Jeudi 21 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

Rétro 2020: Le Sénégal face au coronavirus

Single Post
Rétro 2020: Le Sénégal face au coronavirus
Pour cette année 2020, le Sénégal a dû faire face au coronavirus, comme dans le reste du monde. Des reports et annulations en cascade ont rythmé les sports dans le pays qui a vécu de grandes émotions. Du Ballon d’or africain de Sadio Mané au décès de Pape Bouba Diop en passant par la qualification des Lions à la prochaine CAN de football, SNA revient sur une année 2020 indélébile pour les sports au Sénégal.


Les deux Ballons d'Or sénégalais, El Hadji Diouf et Sadio Mané
Comme un peu partout dans le monde, en cette année de pandémie, les sports au Sénégal ont été à l'épreuve du coronavirus. Mais bien avant le confinement en mars, 2020 avait pourtant démarré en fanfare.

Mané, 2e Sénégalais sacré Ballon d'Or africain

Le 7 janvier à Hurghada, en Égypte, les CAF Awards consacrent Sadio Mané, Ballon d’or africain. Succédant au double tenant du titre, l’Egyptien Mo Salah. Mais surtout, l’attaquant des Lions devient le 2e Sénégalais de l’histoire, à être sacré meilleur joueur africain de l’année. Le premier était El Ousseynou Hadji Diouf, deux fois récompensé, en 2001 et 2002. Mais Mané, 4e en décembre 2019 au classement du prestigieux trophée du Ballon d’or, a juste été époustouflant.

L’année 2019 XXL du prodige sénégalais a fini par mettre tout le jury d’accord. Il est vice-champion d’Angleterre, vainqueur de la Ligue des Champions, de la Super coupe d’Europe et du Mondial des clubs avec Liverpool et finaliste de la CAN 2019 avec le Sénégal. Mané est actuellement considéré comme l’un des meilleurs footballeurs sénégalais de l’histoire aux côtés de Jules Bocandé et El Hadji Diouf. Le 25 juin, il remporte la Premier League avec son club Liverpool. Il est ainsi le premier Sénégalais sacré champion d’Angleterre.

Fiasco du tournoi de qualification olympique

En boxe, le Sénégal accueille le tournoi de qualification olympique (TQO) de la zone Afrique, en février (20 au 29). La compétition délivre à 33 boxeurs africains le précieux sésame pour Tokyo 2021. Cependant, le Sénégal ne décroche pas la moindre qualification. Pire, aucun des sept boxeurs locaux engagés ne franchit le second tour. Enorme désillusion précipitant même le départ du président de la fédération sénégalaise de boxe.

La sélection sénégalaise féminine de handball constate le report du TQO prévu initialement du 20 au 22 mars en Espagne. Présentes au Mondial 2019 au Japon, les finalistes de la dernière CAN à Brazzaville sont logées dans un groupe difficile avec l’Espagne, l’Argentine et la Suède. Prévu initialement en Juin, le TQO masculin de basket est finalement reporté en 2021. Les Lions sont dans le groupe B basé à Belgrade en compagnie de la Serbie et Porto Rico. Chez les dames, les éliminatoires de l’Afrobasket, qui devaient se tenir en novembre, sont également ajournés.

Toutefois, l'année s’achève avec le nouveau titre de champion d’Afrique de judo pour Mbagnick Ndiaye. En finale de cette 41e édition, le Sénégalais domine l’Algérien Mohamed Sofiane Belrekaa. Médaillé d’or en 2019, Ndiaye conserve ainsi son titre et sa première place africaine dans la catégorie des +100 Kg. Chez les dames, dans la catégorie des +78 Kg, Monica Sagna s’est parée de bronze. Une nouvelle breloque continentale pour l’athlète de 29 ans. 


Tous les sports à l'épreuve du coronavirus au Sénégal 

En cette année de crise sanitaire, tous les sports sont donc mis à l'épreuve du coronavirus au Sénégal. Plusieurs autres compétitions sont reportées ou tout simplement annulées. Le championnat national de football, interrompu à la mi-mars, ne reprendra finalement pas. Le comité d’urgence de la fédération sénégalaise de foot décide de son annulation après avoir préconisé d'abord sa reprise sous un format inédit de play-offs et play-down. Aucun titre décerné donc et pas de relégations non plus pour cette saison en Ligue 1, Ligue 2, National 1 et 2.

Premier à mi-parcours, loin derrière la concurrence, Teungueth FC se console avec une place de représentant du Sénégal à la prochaine Ligue des Champions de la CAF. Son dauphin, le Jaraaf, jouera en coupe de la confédération. Les championnats de basket ainsi que toutes les autres disciplines sont aussi annulés. Pour la première fois depuis 1988, les navétanes, championnats populaires des quartiers au Sénégal, n'ont pas lieu. D'ordinaire, la compétition se déroule tous les ans durant les grandes vacances scolaires.

La Basket-ball African League (BAL), toute nouvelle ligue née du partenariat entre la FIBA et la NBA, est aussi à l'épreuve du coronavirus. Son démarrage est reporté en 2021. Sa première journée devait initialement se tenir le 13 mars dernier à Dakar. Cette ligue professionnelle regroupe 12 clubs établis sur le continent.

Le coronavirus change le calendrier

Le 15 juillet 2020, le comité international olympique (CIO) et le Sénégal décident d’un commun accord du report des Jeux Olympiques de la jeunesse (JOJ). L'événement d’envergure devait se tenir en 2022, mais il est renvoyé à 2026 du fait du report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Néanmoins, en septembre dernier, le Sénégal est désigné pays organisateur de la CAN de Beach Soccer.

Une juste récompense pour le pays qui domine la discipline. Quintuples champions d’Afrique, les Lions du sable vont pour la première fois, recevoir cette prestigieuse compétition dont ils sont les immenses favoris. Mais ils devront tenter de conserver leur titre avec une 6e couronne continentale en 10 éditions.

Des changements sont également enregistrés au courant de cette année dans certaines fédérations. La natation et la boxe changent de présidents. L’ancien sélectionneur de basket, double champion d’Afrique avec la sélection féminine, Moustapha Gaye, est nommé nouveau DTN. Il prend également les rênes des Lionnes alors que Boniface Ndong remplace l’Espagnol De Diego, à la tête de la sélection masculine.

Qualification des Lions à la CAN 2022
  
Au rayon des qualifications, malgré le coronavirus, la sélection U-20 masculine de basket du Sénégal décroche son ticket pour le prochain Mondial. Elle a été finaliste aux championnats d’Afrique junior en Égypte. Cependant, l’équipe féminine a raté de 4 points la qualification face à l’Égypte. Par contre, les Lions ont fait un grand pas vers la qualification à l'Afrobasket après avoir survolé le tournoi de Kigali en novembre.

Les coéquipiers de Clevin Hannah ne sont plus qu’à une victoire de valider leur ticket pour Rwanda 2021 après avoir dominé le Kenya, le Mozambique et surclassé l’Angola. La grosse désillusion est venue du football avec l’élimination des U-20 en finale du tournoi UFOA qui s’est tenue à domicile en novembre. Pourtant trois fois finalistes, les Lionceaux n’iront pas en Mauritanie en 2021.

Mais leurs aînés font mieux quelques jours plus tôt en dominant la Guinée Bissau en aller-retour. Emmenés par un Sadio Mané décisif (2 buts, 1 passe décisive), les Lions évitent l’accroc face aux Djurtus. Ils assurent ainsi leur qualification à deux journées de la fin des éliminatoires. Ce sera la 16e phase finale de coupe d’Afrique des nations de football pour les Lions.

Le Sénégal pleure ses légendes en pleine pandémie de coronavirus
Toutefois, 2020 est particulièrement macabre avec la pandémie du coronavirus. Pape Diouf, ancien président de l’OM, est la première victime du coronavirus au Sénégal, en mars. Sa disparition touche profondément le monde du sport. Quelques mois plus tard, pourtant, une autre mort provoque une onde de choc. Le décès de Pape Bouba Diop, le 29 novembre, émeut le pays entier et au-delà. Âgé seulement de 42 ans, le «héros» du Mondial 2002 se battait depuis deux ans contre la maladie de Charcot.



Des hommages nationaux lui sont rendus et ses funérailles drainent des milliers de personnes au cimetière de Dangou à Rufisque. Cependant, d’autres grands noms du sport sénégalais ont rejoint les cieux avant lui, cette année. Entre autres, Abdoulaye Sèye Moreau, l’ex-président de la FIBA. Ou encore Amadou François «Francky» Guèye, longtemps patron des arbitres de football du Sénégal.

En pleine pandémie de coronavirus, le Sénégal pleure ses légendes. Certes, le coronavirus a noirci cette année finissante. Mais pour plusieurs raisons, 2020 restera à jamais une année gravée dans la mémoire du sport sénégalais.




0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email