Mardi 17 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Video

L'ex-première dame ivoirienne Simone Gbagbo dans le box des accusés

Single Post
L'ex-première dame ivoirienne Simone Gbagbo dans le box des accusés

Mme Gbagbo a été accueillie sous les applaudissements à son arrivée à la cour d'assises d'Abidjan. Elle est arrivée devant ses juges ce vendredi 26 décembre en milieu de journée. Elle doit être jugée avec 81 co-accusés - et non 82, comme précédemment annoncé partout, pour « atteinte à la sureté de l'Etat ». C’était la première apparition publique de l'épouse de l'ancien président Laurent Gbagbo, depuis l'arrestation du couple en avril 2011.

Avec ce premier passage devant le juge des 82 prévenus, dont Simone Gbagbo, le premier procès civil de la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011 est lancé. L'audience, suspendue à la mi-journée, reprendra lundi 29 décembre, pour aborder cette fois le fond du dossier. Les accusés comparaissent pour « atteinte à la sûreté de l'Etat », ce qui comprend, on le sait désormais, la constitution de bandes armées, l'usurpation de fonction ou encore la xénophobie.

Simone Gbagbo est arrivée sous haute sécurité dans la matinée du vendredi 26 décembre, souriante, apparemment détendue. Elle a été accueillie par des applaudissements fournis et de nombreux proches sont venus la soutenir dans la salle d’audience. C’est la première fois, depuis trois ans et demi et l’arrestation de l’ex-première dame de Côte d’Ivoire, qu’ils pouvaient la voir.

L'audience a duré une heure

Les quatre autres accusés étaient aussi dans la salle, certains en liberté provisoire, comme Pascal Affi N'Guessan, le président du Front populaire ivoirien, parti de Laurent Gbagbo, mais aussi l’ancien Premier ministre Gilbert Marie N'gbo Aké. D’autres sont arrivés menottés en provenance de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan.

L’audience, qui a duré une heure, avait pris beaucoup de retard, mais il s’agissait seulement d’une rentrée solennelle de ces assises, une rentrée administrative. L'objectif était de trouver des jurés remplaçants après le désistement de quatre d’entre eux. Ces six jurés ont prêté serment ce vendredi matin.

Il y a aussi eu des discours : celui de l’avocat général, qui a énuméré les charges qui pèsent sur les accusés. Il a assuré que le procès serait équitable et juste. Le secrétaire général du conseil de l’Ordre des avocats a bien insisté sur ce point, mais aussi sur le respect du droit de la défense. Le président du tribunal a conclu en rappelant aux jurés leur devoir d'indépendance et d'intégrité, et a tenté de mettre fin à la polémique autour de leur nomination. Les avocats de la défense dénoncent une procédure irrégulière.

Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Mounos

    En Décembre, 2014 (13:34 PM)
    Cette dame n'a jamais participé à des exactions, encore moins son époux ! Je ne sais vraiment pas ce qu'on reprocherait à Simone, à Laurent Gbagbo et à Blé Goudé ! Le monde entier sait qu'Israël commet plus de crime que tous ceux qui sont dans les liens de la pévention en Côte d'Ivoire et à la CPI. Au contraire, Simone et Blé Goudé ont toujours organisé des meetings mais jamais on ne les avait vus dans des actions criminelles. Cela ne peut arriver qu'à des Africains !
    • Auteur

      [email protected]@@unos

      En Décembre, 2014 (14:18 PM)
      tu as la mémoire courte ou tu veux tout simplement nous faire croire que cette guenon qui tenait son mari en laisse n'a pas de sang sur les mains ? si c'était le cas elle serait toujours première dame. les souteneurs de ton espèce qui ramènent leur fraise dans le mauvais débat , c'est ta haine anti- sionniste qui te faire dire des bêtises. va te coucher va !
  2. Auteur

    ?

    En Décembre, 2014 (14:29 PM)
    peleton d'execution
    Auteur

    @mounos

    En Décembre, 2014 (17:39 PM)
    Sur quoi vous fondez vous pour dire que cette dame n'a jamais participé a des exactions, elle, son mari , et Charles Blé Goude?

    Et vous ajoutez qu'elle n'organisait, elle et Ble que des meetings, on ne les avait vus dans des actions criminelles !

    Étiez vous en Côte d'Ivoire? Je demanderai meme, avez vous seulement vécu en Côte d'Ivoire de Novembre 2000 à Avril 2011, et je parierai que nous et cependant, vous tenez un propos que ne tiendraient pas ceux qui ont vécu la bas, étrangers en Côte d'Ivoire, témoins des événements mais neutres et objectifs.

    La Cpi, que vous critiquez toujours et sans raison, pour des raisons partisanes et démagogiques, a aussi des charges contre elle et sur la base d'enquêtes formelles et de témoignages authentiques.

    Alors s'il vous plaît, par respect pour les très nombreux morts africains, innocents, et qui méritent justice, parlez de ce que vous savez, sinon taisez vous !
    Auteur

    Sidy Sarr

    En Décembre, 2014 (11:22 AM)
    Ces personnes doivent être juges, combien de personnes ont trouvé la mort lors de ces affrontements ? Et c'est Laurent qui était la racine principale de ces violences avec sa Simone qui était dérriére en l' encourageant de ne jamais abandonner; seul les personnes qui ne respectent pas les autres qui éeagissent de cette façon le pouvoir éternel n'appartient qu'à ALLAH

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR