe dans les championnats sont vraiment rigolos ces ouakamois.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email