Mercredi 19 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Telecommunication

L’Artp met de l’ordre dans les télécoms, les jeux et dans l’activité postale et crée une brigade pour les contrevenants

Single Post
L’Artp met de l’ordre dans les télécoms, les jeux et dans l’activité postale et crée une brigade pour les contrevenants
L’Agence de régulation des télécommunications et des postes est sur tous les fronts. Si l’identification des abonnés avance à un rythme satisfaisant, l’Artp compte, cependant, mettre de l’ordre dans le secteur postal et celui des jeux et numéros courts, dans lequel beaucoup piétine la loi. Une brigade a même été mise en place pour débusquer les contrevenants.

A 48 heures du deadline fixé aux abonnés des opérateurs de téléphonie pour s’identifier, l’Artp apprécie le rythme de progression de l’opération. En effet, Oumar Diène Sakho, le directeur de l’économie, des marchés et de la stratégie à l’Artp, qui nous a accordé un entretien vendredi dernier, assure que l’ « identification se passe très bien ».

Il révèle que, durant la semaine du lundi 15, la progression était de 8%. « Aujourd’hui on approche de la date du 31 juillet, les opérateurs ont déployé beaucoup de choses pour faciliter l’identification. Globalement, beaucoup d’abonnés se sont identifié. La semaine dernière, on avait en moyenne 8% de progression du taux d’abonnés identifiés. Et on pense que cette dernière semaine, on aura un taux de progression beaucoup plus élevé parce que la plupart des clients attendent les derniers jours », indique l’agent de l’Artp.

Pas de dérogation pour les retardataires

Cependant, souligne-t-il, les abonnés devront immédiatement se faire enregistrer avant la date butoir. Car, avertit notre interlocuteur, « jusqu’à présent la mesure d’une dérogation n’est pas retenue. Après le 31 juillet, il y aura une petite période durant laquelle ceux qui ne se sont pas identifié pourront recevoir des appels mais ne pourront pas en émettre ».

Et contrairement à l’année 2007 où les taux d’identification étaient des plus bas, de nos jours, les statistiques sont bien meilleures. « Aujourd’hui, nous avons des taux d’identification beaucoup plus élevée. On a en moyenne des taux qui sont à plus de 75%. Ce sont les dernières statistiques. Ce, alors que les taux d’avant étaient beaucoup plus bas ». L’Artp compte après le 31 juillet mettre en place un dispositif de contrôle, mesurer le taux réel d’identification et de pouvoir le communiquer. Et Oumar Diène Sakho reste convaincu que « si tout le monde s’identifie, les vols de portable ne seront plus monnaie courante. Les injures à travers les téléphones, l’arnaque, la fraude de même ».

Quant à la portabilité, le régulateur veut mettre en œuvre le concept « un numéro, propriété d’un abonné ». « Le numéro n’appartiendra plus à un opérateur, mais à l’abonné », a souligné M. Sakho qui explique que la portabilité est l’un des leviers qui peut redynamiser la concurrence au bénéfice des consommateurs. C’est pourquoi, il précise : « Chaque opérateur peut avoir ses propres préoccupations. Mais nous, l’autorité de régulation, c’est la croissance globale du secteur qui nous intéresse ».

De lourdes sanctions pour ceux qui exercent sans licence

L’Artp compte mettre de l’ordre dans le secteur postal. En effet 13 opérateurs ont aujourd’hui une licence pour l’exercer. Cependant, l’Artp qui a démarré l’évaluation des cahiers de charge de ces 13 opérateurs, s’est aussi rendu compte « qu’il y a certains opérateurs qui n’ont pas de licence et qui font l’activité postale ». L’Autorité de régulation a, selon M. Sakho « saisi la Dcmp pour l’informer que pour mener une activité postale il faut avoir une licence » et qu’elle devra rejeter l’offre des opérateurs qui n’ont pas de licence.

« On a également informé la douane, toutes les entreprises qui distribuent les facture ou qui émettent des correspondances, pour leur communiquer la liste des opérateurs qui ont la licence », confie le Directeur. Et ce dernier, annonce même que « l’Artp, pour veiller à ce que les lois soient appliquées, a mis en place une brigade pour mener un contrôle aussi bien dans le secteur des télécoms, que dans le secteur postal, pour essayer d’identifier les personnes qui font des choses interdites. Et cette brigade pourra les identifier, et les mesures prévues par le Code vont être appliquée ». Des mesures, qui avertit-il, peuvent aller de « la saisie de tout le matériel qui est utilisé, à des peines d’emprisonnement en cas de récidive ».

L’Artp veut aussi enrayer les « abus » notés dans le secteur des jeux et sms surtaxés. « Beaucoup de fournisseurs de jeux sms, soit ils n’informent pas le client, soit ils l’informent en petit caractère », a déploré M. Sakho. Et l’Artp rappelle ainsi à ces fournisseurs, « leurs obligation d’indiquer de façon très claire et précise les tarifs qui sont pratiqués », tout en leur soulignant « qu’ils s’exposent à des sanctions de l’Artp s’ils ne respectent pas les dispositions ».


Oumar Diène Sakho, Directeur de l’Economie, des marchés et de la stratégie de l’Artp : « Avec les mesures que nous sommes en train de prendre, nous restons convaincus que les prix vont davantage évoluer à la baisse » (Le Populaire)

Les prix dans le secteur des télécommunications, peuvent encore baisser. C’est la conviction d’Oumar Diène Sakho, le directeur de l’économie, des marchés et de la stratégie à l’Artp. « Nous pensons que les leviers que nous sommes en train d’activer pour qu’il y ait une meilleure concurrence dans le secteur vont conduire à une évolution des prix vers la baisse », a indiqué M. Sakho qui nous avait accordé un entretien vendredi dernier. « L’Artp a inscrit le consommateur au centre de (ses) préoccupations. Et pour cela, deux choses doivent beaucoup s’améliorer : la qualité du service et les prix », a ajouté M. Sakho qui assure : « à travers les mesures que nous sommes en train de prendre, nous restons convaincus que les prix vont davantage évoluer à la baisse ».

L’agent de l’Artp explique que les prix ont beaucoup évolué à la baisse dernièrement. Les différents opérateurs font beaucoup de promotions. Cela stimule la concurrence et « c’est ce qui conduit à une baisse des prix ». Et pour montrer que les coûts ont diminué, M. Sakho renseigne que 95% de ceux qui utilisent l’internet le font à travers le téléphone portable. Ce qui peut expliquer, en quelques sortes, cette évolution des prix. »

 


affaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Xeme

    En Juillet, 2013 (15:05 PM)
    Un allemand au service de son pays.
  2. Auteur

    Obs

    En Juillet, 2013 (15:21 PM)
    bravo! pas d masla!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndourrra

    En Juillet, 2013 (15:44 PM)
    J'avais appeler l'ARTP concernant les jeux un jour j'ai eu une dame mounane ma on ne s'occupe pas de ça !!!!!!!!!!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Clients

    En Juillet, 2013 (16:31 PM)
    Il faut penser à régler aussi la facturation sur les appels non réussis parfois meme sans bote vocale. Egalement donner la possibilité par option d'activiter ou non la notification de la tarification des appels èmises.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ookkk

    En Juillet, 2013 (16:45 PM)
    il faudra surtout revoir les tarifs des appels entrant au sénégal que le vieux démon avait augmenté de 150% pour le fixe et 100% pour les mobiles.

    Macky candidat avait fait des promesses dans ce sens à savoir le rétablissement normal des prix malheureusement on constate toujours que le plus cher dans la sous région imaginez pour le fixe 23 centimes la minute au cameroun 11centimes/mn cote d'ivoire 11cmn Vous dépouillez vos compatriotes pour vous enrichir francetelecom via sonatel aisnsi que les autres opérateurs ne dites surtout pas vous apristes que les tarifs ont diminué ça révélerait d'une mauvaise foi à la limite de l'hypocrisie car si le démon wade les avait augmentés de 150% et son apprenti sall diminue de 5%c du pareil au même.
    Auteur

    Peuls,

    En Juillet, 2013 (17:34 PM)
    VAS-Y ABOU! Montrons aux minables-tribalistes-ethnicistes-clanistes-confréristes-racistes-ignorants affligeants qui est vraiment Sénégalais pure Souche; qui aime-respecte sincérement-honnêtement le Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT; qui est compétent-capable-efficace-efficient-intégre-discret-loyal-discipliné-digne-noble, exclusivement au Service de la République-des dignes noboles peuples sénégalais. Montrons à ces fléaux qui sont les vrais Patriotes dans ce pays! Montrons à ces fléaux que ce ne sont pas les cris-hurlements-slogans-bavardages-exhibtions-arrogances-impolitesses-vantardises-fanfaronnades-incivismes-incivilités-mensonges-falsifications-ruses-astuces-combines-complots-pactes diaboliques-corruptions-vols-viols-violences.mysitifcations qui vont développer le Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT. Vas-Y, Abou! Apprenons à ces primitifs à apprendre qu'est-ce que c'est vraiment être civilisé.

    PEULS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Juste Pour Comprendre

    En Juillet, 2013 (18:02 PM)
    E t maintenant pour ce qui concerne nos parents qui sont installés dans les villages lés plus reculés et qui sont analphabètes ?



    Et pour les jeunes et autres qui n'ont pas encore de pièce d 'identité?



    wax len ma sen xaliaate ...... je pense comme tjr c précipité il faudrait une déroagtion... A vos claviers
    {comment_ads}
    Auteur

    Mo

    En Juillet, 2013 (19:08 PM)
    pour nous qui vivons a l exterieur ,notre poste nationale nous deshonore...vol de paquets ...a quand la fin?
    {comment_ads}
    Auteur

    Sengalle

    En Juillet, 2013 (22:17 PM)
    Un peu de pagaille et l'on croit réguler ! N'importe quoi !

    Orange propose déjà de faire #236# puis de suivre la procédure à commencer par le num_call puis le NIN, nom, prénoms, adresse résidence !

    Mais alors nos gamins ? Que le parent s'identifie avec n numéros de sa tribu ? quelle pagaille ! On verra ainsi quelqu'un posséder un numéro identifié sous le NIN d'un ami, un cousin, un quelconque dans la rue !

    Sans compter que ce sont les opérateurs eux mêmes qui vont y perdre !



    N'importe quoi ! Trop facile à ne faire que dicter !
    Auteur

    Sengalle

    En Juillet, 2013 (22:46 PM)
    faut réguler pour que le réseau arrive au bled partout jusqu'au fond des puits : comme ça si un berger tombe en abreuvant ses vaches, il pourra faire un SOS ! Pensez-y "chère autorité" ! Il faut aussi déployer des stratégies de développement du secteur ! suggérer des "trucs-astuces" de la "rigueur allemande" pour faire bouger les choses... et pas seulement à se contenter à ... (dé)réguler... n'est-ce pas ?
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email