Dimanche 17 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

[Grand reportage]
Érosion côtière : Saint-Louis, Kayar, Bargny…, les côtes sénégalaises en voie de disparition

Single Post
[Grand reportage]
Érosion côtière : Saint-Louis, Kayar, Bargny…, les côtes sénégalaises en voie de disparition

La furie de la mer, l'année dernière, a fait des morts et beaucoup de dégâts matériels à Saint-Louis, Kayar et Bargny. Dans ce reportage, SeneWeb vous montre l'étendue et l'ampleur du phénomène de l'érosion côtière qui menace les côtes sénégalaises, les populations et leurs activités économiques.

Samedi 24 novembre. Le quartier Santhiaba à Saint-Louis se réveille dans l'émoi et la consternation. Le vieux Abdoulaye Fall est décédé. Victime de l'effondrement de sa concession, lors de la houle survenue une semaine plus tôt, le septuagénaire a succombé à ses blessures.

Le calme plat règne dans la maison mortuaire, située à quelques jets de pierres de la mer. Les autres membres de sa famille, qui s'en sont sortis avec des blessures, ont déjà trouvé refuge chez des parents dans d'autres quartiers. De leur demeure, il ne reste que des débris. La cour est envahie par les eaux. Quelques affaires flottent çà et là. Condamnées à la poubelle.

"La mer a frappé vers 6 heures du matin", informe Oumar Diouf, beau-fils du défunt et témoin des faits.

Les dégâts ont touché Santhiaba, mais également Guet Ndar. Pas moins de 20 maisons ont été complètement rasées dans les deux quartiers. Plus d'une trentaine de concessions, baraques, et autres maisons de fortune, submergées. Sans compter la destruction des hangars qui abritaient les palabres des vieux retraités. Selon des témoins, la houle des 18 et 19 novembre est plus violente que celle de 2010.

Dans cette partie de Saint-Louis, l'érosion côtière hante le sommeil des habitants. Et même des morts. Les cimetières "Thiakha Ndiaye" sont également sous les eaux. Plusieurs tombes sont en sursis.

"Avec plus de 700 km de littoral, le Sénégal est l'un des pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par l'érosion côtière. La mer avance chaque année de 1 à 1,33 mètre."

À 233,5 km de Saint-Louis, Kayar aussi panse ses plaies. La mer a frappé deux fois. La première, renseigne Alioune Ndoye, le premier adjoint au maire, elle a détruit trois maisons et une auberge. La seconde, selon l'élu, a ravagé sept maisons, endommagé quatre stations d'essence et fait perdre aux micro-mareyeuses plusieurs caisses de poissons.

Bargny, à 56 km, a subi la furie de la mer trois mois avant Saint-Louis et Kayar. La houle, puissante, a englouti une vingtaine d'habitations. "C'est devenu récurrent dans notre ville, signale Mbargou, un jeune du quartier Bargny Guedj. Si la situation est périodique dans les autres localités côtières, ici, nous vivons cela presque tous les jours. Nous n'avons pas les moyens pour déménager. La mort nous guette quotidiennement."

Avec plus de 700 kilomètres de littoral, le Sénégal est l'un des pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par l'érosion côtière. La mer avance chaque année de 1 à 1,33 mètre, d'après un rapport du Centre de suivi écologique (CSE), publié en 2015. "Le plus fataliste invoque Dieu, là où le spécialiste retiendra parmi les causes, l'action de l'homme sur la nature", faisait observer l'environnementaliste, Pape Goumbo Lô, à propos des causes de l'érosion côtière au Sénégal.

Les localités côtières, où la principale activité reste la pêche, sont particulièrement exposées au réchauffement climatique et son corollaire qu'est la montée des océans. Cela se traduit par des manifestations souvent destructrices.

Face au phénomène, l'État colmate les brèches et tente d'essuyer les larmes des populations touchées. En attendant des solutions pérennes.



16 Commentaires

  1. Auteur

    Pecheur

    En Mai, 2019 (13:54 PM)
    on ne peut pas arreter la mer avec ses bras. Il faut quitter les lieux. La commune doit les aider a se reloger
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (15:25 PM)
      bientot c'est le tour de guédiawage ou on coupe les filaos dont le role est justement de prévenir ces genres de catastrophes!
  2. Auteur

    Gokh

    En Mai, 2019 (13:56 PM)
    L'urgence est de réaliser des digues et faire de la prévention ensuite reloger les sinistrés. Et puis ce que je n'arrive toujours pas à comprendre c'est comment on peut construire une autoroute qui passe sur la zone côtière sans au préalable mettre des digues. D'après les prévisions des spécialistes si on ne fait rien cette autoroute sera engloutie d'ici quelques années. C'est ce qu'on appelle mettre les charrues avant les bœufs.



    NB: Quand c'est important y a peu de monde dans les commentaires
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (14:13 PM)
      une digue est en cours de construction à saint louis ! en mode fast track par la société française.... eiffage (qui sait tout faire au sénégal)!
    Auteur

    Fx

    En Mai, 2019 (14:04 PM)
    Seneweb du matin au soir avec tous ce qu'il ya et se passe au Senegal ...vous ne posez que des sujets qui vont dans le negatif ....vous mettez tout votre energie a exploiter des sujets dans un but negatif....! Ca tue , ca agresse ..ca viole , ca vole ...ca insulte ...ca clash .....bon ok mais il n'ya que ca ? ....Essayer de pousser les gens vers une energie positive .....la negation ca vous freine !
    Auteur

    Tijaan

    En Mai, 2019 (14:11 PM)
    FADIOUTH D'ABORD ET AVANT TOUT OU DES ILLUMINES SERERES CROIENT POUVOIR AVEC LES PRIÈRES ANIMISTES DE LEURS AÏEUX PAÏENS ET DES TONNES DE COQUILLAGE ARRÊTER LA FURIE DE LA MER PAR DES POLDERS ET VIVRE CALMEMENT COMME EN HOLLANDE N'EST CE PAS APÔTRE JEAN FAYE ???
    Auteur

    En Mai, 2019 (14:52 PM)
    Corruption : le parquet financier demande un procès en France contre l’ex-patron de l’athlétisme mondial

    Dans un réquisitoire, signé jeudi 16 mai, le parquet national financier (PNF) demande la tenue d’un procès contre Lamine Diack pour « corruption active et passive » et « blanchiment en bande organisée ».
    Auteur

    En Mai, 2019 (14:56 PM)
    Enjoy novembre 2015, les magistrats financiers ont mis en examen pour corruption Lamine Diack, son conseiller de l’époque Habib Cissé et l’ancien chef de l’antidopage de l’IAAF, Gabriel Dollé. Ce dernier a reconnu les faits et demandé une procédure de plaider-coupable.
    Auteur

    En Mai, 2019 (14:58 PM)
    Lamine Diack est également soupçonné d’« abus de confiance » pour avoir permis, « du fait de ses fonctions », à son fils, Papa Massata Diack, « de s’approprier des recettes de l’IAAF provenant de sponsors », tels que la banque d’Etat russe VTB, le Sud-Coréen Samsung, la société chinoise Sinopec, Abu Dhabi Corporation ou la télévision chinoise CCTV, selon le réquisitoire.
    Auteur

    En Mai, 2019 (16:43 PM)
    le changement climatique est la cause de cette situation,il faut que les pays riches qui sont la cause de tout cela viennent nous aider a faire front
    Auteur

    Kalkulart

    En Mai, 2019 (16:44 PM)
    Les cycles climatiques sont en éternel recommencement,

    LE déluge en est une illustration, bien que beaucoup pensent à une mythologie.

    Pour rappel, le sol a tremblé en israel ce mois de Mais 2019, et le dernier tremblement date de plus de 50 ans.

    La traversée de la mer des joncs par Moise est relaté dans la bible et beaucoup n'y croient pas.

    Or il y a beaucoup de villages cotiers du Sénégal qui ont disparus durant les 100 dernieres années, et personne ne s'en souvient clairement

    Alors courage à tous les habitants cotiers de la plaete et les insulaires
    Auteur

    En Mai, 2019 (16:47 PM)
    Les promesses n'engagent que ceux qui y croient ! Comment la France de Macron va donner 11 milliards de FCFA alors que pour essayer de calmer les gilets jaunes, le gouvernement Français a eu beaucoup de mal à sortir 12 milliards d'Euros, qui, en fin de compte n'a calmer personne à ce jour, et chaque samedi les gilets jaunes sont dans les rues en France. La mer qui avance un mètre par an, entre Petit M'bao et Djifèr, on n' y peut rien, à moins d'investir au moins 3000 milliards de FCFA que le Sénégal n'a pas !!!!
    Auteur

    En Mai, 2019 (16:48 PM)
    LE SENEGAL mis à part la grosse connerie de WADE avec le percement de langue de barbarie à ST LOUIS n est pas responsable de la montée des oceans et de la mer qui avance .Cette montée des eaux est due au réchauffement climatique provoqué par les pays industrialisés depuis plusieurs décennies Qu attend L ETAT pour solliciter L AIDE DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE pour endiguer le phénomène ce qui limitera l avancée de l ocean et creera des emplois au niveau local ?
    Auteur

    Mooo

    En Mai, 2019 (20:11 PM)
    Et merci d'avoir voté Macky SALL en 2019 et d'avoir pas manifesté après le hold up électoral.2024 ce sera peut être déjà trop tard.Il y a beaucoup trop de dégâts ! Il ne faut jamais élire un simple ingénieur;président de la République.
    • Auteur

      Mooo

      En Mai, 2019 (21:41 PM)
      c'est le ramadan mon ami donc il faut bien se parler entre nous.tu peux défendre ton point de vue sans m'insulter.je te pardonne quand même.
    Auteur

    Bassman

    En Mai, 2019 (07:35 AM)
    Le plus important consiste à faire des projets d'adaptation au changement climatique visant à pprotéger les berges et permettre aux populations d'être recaser. Il ne faudrait pas non plus penser que la mer ne doit pas avancer. C'est naturel en partie.
    Auteur

    Lune

    En Mai, 2019 (01:04 AM)
    c'est complique et ca reste toujour complique si je vois des senegalais qui vivent depuis tres longtemp sur les cotes et on parle de delogement alors que leurs activites prinipales pour survivre, c'est la peche artisanal. NON moi je dis non, y'a d'autres solutions qu'on peut adopter. ce sont nos mauvaises pratiques sur l'environnement qui pousse la mer a nous embrasse et continue de coler sur nous sans hesiter car nous aussi on hesite pas de degrade notre environnement. on attend toujour les consequences malheureusement pour chercher des solutions. 700kh de cotes pollues avec des tonnes de plastiques, des produits chimiques jetes dans la mer ...
    Auteur

    Lune

    En Mai, 2019 (01:04 AM)
    c'est complique et ca reste toujour complique si je vois des senegalais qui vivent depuis tres longtemp sur les cotes et on parle de delogement alors que leurs activites prinipales pour survivre, c'est la peche artisanal. NON moi je dis non, y'a d'autres solutions qu'on peut adopter. ce sont nos mauvaises pratiques sur l'environnement qui pousse la mer a nous embrasse et continue de coler sur nous sans hesiter car nous aussi on hesite pas de degrade notre environnement. on attend toujour les consequences malheureusement pour chercher des solutions. 700kh de cotes pollues avec des tonnes de plastiques, des produits chimiques jetes dans la mer ...
    Auteur

    Lune

    En Mai, 2019 (01:04 AM)
    c'est complique et ca reste toujour complique si je vois des senegalais qui vivent depuis tres longtemp sur les cotes et on parle de delogement alors que leurs activites prinipales pour survivre, c'est la peche artisanal. NON moi je dis non, y'a d'autres solutions qu'on peut adopter. ce sont nos mauvaises pratiques sur l'environnement qui pousse la mer a nous embrasse et continue de coler sur nous sans hesiter car nous aussi on hesite pas de degrade notre environnement. on attend toujour les consequences malheureusement pour chercher des solutions. 700kh de cotes pollues avec des tonnes de plastiques, des produits chimiques jetes dans la mer ...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email