Mercredi 01 Février, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Video

FESNAC : Quand Penda Mbaye refait surface

Single Post
FESNAC : Quand Penda Mbaye refait surface
La culture sénégalaise dans sa plus grande diversité s’est donnée rendez-vous pendant une semaine à Kaffrine. Sur ces terres se déroulent la 11e édition du Festival National des Arts et Culture (FESNAC) sous le thème : « Femme, éducation culturelle et développement socio-économique ».


Des spectacles de chant, danse, théâtre, cultures urbaines mais aussi des colloques seront autant d’activités au programme de cet événement. Mais depuis le lancement de ce festival, un personnage attire les regards à chaque passage : Penda Mbaye. Oui, il s’agit bien du nom associé au plat sénégalais le plus célèbre au monde : Le Ceebu Jën. 

Accompagnée de sa délégation composée de ses griots, Penda Mbaye avance, la démarche gracieuse, en s’éventant à l’aide de son « Oupoukay » (éventail) et le cou orné de ses colliers en perles. Sur sa tête, la jeune dame porte fièrement une représentation de la carte du Sénégal. 

Invitée d’honneur de cette 11e édition du FESNAC, cette réincarnation de Mame Penda Mbaye est l’œuvre de Papis Niang, directeur général de Art-Bi Manageman, qui l’a intitulé : « Ceebu Jën, l’art de Penda Mbaye ». Il nous confie que le choix de l’interprète s’est basé sur des critères précis : « On a cherché une femme sénégalaise non teint. L’âge aussi comptait parce que Penda Mbaye était trentenaire, cette fille a 27 ans ». 

Bien au-delà du FESNAC et de nos frontières, les concepteurs souhaitent vendre la Destination Sénégal à partir de cette œuvre. « Il y a beaucoup de messages autour de ce plat, aussi bien le partage, l’éducation, l’entraide », vante Papis Niang. 

Toujours dans un souci de mettre en lumière l’histoire de cet illustre personnage,  un film-documentaire serait en cours de production. Il serait question de revenir sur sa vie et sa marche vers la popularité dans un contexte colonial. 

Dans ce long métrage, un saut temporel vers l’époque de Léopold Sédar Senghor sera effectué pour celui qui fût l’un des promoteurs de ce mets à l’international. Un engagement qui a, sûrement, grandement contribué à l’entrée de ce plat au patrimoine immatériel de l'Unesco.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email