Mardi 04 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

AN 3 DE MACKY SALL : Un secteur éducatif en ébullition

Single Post
AN 3 DE MACKY SALL : Un secteur éducatif en ébullition

Trois ans après l’arrivée du président Macky Sall au pouvoir, la copie rendue par son gouvernement dans le domaine de l’éducation est pleine de ratures. Le front social ne cesse de chauffer : la faute à des engagements non tenus.

‘’A en juger par le bouillonnement actuel, tout indique que 2014 n’a été que le calme qui précède la tempête. 2015 s’annonce déjà mouvementée’’. Cette chute de l’article qu’EnQuête avait consacré à la rétrospective 2014 dans le domaine de l’éducation n’avait rien de prémonitoire. Surtout que  l’article en question était titré : ‘’Le calme avant la tempête revendicative.’’ A l’heure de faire le bilan de l’éducation des trois ans de Macky Sall à la tête du pays, nous constatons hélas que le temps a confirmé ce qui était plus une crainte, fondée sur des faits, plutôt qu’un souhait.

2015 est diamétralement opposée aux années qui l’ont précédée. Elle s’est installée au cœur de la zone de turbulence, avec de multiples actions d’envergure. Dès le 9 janvier, le Grand cadre qui regroupe une bonne partie des syndicats d’enseignants avait donné le ton en déposant un préavis de grève pour exiger le respect du protocole d’accords signé le 17 février 2014. Jusqu’à l’épuisement de celui-ci, l’organisation syndicale affirme n’avoir eu aucune réaction de la part du gouvernement. Ce qui fait qu’en début février, elle a entamé ses premiers mouvements d’humeur. Depuis lors, elle multiplie les plans d’action. La dernière en date est un abandon des classes durant toute la semaine du lundi 23 mars au vendredi 27.

A l’image du grand cadre, le CUSEMS aussi est dans la rue. Elle a organisé une marche et compte durcir le ton. Les enseignants dirigés par Abdoulaye Ndoye réclament l’alignement de l’indemnité de logement et le respect des accords. L’entrée en action du Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (SUDES) est la preuve qu’il n’existe presque pas d’étoiles dans le ciel nocturne du système éducatif. Ce syndicat connu pour sa modération a déposé un préavis de grève ‘’qui couvre la période du 27 février au 31 décembre 2015’’ soit presque toute l’année.  Les camarades de Amadou Diaouné, à l’image des autres enseignants, exigent ‘’la mise en œuvre intégrale des points du protocole d’accord du 17 février 2014 aux échéances convenues (dans l’immédiat, tous ceux liés à la suppression des lenteurs administratives)’’.

Cette situation actuelle traduit aux yeux des syndicalistes le manque de volonté des gouvernants. ‘’L’Etat reste insensible à nos demandes. Aucune réaction des pouvoirs politiques’’, s’indignait le coordonateur du Grand cadre, Mamadou Lamine Dianté, lors d’une conférence de presse. Et ce dernier de renchérir : ‘’Nous irons jusqu’au bout sans écarter aucune éventualité. Car le leitmotiv des enseignants, c’est cette année ou jamais’’. Ces éventualités en question, c’est la rétention des notes du 1er semestre et le boycott des conseils de classes…

Le coordonnateur de la COSYDEP Cheikh Mbow avait fait remarquer qu’il y avait une pause observée par les enseignants pendant deux ans. Une pause qui s’expliquait par l’arrivée de nouvelles autorités avec des engagements pris. Les enseignants avaient d’ailleurs qualifié cette trêve de ‘’sursaut patriotique’’, parce que ‘’ce temps de grâce’’ n’étant soumis à aucune condition. Mais deux ans après, M. Mbow se demande ‘’si le Sénégal en a suffisamment profité. Parce que quand il y a une période de deux ans de pause, elle doit être marquée par un dialogue franc permanent qui permette de vider certaines questions définitivement. A ce niveau-là, ça laisse à désirer’’.

En réalité, comme le suggèrent les propos de Cheikh Mbow, si le dialogue est devenu aussi difficile, c’est que l’Etat n’a pas joué le jeu. A vrai dire,  le gouvernement n’a pas respecté ses engagements. Et apparemment, la tenue des Assises de l’éducation n’a rien changé. Depuis le conclave, rien ne bouge. Pas de comité de suivi, pas de conseil présidentiel. Les enseignements ont le sentiment d’être ‘’méprisés’’ (sic). Ce qui ne fait que rendre le dialogue plus difficile et l’avenir des enfants moins certain.

Une volonté brouillée par la méthode

Les récents accords signés entre le gouvernement et le SAES reflètent le conflit permanent entre le monde universitaire et le ministère de l’Enseignement supérieur. Mais contrairement à l’enseignement pré-bac, le supérieur n’est pas secoué par des accords non respectés, mais plutôt par une méthode cavalière qui ne convient à aucune des composantes du sous-secteur.

La tutelle a certes envie de bien faire et surtout d’innover, de corriger. Toutefois, son péché consiste à croire que les réformes peuvent être menées sans le consentement des acteurs. C’est ce qui explique qu’il y ait des mois de combat avec les étudiants relatif à la hausse des frais d’inscription, des critères d’attribution des bourses… une confrontation qui avait débouché sur une session unique qui a du mal à être bouclée dans certaines facultés. L’année académique 2015 tarde en effet à être effective à l’Ucad.

Et à peine cette brèche fermée, le ministère en a ouvert une autre. Cette fois-ci, il est question d’une loi dite des réformes sur les universités. Les enseignants ainsi que l’ancien ministre Amadou Tidiane Ba ont accusé le ministre Mary Teuw Niane d’avoir falsifié la dernière mouture pour ‘’livrer l’université au monde de l’entreprise’’. Avec une parité (50-50) entre les différentes parties de l’université d’une part et les capitaines d’industries d’autre part. Aujourd’hui le calme est revenu, même si les deux parties ne sont pas totalement en phase sur certaines questions. Notamment sur le mode de nomination des recteurs. Il reste à espérer que les prochaines mesures auront le temps de la concertation nécessaire à un consensus. 

affaire_de_malade

22 Commentaires

  1. Auteur

    Abou Séne

    En Mars, 2015 (02:07 AM)
    il est nul ce sac à patate



    je regrette vraiment d'avoir voté pour lui



    Top Banner
  2. Auteur

    Koku Nonu

    En Mars, 2015 (02:19 AM)
    Des enseignants payes a ne rien faire . Et le niveau des eleves dans tout ca ? Vous nous emmerdez ces eboueurs
    {comment_ads}
    Auteur

    Jamm

    En Mars, 2015 (02:23 AM)
    CA NOU APPRENDRA A VOTER POUR DES INCAPABLES . EN 2017 OU 2019 SI ON LES CONFIRME ILS VONT CONTINUER LEUR BETISES TE OPUIS C'EST TOUT APS DE SOUCIS ! A BON ENTENDUER SALUT
    {comment_ads}
    Auteur

    Jdhffbsjskk

    En Mars, 2015 (04:12 AM)
    Macky sall est en train de s'enfermer tout seul dans le Cok- pit , le réveil risque d'être tres brutal pour le peuple...
    {comment_ads}
    Auteur

    Sony

    En Mars, 2015 (04:53 AM)
    Les sénégalais méritent un président comme Maky populations sans reconnaissance avec un bon president Dieu leurs donne un president con comme Maky makak con sall bra  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Top Banner
    Auteur

    Khalaas

    En Mars, 2015 (05:11 AM)
    Macky sall a decu sur toute la ligne.nous bacheliers de l'an 2000 avions tous soit une bourse ou une aide.abdoulaye Wade y tenait.par ce qu'il a compris que l'emergeance d'un pays par sa jeunesse.et Macky fraichement elu a meme voulu suprimer les bourses.les aides de toutes les facons sont totalement suprimees.de l'argent pour touba il en a assez;de l'argent pour alboury L'expert comptable il en a.oü va ce pays mes Cher compatriotes?ce gars est vraiment nul.nous avions tous vote pour lui Mais il a decu et ca il faut oser Le Dire.encore une fois par sa mediocrite il va sacrifier nos vaillants etudiants.
    {comment_ads}
    Auteur

    Yyyyy

    En Mars, 2015 (07:27 AM)
    Ce president ne fera jamais décoller le pays. il cherche vaille que vaille à rester au pouvoir en faisant une campagne continue.
    {comment_ads}
    Auteur

    Indigné

    En Mars, 2015 (07:35 AM)
    Il est vraiment temps d'arrêter ce cirque: le Sénégal est pris en otage par les syndicalistes de l'enseignement, de la santé, les politiciens, les marchands ambulants et les mécaniciens de rue qui croient qu'ils sont les seuls dans ce pays. Trop c'est trop!!! Un Etat doit être assez fort pour résister à ce type de corporatisme inacceptable pour un pays sous-développé. Nous avons élu Macky Sall pour qu'il mette enfin de l'ordre, après les terribles années Wade. Il doit mettre fin à cette ANARCHIE JOYEUSE, comme disait si bien une journaliste.
    {comment_ads}
    Auteur

    Non Et Non

    En Mars, 2015 (07:39 AM)
    ils vont attendre la fin de leurs mandat pour nous dire que nous venons de démarrer le PLAN SÉNÉGAL ÉMERGEANT et les sénégalais vont encore voter pour eux mais qui parmi les internautes peut me faire un petit résumé du PLAN SÉNÉGAL ÉMERGEANT moi je n'y comprends que dalle 5000 milliards réceptionnés à hauteur de 84% et aucune exécution d'or et déjà
    Top Banner
    Auteur

    Deugggg

    En Mars, 2015 (08:51 AM)
    Macky n'a toujours pas compris que l'avenir d'un pays c'est sa jeunesse. Il doit avant tout penser à l'avenir des jeunes qui seront le futur du Sénégal au lieu de penser qu'a lui et sa famille. Ce que Wade a compris lui qui a construit des écoles et universités etc.... C'est dommage de voir à quel point le Sénégal recule. Réveillons nous pendant qu'il est temps. Le Sénégal est gouverné par un dictateur qui en a rien à foutre de la population.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bath

    En Mars, 2015 (12:12 PM)
    Peut on développer un pays sans l'éducation ? U
    {comment_ads}
    Auteur

    Falléwoma

    En Mars, 2015 (12:13 PM)
    Vous êtes de courtes mémoires Macky et Idrissa SECK n'était pas présidenciable mais nioune nioye togne sounou booopeu Abdoulaye WADE réndi macky di doggali. Vous enseignant Macky depuis longtemps ne vous aime pas et pourtant vous lui avez enseigné tout jusqu'à se qu'il puisse arriver, il est issu de l'école publique. Mais vous savez dans son petit coeur ce qu'il vous dit à vous enseignant il vous dit merde espèce de nigaud et d'imbé... c'estqu'ilne vous considère pas vus n'êtes même pas dans son bilan Ndèyessane enseignant yiii jai pitié yéneu soneu Hahahahahahahahah :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  Macky falléwoulène  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Heuch

    En Mars, 2015 (12:24 PM)
    macky doit se ressaisir pendant qu'il est temps. c'est vrai qu'en ce moment, il s'est enfermé dans le cok pite comme l'a dit un internaute tout à l'heure.je ne suis pas un enseignant, mais je trouve que le gouvernement doit faire un effort envers ces gens. car comment pouvons nous expliquer qu'après 30 ans de service qu'un prof bac plus 6 ne puisse pas avoir 500 OOO f de salaire là où le magistrat qui a fourni le même effort, perçoit une indemnité de logement de 5OO 000 f sans . pire avec ce système de rémunération, le greffier qui est de la hiérarchie B perçoit mieux qu'un prof de lycée. je comprends mieux pourquoi les meilleurs quittent chaque année ce corps pour d'autres beaucoup mieux rémunérés . conseil: mr le président si vous pensez comme l'a dit un internaute plus haut que l'éducation n'est pas une priorité alors fermez les écoles.
    Top Banner
    Auteur

    Macky Le Saboteur

    En Mars, 2015 (12:43 PM)
    Plan de Sabotage de l'Education(PSE) !Tel est LE PROGRAMME DE MACKY :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Rich

    En Mars, 2015 (12:47 PM)
    C'est vraiment dommage mais le gouvernement ne respecte pas les enseignants  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  VIVE LA GRÉVE VIVE LE GRAND CADRE
    {comment_ads}
    Auteur

    Amy

    En Mars, 2015 (14:05 PM)
    macky sall est venu accidentellement au pouvoir .le 1er acte qui la fait est d emprisonner karim ensuite 1 par1 les membres du pds il n doit pas oublier que c'est c karim qui a dit a son pére d lui faire 1er ministre.brefff macky n'a rien foutuu.l enseignement n marche pas,la sante...en gros somodo rien ne vaaa.2017 sera tres dure pour lui la preuve meme les elections locales lon montréééé
    {comment_ads}
    Auteur

    Khelou

    En Mars, 2015 (16:26 PM)
    SI NOUS VOULONS RELEVER LES PROBLEMES DE NOTRE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL, LE GOUVERNEMENT DU SENEGAL DOIT REGLER LES DIFFICULTES QUE RENCONTRENT NOS ENSEIGNANTS QUI, IL FAUT LE RECONNAITRE, SONT DE VRAIS PATROTES. CAR CE SONT LES ENSEIGNANTS QUI EDUQUENT ET FORMENT NOS ENFANTS . AU BOUT DE 10 ANS UN ENSEIGNANT SE TROUVANT DANS NOS ETABLISSEMENTS PEUT ENSEIGNER AU MINIMUM 2000 ENFANTS .ET CE SONT CES ENFANTS QUI DEVIENDRONT PLUS TARD DES CADRES DANS PLUSIEURS DOMAINES DE L ACTIVITE ECONOMIQUE DU SENEGAL. ET POURTANT CETTE COTRIBUTION AU DEVELOPPEMENT QU APPORTE L ENSEIGNANT POUR SON PAYS COMME LE SENEGAL N EST PAS SERIEUSEMENT PRIS EN COMPTE PAR LE GOUVERNEMENT. L ENSEIGNANT REND BON SERVICE A NOTRE PAYS LE SENEGAL C EST LA RAISON POUR LAQUELLE LE GOUVERNEMENT DOIT FAIRE UNE VOLONTE POLITIQUE POUR RESOUDRE TOUS LES PROBLEMES DE L ECOLE AFIN QUE NOS ENSEIGNANTS PUISSENT ENSEIGNER CORRECTEMENT EN EVITANT CES GREVES RECURRENTES QUI NE FONT QUE RETARDER LE SENEGAL. AINSI FAUT-IL LE RAPPELER SI LE SECTEUR DE L EDUCATION NATIONALE EST OUBLIE ALORS C EST L AVENIR DE NOS ENFANTS Y COMPRIS LE SENEGAL QUI RESTERA SOMBRE CE QUI EST NON SOUHAITE.PAR CONSEQUENT LE FAIT D ACCORDER AUX ENSEIGNANTS CE QU ILS DEMANDENT NE FAIT QU AMENER LE SENEGAL SUR LA BONNE VOIE DU DEVELOPPEMENT CAR VOUS N IGNOREZ PAS QUE L ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE DONT DISPENSENT LES ENSEIGNANTS EST LE SOCLE DU DEVELOPPEMENT.MERCI A BON ENTENDEUR SALUT.
    Top Banner
    Auteur

    Idrissa Samba

    En Mars, 2015 (21:15 PM)
    thièye les enseignants j'ai pitié d'eux! moi mon prof vient avec deux palons depuis novembre et pourtant nous sommes tous d'accord en terminal que c'est un génie mais ndèyessane il fait pitié! Et nous avons constaté que c'est le cas pour le reste ndèèèye ssane :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: Nous savons que c'est dur mais mougnelèèèèèène rèèèèk :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Aran

    En Mars, 2015 (09:46 AM)
    libere les prisonniers politiques;evite etre rancuigne;frere de sang le pds un jour vous vous retrouverai dagarousse pour les voit avec tes deux yeux boule tape toubayi
    {comment_ads}
    Auteur

    J0 Tres Important

    En Mars, 2015 (11:49 AM)
    Meme Wade a reconnu le travail abattu par Macky en 3 zans.

    Il a dit chez lui devant le 2SSTV et walf qu'un mandat de 5 ans ne permettait pas de faire grand chose du fait que durant les 3 ou 4 premières années on cherche ses repères". A la question pertinente de Maimouna Ndour :M le Président dont vous devez être indulgent avec Macky qui n'a pas encore fait 3 ans.



    Là où a tiré son chapeau à Macky c'est lorsque Maimouna Ndour a posé la question suivant : M. le Président, vous aviez dit que si Macky prend le pouvoir dans 3 mois il n'y aura plus de salaire



    Wade oui je savais qu'il n'y avait RIEN dans les caisses de l'Etat. P

    Maimouna ndour : Pourtant les salaires sont payés jusqu'à nos jours.

    Wade oui C'EST TOUT A SON HONNEUR". Pour une fois, il est sincère.



    Voilà le jugement de Wade concernant le mandat à mi parcours du mandat de Macky.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gueudeu

    En Mars, 2015 (15:37 PM)
    c' est l'éducation qui fait avancer un pays, l'enseignement est un sacerdoce, il mérite égard de la part de nos gouvernants
    Top Banner
    Auteur

    Les Grandes Gueules

    En Avril, 2015 (10:48 AM)
    Les sénégalais ont tord. Pourquoi vous avez voté pour lui au point qu'il soit 2eme.Et maintenant qu'il a de l'argent voila qu'il achète les enfants de wade et consorts qui vont venir vous tympaniser en 2017...Ah ha ha ha ha !!!!!



    En 2012 un ami me demanda tu votes pour qui je lui répondis que je ne voyais personne. Ceux en qui je pouvais avoir confiance n'avait pas beaucoup de chances parce que n'ayant pas beaucoup d'argent ils ne pourront pas acheter beaucoup de sénégalais et en plus ils n'étaient pas suffisamment connus pour drainer du mondes.



    l'ami me dit que lui pensait que macky était un bon candidat. Ma réponse: je ne lui fais pas confiance pour avoir duré avec wade (8ans).

    Voila j'ai pas raison aujourd'hui? Vous vous vendez aux politicards voleurs et après vous pleurnichez ici: Mvemt tapalé, réseau des tapalekats. cercle des conss pititi patata et apres vous dites qu'ils vous ont deçu.



    Pourquoi vous suivez ces bandits auw cols blancs.... Vive la CREI en attendant les Fayesall !!!!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email