Mercredi 30 Novembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Eduardo Camavinga, le joyau madrilène

Single Post
Eduardo Camavinga, le joyau madrilène
Le natif du Cabinda sera une nouvelle fois le joker du Real Madrid samedi en finale de la Ligue des Champions.

Catapulté au Real Madrid l'été dernier alors que tous les supporters attendaient Kylian Mbappé, Eduardo Camavinga a fait son trou et s'apprête à disputer la finale de la Ligue des Champions samedi (16h15) contre Liverpool à Paris.

Le jeune milieu de terrain, né en Angola il y a 19 ans, a célébré au début du mois son premier titre majeur avec la "Maison blanche" en remportant le titre de champion d'Espagne quelques mois après la Supercoupe d'Espagne décrochée en Arabie Saoudite en janvier.

Depuis, l'international français (3 sélections)  a surtout impressionné lors de la demi-finale retour d'anthologie du Real face à Manchester City. 

Son entrée en jeu en seconde période a transfiguré le jeu des hommes de Carlo Ancelotti, réveillé une équipe assommée par l'ouverture du score de l'Algérien Riyad Mahrez. C'est sur une de ses ouvertures de la dernière chance que Karim Benzema a pu servir Rodrygo pour lancer l'incroyable remontada (90+1e).

Son activité, son courage, sa précision ont éclaté aux yeux de l'Europe entière et rappelé pourquoi le plus grand club du continent était allé chercher ce gamin dans un modeste club français, n'hésitant pas à débourser quelques 31 M€.

Le successeur de Casemiro

"Il a réussi quelque chose qui paraissait compliqué : faire en sorte que Casemiro ne manque pas au Real Madrid", assurait le quotidien sportif espagnol As, il y a quelques semaines.

"On n'a pas besoin de renforts à ce poste, on a déjà ce qu'il nous faut dans l'équipe. On a Toni Kroos, qui peut jouer à ce poste, et aussi Camavinga", a glissé son entraîneur Carlo Ancelotti, donnant un indice sur l'héritier du flambeau du Brésilien de 30 ans.

Outre contre City, Eduardo Camavinga avait déjà été l'élément déclencheur des exploits contre le Paris Saint-Germain. Entré à la place de Toni Kroos à l'heure de jeu, il avait permis à Luka Modric de faire la jonction avec Karim Benzema, pour un triplé de Nueve et une victoire de 3-2. 

Contre Chelsea, son entrée en jeu a immédiatement transformé un match que le Real cédait inexorablement mais qu'il a fini par remporter 5-4 sur l'ensemble des deux matches. 

Carlo Ancelotti : "Il m'a surpris"

Titulaire 16 fois en 39 apparitions pour sa première saison (soit une fois tous les 4 matches environ), l'ancien joueur de Rennes séduit par sa soif d'apprendre et sa polyvalence: il a joué milieu central, milieu défensif et milieu gauche cette saison.

"Honnêtement, il m'a surpris", lâchait Ancelotti en septembre dernier, quelques semaines après l'arrivée du jeune Français à Madrid. "On connaissait tous ses qualités physiques et techniques, mais sur le terrain, il a montré de la personnalité, du caractère, et ça, je l'ignorais. J'ai confiance en ses capacités", avait glissé "Carletto".

Le technicien italien ne devrait pas faire débuter Camavinga samedi mais nul doute qu'il le sortira du banc en seconde période. En joker offensif pour rétablir une situation mal embarquée comme contre Paris, Chelsea ou City ou en renfort défensif pour assurer une quatorzième coupe aux grandes oreilles au plus titré des clubs du Vieux-Continent.



1 Commentaires

  1. Auteur

    Défenseur

    En Mai, 2022 (11:08 AM)
    Le souci pour Liverpool c'est son latéral droit car il est défensivement limité
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email