Mardi 28 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Telecommunication

Téléphonie mobile : l’amélioration de la qualité de service parmi les priorités de l'ARTP

Single Post
Téléphonie mobile : l’amélioration de la qualité de service parmi les priorités de l'ARTP

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a retenu l’amélioration de la qualité de service des opérateurs de téléphonie mobile, parmi ses objectifs prioritaires en 2013, a indiqué, mercredi à Dakar, son Directeur Abou Lô. ‘’Suite aux multiples plaintes enregistrées sur la mauvaise qualité des réseaux de téléphonie mobile, l’ARTP s’est fixée, parmi ses objectifs prioritaires en 2013, l’amélioration de la qualité de service (...), en élaborant une feuille de route 2013, qui comporte 9 activités dont 6 en cours d’exécution’’, a-t-il dit. Il présidait l’ouverture de la journée de concertation et de validation de la liste définitive des indicateurs de suivi de la qualité de service, avec la participation des experts et des régulateurs du Ghana et du Royaume du Maroc. Parmi les actions qui seront mises en œuvre pour remédier aux dysfonctionnements relatifs à la qualité du réseau, figure le ‘’lancement du processus d’acquisition d’équipement de mesures de la qualité des services Voix, SMS, et ADSL’’. Il est aussi prévu la mise sur pied d’une commission de suivi, un ‘’dispositif de traitement des plaintes des consommateurs et d’information du grand public sur la qualité de service des opérateurs’’. Un suivi dynamique du développement des infrastructures de téléphonie mobile (cartes de couverture) sera aussi établi, ‘’afin d’identifier les zones blanches et mettre en œuvre les leviers permettant d’assurer leur couverture’’, a annoncé le DG de l’ARTP. Au cours de la rencontre, les différents acteurs devront ‘’s’accorder sur de nouveaux indicateurs de qualité de service et fixer les objectifs de qualité de service à atteindre obligatoirement par les opérateurs selon une périodicité convenue’’. ‘’Il s’agit également, au vu des obligations fixées dans les cahiers de charges, de préciser des pénalités pour les opérateurs qui ne se conformeraient pas aux objectifs et aux indicateurs retenus’’, a t-il précisé, avant de signaler que des séances de travail régulières avec les opérateurs seront organisées. MF/ASG/DND


affaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Saikou

    En Avril, 2013 (13:25 PM)
    L'ARTP est entrain de bien jouer son rôle de régulateur avec l’avènement de son nouveau directeur général Abou LO. Les scandales quasi quotidiens relatés dans la presse du temps de Wade laissent la place à des actes forts en vue d'améliorer la qualité des services de télécoms offerts par les opérateurs à leurs clients sous la vigilance de l'ARTP.Le travail bien fait est le credo du directeur général Abou LO et les sénégalais jugeront.
    Top Banner
  2. Auteur

    Artp ?

    En Avril, 2013 (16:47 PM)
    Non je ne suis pas d'accord, l'ARTP ne joue pas du tout son rôle. Elle est trop plongée dans l'opérationnel et le traitement au quotidien des sujets banals.



    Une structure de cette dimension, avec tous les pouvoirs dont elle dispose, devrait avoir une posture beaucoup plus prospective c'est-à-dire soulever les sujets du futur et impliquer tous les acteurs dans un débat inclusif.



    Comment en effet consacrer toute son énergie aux services voix, sms, adsl alors que les sujets chauds du moment à travers toute la planète sont : TNT, LTE, Digital Dividend, TV White Spaces, Universal Access, Broadband Mobile, Portabilité, etc.



    Ce sont sur ces sujets qu'il faut orienter le débat et prendre des décisions éclairées dans l'intérêt du pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gaffo

    En Avril, 2013 (18:40 PM)
    L ARTP met la priorité sur des sujets d'une extrême banalité au moment où il faut se positionner sur les services et réseaux de demain. En ne pensant qu au quotidien, on risque de rater les virages décisifs. Comment comprendre que ce soit le Président de la République qui décide de l introduction un quatrième opérateur sans une étude d opportunité ? Le Sénégal avec 3 opérateurs et son parc abonné n a point un problème sur les services voix, données et encore moins SMS Par contre, il n y pas de frémissement sur la nouvelle économie des TIC C est dans ce domaine où nous avons de besoin de l innovation et donc de l accompagnement de l ARTP à travers une politique incitative et la création d un Internet City au Technopole qui était la vocation de ce site.

    Faut que l ARTP prenne de la hauteur et pousse les Opérateurs à s investir dés maintenant sur les Services de demain
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Avril, 2013 (19:08 PM)
    Que les opérateurs fournissent de bons services. L ARTP a parfaitement raison de leur de leur demander des comptes. quand je pense a tous les milliards de bénéfice engranges par la SONATEL alors que cet opérateur n est même pas fichue d assurer des services décents aux usagers. Je commence a aimer ce Abou Lo
    {comment_ads}
    Auteur

    Besoin De Savoir

    En Avril, 2013 (22:28 PM)
    Dans quelles conditions un opérateur peut-il réattribué le numéro d'un abonné à un autre? Moi ce qui m'est arrivé est juste insolite. absent du pays pour juste un mois je ne recois plus de signal de ma ligne Expresso quand je m'y fait appelé c'est un autre qui répond et me dit que ce numéro vient de lui être attribué. Ma dernière recharde et mes derniers appels fait à partir de mon numéro et ceux que j'y ai reçus sont là. Quelle action puis-je intenter contre un tel acte d'un opérateur qui à mon avis n'est plus fiable.
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email