Vendredi 22 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Ils sauvent la planète : Les arbres du Sénégal contre l'avancée de la mer

Single Post
Ils sauvent la planète : Les arbres du Sénégal contre l'avancée de la mer
Comment se prémunir de la montée des eaux ? C'est un problème mondial. Au Sénégal, les autorités ont peut-être trouvé la parade : des arbres ont été plantés pour bâtir une barrière naturelle. Les résultats sont spectaculaires.
Au Sénégal, dans la région des Niayes, la forêt en bord de mer semble être présente depuis une éternité. Pourtant, ces arbres qui relient les villes de Dakar et Saint-Louis sur 180 km de côtes sont sortis de terre en 50 ans à peine.

"C'est une fierté pour nous. Avant ici, il n'y avait que du sable blanc qui ensevelissait les cuvettes maraichères, qui empêchait la vie" confirme Mamadou Ndiaye, de l'Union Maraîchère des Niayes. Cette barrière naturelle érigée par l'homme est née sur initiative de l'État pour ralentir l'avancée du sable.

"Pour nous c'est un or"

L'arbre utilisé, le filao, n'a pas été choisi par hasard. "C'est le seul arbre qui réussit aujourd'hui en bordure de mer. En plus de cela, c'est une espèce qui résiste à la sécheresse, qui est peu exigeante en eau. Pour nous c'est un or" poursuit Mamadou Ndiaye. Sans cette nouvelle barrière, cette région au Nord de Dakar était menacée de disparaître : un village avait déjà été enseveli.


17 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2020 (10:43 AM)
    Nos autorités s'en foutent, ils vont tout couper
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (14:15 PM)
      haidar est un traitre et il n'a rien a voir avec ces filaos plantés et entretenus ici depuis 50 ans. il n'a qu'á proteger nos oryx
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (14:43 PM)
      dans la region de dakar il ya des parties qui ont rasee pour des projets immobiliers. il faudra alors raser toutes ces maisons et replanter surtout a partir de malika. matey matey ya koy fadji.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:10 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
  2. Auteur

    Ecolo

    En Juillet, 2020 (10:48 AM)
    Ce reportage date de quand?

    Les filaos ont été détruits par endroit sur l'axe Plage Malibu Rond point Tivaoune Peul(VDN3).

    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (14:12 PM)
      c'est un certain thiam avec la complicité du régime de wade (malgré qu'il s'est déplacé et sommé d'arrêter les travaux) qui a enlevé ces filaos et morcelé les terrains pour les vendre. je me rappelle que les vieux de la cité des enseignants qui se sont battus ont tous été en garde en vue au commissariat de guediawaye, aujourd'hui ils voient tous leur maison inondé à cause de la pluie.
      la seule solution est que les riverains fassent des reboisement
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:10 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:10 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    Contribution

    En Juillet, 2020 (10:51 AM)
    il ne faut rien attendre de l'Etat qui nous a oublié. Nous prenons notre destin en main en plantant massivement des filaos. Étudiants, élèves, ouvriez, mobilisons nous tous ensemble. Sauvons notre environnement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:11 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (10:57 AM)
    L'extension de la VDN devait être accompagnée par une plantation de filaire. Il n'y a aucun arbre sur la route.

    La VDN du côté de camberene est une catastrophe elle sera enseveli sous peu.

    Le ministre de l'environnement ne fait rien il est plus occupé à son élevage d'oryx que par planter des arbres.

    Ali Haidara lui aussi on le reconnaît plus. ...

    VDN camberene une catastrophe !
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:11 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    Papa Samba Touré

    En Juillet, 2020 (11:26 AM)
    Voilà de quoi espérer. Cette zone des Niayes est un patrimoine culturel et écologique, certain. Ses potentialités minières, agroécologiques et touristiques, donc économiques; sans oublier son atout climatique exceptionnel, sont des éléments déterminants pour faire des Niayes un élément important dans les stratégies de développent de notre pays. cf "la côtière: Dakar saint-louis: mythe ou réalité routière ? Mais cela doit profiter en premier lieu aux gentils habitants des Niayes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:11 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (11:35 AM)
    il faut reboiser fortement le pays
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:11 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (12:11 PM)
    Depuis près de 40 ans,nous avons assisté à une spéculation foncière ,surtout sur la petite côte,il n’existait quasiment que des cabanons en première ligne ,pour une majorité occupés par des européens à qui les autochtones ont cédé leur bien,contre espèces sonnantes et trébuchantes

    Ces européens dont je suis , et Africains en majorité ont bénéficié de grandes parcelles,souvent très profondes qui allaient de la mer et qui d’ s enfonçaient dans les terres à plusieurs centaines de mètres du trait de cote vers l intérieur, c’était un peu comme un réserve naturelle, les plantations fleurissaient Ces terrains étaient boisés, entretenus l’on peut le voir sur les photos de l’époque ,il y avait une barrière VERTE tout le long de la côte , mais comme beaucoup, nous avons cédé à la pression immobilière les prix ayant été multipliés par 10 ou 20

    Dans les années 90 le bétonnage à commencé, on à construit à tout va ,2 eme 3ème ligne ,on à morcelé et morcelé les parcelles,on a éradiqué la barrière verte Qui protégeait le trait de côte, au profit du gain financier,

    Le vol de sable couvert par les autorités a achevé le reste
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:11 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    Fama

    En Juillet, 2020 (12:48 PM)
    Les bandes de filaos sont nécessaire pour fixer les dunes et empêcher l'avancée de la mer dans les terres. Comme l'ecrit un commentateur, tout (ou presque) est coupé et je ne vois personne reboiser. Les routes seront enseveli par le sable puis l'eau de mer envahira les demeure et en ce moment là, il sera trop tard, bien trop tard pour tenter quoi que ce soit
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:11 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (13:46 PM)
    il faut reboiser la partie allant de malia a guediway et celu vers guediway
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:12 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    Non Non Non

    En Juillet, 2020 (13:54 PM)
    Et le ministre de l'environnement déguste des brochettes d'oryx .

    Celui de l'intérieur de délecte en les regardant gambader dans sa ferme

    Et le 3 éme larron disparaît dans la nature

    Oryx: un placé qui peut rapporter gros au scrabble !
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:12 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    Gokh

    En Juillet, 2020 (14:06 PM)
    Voila je l'avais dit l'autoroute à péage devrait se situer en amont de la bande des filaos et non en aval. D'ici quelques années cette autoroute sera ensevelie. Dommage
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (14:25 PM)
      ils raisonnent en termes d'indemnisation ni plus ni moins le fric d'abord la sauvegarde de la nature ensuite. si vous coupez les arbres vous n'indemnisez personne contrairement aux maisons. le crime contre la nature est impunie, si vous voulez je vous envoie quelques oryx.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:12 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:12 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:20 PM)
    Guediaway à yeumbeul. Au temps où t'avait des filaos des maraichers, des dunes. Mais ces cons qui en ont rien à foutre de e beau environnements ont tout rasé. On ne peut plus respirer dans ce pays à cause de ces enfoires de predateurs qui détruisent tout sur leur chemin et cet état corrompu.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:12 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:46 PM)
    Faudra nous sauver on n'a pas d'eau
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:12 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (15:06 PM)
    Cette bande de filaos a un autre rôle que la fixation des dunes elle empêche aussi la salinisation des Niayes. Si on la coupe l'eau sera salée ou saumâtre dans toute la zone de Niayes où l'on produit l'essentiel des légumes destinés à notre consommation. Tout se tient dans la nature mais malheureusement nos autorités ne connaissent pas "l'effet papillon" c'est à dire petite cause mais gros effet. Ils ont coupé les fialos pour mettre une route et avoir les pieds dans l'eau. Au finish, le sable va se charger de la route et elle a déjà commencé, ceux qui pensent que la route peut se substituer à la bande de filaos dans la fixation du sable vont déchanter rapidement, ce sera comme la brèche de saint-louis une catastrophe écologique qui va entraîner l'érosion côtière.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:13 PM)
      tout est coupé, et continue d'être coupés.
      les filaos arrivaient à cité djily mbaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.

      les filaos protegeairnt contre la brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.

      n'acheter jamais le long de cette cote, la brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (15:14 PM)
    Hey

    Tout est coupé, et continue d'être coupés.

    Les filaos arrivaient à Cité Djily MBaye , maintenant les bradeurs ont tout coupé.



    Les filaos protegeairnt contre la Brise de mer, maintenant les maisons durent 2 ans et il faut reconstruire, les dalles tombent.



    N'acheter jamais le long de cette cote, la Brise marine va tout detruire.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (15:55 PM)
    Oui, les anciennes autorités avaient le sens de protection de la nature mais celles acutuelles ont le sens de la destruction avec la complicité de certains marabouts qui ont des quotas de charbon. Les forêts casamançaises et les filoas de Guédiawaye sont en train de foutre le camp. Il faut une nouvelle politique de reboisement général des essences disparues et utiles.
    Auteur

    Dieu

    En Juillet, 2020 (15:55 PM)
    Il faudra un jour juger et punir ces criminels de l environnement en situant les responsabilités dans le processus de délivrance des autorisations de constructions le long du littoral. Il ne saurait y avoir de prescriptions en matière de crime fait a l environnement et donc préjudiciable aux intérêts ds générations futures. Demain ds tribunaux populaires s occuperont de cette question avec la manière qui sied. Parole



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email