Lundi 21 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Les dernières cartes d'une élection en un seul tour (Par Madiambal Diagne)

Single Post
Les dernières cartes d'une élection en un seul tour (Par Madiambal Diagne)

Il est heureux que le Président Macky Sall et son gouvernement aient fini par prendre la mesure de menaces proférées par Abdoulaye Wade contre la paix publique et la stabilité de nos institutions. Une grosse erreur avait été de prendre de telles menaces à la légère, considérant par exemple que Abdoulaye Wade était en train de bluffer. Bien au contraire, Abdoulaye Wade est on ne peut plus décidé et déterminé à commettre les forfaits qu'il a annoncés et notamment, il cherche à provoquer le désordre ou le chaos le jour du scrutin du 24 février 2019. Il faut y prendre garde et lui faire face. Il ne serait nullement question d'emprisonner Abdoulaye Wade. Il est arrivé à un âge où (plus de 95 ans) la situation carcérale devrait être spécialement aménagée. Mais l'État devra se montrer implacable à l'endroit de toute personne qui songerait à accompagner Abdoulaye Wade dans ses funestes projets.

Abdoulaye Wade est capable de tout
Le personnage est capable de descendre à son bureau de vote pour prétendre accomplir son devoir citoyen et chercher à casser l'urne lui-même. Il s'ensuivrait un tohu-bohu et ce serait l'instant pour lancer le signal à ses inconditionnels pré-positionnés dans des zones ciblées. Ce scénario peut faire sourire, mais il est à envisager le plus sérieusement du monde. En effet, on peut révéler qu'un schéma similaire avait été préconisé par Abdoulaye Wade quand il envisageait de débarquer à Dakar en compagnie de son fils Karim Wade. L'idée était effectivement d'arriver à l'aéroport et au cas où les Forces de l'ordre mettraient la main sur Karim Wade, que Abdoulaye Wade s'interposât luimême, pour se faire violenter et simuler sa mort. Ainsi, le temps que l'opinion publique sache ce qui venait de se passer, la rumeur de l'assassinat de Abdoulaye Wade aura déjà circulé et ses inconditionnels auraient tenté de mettre le feu dans Dakar. Dans cette perspective, Abdoulaye Wade avait préparé les esprits en annonçant avoir déjà fait aménager sa tombe à Touba. Il n'a finalement pas pu mettre à exécution ce plan de déstabilisation, car il a été informé que le gouvernement du Sénégal avait été mis au parfum et en conséquence avait fini de prendre toutes les dispositions nécessaires. Il faut aussi dire que le Président Macky Sall, lui-même, n'avait pas manqué d'ébruiter ce plan ourdi par les Wade. N'empêche, pour éviter toute mauvaise surprise, les autorités sénégalaises avaient mis en place un dispositif sécuritaire qui a permis d'encadrer l'arrivée de Abdoulaye Wade le 7 février 2019 à Dakar. D'aucuns avaient même pu être heurtés par toute l'attention accordée à Abdoulaye Wade qui a bénéficié d'un dispositif sécuritaire digne d'un chef d'État en exercice. On peut considérer que le dispositif était moins mis en place pour les beaux yeux de Abdoulaye Wade que pour la paix et l'ordre publics.

Abdoulaye Wade n'est pas un enfant de chœur. Des enregistrements éloquents le montrent. Son parcours politique a été jalonné de violences. Il clamait qu'il arriverait au Palais sans jamais marcher sur des cadavres et c'était pour tromper son monde. Abdoulaye Wade clignote à gauche pour tourner à droite, comme le disait Pape Samba Mboup. En direction de la prochaine élection, il a appelé publiquement à brûler les procès-verbaux des bureaux de vote. On peut être certain qu'il n'agira pas ainsi. C'est un leurre. En effet, il lui sera impossible de brûler les procès-verbaux établis au moins à 7 exemplaires, dont un remis au représentant de chaque candidat, un autre affiché devant le bureau de vote et un autre destiné à la Commission départementale de recensement des votes. L'exemplaire qui est destiné à la Commission de recensement des votes est toujours placé sous bonne garde des forces de sécurité. Un tel dispositif ne laisse pas de risque, donc ne permet pas qu'on puisse se saisir de l'ensemble desdits Pv pour les détruire. On peut augurer que Abdoulaye Wade n'agira pas à la fin du vote, le moment qu'il a choisi d'annoncer. Il le ferait avant, au cours des opérations de vote, au beau milieu de la journée. Le cas échéant, Abdoulaye Wade pourra toujours dire qu'il n'avait pas appelé à casser les urnes, mais à brûler des Pv. La nuance pourra s'avérer importante à ses yeux. Aux dernières élections législatives, ses partisans avaient saccagé des bureaux de vote dans la ville de Touba, dans des fiefs qu'ils savaient ne pas contrôler. Résultats des courses ? Les dizaines de milliers de votes dans ces bureaux n'avaient pas été comptabilisés dans les décomptes finaux du scrutin législatif de 2017.

Rétrospective sur les crimes de Wade
Abdoulaye Wade a eu à commettre plus d'un forfait en matière de violences politiques. Combien de morts ont jalonné son parcours politique, notamment en 1988 à Thiès, avec la bastonnade assassine de policiers à la Place de France ? Qui ne se rappelle pas l'assassinat du vice-président du Conseil constitutionnel, Me Babacar Sèye, le 14 mai 1993 ? Qui ne se souvient pas de la démission du juge Kéba Mbaye pour préserver la vie d'un de ses fils qui était dans le collimateur de la bande à Amadou Clédor Sène, des tueurs à la solde de Abdoulaye Wade ? Ce sont ces mêmes personnes qui avaient été les auteurs de l'assassinat de Me Babacar Sèye et qui avaient tiré nuitamment à balles réelles sur le domicile du juge Youssoupha Ndiaye qui avait remplacé Kéba Mbaye à la tête du Conseil constitutionnel. Qui ne se souvient pas de la tuerie sauvage de six policiers le 16 février 1994, suite à un meeting de la coalition dirigée par Abdoulaye Wade et avec la forte implication des membres de la Dahiratoul moustarchidine wal moustarchidaty (Dmwm) ? Ce sont ces mêmes fidèles de la Dmwm qui constituent la base sociale du Parti de l'unité et du rassemblement (Pur), dont des éléments sont accusés, par la clameur publique, d'avoir tué, durant la présente campagne électorale, des militants de la coalition du candidat Macky Sall à Tambacounda. Abdoulaye Wade avait aussi gouverné le Sénégal avec une violence inouïe. Il a emprisonné des journalistes et des opposants, il a couvert les saccages de locaux des journaux L'As et 24 Heures, Walfadjri. Ses hordes de "calots bleus" avaient bastonné des journalistes et des opposants et comble, à la veille du scrutin de 2012 qui verra sa défaite, le régime de Abdoulaye Wade avait déjà comptabilisé quelque 14 morts dans les rangs de l'opposition qui manifestait juste contre sa candidature.

Alpha Condé rendrait un service au Sénégal en retenant Abdoulaye Wade à Conakry
Abdoulaye Wade s'est envolé pour Conakry, dit-on, à l'invitation du chef de l'État guinéen Alpha Condé. La démarche a pu surprendre, car tout le monde sait le mépris dans lequel Abdoulaye Wade a toujours tenu Alpha Condé. Seulement, pourrait-elle constituer une bonne opportunité pour Abdoulaye Wade de sauver la face en se gardant de chercher à mettre à exécution son plan ; et cela, à la demande d'un "ami". Tout le monde a pu constater que les appels subversifs de Abdoulaye Wade ne sont guère suivis par les populations. Bien au contraire, Abdoulaye Wade a pu, par ses déclarations provocatrices, fâcher bien des gens. Ils sont aussi nombreux à en vouloir à Karim Wade au nom et pour le compte exclusif de qui son père Abdoulaye Wade se dévoue pour mener un combat désespéré.

On ne peut envisager l'idée que Alpha Condé ait fait déplacer Abdoulaye Wade à Conakry pour chercher des ennuis au régime du Président Macky Sall. On présume donc que Alpha Condé est bien intentionné. Ainsi, au cas où Alpha Condé n'aurait pas fait calmer les ardeurs guerrières de Abdoulaye Wade, il serait utile de trouver un moyen de garder son hôte à Conakry, le temps de laisser passer l'élection présidentielle. Il reste que la démarche de Alpha Condé apparaît très opportuniste. C'est un secret de polichinelle que Alpha Condé n'est pas un fan de Macky Sall pour l'aider à se sortir d'une situation délicate. C'est peut-être un pyromane qui joue au pompier. Mais en recevant Abdoulaye Wade pour jouer aux bons offices, il peut accréditer l'idée que le Sénégal est un pays en crise, comme la Guinée du reste, et qu'il aurait aidé à décrisper la situation. Alpha Condé se donnerait ainsi le beau rôle. Le camp du Président Macky Sall a néanmoins tenu à faire savoir qu'il n'est demandeur d'aucune médiation et assure que la sécurité le jour du scrutin sera assurée par les forces publiques. Ironie du sort ? Au moment où Alpha Condé se met à s'immiscer dans les problèmes politiques intérieurs du Sénégal, l'actualité de son propre pays le rattrape. En effet, l'opposant Cellou Dalein Diallo a débarqué samedi dernier à Conakry et la foule de ses militants venus à son accueil a eu à en découdre avec les Forces de police guinéennes. Bilan des affrontements, plus de trente blessés graves. Une telle situation jure d'avec les conditions dans lesquelles Abdoulaye Wade a débarqué à Dakar. Pourtant, Cellou Dalein Diallo n'avait pas lancé des appels à la sédition avant de débarquer dans son pays, comme l'avait fait Abdoulaye Wade. C'est dire que Alpha Condé, "faiseur de paix", devra balayer devant sa propre porte…

Macky Sall vers un plébiscite
Macky Sall est parti pour être réélu dans un fauteuil. L'attitude de Abdoulaye Wade qui refuse de voter pour un quelconque candidat et qui préconise le boycott ouvre la voie large à Macky Sall pour une réélection au premier tour. Par la même occasion, Macky Sall semble être en passe de vaincre le signe indien dans la zone de Touba, grâce à l'absence d'un candidat adoubé par Me Wade, mais aussi grâce aux réalisations comme l'autoroute Ila Touba, le nouvel hôpital et les chantiers d'infrastructures dans l'agglomération de Touba. Aussi, le déroulement de la campagne électorale révèle bien ce qui s'annonce comme une fatalité. Les concurrents du Président Sall éprouvent toutes les difficultés sur le terrain pour rassembler des militants et sympathisants en nombre importants qui pourraient autoriser à croire que tel ou tel candidat pourrait tenir la dragée haute au Président sortant. Il s'y ajoute que les challengers du Président Sall n'arrivent pas à élaborer un discours persuasif. En effet, le bilan du Président sortant est difficilement battu en brèche. Il est difficile pour un candidat d'emprunter les infrastructures réalisées dans le cadre de la première phase du Plan Sénégal émergent (Pse), de trouver sur le terrain des réalisations du Pudc, ou d'emprunter le pont sur le fleuve Gambie ou le pont de Foundiougne, ou la Voie de dégagement nord de Dakar, ou l'autoroute Aibd-Mbour, ou de visiter la nouvelle ville de Diamniadio qui sort de terre, et pouvoir dire aux populations que le bilan du candidat sortant est nul. Il est difficile d'occulter que le régime de Macky Sall a vaincu les délestages dans la distribution de l'électricité. Il est autant difficile pour ces candidats de l'opposition de décliner des projets nouveaux qui ne soient pas déjà exécutés ou en cours de réalisation dans la phase 2 du Pse. Le candidat Macky Sall se prévaut d'un bilan assez élogieux et a l'avantage d'avoir un programme déjà ficelé pour les cinq prochaines années et dont les financements nécessaires sont déjà acquis. Ainsi, il ne reste aux adversaires du Président Sall que de se livrer à des invectives et des attaques personnelles. Sur le terrain de la bonne gouvernance et de la probité, Macky Sall ne saurait recevoir de leçons de la part de ses contempteurs. Bien au contraire !

Sur un autre registre, le candidat Macky Sall a quelque part une certaine longueur d'avance pour bénéficier d'un large soutien de sa coalition Benno book yaakaar qui n'a pris aucune ride et à laquelle se sont ajoutés de nombreux nouveaux soutiens venus du Parti démocratique sénégalais (Pds) ou d'autres formations politiques qui étaient jusqu'ici opposés au régime de Macky Sall. Les défections sont nombreuses des camps de l'opposition pour rallier la candidature de Macky Sall. Les soutiens et ralliements des Modou Diagne Fada, Aïssata Tall Sall, Abdoulaye Baldé, Banda Diop, Moussa Sy, Ibrahima Braya Fall, entre autres, se joignent à la base originelle de Benno book yaakaar. Aussi, les consignes de vote en faveur de Idrissa Seck données par exemple par des candidats qui n'avaient pas réussi à franchir le filtre du parrainage ne semblent pas devoir opérer automatiquement. En outre, on peut considérer que Macky Sall, qui n'a de cesse de mobiliser ses électeurs durant ses pérégrinations, fera un carton plein avec les votes qui lui sont acquis. Il considère que l'élection n'est pas gagnée d'avance et exige que chaque électeur qui lui est favorable exprime son vote dans les urnes. Pendant ce temps, des militants et sympathisants de candidats recalés pourraient ne pas être assez enthousiastes pour aller voter pour un autre candidat. L'exemple du maire de la Médina à Dakar, Bamba Fall, est assez éloquent, lui qui se garde de donner une consigne de vote après la disqualification de son candidat Khalifa Sall. En d'autres termes, les cas d'abstention qui pourraient être nombreux profiteront à conforter une victoire de Macky Sall. On remarquera que même dans leurs discours, les candidats de l'opposition semblent crédibiliser la perspective d'une élection pliée en un seul tour. Idrissa Seck déclare lui-même que l'élection se jouera désormais en sa faveur dès le premier tour. Il semble vouloir installer une dualité et en conséquence, ce ne devrait plus être une surprise si, au soir du 24 février 2019, un Macky Sall se trouvait donc élu dès le premier tour de scrutin.


Article_similaires

63 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2019 (09:24 AM)
    madiambal ne merite pas qu'on s'attarde sur ses affabulations, il ne mérite que du mépris heureusement qu'il n'est pas un journaliste
  2. Auteur

    En Février, 2019 (09:30 AM)
    Mais quel enculé vous êtes !!! Une élection au Sénégalà un seul tour? No way !!! Ce n'est pas possible ! Vous avez la répugnante mission de nous le faire avaler. Si vous vous évertuer à faire cette forfaiture, mal vous en prendr. Le pays basculera dans le chaos !!! Vous êtes prévenus personnellement. Vous serez tenus comme responsables. Vous aurez intérêt à vous terrer car vous et vos proches feront partie de nos cibles et de nos potentielles victimes.
    • Auteur

      Guelel

      En Février, 2019 (09:44 AM)
      et pourtant wade fut elu au premier. au senegal on a tendance a l ouvrir pour ne rien dire.
      ce journaliste a fait une analyse pertinente que tout homme digne et foi et doter de raison approuverait mais vous etes a longueur de journee entrain de bloquer ce magnifique travail qu abat ce president. aimez vous meme au moins pour ne pas casser cette dynamique sinon on regressera a cause juste d une haine non justifiee. un bilan parfait mais un candidat avec comme seul talon d achille: les interets francais qu il defend bec et ongle qui moi me rebute sinon tout nickel.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:42 AM)
      mon cher wade pour gagner au premier tour en 2007 avait gagné touba à 82 % et 56% à dakar .

      je doute fort qu'un candidat puisse faire la meme chose .
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (11:36 AM)
      petit écervelé ! on était pas dans le même contexte. wade était en 2007 adulé par les sénégalais qui voulaient qu'il termine les chantiers qu'il avait entamé. mais macky "doyal naniou". les sénégalais ont du bon sens !
    Auteur

    Bacar

    En Février, 2019 (09:40 AM)
    Analyse structurée. Ce scrutin sera bien en un tour et sera remporté par Macky Sall
    Auteur

    En Février, 2019 (09:46 AM)
    Ce papier ne merite même qu'on torche les grosses de macky sale avec.

    madiablal ya kaat sa thiotou ndeye!

    Auteur

    En Février, 2019 (09:46 AM)
    Amenes ton scénario à Hollywood tu auras des millions de dollars espèce de con.On t a payé pour préparer l opinion a un seul tour tu seras le premier à le regretter avec ta famille de voleurs.
    Auteur

    Serignetoubab

    En Février, 2019 (09:52 AM)
    Cet énergumène doit arrêter de nous pomper l' air.

    Ce truand qui a essayé une fois d' escroquer Wade par le truchement de son ami Thierno Lo devrait fermer sa sale gueule de fils d' esclave et bâtard. C' est un bâtard au vrai sens du terme car personne dans son village natal de Pekesse ne connait son vrai père, et c' est la raison pour laquelle depuis qu' il s' est soi-disant enrichi avec son groupuscule de presse, il évite de mettre les pays a Pekesse et a Thilmakha qui lui rappellent bien ses origines.

    Il chante tout le temps les louanges d' un seul ministre dans le gouvernement actuel de macky sall: le ministre mame thierno dieng, devenu ministre après avoir été le beuk-neek de serigne sidy mokhtar meme si son titre officiel était médecin du guide religieux.

    Et pourquoi madiambal chante-t-il ce dermatologue et ex-beuk-neek bombardé ministre de l' environnement (vous m' expliquerez qu' est-ce-qu' un dermatologue peut faire dans un ministère de l' environnement)?

    Parce qu' ils sont tous les 2 originaires de cette contrée du cayor a 10 km l' un de l' autre. mamew thierno connait bien le personnage et son histoire, madiambal le sait et prie tous les jours que le ministre ne révèle son histoire.



    Auteur

    En Février, 2019 (09:56 AM)
    Madaiamble arrete de te beurrer la face, tu sais bien que ton mentor a perdu cette election. Bouffe tes sous et fiche nous la paix
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:30 AM)
      madiambal a raison. certains analystes font entrer dans la tete des gens naifs que le premier tour nest pas possible et est antidemocratique. c'est le peluple qui decide et non des oppportunistes qui essayent de manipuler l'opinion
    Auteur

    En Février, 2019 (10:07 AM)
    Voilà les types qui accompagnent Macky SALE le traître



    Voilà le visage d'un traître



    Dommage que le Sénégal en compte beaucoup

    Auteur

    En Février, 2019 (10:13 AM)
    Madiambal ne changera jamais. Il a toujours été un larbin. Je ne veux pas entrer dans sa vie familiale mais son comportement est à lier à une certaine culture familiale ...
    Auteur

    En Février, 2019 (10:15 AM)
    Ca vous fait mal d’accepter que macky va gangner au 1er tour, sonkistes et idystes vous n’avez que des insultes a dire, faites des analyses comme lui et arretez d’insulter tout ce qui n’est pas avec vous. Soyez plus eduques
    Auteur

    En Février, 2019 (10:34 AM)
    Tu vendrais ton père pour 2 Fcfa madiabal Diagne.

    Nous sommes pour un sénégal des Gors "noble" qui ne baisse pas son slip.

    Tu es pire qu'un prostitué. Tu mérites d'être jugé pauvre con et minable. l'avenir retiendra ces ennemis de la nation.

    Auteur

    Nomade

    En Février, 2019 (10:42 AM)
    Ce taré de Madiable est ce qu'il y'a de plus répugnant dans ce pays: le mensonge et la calomnie

    Il ne perd rien pour attendre, un jour proche il répondra de ses actes indignes, le peuple souverain l'observe et ii n'echappera pas à l'autodafé réservé aux traitres renégats
    Auteur

    Klioti Koloto

    En Février, 2019 (10:45 AM)
    Voila un veritable Nervi. le Bob Denard senegalais. le merbenaire de derniere classe. Tu penses k ted ecrits de faux et petit journaliste peuvent changer la donne. letat a tous les moyens, logistiques, financiers et j'en passe et pourquoi payer pour mobiliser des gens. vraiment tu nous tape les nerfs. On est vraiment fatigue de toiet de tes balivenes....tais toi et attends diamnache prochain, le forcing n'aura pas lieu, On fera face.
    Auteur

    Konso

    En Février, 2019 (10:53 AM)
    Madiambal Diagne c’est comme Abdou Karim Traore de Maersk Senegal toujours au service des dirigeants pour sauver sa peau et ses intérêts
    Auteur

    Oh La La!

    En Février, 2019 (10:59 AM)
    Bel article de très haute facture.

    Ce genre de rappel est important pour un peuple souvent amnésique et c'est le rôle du journaliste citoyen.

    N'en déplaise tous ces mécontents qui veulent nous bander les yeux devant les réalisations d'un Président qui nous redonne de l'espoir. Nous méritons ce que Macky et tous les autres ont fait et nous méritons plus. Merci à Macky d'avoir creusé la tombe de tous ces politiciens professionnels qui ne survivront pas au soir du 24 février 2019 et encore moins à 2024.

    Que Dieu préserve le Sénégal et les Sénégalais.
    Auteur

    Doulnaliste

    En Février, 2019 (11:00 AM)
    journaliste alimentaire

    Auteur

    Doulnaliste

    En Février, 2019 (11:00 AM)
    journaliste alimentaire

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:02 AM)
    madiambal= dame de compagnie
    Auteur

    Touba

    En Février, 2019 (11:03 AM)
    UN VRAI ORDURE CE MADIAMBAL IL SAIT QUE LES SENEGALAIS ONT VOMI MACKY SALL IL ESSAYE DE LEURRER LES SENEGALAIS POUR POUVOIR PASSER AU PREMIER TOUR QU ON RETIENNE LE PRESIDENT WADE EN GUINEE OU PAS LES SENEGALAIS VONT DEGAGER MACKY SALL HORS DU PALAIS S IL INSISTE ON LE FOUS EN PRISONS AVEC TOUS CES PARTISANS
    Auteur

    Diallo Dieri

    En Février, 2019 (11:09 AM)
    Très pertinent madiambal. Macky gagnera largement au 1er tour inchallah , l'opposition est insignifiante
    Auteur

    En Février, 2019 (11:09 AM)
    Madiambal, ou bien nioudambal, bane école la guéné. Il mérite vraiment de l'acide dans l'anus.
    Auteur

    En Février, 2019 (11:10 AM)
    LE VRAI DISCOURS D"UN POLTRON.
    Auteur

    Abalo

    En Février, 2019 (11:13 AM)
    Au Sénégal nous prêtons beaucoup d'attention à ceux qui ont fait un parcours scolaire et universitaire réussi.

    Ceux - là, quand ils écrivent , ils sont sûrs d'être lus, Monsieur Madiambal n'est pas de cette communauté intellectuelle restreinte !
    Auteur

    Camara

    En Février, 2019 (11:14 AM)
    On na plus de journalistes zu senegal .ce type est pathetique et aussi faux .Il est toujours avec le Prince hier avec wade aukourdhui macky et demain bien me vainqueur.
    Auteur

    Ouzin Keita

    En Février, 2019 (11:35 AM)
    si j'étais journaliste dans cet organe, je démissionnerai. Madiambal a terni l'image de ceux qui officient dans son torchon.

    Je n'ai jamais vu un autre concitoyen porter un nom aussi vulgaire que madiambal. Est ce que ce n'est pas une erreur matérielle à l'état civil. A vérifier
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (11:58 AM)
    oooohhhh ! vous manquez de respect aux sénégalais là Monsieur Diagne, dire aux sénégalais que quelqu'un a déjà gagné c'est leur dire implicitement que ce n'est pas la peine de voter pour quelqu'un d'autre. vous méritez mieux que la place vous occupez actuellement Monsieur Diagne ! quel qu'en soit le prix par ailleurs!

    ressaisissez-vous.



    un ancien admirateur.
    Auteur

    En Février, 2019 (12:03 PM)
    Je me demande comment ce type fait pour être comme ça .



    Lui même il sait qu'il n'est pas bien . Surement aussi sa famille sait qu'il n'est pas bien .



    Ses collègues journalistes savent qu'il n'est pas bien .



    Je me demande vraiment comment il fait?



    Auteur

    Pfft

    En Février, 2019 (12:05 PM)
    Cet homme madiambal, un vrai DEUMEU journaliste est tout juste bon pour le bûcher des inquisitions populaires en attendant le bucher de l'enfer dont il est irrémédiablement condamné pour calomnies, mensonges AURR AK OUROUTHIE
    Auteur

    Gagner Du Fric En Ecrivant

    En Février, 2019 (12:08 PM)
    C'EST PLUS JUTEUX COMME ASTUCE A DEFAUT DE VENDRE DES JOURNAUX A 100FRS

    10 = 100FR

    100 = 1000FR

    1000 = 10000

    J’écris en faveur d'un grand politicien pour gagner ma part du contribuable n'est ce pas un bon marche???????
    Auteur

    2nd Term For Macky

    En Février, 2019 (12:12 PM)
    Lambi mousse, janakh dou fa bakkou



    Macky sounou President moo ko yorr



    Macky Korr Marieme Faye moo ko yorr



    Macky Sall Ngary gorko torodo



    Avec Macky pour un Senegal emergent et qui gagne



    Avec Marieme pour servir le Senegal

    Auteur

    Gr Mor

    En Février, 2019 (12:24 PM)
    madiambal est vraiment un journaliste assez vereux qui travail sur un registre grave :la désinformation et la manipulation,pour servir macky il na mêm pas honte de dire des mensonges dans la presse je prend ses propos a témoin pour apres le 24 fevrier voir que l'individu nest ni un analyste politique fiable mais juste une plume sans déontologie. dommage pour le journalisme sous macky
    Auteur

    En Février, 2019 (12:24 PM)
    Je commente sans avoir lu cet article.

    Ce "Doulnaliste" me fait doucement rigoler!!!
    Auteur

    Abdou Diop

    En Février, 2019 (12:31 PM)
    Je me demande si des enfants. Quelle honte d etre un journalist alimentaire.j ai tres mal
    Auteur

    Deug

    En Février, 2019 (12:37 PM)
    Seneweb combien vous donne ce pseudo doulenaliste pour publier ces merdes sur votre site?
    Auteur

    En Février, 2019 (12:56 PM)
    Merci Madianbal DIAGNE. vous etes un digne fils du Sénégal, je vous réitère tous ma cosidération et mes respects
    Auteur

    En Février, 2019 (13:00 PM)
    sa keur - sa kogne - sa gokh.

    Si tu es sûr de 50% dans ces zones proches de toi Madiambeu, peut être tu pourrais jouer au devin
    Auteur

    En Février, 2019 (13:04 PM)
    MADIAMBAL S EST APPUYE SUR DES FAITS ET DES CHIFFRES POUR FAIRE SON ANALYSE DONC POUR REPONDRE A SES ARGUMENTS IL FAUT AUSSI APPORTER DES. FAITS HORS TOUS CES DETRACTEURS ICI NE LE SONT QU A CAUSE DE LEUR APPARTENANCE AU CAMP DE L OPPOSITION
    Auteur

    [email protected]

    En Février, 2019 (13:17 PM)
    Il n'y a pas plus con qu'un con qui ignore qu'il est con.Fermes ta bouche negre de service.

    Tu es dans la tete de Khalifa

    tu es dans la tete de Karim

    tu es dans la tete de Wade

    tu es dans la tete de Idy

    tu es dans la tete de Gackou,

    tu es dans la Bamba Dieye

    tu es dans la tete de Abdoul Mbaye

    tu es dans la tete Alpha Conde,Ouattara,Abdel Aziz,Whea,................

    tu es dans la tete de Mickey Sall,sauf pour ce dernier on peut comprendre comme tu n as cesse de nous le montrer dans tes accrobaties de lundi,meme si personne n en doutait,fallait etre un tout petit peu intelligent pour ne pas nous dire que Mickey Sall te raconte tout.Idiot que tu es ,c est trop te demander.

    Une foule n'a jamais resume une election,nous savons tous comment cela se constitue.

    Avec des especes sonnantes dans un pays aussi pauvre ou on manque de Tout cela ne surprend personne.

    En quoi as tu plus de merite que les autres senegalais pour beneficier de lot de parcel a Dakar et dans une zone aussi chere?Ceci explique cela.

    Arretes de jouer aux intelligents ,pauvres ignorant.

    PS:je suis d aucune chapelle politique,mais je constate que Mickey est le plus pietre des presidents que le senegal a connu,intellectuellement limite,manque de charisme,de vision et de patiotisme pour diriger ce pays.

    Auteur

    En Février, 2019 (13:17 PM)
    Il devient comique ce TARTUFFE
    Auteur

    Abdoun

    En Février, 2019 (13:21 PM)
    IL FAIT DU JOURNALISME LUI, NON JE SUIS ÉTONNÉ MAIS MADIAMBAL, TU FAIS DU WAYANE .
    Auteur

    Mercenaire

    En Février, 2019 (13:27 PM)
    Les sénégalais ont maintenant la preuve que Sonko avait raison en qualifiant Madiambal de mercenaire de la plume et du micro. Il suffit de regarder cette tête là 'voir photo) pour y déceler le traits d'un homme sans scrupule.
    Auteur

    En Février, 2019 (13:40 PM)
    repugnant un vrais domou doberman.
    Auteur

    En Février, 2019 (13:41 PM)
    Madiambal et les gens de l'APR nous fatiguent vraiment avec le bilan de Macky sall. N'importe quel Président aurait fait un bilan matériel à glorifier. On lui a quand donné un budget pour qu'il fasse quelque chose. Il ne peut pas bouffer tout le budget quand même, donc il faut bien qu'il réalise des infrastructures. C'est comme si on couvrait de ménage une femme qui reçoit une dépense quotidienne conséquente et qui fait le repas pour la famille. le plus valorisant pour la femme serait d'être félicité pour la qualité du repas mais vraiment pas pour l'avoir fait.

    Alors, arrêtez ces glorifications et parlez nous de la qualité et de la pertinence des infrastructures,notamment en termes de coûts, de transparence dans l'attribution, etc....
    Auteur

    Le Moine

    En Février, 2019 (13:58 PM)
    c est un plaisir toujours de vous relire Madiambal Diagne. Voila une analyse pertinente!!! nest pas journaliste qui veut!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (14:02 PM)
    Le PNUD n’a pas pour vocation d’exécuter des programmes au Sénégal, avait averti, en juin 2015, le CONGAD, dans une note, afférente au PUDC, largement diffusée dans la presse nationale. Le conseil des Ong n’avait pas tout à fait tort.



    En effet, depuis le 30 juin 2018, le Programme des Nations Unies pour le Développement doit des arriérés de près de 20 milliards de F Cfa à des entreprises sénégalaises qui ont réalisé les travaux du Programme d’urgence pour le développement communautaire (PUDC).



    C’est ainsi que des prestataires locaux, las de courir derrière leurs sous et sérieusement affectés par ce désagrément, ont contacté Dakaractu pour lui annoncer leur volonté de porter plainte contre l’institution onusienne.



    Selon leurs dires, le gouvernement veut les amener à signer un protocole de cession de contrat pour que le PUDC assume tous les droits et obligations du PNUD. En langage décodé : l’Etat du Sénégal hérite du contrat que les entreprises sénégalaises ont signé avec l’organisation internationale. Ce que ces prestataires refusent avec la dernière énergie.



    Car, c’est en raison, principalement, de la garantie de la « bonne adresse » du PNUD, réputé pour son sérieux, que ces Sénégalais ont accepté de participer à l’appel d’offres sans aucune avance de démarrage.



    Joint par nos soins, le directeur général du PUDC, M. Cheikh Diop, qui ne s’est pas privé de nous menacer, a déclaré que cette dette constitue le montant des engagements contractuels non encore exécutés par les entreprises sénégalaises. Mais Diop est trahi par une clause du contrat signé avec le PNUD, prévoyant que tout litige, (…) sauf règlement à l’amiable, soit soumis à l’arbitrage conformément au Règlement d’arbitrage pertinent de la CNUDCI.



    Depuis la fin juin 2018, cet agent d’exécution refuse systématiquement de réponse aux multiples sollicitations des entreprises qui sont et demeurent ses co-contractants. Ses agents auraient reçu certainement des instructions de ne plus communiquer sur le sujet, malgré le fait que les contrats soient toujours en cours.



    « Le gouvernement répondra à toutes les réclamations que le Prestataire ou des tiers pourraient présenter contre le PNUD en relation avec le Contrat, et il dégagera le PNUD de toutes les responsabilités contre toutes réclamations ou demandes formulées par le Prestataire ou par un tiers à l’encontre du PNUD découlant du ou en relation avec le Contrat », justifie une clause du protocole de cession de contrat, dont nous vous tenons copie ci-joint.



    Enfin, il est aussi décrié le non-respect, par le PNUD, de la clause contractuelle concernant les exonérations de taxes. Cette question non réglée expose certaines entreprises, qui subissent les pressions de la Douane sénégalaise, à des risques énormes de faillite.
    Auteur

    En Février, 2019 (14:09 PM)
    J'ai lu l'ensemble des commentaires relatifs à cette article. A la suite, J'ai compris que sur Seneweb, certains sont venus avec leurs convictions et qu' aucune analyse objective n'a prise sur eux. Que ce journaliste soit Satan en personne ou vendu ou un "bâtard " ce n'est pas cela qui rentrer en compte mais ses arguments pour justifier son pronostic. Dans un autre pays, ceux qui contestent son analyse le feraient avec des arguments, des preuves tangibles et des faits. Si vraiment les commentateurs de Seneweb sont représentatifs de la jeunesse sénégalaise il y'a de quoi s'inquiéter du fait du caractère violent de leurs commentaires, leur sécheresse d'arguments et sérieux
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (15:38 PM)
      et vous mon cher votre argumentaire c quoi ?

      il fait quoi des quelques 3 millions de primo inscrits ?

      il fait quoi du taux de participation quand on sait qu'en 2017 il était faible surtout à dakar thies et touba qui regroupent 52 % de l'electorat .

      en plus comment voulez vous que les gens argumentent avec une personne pas du tout crédible .?

      faut jamais discuter avec un malhonnête parce qu’il est plus expérimenté en la matière.
    Auteur

    En Février, 2019 (14:13 PM)
    ce type ne merite pas d'etre lis.

    Auteur

    Fabolous

    En Février, 2019 (14:15 PM)
    Nous n'avons pas de leçons à apprendre venant de toi man, nous n'avons aucune considération des argumentaires d'un vendu un point c'est tout!!!!!
    Auteur

    En Février, 2019 (14:20 PM)
    c'est un sale corruption je suis vraiment choqué comment une personne peut vendre sa dignité pour de l'argent honte à lui thimmmmmmmmmmmm noumala diépi
    Auteur

    Albert

    En Février, 2019 (15:29 PM)
    Répugnant pour un journaliste, vraiment
    Auteur

    Sango

    En Février, 2019 (15:56 PM)
    Madiambal qui mange à tous les râteliers. Tu n'avais pas besoin de publier de telles énormités en sachant que tu n'en récolterais que des insultes de la part de tes concitoyens. NIT DAAL DAFAY AM JOMM.
    Auteur

    En Février, 2019 (16:03 PM)
    madiambal arrête de boire l'eau des toilettes de macky walla bou boun labo nga diko naam!

    TSTN!
    Auteur

    No Comment

    En Février, 2019 (16:03 PM)
    Et vous dites que si Macky perdait ces élections il y aurait pas des gens qui vont juste déménager et changer de pays?

    Ce 'n'est pas être partisan ça c'est autre chose qui 'a pas de nom ni en français ni dans nos langues locales

    VIVEMENT LE 24 FEVRIER
    Auteur

    En Février, 2019 (16:13 PM)
    Bravo.Ton article est exhaustif.J’en ai beaucoup appris de ce nuisible et criminel homme qui nous a dirigés pendant 12 ans
    Auteur

    En Février, 2019 (16:16 PM)
    Mais incroyable.. mais Toutes CES fabrications pourquoi? Vrais vaux rieb CES gents la
    Auteur

    Observateur

    En Février, 2019 (16:28 PM)
    Madiambal a oublié de mentionné que macky n a mis seulement les politiciens dans son escarcelle mais aussi les journalistes et les patrons de press qui tirait sur wade pendant 12 ans.. sur des choses que macky commet depuis 7 ans

    Le seul merite de macky c est d avoir retirer les masque que portaient certaines personnes et qui empêchaient les senegalais de voir leur veritable visage ..
    Auteur

    En Février, 2019 (16:32 PM)
    TON ANALYSE EST PEU CONVAINCANTE ET TROP PARTISANE. ON SAIT QUE TU ES PAYE POUR CA

    ET QUE SI LE REGIME TOMBE TU FINIRAS PAR QUEMANDER OU BIEN TU FINIRAS EN PRISON

    VIVE SONKO 5EME PRESIDENT
    Auteur

    En Février, 2019 (16:37 PM)
    Macky doumeu na gayi bou yagueu, borom bilan akh borom lamignou kessé douniou bèneu. La victoire au premier tour rèk, First Lion forever
    Auteur

    En Février, 2019 (16:56 PM)
    Macky dâne na gayi, Albourakh raw na lène. Les rassemblements des tocards mécontents et revanchards jamais gagnants manou nouka téyé. Niom laméniou késsé laniou tèk, Macky un bilan resplendissant la tèk. Kouy doreu meune kouy sâga. Y a pas photo. La victoire au premier tour lanou wakh. Macky rèk, First Lion forever.
    Auteur

    En Février, 2019 (17:06 PM)
    Prési dou sène morom, dor doratt rèk au premier tour lay démé. kou nékeu kham nga kila moune danga ko doul nangou. Macky rèk, souniou khôl mo thi né, douniou ko wéthié avec des marchands d'illisions ratatati rèk. Gentle Prési forever
    Auteur

    En Février, 2019 (09:02 AM)
    Moi je suis étonné de voir les réactions des partisans de SonkoPresident .Donc vous passez tous votre temps à insulter les gens cela réconforte l'opinion sur votre immaturité .

    je crois que la lucidité voudrait que vous soyez plus calme en analyse pour donner des arguments contraires à mon vis ce parallélisme d approche donnerait beaucoup plus de sens aux yeux de milliers de sénégalais qui n'ont pas encore fait leur choix .

    merci

    Auteur

    En Février, 2019 (11:37 AM)
    les gens viennebt ecouter youssou ndour apres ils recoivent leur 5000 f

    quel stade e serait pas pleun
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (13:59 PM)
      il convient de laisser les sénégalais se determiner selon leurs conscience et éviter de faire pencher la balance sur tel ou tel candidat. sachons raison garder, notre pays fait face à une situation très délicate, qui pourrait causer des plaies difficilement cicatrisables si, rien est fait, pour favoriser un scrutin calme, transparent, et pacifique
      .
      dieu sauve le senegal
    Auteur

    Dave Fall

    En Février, 2019 (23:15 PM)
    Vraiment j'a eu peur en lisant ce torchon écrit par ce mercenaire de la plume chasseur de prime. Un huissier qui devient pisse copie ne peut que raconter des mensonges et transformer la vérité. Dieu est toujours avec le peuple sénégalais rien ne se passera le 24 février le président sortant va définitivement sortir il y aura un deuxième tour. Ce que l'on perd de vue dans ce pays est que les politiciens se croient plus intelligents que la grande majorité des sénégalais qui ne font pas la politique qui sont les bons citoyens les GOOR les vrais contrairement aux musulmenteurs, de faux patriotes, qui ne sont mus que par l’appât du gain. Au Sénégal la politique est un métier, tu deviens riche comme Crésus quand tu es DG ou Ministre et même plus riches que les entrepreneurs. Une telle situation aiguise des appétits et c'est pourquoi quand on est au pouvoir on fait tout pour y rester quitte à tuer.Relire le fond de l'article et vous verrez que ce sont les journalistes qui aident ces gens à vivre et continuer à sucer le sang du peuple car un article de cette dimension mensongère vaut plus de 4 millions de nos francs et ça donné à tout journaliste il devient doux comme un agneau et prés à perdre toute lucidité. Vive la corruption et la concussion au Sénégal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR