Dimanche 28 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Paul Kagame réagit aux accusations d'espionnage de WhatsApp

Single Post
Paul Kagame réagit aux accusations d'espionnage de WhatsApp
Le président rwandais assure que son gouvernement n'utilise pas le logiciel israélien Pegasus pour mettre sur écoute des ressortissants rwandais vivants à l'étranger.

Récemment, WhatsApp a porté plainte contre la NSO, l'entreprise qui a concu le logiciel,  l'accusant d'avoir infecté les téléphones portables membres de la société civile à travers le monde.

Parmi eux, des Rwandais. Le Financial Times avait ensuite donné la parole à des membres de partis d'opposition rwandais en exil non reconnus par le gouvernement qui accusaient le Rwanda d'utiliser le logiciel contre eux.

Des informations que Paul Kagame a contesté hier lors d'une conférence de presse à Kigali.

Notre pays, comme tous les pays, fait du renseignement. Nous avons toujours tenté de connaître nos ennemis et de savoir ce qu'ils font, où qu'ils se trouvent, dans le cadre de nos droits, et c'est le droit de tous les pays du monde... A vrai dire, j'aimerais pouvoir avoir accès à cette technologie ! Mais je sais aussi qu'elle coûte très cher et je sais qu'il y a de meilleures façons de dépenser mon argent. Je ne dépenserai pas tant d'argent pour rien, pour des personnes qui n'ont pas d'importance. Non. Je m'inquiète plus au sujet de ces personnes font des incursions dans le pays par Kinigi et tuent des gens. C'est à eux que je m'intéresse. Donc c'est complètement insensé.

Paul Kagame réagit aux accusations d'espionnage de WhatsApp  

affaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anti-cfa

    En Novembre, 2019 (12:47 PM)
    Autant il commence a etre "idolatrise" autant je pense que son regime tend vers une dictature. En Afrique si on passe dix a douze ans au pouvoir alors commence le regne de la dictature. Personne n'est indispensable a vie pour son pays. Le dernier acte pose par Kagame avec un gouvernement de 14 femmes sur 27 montre qu'il commence a se tirer une balle sur le pied. J'ose esperer me tromper sur lui mais il doit mettre en place une equipe de technocrates capables de prendre la releve apres lui et surtout qu'il ne s'entoure pas uniquement de sa famille. Le Rwanda est revenu de loin avec lui mais il doit mettre beaucoup de souplesse et d'intelligence dans sa gouvernance.
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (21:32 PM)
    paul kagamé a tous les droits.

    des pays africains et occidentaux hébergent et protègent encore des génocidaires non repentis, des négationnistes et des aspirants génocidaires. ces gens doivent être surveillés et liquidés s'il le faut. les hutus ont dirigé le rwanda pendant 35 ans et du premier au dernier jour ils n'ont fait que massacrer. ils ne savent que répandre des discours de haine. Le régime tutsi a fait du rwanda un beau pays, une fierté africaine à montrer en exemple. il garantit la paix et la sécurité à tous les rwandais tant qu'ils ne franchissent pas la ligne rouge (stigmatisation ethnique et minimisation du génocide).
    {comment_ads}
    Auteur

    Khameléne Sen Bopp

    En Novembre, 2019 (00:48 AM)
    Khamgua lane lani yeugueul ?

    Arretez de vous comparer et de rever du Rwanda ce pays est un pays catholique et vous des muzzs qui leche des marabouts.



    Reglé lén té khame sénn bopp!



    Rwanda dou senegal peuplé d’alliené noirabe.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email