Mardi 26 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

Témoignages sur le «Rock» des Parcelles : L’histoire entre Modou Lô et les Mbapatte

Single Post
Témoignages sur le «Rock» des Parcelles : L’histoire entre Modou Lô et les Mbapatte

Depuis sa défaite face à Balla Gaye 2, le 21 mars 2010, Modou Lô monte en puissance. Invincible depuis 4 ans, le «Roc» des Parcelles Assainies a émerveillé les amateurs en donnant une belle leçon de lutte à Eumeu Sène. Projecteur sur l’histoire entre le chef de file de Rock Energie et les Mbapatte.

Logique vainqueur de Eumeu Sène, le «Roc» des Parcelles Assainies a révélé au «Sénégal de la lutte» toute sa technicité. Confirmant ainsi ses grosses qualités en lutte pure, avec au bout une 17e victoire pour 19 combats. Une prouesse technique face au chef de file de Ty Shinger qui n’a pourtant pas surpris Boy Kaïré, une des victimes de Modou Lô. Le président de l’Association des lutteurs en activité de souligner que Modou Lô «allie l’intelligence en mouvement avec une force intérieure». «Il est technique, puissant et teigneux. Et difficile à manœuvrer»,  analyse l’ancien lutteur, qui confie que le lutteur a tiré les leçons de sa défaite contre Balla Gaye 2, en mars 2010. «Il s’est investi à augmenter sa puissance musculaire après son revers contre Balla Gaye 2. Il a su qu’il lui fallait renforcer sa puissance physique. Maintenant les poids lourds ne disposent pas plus de force que lui», fait remarquer le père de Diène Kaïré. 

«Modou n’a pas appris la lutte. C’est inné en lui»
Sa victoire éclatante sur Eumeu Sène où il fait étalage de toute sa technicité prouve, selon lui, qu’il est loin d’être un manchot. «Et cela le réhabilite sous les yeux d’un certain nombre d’observateurs qui ont fini par reconnaître que Modou Lô est  un «As» de la lutte pure».
En plus d’une force mentale qu’il affiche avant et pendant ses combats, Modou est «doué» techniquement. Comme le révèle Ousmane Camara, entraîneur de Door Doorat, qui l’a vu évoluer dans les Mbapatte (tournoi de lutte traditionnelle) depuis longtemps. «C’est un extraterrestre à la limite», confie notre interlocuteur. Qui ajoute : «Modou Lô n’a pas appris la lutte. C’est inné en lui. C’est un don de Dieu. Il est né  avec la lutte chevillée au corps», témoigne le technicien. 

«Modou livrait 21 combats-Mbapatte en 3 jours»
Le lutteur des Parcelles assainies en a administré la preuve à travers les Mbapatte. «C’est mal le connaître que de dire que ce n’est pas un bon lutteur. Il se produisait dans les Mbapatte au niveau des Parcelles Assainies en livrant 7 combats chaque jour, du vendredi au dimanche. Soit 21 combats en trois jours», précise Ousmane Camara. 
Balla Gaye 2, informe-t-il, connaît bien les qualités de Modou Lô pour l’avoir vu se produire dans les Mbapatte. «Se retrouvant chez les lourds, Balla Gaye 2 n’a jamais rencontré Modou Lô qui  évoluait dans la catégorie des légers et mi-lourds. Un jour, on a proposé à Balla Gaye 2 lors des demi-finales des lourds d’accepter que Modou Lô (mi-lourd) complète le tableau.» Mais, poursuit-il, le fils de Double Less a refusé, évitant de prendre des risques face à un jeune renard. «Manga 2 avait  même proposé de l’argent pour que Modou Lô croise Balla Gaye 2. Mais en vain», confie le technicien. 
Ce dernier en rajoute une autre couche d’anecdote : «Eumeu Sène, un des  invités d’honneur d’un tournoi de Mbapatte, organisé au terrain de l’église des Parcelles Assainies, a été témoin d’une chute spectaculaire que Modou Lô avait infligée à Ama Baldé. Je vous assure que ce dernier pesait deux fois plus que lui», témoigne Ousmane Camara. «Papa Sow a été battu à deux reprises dans son quartier à l’Unité 19 des Parcelles Assainies. Less 2 de Balla Gaye, qu’il a battu dans la lutte avec frappe, a  eu à subir dans les Mbapatte à trois reprises la loi de Kharagne Lô», admet-il. Même le jeune frère de Eumeu Sène, à savoir Khadim Ngom, a eu sa dose pour avoir été battu par Modou Lô à travers un tournoi de lutte. 

«Couvé» par Birahim Ndiaye 
Entretenant de très bons rapports avec Garga Mbossé (jeune frère de Zoss), le lutteur de Rock Energie  a partagé avec ce dernier la passion de se produire dans les tournois de Mbapatte organisés dans la banlieue. «S’il n’y avait pas de tournoi Mbapatte, Modou Lô faisait les contacts devant chez lui avec les Garga Mbossé et les autres lutteurs comme Baye Peul», se souvient Ousmane Camara, entraîneur à Door Doorat. Ce dernier estime que Modou Lô est l’un des rares lutteurs, en compagnie de Garga 2 (Door Doorat), à se servir de ses deux jambes. 
Birahim Ndiaye, une ancienne gloire qui a eu l’occasion d’avoir Modou Lô sous sa direction et qui avait prédit qu’il allait user de la technique de la chaise pour terrasser Eumeu Sène, révèle qu’il avait l’habitude de décerner un 10/10 au lutteur des Parcelles assainies lorsque ce dernier sollicitait son avis après une prestation. Sûrement c’est la même note que Birahim Ndiaye a donnée à Modou Lô à l’issue de son grandissime succès face à Eumeu Sène, vendredi dernier.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Casadimanca

    En Février, 2014 (13:02 PM)
    allez c parti.vous nous fatigué avec votre champion kolo-kolo la.qui depuis 2009 vien d'avoir une victoire en 2014 et vous nous fatigué soyez humble way.un vrais champion digne de se nom comme balla gaye2 des qu'il batte un adversaire tu l'entend jamais jubilé ou dire des conneri ou demandé des adversaire jamais tout simplement parceque diombouko meme c'est doight pied lutte comme le dit pere birahim ndiaye.senegal nak ni rek c'est comme ça vous avez fait atapha tine lors de son derniere combat face a bombardier et a la fin vous avez vu cm il a fait tapha tine.modou lo le jour ou il va reprendre l(avance de balla bilay il va le regretté a vie meme il va arreté la lutte.bakhna bakhna a bon entendeur salut
    • Auteur

      Mendy Less Fans

      En Février, 2014 (13:56 PM)
      casadimanca laissez les jouer les chauvins, les senegalais ont les yeux plus gros que le ventre.
  2. Auteur

    X Lo

    En Février, 2014 (13:06 PM)
    LAMB J DOYNA NAK PARLONS AUTRE CHOSE EMPLOIE EDUCATION SANTE AK CHAUMAGE BOU BARI BI MO GUENE SI NIOUNE
    • Auteur

      Info

      En Février, 2014 (13:33 PM)
      attention!!! modou est en train de causer avec quelques amis venus le féliciter de sa victoire!
    Auteur

    M

    En Février, 2014 (13:07 PM)
    Kharagne lo la gnou wakh, kou mou nekhoul nga top feule, lol
    Auteur

    Na Tchoutcho

    En Février, 2014 (13:09 PM)
    eumeu thiouné le,dans cette position la force de l'adversaire est sur la main droite, il fallait couper la main droite de toutes activités défensives.il n'est pas un fin technicien.et puis il se permetait d'aller fêter les victoires de m.lo voila le resultat
    Auteur

    Zaham

    En Février, 2014 (13:26 PM)
    Quoi de plus naturel qu'un lutteur de 26 ans terrasser son adversaire de 36 ans et même plus après une vingtaine de minute de combat.

    ce n'est pas de la gloire, le contraire serait spectaculaire.

    Arrêtons de jaser et trouvons lui un adversaire de sa trame comme tapha tine,Garga mbossé et surtout sa thies,cela nous permettra de se rendre compte de sa vrai force.

    bravo Modou Lo et du courage Eum et commence a penser a ton jubilé.

    la gloire de Eum,c'est d'avoir terrassé pus jeune que lui comme Balla Gaye, lac de Guiers et Gris a l'image de Zoss et Issa Pouye et consorts.

    Auteur

    So

    En Février, 2014 (16:46 PM)
    Eumeu était surcoté et on a oublié son age.

    kalé ak mag douniou beurré

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email