Mardi 27 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Technologie

Surveillance: plus de 70 Etats ont demandé des données à Facebook au 1er semestre

Single Post
Surveillance: plus de 70 Etats ont demandé des données à Facebook au 1er semestre
Le pays qui sollicite le plus les bases de données du réseau social sont les Etats-Unis, suivi par l’Inde et le Royaume-Uni. La France se situe en sixième position.
 
A son tour, Facebook vient de publier, ce mardi 27 août, son premier « rapport de transparence », pour faire davantage de lumière sur les demandes gouvernementales qui lui sont faites. Ainsi, plus de 70 Etats ont demandé des données au réseau social sur ses utilisateurs au premier semestre, et près de la moitié des demandes provenaient des Etats-Unis, a rapporté mardi Facebook. Le réseau social a reçu plus de 25.000 demandes de données au cours des six premiers mois de cette année, dont 11.000 à 12.000 étaient formulées par le gouvernement américain et concernaient entre 20.000 et 21.000 utilisateurs. Le réseau social a répondu - et fourni des données - dans 79% des demandes des Etats-Unis.
L'Inde vient en deuxième position avec 3.245 demandes, qui concernaient 4.144 utilisateurs. Facebook a répondu à 50% de ces demandes. La France, de son côté, arrive en sixième position, derrière le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie, avec 1 547 demandes concernant 1 598 personnes. Le taux de réponse est encore plus faible (39 %), ce qui suggère que la majorité des demandes n’étaient pas dans les clous juridiques.
Certaines parmi toutes ces demandes étaient de nature « criminelle ou relevant de la sécurité nationale », a indiqué Facebook, sans donner plus de précisions. « Nous continuons à faire pression sur le gouvernement des Etats-Unis pour qu'il autorise davantage de transparence sur ces demandes, y compris sur des chiffres spécifiques et la nature des requêtes en sécurité nationale », a assuré le réseau. Facebook promet qu'il publiera « de nouvelles informations concernant les Etats-Unis dès (qu'il en aura) l'autorisation légale ».

Rassurer les utilisateurs

Les groupes technologiques américains sont sous pression après des révélations sur le programme américain de surveillance Prism, par lequel l'agence américaine de renseignements NSA (National Security Agency) a obtenu auprès d'eux des milliers de données numériques d'utilisateurs d'internet. Ces groupes, comme Facebook, se sont efforcés de publier des détails sur ces demandes du gouvernement américain, dans le but de rassurer leurs utilisateurs et clients. Des groupes comme Google et Microsoft ont publié des informations similaires à Facebook.
« La transparence et la confiance sont des valeurs fondamentales chez Facebook », a affirmé l'avocat général du groupe, Colin Stretch. « Nous nous efforçons de les mettre en pratique dans tous les aspects de nos services, y compris la manière dont nous répondons aux demandes de données des gouvernements. Nous voulons nous assurer que les gens qui utilisent nos services comprennent la nature et l'étendue des demandes que nous recevons, ainsi que les stricts processus et politiques que nous avons mis en place pour les traiter », a-t-il précisé. Aux Etats-Unis, ces demandes de données doivent être accompagnées par un mandat de perquisition, une « assignation valide » ou une décision de justice.


affaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    B.b.

    En Août, 2013 (01:03 AM)
    Big Brother 's watching you
    Top Banner
  2. Auteur

    Abus

    En Août, 2013 (02:16 AM)
    c'est un abus et espionnage.Chaque pays doit se prémunir et lutter contre l'exportation des données.les Nations Unies doivent en faire leur affaire.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email