Mardi 20 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Chronique

La dernière gifle de Niasse à Abdoulaye Wade

Single Post
La dernière gifle de Niasse à Abdoulaye Wade

Un Pds qui s’agite et qui se voit imposer son président de groupe parlementaire. Wade n’aurait jamais cru que la politique pouvait être aussi ingrate, au point de l’éjecter du choix des hommes à qui il compte confier les destinées de sa formation politique dans sa traversée du désert.


Pas même l’ombre d’une oasis. La soif de boire le vin tiré de ses mains, l’envie de montrer à l’opinion qu’on reste maître à bord, tout cela semble révolu pour Abdoulaye Wade qui ne contrôle plus que l’ombre de lui-même. En proie à une saignée sans précédent, c’est relater une lapalissade que de dire que la formation libérale déchue du pouvoir en 2012 traverse une mauvaise passe. En attestent les départs enregistrés depuis lors, qui ont vu nombre de ses ténors d’hier quitter le navire libéral pour faire cavalier seul, dans l’opposition, ou pour intégrer les rangs d’un pouvoir qui débauche à tout-va et qui fait l’apologie de la transhumance politique.


Presque unanimes, les partants ont décrié la gestion solitaire du parti par Abdoulaye Wade qui voulait imposer son fils à la tête du Pds, après avoir échoué de le mettre à la tête de l’État, passé l’étape de la mairie de Dakar aux élections locales de mars 2009. Cette personnalisation à outrance du Parti démocratique sénégalais, dans son fonctionnement, irrite et révolte à plusieurs niveaux, notamment chez la jeune génération dont Modou Diagne Fada est l’incarnation. Engagé dans un duel avec le patriarche, le jeune loup aux dents longues, à l’image d’Idrissa Seck en son temps, reprend ce qui lui revient de droit, après des années d’investissements au profit d’un parti auquel il aura tout consacré et dont il réclame l’héritage. À analyser de près la désignation de Fada, on peut entrevoir la main invisible de Macky Sall, le président qui ne sous-estime pas ses adversaires, quelle que soit leur taille. Quitte à faire éclater le Pds en mille morceaux, le nouveau jeu dont raffole le pouvoir, tout est permis. Rien n’est à négliger, pas même la petite bataille de positionnement qui oppose Madame Aida Mbodj, ancienne membre du PS devenue députée libérale, et Modou Diagne Fada, figure emblématique du Mouvement des élèves et étudiants libéraux, qui a su montrer qu’il peut ou s’imposer ou faire cavalier seul.


Dans un tel contexte de crise interne au Pds, il était inconcevable que le nouveau bureau de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse à sa tête, donnât raison à Abdoulaye Wade dans le duel qui l’oppose à Modou Diagne Fada. Ce énième désaveu essuyé par Wade, est une manière très diplomatique pour le pouvoir, Moustapha Niasse et Macky Sall, d’éjecter pour de bon, l’ancien chef de l’État de la gestion des affaires de l’État, de l’Assemblée nationale, du Pds en quelque sorte, puisque Wade s’est vu imposer un président de groupe parlementaire qu’il ne s’est pas choisi. Désaveu !


Ce que cache le choix de Modou Diagne Fada, c’est donc le soutien sans bruit de Macky Sall et cie à la rébellion qui couve au Pds, laquelle pourrait déboucher sur une scission de la formation libérale qui a vu partir de ses rangs, Idrissa Seck, Pape Diop, Souleymane Ndéné Ndiaye, Abdoulaye Baldé ou encore Macky Sall. En réitérant sa fidélité à l’ancien chef de l’État, Modou Diagne Fada veut rester courtois, mais savoure une petite victoire sur Wade qui devra, ou changer de stratégie dans le but de rassembler ce qui reste de son parti, ou prendre le risque de se mettre en minorité, d’être ce qu’il a souvent été, au pouvoir comme dans l’opposition : un homme solitaire

Article_similaires

31 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (14:17 PM)
    Vlan, un gros coup sur le nel de wade! Merci Niasse!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (14:48 PM)
      tu as dis vlan... donc tu es niakk...!! les niakks n'ont pas leur place ici... a bon entendeur..!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (14:54 PM)
      v e n d e z_* -_ v i t e __ v o s __p r o d u i t s __e n __p u b l i a n t __v o s _ a n n o n c es ____s u r ___ -w w w . s e n - m a r c h e . c o m

      v e n d e z_ -_ v i t e __ v o s- __p r o d u i t s __e n_p u b l i a n t __v o s _ a n n o n c es
      ____s u r ___ w w w . s e n-m a r c h e . c o m

      telephone
      a u to mobile
      t erain
      bonnes affaires
      tout le monde devient vendeur-
  2. Auteur

    Pikhe

    En Octobre, 2015 (14:22 PM)
    La main invisible de Macky a frappé le P
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (14:30 PM)
    pourquoi pas remettre LANDING SAVANE a la tete de AND JEEF etant donné que c'est WADE et ses wadaillons qui ont courcircuité LANDING pour brancher ce minable de DECROIX a la tete de ce parti mourant !!!!!!!!! politique mo graw !!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (16:30 PM)
      remettez a aj a son vrai secretaire general landing savane. tout le monde sait que decroix a obtenu ce parti par manoeuvres frauduleuse avec la complicite de wade. d ailleurs ce decroix quelle est sa base politique a part les platesux de television et les micros des radios ?
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (14:31 PM)
    respectez vos parents, vos grand-parents et vos arrière-grand-parents. salam.

     :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (14:35 PM)
    Niass ne peut gifler personne. Il est trop petit na pas de classse amoul fouleu.
    Auteur

    Kocc

    En Octobre, 2015 (14:37 PM)


    Spécial 15 – Octobre : La déclaration des biens de Thomas Sankara













    Ce document est extrait du livre de 668 pages « Histoire politique du Burkina Faso 1919-2000 » de Roger Bila Kaboré, paru chez l’Harmattan en Février 2002. Dans cet article, nous reproduisons dans leur entièreté les pages 186, 187, 188, 1889, 1890 et 191. La Commission du Peuple chargée de la Prévention contre la Corruption (CPPC) avait notamment pour objectif de « procéder à l’inventaire et au contrôle périodique du patrimoine de toute personne, notamment à l’occasion d’une nomination à des hautes fonctions ». Thomas Sankara fut le premier à paraître devant cette commission le 19 février 1987, soit 12 jours après l’ordonnance décrétant sa mise en place.



    Déclaration des biens de Thomas Sankara devant la Commission du Peuple chargée de la Prévention contre la Corruption (CPPC) du 19 février 1987



    Ce jour là, la présidence et la vice présidence de la commission étaient assurées par le Capitaine Henri Zongo et le magistrat de formation Komi Sambo Antoine. Assistait à la séance, un nombreux public, des membres du CNR et le corps diplomatique.



    Le président de la CPPC, le Capitaine Henri Zongo, ouvrit l’audience par cette déclaration liminaire :



    «Camarade Président du CNR, Camarades membres du Gouvernement Révolutionnaire, Camarades Ambassadeurs, Camarades militantes et militants de la RDP, ce jour du 19 février 1984 est un grand jour pour la RDP. Conformément aux exigences de la révolution, conformément aux aspirations profondes de notre peuple, et conformément à la ligne que le CNR s’est tracée, il nous revient l’insigne honneur aujourd’hui, nous membres de la première CPPC de recevoir un certain nombre de camarades militants de la RDP, aujourd’hui, et de les entendre sur la déclaration de leurs biens.



    Je voudrais rappeler que pour cette première audience, nous inviterons successivement les camarades qui ont été convoqués, à faire la déposition publique de leurs biens. La CPPC n’est pas à confondre avec les TPR. Nous avons pour rôle d’enregistrer les différentes déclarations.



    Par la suite, la commission se chargera de mener les enquêtes pour vérifier la véracité de la déclaration de ces biens. Par voie de conséquence, lorsque l’enquête aura été menée à terme, l’on sera à même en ce moment précis, soit de reconnaître que le camarade qui a fait la déclaration de ses biens a tout avoué, ou devra alors d’expliquer davantage. Du reste, comme les textes le précisent, les TPR sont amenés à assurer la relève de la CPPC de manière à juger les fautifs, si fautifs il y a. »



    Après cette déclaration liminaire, le président de la CPPC, donna lecture de la liste des personnes convoquées… Après la lecture de la liste des personnes convoquées, Thomas sankara fut le premier appelé à la barre pour déposer. Il fit la déclaration suivante :



    « Camarades membres de la 1ere CPPC, Camarade Président, je vais vous communiquer lecture de mes biens, assuré que vous ferez mener des enquêtes, toutes les enquêtes ici et partout, pour vérifier la véracité, assuré surtout que les militants du Burkina, partout où ils se trouvent, ici ou ailleurs, aideront la vérité à se manifester, si par hasard, je venais à oublier un texte, si volontairement je venais à tenter de me soustraire à cette obligation de dire la vérité, toute la vérité… (rires dans la salle).



    En matière de biens immobiliers, je citerai d’abord un réfrigérateur, je signale qu’il est en panne (rires dans la salle). Cet appareil n’est pas actuellement à ma disposition. Il a été prêté à un couple d’amis, parce que de par mes fonctions, j’ai reçu ce matériel au palais de la Présidence. Je possède également deux téléviseurs avec magnétoscope qui sont installés à mon domicile et dans mon salon de travail.



    J’ai également installé un téléviseur à mon lieu de travail, parce que j’ai souvent besoin, partout où je me trouve d’être à l’écoute de nouvelles du monde (rires dans la salle). A titre personnel, je possède un salon complet et une bibliothèque qui devrait être livrée incessamment. Peut-être d’ici la fin du mois. C’est une commande personnelle. Je possède également trois guitares sèches. Je les cite parce que je leur attribue beaucoup de valeur.



    Comme biens immobiliers, je possède une villa à la cité BND, au secteur 2. Elle a été acquise par engagement auprès de la BND-B sur prêt N° 313/109-862 en décembre 1976. Je suis soumis à un remboursement en 120 mensualités et à ce jour, il reste à payer à la banque la somme de 678824F que je règle par des mensualités de 31944F, ainsi que je pourrai vous le prouver par les documents de la BNDB que je détiens ici.



    Cette maison est actuellement occupée par un parent, qui je l’espère, me paiera ce qu’il me doit (rires dans la salle). Je dis cela parce que j’ai l’intention de me dessaisir de cette maison, et nous établirons entre lui et moi, un contrat en bonne et due forme. Nous possédons un terrain au secteur 7 non mis en valeur ce jour, que mon épouse avait déjà acquis.



    Nous possédons un terrain dans mon village, non mis en valeur. Il avait été saisi par les CDR (rires dans la salle). Selon les dernières nouvelles, les CDR l’ont restitué en nous invitant à investir sur cette nouvelle parcelle. Ils l’avaient retiré parce que nous n’y avons pas investi pendant un certain nombre d’années. Donc nous avons reçu sommation de la part des CDR de réaliser quelque chose sur le terrain. Je m’acquitterai également de cette obligation que me font les CDR de mon village.



    Nous possédons une voiture de marque Mitsubishi, acquise en 1978. Elle a été régulièrement dédouanée en dix-huit mensualités auprès du Trésorier-Payeur Général. J’ai ici la décision du Ministère des Finances de février 1979 qui m’avait accordé la possibilité de m’acquitter de ces charges douanières. Je pourrai vous lire la lettre. Et également l’attestation du Trésorier-Payeur Général qui prouve que j’ai régulièrement payé toutes ces traites douanières.



    Je possède deux vélos de course, un vélo de dame et un vélo pour enfant. Nous n’avons ni actions ni effets de commerce. Nous avons deux salaires : mon salaire, (confère la fiche de solde émise par la Direction de l’Intendance Militaire) révèle un net de 138736 FCFA par mois (rires dans la salle).



    Mon épouse a un salaire de 192698 FCFA. Comme je l’ai dit tout à l’heure, nous partageons les charges et mon épouse s’occupe des charges courantes de ménage et moi je m’occupe des grosses dépenses et aussi surtout des obligations sociales, notamment les incessants secours à des amis et autres personnes qui le demandent.



    Je possède un compte en banque à la BICIA-B et un compte à la Caisse Nationale d’Epargne. A la BICIA-B, mon compte est créditeur de 353665 FCFA. Je précise que cette somme a été gelée parce que nous avons réalisé une commande, des commandes nouvelles qui devraient être payées, dès le mois de décembre. Malheureusement, le menuisier auprès de qui nous avons passé la commande n’a pas encore livré ce que nous attendons. Et nous attendons par conséquent qu’il nous livre pour que nous payions. A ce moment là, bien sur, le compte va tendre vers…



    A la Caisse Nationale d’Epargne, je possède donc un compte, qui, je crois, depuis 1979 n’a pas été mouvementé. Je n’ai pu faire des retraits mais je n’ai pas fait de dépôt non plus, et la Caisse Nationale d’Epargne révèle que je dispose de 69 792 FCFA. Malheureusement, je ne suis pas en règle pour jouir de ce compte parce que j’ai égaré les documents du fait de mes nombreux déménagements incessants et répétés (rires dans la salle).



    Mon épouse a un compte créditeur à la BICIA-B de 43037 FCFA. Evidemment ce compte est régulièrement mouvementé en retraits, vu nos charges familiales, les scolarités également.



    A la BICIA-B, elle est également détentrice d’un compte créditeur de 63646 FCFA. Nous avons chacun une alliance en or qui a de la valeur. Mon épouse possède d’autres bijoux, chaînes et bracelets, mais je voudrais préciser tout de suite et me tenir à la disposition de la CPPC, que ces bijoux ainsi que nous l’avons inventorié, nous n’avons pas pu chiffrer la valeur, parce que ce sont généralement des bijoux en imitation or, donc ces bijoux, les bijoutiers ne peuvent leur attribuer des valeurs, sauf à l’achat. Une fois que vous les avez achetés, ces bijoux que l’on appelle généralement de la pacotille perdent leur valeur. Mais je le cite quand même parce que des camarades militants ont dit avoir vu mon épouse avec du diamant à la télé. Je précise qu’il n’en est rien. Mais nous tenons ces bijoux à la disposition de la commission pour toute expertise.



    Je voudrais citer des dons, mais demander à la commission de ne point en révéler les donateurs pour des raisons d’Etat.



    J’ai reçu un don de 400 000 FCFA, un don de 20000000 FCFA, un don de 75000000 FCFA, un don de 350000000 FCFA et un don de 400000000 FCFA (vacarme de surprise et d’ahurissement dans la salle). Pour toutes ces valeurs, ces sommes d’argent, tout en remerciant les généreux donateurs, j’ai déposé ces sommes auprès du Budget National, soit auprès d’institutions de l’Etat qui pourront faire la preuve de ces dépôts.



    J’ai reçu également des voitures qui ont été toutes cédées au parc de l’Etat. J’ai reçu donc une BMW, une Alpha Roméo, une Cressida Toyota, une Mitsubishi également, mais j’ai reversé tous ces véhicules au parc automobile de l’Etat.



    Mon épouse a reçu 5000000 FCFA une fois, 5000000 FCFA une deuxième fois, puis 10000000 FCFA. Ces sommes ont été cédées à la Caisse de Solidarité Révolutionnaire, puis au restaurant des femmes. Voilà, Camarade Président, Camarades membres de la Commission, la déclaration que j’ai voulu faire.



    Je n’ai pas cité certains biens qui sont tellement périssables qu’il m’a été difficile de les évaluer. Je pense à l’habillement, je pense à la bibliothèque également que je n’ai pu évaluer, des livres que j’ai en assez grand nombre, soit achetés par moi-même, soit offerts par des personnes, des amis, des étrangers etc… Je suis à votre disposition Camarade Président pour toute question que vous jugerez utile. »



    Après la déposition de Thomas Sankara, les autres personnes convoquées firent également à tour de rôle la déclaration de leurs biens.



    Selon le site Thomassankara.net, Roger Bila Kaboré toujours dans le même livre publie à la suite du passage ci-dessus, une interview de Thomas Sankara réalisée à sa sortie de la CPPC.





    Le journaliste : « Suite à l’énumération de vos biens, on remarque que vous êtes sans doute l’un des Chefs d’Etat les plus pauvres du monde. Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué, et même avant d’être Chef d’Etat, votre rang d’officier vous permettait de présenter une liste beaucoup plus étendue, que celle-là. Vous sentez-vous le droit d’imposer votre volonté de rester austère, de ne pas posséder de richesse, à vos proches ? »



    Thomas Sankara : « Oui, je crois qu’il faut se l’imposer et aux autres. Il faut avoir besoin d’un certain nombre de moyens pour vivre, mais ce ne seront juste, tout juste que des moyens.



    Et pour cela je me suis toujours efforcé d’acquérir honnêtement le peu de moyens pour mener correctement une vie en toute décence, mais sans aussi mettre personne autour de moi mal à l’aise en devenant un poids pour les autres.



    Et j’estime que dans mon entourage immédiat, ma famille, chacun doit s’efforcer de vivre de façon modeste parce que, lorsque l’on devient ambitieux du point de vue de l’enrichissement, l’on est très vite, tenté par les facilités qui s’offrent à vous et je me suis toujours employé à imposer à moi-même, à mes proches cette austérité.



    Parce que vous pouvez avoir une certaine volonté de propreté, mais l’entourage peut de diverses manières finir par vous amener à céder. Ainsi, des parents sont souvent venus à moi, m’ont demandé de l’argent, et ne comprennent pas que le Président du Faso leur réponde qu’il n’a pas d’argent. Ils ont pris cela pour de l’ingratitude, de l’égoïsme, de la méchanceté. Ils me l’ont même dit et en des conseils de famille certains me l’ont même reproché.



    Tant et si bien que parfois, pour me débarrasser de parents qui insistent de façon un peu trop pressante, je leur ai émis des chèques qui m’ont valu d’être un certain nombre de fois en rouge au niveau de ma banque, la BICIA-B. Je ne suis pas contre le luxe. Mais je veux le luxe, les biens matériels pour tout le monde. C’est pourquoi, il n’est pas normal que moi ou mes parents nous nous arrogions de façon criarde ces biens.



    Je dis à mes proches qu’ils ne doivent en aucun cas essayer de tirer du profit du fait qu’un de leur parent se trouve être aujourd’hui le Président du Faso.



    Tout ce qu’ils doivent gagner, qu’ils le gagnent parce qu’ils ont travaillé ; mais qu’ils ne gagnent rien du fait qu’ils sont membres de la famille du Président, ni mon épouse, ni mes frères et sœurs, ni mes autres parents et les enfants quand ils deviendront un peu grands. Et cela aussi, je crois que cela va en droite ligne de l’éducation révolutionnaire que dans ma famille nous devons donner aux uns et aux autres.



    Je voudrais ajouter que ceux de mon entourage, de mes parents qui n’ont pas voulu comprendre cette rigueur se sont retrouvés en prison ou à la gendarmerie, et avant la révolution ou sans la révolution, parce que sans démagogie et sans méchanceté particulière, j’ai estimé qu’eux aussi devaient être sanctionnés de façon exemplaire.



    Des parents ont été suffisamment sanctionnés et j’espère qu’ils ont compris que je n’ai pas voulu être méchant à leur égard, mais que j’ai voulu un exemple pour eux et pour nous tous. »



    Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU



    Burkina24



    Source: « Histoire politique du Burkina Faso 1919-2000 » de Roger Bila Kaboré, 668 pages paru chez l’Harmattan en Février 2002, pages 186 à 192.

    Auteur

    Vrai

    En Octobre, 2015 (14:40 PM)
    En quoi Niass est il responsable s'il n'a fit que faire respecter le réglement?? :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 
    Auteur

    Membre De Rvb 3

    En Octobre, 2015 (14:42 PM)
    En realité nous sommes entrain de transformer doucement et lentement macky sall en dictature , la chute sera horrible. Pourvu que le sénégal survie en toutes pièces.

    Il est chef de parti , président de la république , président de l'Assemblée nationale, qui veut gérer la principale opposition, et doucement et tranquillement installe un état ethnique.

    Il est peut etre temps pour certains leader de denoncer tout cela , et surtout les puissances etrangeres car ce qui risque de se passer au sénégal ne risque de se passer nulle part ailleurs.



    En bon entendeur , voila ce qui risque de se passer Macky sall prépare un coup de force pour se faire réelire sachant qu' en réalité aucune realisation tangible n'a eu lieu durant son magistere. Il voudra tout engloutir pour etre sur de gagner les élections , au dernier moment avec les trahisons il deviendra necessaire pour lui de liberer KARIM WADE ce qui est triste plus il retarde sa liberation plus sa chute sera ineluctable. Une chose est certaines durant tout son magistere on ne fera que de la politique , s' il fait un mandat il pourra partir un peu plus tranquillement avec abdou Diouf s' il en fait deux , il risque de finir pire que tous les autres présidents et amener le senegal dans des conflits ethniques.. ce qui et triste c'est la premiere fois qu' au sénégal un president et sa femme auront tous les deux un triste sort
    Auteur

    Zeub

    En Octobre, 2015 (14:58 PM)
    ca sent la haine au Sénégal avec ces problèmes de revanche, un groupe veut faire mal a Wade et tous les moyens sont bons ,chaque sénégalais doit se sentir petit ,au lieu de travailler ,on fait que des règlements de compte, la cote d'ivoire est entrain de nous distancer et nous on cultive que la haine surtout avec la presse a 100frs et cette soit disante société civile
    Auteur

    Hm1

    En Octobre, 2015 (14:58 PM)
    Y a-t-il un expert en image digital parmi nous?

    Problème numérique ou problème lunaire?

    L'auteur pense que l'hologramme est en marche seulement les jours de pleine lune pour couvrir quelque chose.



    Mon avis, c'est qu'il faut le voir en Live pour en être sûr... mais je ne suis sûr de rien...

    _____________________________________________________________

    En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche!

    Les membres suivants remercient matrix pour ce message : Des chercheurs allemands pourraient détenir la preuve que notre systeme solaire est un hologramme enfermer dans un immense vaisseaux triangulaire fin hm1 :thumbs_up: 
    Auteur

    Kocc

    En Octobre, 2015 (15:01 PM)


    Spécial 15 – Octobre : La déclaration des biens de Thomas Sankara













    Ce document est extrait du livre de 668 pages « Histoire politique du Burkina Faso 1919-2000 » de Roger Bila Kaboré, paru chez l’Harmattan en Février 2002. Dans cet article, nous reproduisons dans leur entièreté les pages 186, 187, 188, 1889, 1890 et 191. La Commission du Peuple chargée de la Prévention contre la Corruption (CPPC) avait notamment pour objectif de « procéder à l’inventaire et au contrôle périodique du patrimoine de toute personne, notamment à l’occasion d’une nomination à des hautes fonctions ». Thomas Sankara fut le premier à paraître devant cette commission le 19 février 1987, soit 12 jours après l’ordonnance décrétant sa mise en place.



    Déclaration des biens de Thomas Sankara devant la Commission du Peuple chargée de la Prévention contre la Corruption (CPPC) du 19 février 1987



    Ce jour là, la présidence et la vice présidence de la commission étaient assurées par le Capitaine Henri Zongo et le magistrat de formation Komi Sambo Antoine. Assistait à la séance, un nombreux public, des membres du CNR et le corps diplomatique.



    Le président de la CPPC, le Capitaine Henri Zongo, ouvrit l’audience par cette déclaration liminaire :



    «Camarade Président du CNR, Camarades membres du Gouvernement Révolutionnaire, Camarades Ambassadeurs, Camarades militantes et militants de la RDP, ce jour du 19 février 1984 est un grand jour pour la RDP. Conformément aux exigences de la révolution, conformément aux aspirations profondes de notre peuple, et conformément à la ligne que le CNR s’est tracée, il nous revient l’insigne honneur aujourd’hui, nous membres de la première CPPC de recevoir un certain nombre de camarades militants de la RDP, aujourd’hui, et de les entendre sur la déclaration de leurs biens.



    Je voudrais rappeler que pour cette première audience, nous inviterons successivement les camarades qui ont été convoqués, à faire la déposition publique de leurs biens. La CPPC n’est pas à confondre avec les TPR. Nous avons pour rôle d’enregistrer les différentes déclarations.



    Par la suite, la commission se chargera de mener les enquêtes pour vérifier la véracité de la déclaration de ces biens. Par voie de conséquence, lorsque l’enquête aura été menée à terme, l’on sera à même en ce moment précis, soit de reconnaître que le camarade qui a fait la déclaration de ses biens a tout avoué, ou devra alors d’expliquer davantage. Du reste, comme les textes le précisent, les TPR sont amenés à assurer la relève de la CPPC de manière à juger les fautifs, si fautifs il y a. »



    Après cette déclaration liminaire, le président de la CPPC, donna lecture de la liste des personnes convoquées… Après la lecture de la liste des personnes convoquées, Thomas sankara fut le premier appelé à la barre pour déposer. Il fit la déclaration suivante :



    « Camarades membres de la 1ere CPPC, Camarade Président, je vais vous communiquer lecture de mes biens, assuré que vous ferez mener des enquêtes, toutes les enquêtes ici et partout, pour vérifier la véracité, assuré surtout que les militants du Burkina, partout où ils se trouvent, ici ou ailleurs, aideront la vérité à se manifester, si par hasard, je venais à oublier un texte, si volontairement je venais à tenter de me soustraire à cette obligation de dire la vérité, toute la vérité… (rires dans la salle).



    En matière de biens immobiliers, je citerai d’abord un réfrigérateur, je signale qu’il est en panne (rires dans la salle). Cet appareil n’est pas actuellement à ma disposition. Il a été prêté à un couple d’amis, parce que de par mes fonctions, j’ai reçu ce matériel au palais de la Présidence. Je possède également deux téléviseurs avec magnétoscope qui sont installés à mon domicile et dans mon salon de travail.



    J’ai également installé un téléviseur à mon lieu de travail, parce que j’ai souvent besoin, partout où je me trouve d’être à l’écoute de nouvelles du monde (rires dans la salle). A titre personnel, je possède un salon complet et une bibliothèque qui devrait être livrée incessamment. Peut-être d’ici la fin du mois. C’est une commande personnelle. Je possède également trois guitares sèches. Je les cite parce que je leur attribue beaucoup de valeur.



    Comme biens immobiliers, je possède une villa à la cité BND, au secteur 2. Elle a été acquise par engagement auprès de la BND-B sur prêt N° 313/109-862 en décembre 1976. Je suis soumis à un remboursement en 120 mensualités et à ce jour, il reste à payer à la banque la somme de 678824F que je règle par des mensualités de 31944F, ainsi que je pourrai vous le prouver par les documents de la BNDB que je détiens ici.



    Cette maison est actuellement occupée par un parent, qui je l’espère, me paiera ce qu’il me doit (rires dans la salle). Je dis cela parce que j’ai l’intention de me dessaisir de cette maison, et nous établirons entre lui et moi, un contrat en bonne et due forme. Nous possédons un terrain au secteur 7 non mis en valeur ce jour, que mon épouse avait déjà acquis.



    Nous possédons un terrain dans mon village, non mis en valeur. Il avait été saisi par les CDR (rires dans la salle). Selon les dernières nouvelles, les CDR l’ont restitué en nous invitant à investir sur cette nouvelle parcelle. Ils l’avaient retiré parce que nous n’y avons pas investi pendant un certain nombre d’années. Donc nous avons reçu sommation de la part des CDR de réaliser quelque chose sur le terrain. Je m’acquitterai également de cette obligation que me font les CDR de mon village.



    Nous possédons une voiture de marque Mitsubishi, acquise en 1978. Elle a été régulièrement dédouanée en dix-huit mensualités auprès du Trésorier-Payeur Général. J’ai ici la décision du Ministère des Finances de février 1979 qui m’avait accordé la possibilité de m’acquitter de ces charges douanières. Je pourrai vous lire la lettre. Et également l’attestation du Trésorier-Payeur Général qui prouve que j’ai régulièrement payé toutes ces traites douanières.



    Je possède deux vélos de course, un vélo de dame et un vélo pour enfant. Nous n’avons ni actions ni effets de commerce. Nous avons deux salaires : mon salaire, (confère la fiche de solde émise par la Direction de l’Intendance Militaire) révèle un net de 138736 FCFA par mois (rires dans la salle).



    Mon épouse a un salaire de 192698 FCFA. Comme je l’ai dit tout à l’heure, nous partageons les charges et mon épouse s’occupe des charges courantes de ménage et moi je m’occupe des grosses dépenses et aussi surtout des obligations sociales, notamment les incessants secours à des amis et autres personnes qui le demandent.



    Je possède un compte en banque à la BICIA-B et un compte à la Caisse Nationale d’Epargne. A la BICIA-B, mon compte est créditeur de 353665 FCFA. Je précise que cette somme a été gelée parce que nous avons réalisé une commande, des commandes nouvelles qui devraient être payées, dès le mois de décembre. Malheureusement, le menuisier auprès de qui nous avons passé la commande n’a pas encore livré ce que nous attendons. Et nous attendons par conséquent qu’il nous livre pour que nous payions. A ce moment là, bien sur, le compte va tendre vers…



    A la Caisse Nationale d’Epargne, je possède donc un compte, qui, je crois, depuis 1979 n’a pas été mouvementé. Je n’ai pu faire des retraits mais je n’ai pas fait de dépôt non plus, et la Caisse Nationale d’Epargne révèle que je dispose de 69 792 FCFA. Malheureusement, je ne suis pas en règle pour jouir de ce compte parce que j’ai égaré les documents du fait de mes nombreux déménagements incessants et répétés (rires dans la salle).



    Mon épouse a un compte créditeur à la BICIA-B de 43037 FCFA. Evidemment ce compte est régulièrement mouvementé en retraits, vu nos charges familiales, les scolarités également.



    A la BICIA-B, elle est également détentrice d’un compte créditeur de 63646 FCFA. Nous avons chacun une alliance en or qui a de la valeur. Mon épouse possède d’autres bijoux, chaînes et bracelets, mais je voudrais préciser tout de suite et me tenir à la disposition de la CPPC, que ces bijoux ainsi que nous l’avons inventorié, nous n’avons pas pu chiffrer la valeur, parce que ce sont généralement des bijoux en imitation or, donc ces bijoux, les bijoutiers ne peuvent leur attribuer des valeurs, sauf à l’achat. Une fois que vous les avez achetés, ces bijoux que l’on appelle généralement de la pacotille perdent leur valeur. Mais je le cite quand même parce que des camarades militants ont dit avoir vu mon épouse avec du diamant à la télé. Je précise qu’il n’en est rien. Mais nous tenons ces bijoux à la disposition de la commission pour toute expertise.



    Je voudrais citer des dons, mais demander à la commission de ne point en révéler les donateurs pour des raisons d’Etat.



    J’ai reçu un don de 400 000 FCFA, un don de 20000000 FCFA, un don de 75000000 FCFA, un don de 350000000 FCFA et un don de 400000000 FCFA (vacarme de surprise et d’ahurissement dans la salle). Pour toutes ces valeurs, ces sommes d’argent, tout en remerciant les généreux donateurs, j’ai déposé ces sommes auprès du Budget National, soit auprès d’institutions de l’Etat qui pourront faire la preuve de ces dépôts.



    J’ai reçu également des voitures qui ont été toutes cédées au parc de l’Etat. J’ai reçu donc une BMW, une Alpha Roméo, une Cressida Toyota, une Mitsubishi également, mais j’ai reversé tous ces véhicules au parc automobile de l’Etat.



    Mon épouse a reçu 5000000 FCFA une fois, 5000000 FCFA une deuxième fois, puis 10000000 FCFA. Ces sommes ont été cédées à la Caisse de Solidarité Révolutionnaire, puis au restaurant des femmes. Voilà, Camarade Président, Camarades membres de la Commission, la déclaration que j’ai voulu faire.



    Je n’ai pas cité certains biens qui sont tellement périssables qu’il m’a été difficile de les évaluer. Je pense à l’habillement, je pense à la bibliothèque également que je n’ai pu évaluer, des livres que j’ai en assez grand nombre, soit achetés par moi-même, soit offerts par des personnes, des amis, des étrangers etc… Je suis à votre disposition Camarade Président pour toute question que vous jugerez utile. »



    Après la déposition de Thomas Sankara, les autres personnes convoquées firent également à tour de rôle la déclaration de leurs biens.



    Selon le site Thomassankara.net, Roger Bila Kaboré toujours dans le même livre publie à la suite du passage ci-dessus, une interview de Thomas Sankara réalisée à sa sortie de la CPPC.





    Le journaliste : « Suite à l’énumération de vos biens, on remarque que vous êtes sans doute l’un des Chefs d’Etat les plus pauvres du monde. Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué, et même avant d’être Chef d’Etat, votre rang d’officier vous permettait de présenter une liste beaucoup plus étendue, que celle-là. Vous sentez-vous le droit d’imposer votre volonté de rester austère, de ne pas posséder de richesse, à vos proches ? »



    Thomas Sankara : « Oui, je crois qu’il faut se l’imposer et aux autres. Il faut avoir besoin d’un certain nombre de moyens pour vivre, mais ce ne seront juste, tout juste que des moyens.



    Et pour cela je me suis toujours efforcé d’acquérir honnêtement le peu de moyens pour mener correctement une vie en toute décence, mais sans aussi mettre personne autour de moi mal à l’aise en devenant un poids pour les autres.



    Et j’estime que dans mon entourage immédiat, ma famille, chacun doit s’efforcer de vivre de façon modeste parce que, lorsque l’on devient ambitieux du point de vue de l’enrichissement, l’on est très vite, tenté par les facilités qui s’offrent à vous et je me suis toujours employé à imposer à moi-même, à mes proches cette austérité.



    Parce que vous pouvez avoir une certaine volonté de propreté, mais l’entourage peut de diverses manières finir par vous amener à céder. Ainsi, des parents sont souvent venus à moi, m’ont demandé de l’argent, et ne comprennent pas que le Président du Faso leur réponde qu’il n’a pas d’argent. Ils ont pris cela pour de l’ingratitude, de l’égoïsme, de la méchanceté. Ils me l’ont même dit et en des conseils de famille certains me l’ont même reproché.



    Tant et si bien que parfois, pour me débarrasser de parents qui insistent de façon un peu trop pressante, je leur ai émis des chèques qui m’ont valu d’être un certain nombre de fois en rouge au niveau de ma banque, la BICIA-B. Je ne suis pas contre le luxe. Mais je veux le luxe, les biens matériels pour tout le monde. C’est pourquoi, il n’est pas normal que moi ou mes parents nous nous arrogions de façon criarde ces biens.



    Je dis à mes proches qu’ils ne doivent en aucun cas essayer de tirer du profit du fait qu’un de leur parent se trouve être aujourd’hui le Président du Faso.



    Tout ce qu’ils doivent gagner, qu’ils le gagnent parce qu’ils ont travaillé ; mais qu’ils ne gagnent rien du fait qu’ils sont membres de la famille du Président, ni mon épouse, ni mes frères et sœurs, ni mes autres parents et les enfants quand ils deviendront un peu grands. Et cela aussi, je crois que cela va en droite ligne de l’éducation révolutionnaire que dans ma famille nous devons donner aux uns et aux autres.



    Je voudrais ajouter que ceux de mon entourage, de mes parents qui n’ont pas voulu comprendre cette rigueur se sont retrouvés en prison ou à la gendarmerie, et avant la révolution ou sans la révolution, parce que sans démagogie et sans méchanceté particulière, j’ai estimé qu’eux aussi devaient être sanctionnés de façon exemplaire.



    Des parents ont été suffisamment sanctionnés et j’espère qu’ils ont compris que je n’ai pas voulu être méchant à leur égard, mais que j’ai voulu un exemple pour eux et pour nous tous. »



    Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU



    Burkina24



    Source: « Histoire politique du Burkina Faso 1919-2000 » de Roger Bila Kaboré, 668 pages paru chez l’Harmattan en Février 2002, pages 186 à 192.

    Auteur

    Hm1

    En Octobre, 2015 (15:11 PM)
    ovni : les preuves, leurs technologies - Inexpliqué en débat...

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"?

    www.inexplique-endebat.com/article-ovnis-les-preu...

    26 mars 2014

    ... comme un hologramme est une projection, ou un sous-ensemble de la réalité de notre espace-temps. ... Le ...

    Combien coûte l'énergie solaire? - YouTube

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"? 3:22

    www.youtube.com/watch?v=Ybx_SOAJUW4

    1 oct. 2013 - Ajouté par deepak kum

    Les systèmes solaires sont vendus comme des installations ... offert une carte d'essence prépayée qui vous ...

    Alcyon Pléiades 21-1: Recodification Photonique ... - YouTube

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"? 1:00:33

    www.youtube.com/watch?v=UUpC8JcDS3Q

    25 mai 2014 - Ajouté par Alcyon Pléiades

    ... que nous nous trouvons à l'intérieur d'un gigantesque Hologramme ... ce voyage vers le système solaire ...

    Nassim Haramein : la théorie de l'univers fractal ... - YouTube

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"? 29:51

    www.youtube.com/watch?v=vUp-cth5754

    4 août 2015 - Ajouté par Le Chou Brave TV

    Nassim Haramein : la théorie de l'univers fractal-holographique. Le Chou Brave TV ...

    [FAQ / TUTO] FAQ, et créer un hologramme basique en E2 ...

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"? 48:06

    www.youtube.com/watch?v=BFuq9n5Vpn4

    24 août 2014 - Ajouté par Willy Gmod

    Bonjour à toutes et à tous, dans cette vidéo, je répond à vos question, puis je vous explique comment créer un ...

    TEMPETE SOLAIRES - Contacts Interdimensionnels ...

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"?

    contactmondialextraterrestres.hautetfort.com/tempet...

    Quand on est enfermé dans le noir et que l'on cherche la. ..... Nous observons alors --que ce soit dans notre ...

    Le système solaire revisité : la spirale de la Vie - Dailymotion

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"? 4:07

    www.dailymotion.com/video/x317dje

    10 août 2015

    Le système solaire revisité : la spirale de la Vie ... The Net Promoter System on a Napkin · 09:20 ... Día de la ...

    Les 10 théories les plus farfelues - Hitek

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"?

    hitek.fr/actualite/10-theories-farfelues_3154

    2 juil. 2014

    Selon les théories, les dirigeants utiliseraient ce système afin de ... "Notre code génétique semble avoir été inventé ...

    Réchauffement ..... du système solaire - Agoravox TV

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"?

    www.agoravox.tv › Tribune Libre

    24 sept. 2013

    ... les autres astres de notre système solaire, des données dont personne ... On devrait enfermer les sceptiques ...

    Elite: Dangerous - Ep. 16 : Voyage au système solaire 4/5 [FR]

    Vidéo pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme"? 40:57

    www.youtube.com/watch?v=BnO-QyZ0qhQ

    7 mai 2015 - Ajouté par Marcus Bonus Playroom

    [Let's Play] Elite: Dangerous - Ep. 16 : Voyage au système solaire 4/5 [FR]. Marcus Bonus .... Hologram ...

    Restez informé sur les résultats de recherche pour "systeme solaire enfermer dans un hologramme".Créer une alerte fin hm1

    1

     :thumbs_up: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (15:13 PM)
    on croit à wade

    kil ns mène en enfer ou au paradis
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (15:29 PM)
    Maître Wade risque de se retrouver seul au PDS avec son fils Karim.

    C'est le moment de revoir la manière de manager les humains (des homo sapiens sapiens)
    Auteur

    Anokjhnyme

    En Octobre, 2015 (15:59 PM)
    Data deyou niass
    Auteur

    Kayounkounkoun

    En Octobre, 2015 (16:14 PM)
    Wallaaahi Dieu est un rappeur!!! Il porte des chekdowns et met une casquette renversée avec des bottes comme celles de xuman!!!! Tout ça pour dire à paa WADE que la vangeance est un repas de maafé-soupoukandja sorti de la machine yekkalma et bien congelé.

    Vous souvenez-vous de Moustapha NIASSE? Pour mémoire ,il a été votre tout premier premier Ministre!!! Vous souvenez -vous de la manière dont vous vous êtes débarrassé de lui? Hééé Allah . Pa WADE , vous auriez tout payé avant de quitter ce bas monde!!!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    Auteur

    Shadow Walker

    En Octobre, 2015 (16:25 PM)
    la je pense que moustapha niasse a bien tranché wade se prend pour un con et vola il rencontra le fou

    mdrrrrr :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (16:29 PM)
    L’institut Panafricain des Arts Divinatoires IPAD lance une formation

    pour devenir voyant professionnel.

    Cette formation ouverte à tous, prépare et accompagne les personnes qui

    dans un but professionnel souhaite réaliser des consultations de voyance.

    Cette formation propose pendant 10 jours une approche complète du métier

    de voyant en étudiant spécifiquement la numérologie ainsi que le

    fonctionnement de la capacité de voyance.

    Démarrage du stage prévu le 26 octobre 2015

    Les places sont limitées renseignements au 33 823 54 72
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (16:31 PM)
    L’institut Panafricain des Arts Divinatoires IPAD lance une formation

    pour devenir voyant professionnel.

    Cette formation ouverte à tous, prépare et accompagne les personnes qui

    dans un but professionnel souhaite réaliser des consultations de voyance.

    Cette formation propose pendant 10 jours une approche complète du métier

    de voyant en étudiant spécifiquement la numérologie ainsi que le

    fonctionnement de la capacité de voyance.

    Démarrage du stage prévu le 26 octobre 2015

    Les places sont limitées renseignements au 33 823 54 72
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (16:52 PM)
    vous avez bien dit la dernière parce que la fin est proche bande de cons
    Auteur

    Impossible

    En Octobre, 2015 (17:18 PM)
    Pour porter une gifle, il faut atteindre la joue, or, WADE est hors de portée de Niasse
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (17:39 PM)
    Même le bon dieu s'y méle. Personne n'aime plus le PDS. Erreur sur erreur. Wade doit dégager et les autres refaire un grand parti d'opposition. Mais, Wade par ci, wade par la, wade hiiii, wade haaa, wade wade wade.......C'est pas possible.Les autres doivent prendre leur courrage entre leur mains.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (17:41 PM)
    A Wade, pourquoi lui porter encore un coup, une gifle: aujourd'hui il fait plus pitié qu'autre chose malgré ses dernières tentatives . C'est un has been, il est fini et ne pourra plus rien decider dans ce pays et tant mieux
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (19:19 PM)
    il ces gifle liu meme pisque il reste lui et le pouvoir le pds va demisonne et il va reste que lapr vous allez vior
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (19:27 PM)
    Wade avait fait un mauvais choix aida mbodji n'a pas de légitimité historique
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (19:35 PM)
    il ces gifle lui meme les deputes du pds von leur laize avec tous et attandre 2017 pour leur regles leur comptes
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (08:34 AM)
     :brawoo:  Mr Moustapha NIASSE. wade se prend pour un con et



    mdrrrrr  :fbhang:   :fbhang:   :fbhang:   :fbhang:   :fbhang:   :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (09:20 AM)
    En attendant, que devient le peuple sénégalais? Qui s'occupe de lui? Pauvre pays !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (09:53 AM)
    A n'en pas douter, votre pamphlet Mr Mbaye est on ne peut pus partisan. Mais , il faut le reconnaitre, Wade est loin d'en avoir fini. La preuve, c'est que depuis qu'il a perdu le pouvoir en 2012, il ne se passe pas un seul jour sans que l'on ne parle de lui. Comme disait Mitterrand à propos de la presse , des critiques, de ceux qui passaient leur temps à casser du sucre sur son dos, à épier chacun de ses mouvement, chacune de ses paroles...:« CE SONT MES PAUVRES, ILS FONT FORTUNE GRACE A MOI . ENTOUT CAS, ILS MANGENT DANS MON ASSIETTE ». Et c'est votre cas, à vous et à beaucoup qui aimeraient tout simplement que Wade la boucle un fois pour toutes. Il vous empeche de dormir et de tourner en rond. Mais , reconnaissez le, le Vieux a la peau DURE. Et puis, s'il se taisait, de quoi vivriez vous? Vous faites fortune, vous mangez dans son assiette, vous etes ses pauvres. Vous en faites un homme indispensable pour votre existence d'écrivassier et de pseudo politiciens. Vous en faites un HEROS, lui et son fils Karim. Vous faites de WADE & Fils, sans peut-etre vous en rendre compte, les hommes politiques les plus en vue, les No 1 des 20 derniéres années. Mais Wade le sait, et les observateurs les plus avisés aussi. Tant qu'il sera vivant, il vous empechera de respirer. Et meme mort, il continuera à peser sur la vie politique du Sénégal. Vous n'avez encore rien vu. Le meilleur est à venir  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (10:19 AM)
    niasse na pas ces capacite que vous dit ce niasse qui a peur wade il sait bien wade qui est wade batisseur homme d etat homme de verite il a fait le senegal que personne la fait wade merci merci mille foi
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (13:25 PM)


    Bonsoir a tous

    J'avais des problèmes de couple avec mon mari car je n'arrivais pas a faire d'enfants après 16 ans de vie commune avec mon homme et il m'a laissé et a demandé le divorce.Un soir sur le net j'ai vu les coordonnées de ce Mr que je vais vous présenté par la suite qui m'a rapidement faire revenir mon homme et avec ces médicament traditionnels j'ai maintenant 2 merveilleuses filles et un garçon avec mon homme .Cet homme grâce auquel ma vie a repris son sens s'appel Dah ATTIMAN , Voyant, Marabout sérieux, il vous aide à résoudre tous les problèmes auxquels vous ne trouvez pas de solution. Remarquable spécialiste du retour de l’être aimé, il vous fait revenir définitivement l’élu de votre cœur

    Domaine de L'amour Sentimental : Le Retour Affectif - Le Retour D'Affection

    Amour Perdu , Récupérer son Ex - l’Être Aimé - l’Âme Sœur , Se faire Aimé d'une Personne , Attirer une Personne (Homme/Femme) par un Sortilège d'amour ou Sort , L'Envoûtement Amoureux/L'entente sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité.

    Je vous laisse son contact

    Mail : [email protected]

    Tel : (00229)97-72-46-18

    https://www.facebook.com/profile.php?id=100011254031851

    Merci de ne pas laissé vous abattre par les problèmes contacté le pour une vie parfaite .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR