Vendredi 30 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Flou autour du contrat d’Amara Traoré

Single Post
Flou autour du contrat d’Amara Traoré

La brouille entre la Fédération sénégalaise de football et le ministère des Sports à propos du renouvellement du contrat d’Amara Traoré, n’est pas encore finie. Malgré les précisions apportées hier par le département de tutelle, le flou reste encore total.
C’est devenu une véritable affaire dont il est difficile de comprendre véritablement les contours, tant la complexité du dossier Amara Traoré continue de susciter des interrogations jusque là sans réponses. La seule chose claire pour l’heure est qu’il n’y a encore rien de concret entre le ministère des Sports et le sélectionneur de l’équipe nationale dont le contrat a officiellement expiré le 15 décembre dernier. Une situation inquiétante sur laquelle le ministre des Sports s’est expliqué hier, en marge de la signature du cahier des charges des sixièmes Jeux universitaires africains prévus au Sénégal au mois de septembre prochain. Face à la polémique suscitée par l’affaire, Abdoulaye Makhtar Diop a fait savoir que « dans la lettre du président de la fédération sénégalaise de football adressée au ministre des Sports, il est clairement écrit que l’entraineur demande 12 millions et une prime de signature de 60 millions ».
Visiblement pas disposé à satisfaire les exigences du patron de la « Tanière », le ministre en appelle au respect des valeurs administratives, « les modalités de règlement des salaires, ça se discute parce que nous sommes dans un Etat organisé, avec le ministre des Finances, avec le Premier ministre parce que (…) je ne vais pas tomber dans un piège ». Et cette petite phrase en dit long sur les inquiétudes du ministre qui soulève quelques zones d’ombre dans la démarche de la FSF qui ne semble, à ses yeux, se préoccuper que du contrat d’Amara Traoré, chose qu’il n’accepte pas. « Je ne comprends pas, ayant 17 contrats qui expirent le 15 décembre, 17 contrats de tous les entraineurs nationaux, qu’on m’ait présenté un seul contrat. Pourquoi ? », se demande-t-il. « Quand je traite une question, je la traite globalement. Vous voulez que nous traitions du salaire d’Amara déjà annoncé de 12 millions pour que les autres viennent après me dire augmentez moi ? », s’interroge encore M. Diop.
En outre, le ministre d’Etat a tenu à clarifier les choses précisant que « l’Etat du Sénégal n’a jamais parlé ni d’Amara ni de son montant initial de salaire », des propos qui contrastent avec les déclarations du président de la FSF, Me Augustin Senghor. Sur les ondes de la RFM, jeudi, M. Senghor affirmait que « Amara a fait des propositions et nous avons eu à discuter avec les autorités un certain temps. Elles ont exigé une saisine officielle, ce que nous avons fait depuis le 30 novembre dernier. Nous étions dans l’attente d’une réunion pour finaliser (…) une contreproposition de l’Etat par rapport à l’offre financière qui a été avancée par Amara ». Difficile donc de se retrouver dans cette brouille qui commence à inquiéter à un peu plus d’un mois du démarrage de la Can. Le flou reste total, aucune assurance n’ayant été donnée sur une éventuelle prolongation, ni sur les modalités du futur contrat du technicien. 


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email