Jeudi 01 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

CR7, malaise et cigarette: comment Sarri s’est mis le vestiaire de la Juve à dos

Single Post
Colère de Maurizio Sarri dans les vestiaires de la Juventus
La déconvenue contre Lyon a scellé le sort de Maurizio Sarri à la Juventus. Le Corriere della Sera vient de dévoiler les coulisses des relations tendues de l’entraîneur avec une partie du vestiaire.
Depuis que Pirlo a remplacé Sarri à la tête de la Juventus, les langues se délient dans le vestiaire turinois. Le Corriere della Sera a révélé plusieurs anecdotes croustillantes à propos des erreurs effectuées par l’Italien dans son management. On apprend par exemple que l’ancien coach de Naples aurait tout de suite mis Cristiano Ronaldo sur un piédestal.

Peu de temps après sa nomination à la Juve, Sarri serait allé voir la star sur son yacht pendant ses vacances. Il lui aurait alors demandé toutes ses préférences tactiques. Une façon de se mettre le Portugais dans la poche, mais le traitement de faveur est mal passé auprès du reste du vestiaire. Autre maladresse de Sarri dans sa gestion de Ronaldo: il aurait annoncé aux joueurs qu’il comptait bâtir deux équipes, une construite autour de lui et l’autre lorsqu’il est absent.

Le franc-parler de Sarri n’a jamais convaincu le noyau turinois, comme lorsqu’il piquait ses joueurs à la mi-temps d’une défaite face à Tottenham. “Mais comment ai-je pu perdre deux scudetti contre vous?”, leur a-t-il lancé. Une phrase qui a jeté un froid dans le vestiaire et révélatrice du décalage entre les deux camps. D’ailleurs, Douglas Costa ne supportait plus l’entraîneur transalpin car celui-ci fumait trop près de lui. On comprend mieux pourquoi le divorce était inéluctable…


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Portnawwak

    En Août, 2020 (18:01 PM)
    Kholli mbautt. Sales hypocrites vous attendez le divorce pour sortir vos insanités ?
  2. Auteur

    Zape

    En Août, 2020 (12:24 PM)
    Ronaldo et Messi sont de très grands joueurs et de gros égos avec lesquels il faut négocier pour en tirer la quintessence. Zidane l'avait compris avec Ronaldo, Guardiola de même avec Messi. Dans une équipe comme la Juve, c'est le collectif qui prime avant toute chose. Vous comprenez la difficulté de Sarri.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email