Samedi 20 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Résumé de l’actualité économique internationale du mercredi 1er avril 2015

Single Post
Résumé de l’actualité économique internationale du mercredi 1er avril 2015

-DAKAR-Le conseil des ministres de l’UEMOA a décidé, à l’issue de sa réunion du 30 mars 2015 à Dakar du lancement de la 2-ème phase du relèvement du capital minimum des banques et établissements financiers de la zone UEMOA. Selon le compte rendu de cette réunion établi par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), il s'agit, à travers ce relèvement du capital minimum de ‘'renforcer la solidité du secteur bancaire de

l'UEMOA''. Ainsi, les banques devront, au plus tard le 1er juillet 2017, porter leur capital social minimum de 5 milliards à 10 milliards de FCFA (environ 10 à 20 millions de dollars) et les établissements financiers de 1 milliard à 3 milliards de FCFA (environ 2 et 6 millions de dollars). Sur un autre registre, les ministres ont recommandé aux Etats qui ne l'ont pas encore fait, l'adoption diligente de la loi uniforme portant réglementation des BIC afin de permettre le démarrage de leurs activités dans les délais fixés.

-DAKAR-Le conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) projette, à l’issue de sa réunion de lundi à Dakar, un taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) de la zone de 7,2% en 2015, annonce un communiqué de cette instance parvenu mercredi à APA. ‘'A la faveur du dynamisme de la production dans les secteurs tertiaire et secondaire et de la bonne tenue de l'activité attendue dans le secteur agricole, l'Union enregistrerait un taux de croissance de son PIB de 7,2% en 2015'', note M. Gilles Baillet, le président du conseil des ministres. Les ministres ont, toutefois, mis l'accent sur les facteurs qui pourraient influer sur la réalisation des objectifs de croissance. A cet égard, ils ont évoqué la baisse des cours internationaux des matières premières, notamment celles exportées par les pays de l'UEMOA, la dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar et la chute des prix mondiaux du pétrole. Les ministres ont noté l'évolution du niveau général des prix  dans l'Union qui laisse apparaître un taux d'inflation nul au quatrième trimestre 2014. Sur l'ensemble de l'année 2014, le taux d'inflation s'est établi en moyenne à moins 0,2% contre 1,5% en 2013.


-YAOUNDE-Le conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a révélé des résultats bénéficiaires de l’ordre de 25,108 milliards FCFA en 2014, soit une hausse de 39% par rapport à l’exercice précédent. Dans une note publiée mercredi, à l'issue de sa session ordinaire tenue le 26 mars à Yaoundé, l'institut d'émission annonce aussi l'augmentation, à hauteur de 31,54 à 33%, de sa participation au capital de la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC). Ces bons chiffres contrastent néanmoins avec les prévisions des services de la BEAC, qui tablent sur une croissance au sein de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) de 4,2% en 2015 contre 4,4% l'année dernière. Dans le même ordre d'idées, la Banque centrale table sur une dégradation du déficit budgétaire et celui du compte courant, alors que les tensions inflationnistes devraient décélérer, le taux d'inflation revenant pour sa part de 3,2% en 2014 à 2,8% pendant l'année en cours, du fait d'un ralentissement de la demande intérieure.



-LIBREVILLE-La ministre gabonaise déléguée à l’Economie, Mme Marie Julie Bilogue, a annoncé, mercredi à Libreville, que le Gabon envisageait de lever 30 milliards de FCFA sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA.

‘'L'opération se fera à  travers trois opérations d'environ dix milliards de FCFA chacune, à  raison d'une émission par trimestre'', a précisé Mme Bilogue, ajoutant que ‘'la première opération interviendra le 8 avril 2015''.
Le financement est destiné à  réhabiliter des voiries de Libreville, en piteux état, notamment les tronà§ons Hà´tel de ville-Cocotiers-Nkembo, la route Bambouchine-CES Montalier et plusieurs autres voiries.


-ABUJA-Les réserves de change du Nigeria ont chuté de 4,9% passant de 31,35 milliards de dollars en février à 29,79 milliards de dollars le 30 mars dernier. Selon les données fournies par la Banque centrale du Nigeria (CBN), les réserves ont baissé d'une année à l'autre de 21,3% passant de 37,83 milliards de dollars en mars 2014 à 29,79 milliards ce lundi. Les réserves en devises étrangères ont continué à baisser à un rythme plus rapide du fait de la faible demande de pétrole brut nigérian et de la baisse de ses prix sur la marché mondial. Le Nigeria tire 70% de ses revenus et 90% de ses devises de son pétrole brut. Et la CBN puise dans les réserves pour soutenir la faible monnaie locale, qui a été affectée par la faiblesse des prix du pétrole dans le monde et l'incertitude au sujet de l'élection présidentielle qui vient de se terminer. Les analystes économiques et financiers ont lié la très forte baisse des stocks de réserves de devises aux dépenses politiques et à la baisse des prix du pétrole qui ont mis à rude épreuve la monnaie locale de même que la demande spéculative en dollars par les agents de change étrangers.

-NEW YORK-Wall Street a baissé mercredi pour la seconde séance consécutive, restant timide à l'avant-veille d'un rapport officiel sur l'emploi aux Etats-Unis. D'autant qu'un indicateur privé a déçu sur le sujet: le Dow Jones a perdu 0,44% et le Nasdaq 0,42%.

Selon des résultats provisoires à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 77,94 points à 17'698,18 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 20,66 points à 4880,23 points.
L'indice élargi S&P 500, sur lequel se basent de nombreux investisseurs, a reculé de 0,40%, soit 8,20 points, à 2059,69 points. "On a pris connaissance de chiffres décevants sur l'économie, donc le marché est assez prudent et devrait le rester demain, avant le rapport de vendredi sur l'emploi", a noté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management, rappelant que la Bourse serait fermée pour le Vendredi saint.

-NEW YORK- Les cours du pétrole ont nettement rebondi mercredi à New York, après l'annonce d'une petite baisse de la production aux Etats-Unis et l'incendie meurtrier d'une plateforme dans le Golfe du Mexique.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a gagné 2,49 dollars à 50,09 dollars à la clôture sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), mettant fin à trois séances consécutives de baisse.
D'abord hésitante, la hausse a pris de l'ampleur après la publication des chiffres du département de l'Energie sur les stocks américains de produits pétroliers.
Certes c'est un rapport qui fondamentalement pousse à la baisse, a commenté Bart Melek chez TD Securities, mais il recèle aussi quelques faits favorables à la hausse, a-t-il ajouté.
Ainsi les stocks de brut restent à un niveau record à 471,4 millions de barils, avec une progression plus forte que prévu, mais les réserves d'essence ont reflué bien plus que prévu.
En outre la production américaine a baissé, certes très modestement à raison de 36.000 millions de barils par jour durant la semaine achevée le 27 mars, mais mettant fin à une longue série de records consécutifs. Enfin l'annonce de l'incendie dans une plateforme de Pemex dans le Golfe du Mexique, qui a fait 4 morts et conduits à l'évacuation de 300 employés, a achevé de propulser le cours du WTI au-delà du seuil symbolique de 50 dollars.



3 Commentaires

  1. Auteur

    Bo

    En Avril, 2015 (07:59 AM)
    C OU cette belle photo
    Top Banner
  2. Auteur

    Babs

    En Avril, 2015 (08:10 AM)
    T EST CAPABLE DE RIEN GROS ESCRO
    {comment_ads}
    Auteur

    E

    En Avril, 2015 (23:13 PM)
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email