Jeudi 15 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Accident mortel aux Almadies : Walid Hassan encourt 5 ans de prison

Single Post
Walid Hassan, l'homme ivre qui a tué les trois guinéens

C’était l’horreur aux Almadies ! Ivre, Walid Hassan a tué 3 enfants de nationalité guinéenne dans un accident et blessé 2 autres personnes, le 8 juin dernier aux environs de 3 heures du matin. Ce lundi, l’élève juriste âgé de 30 ans a comparu devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour les chefs de prévention d’homicide involontaire, de blessures involontaires et de conduite en état d'ivresse.

Sur ce, le parquet a requis 5 ans de prison à l’encontre du Libanais. Là où les avocats de la partie civile ont réclamé la somme de 2 milliards de FCFA à titre de dommages et intérêts. « Même si, nous savons que cette somme ne peut pas compenser la douleur de cette famille. Toutefois, le prévenu n’a pas pris l’ampleur des dégâts qu’il a causés », a laissé entendre Me Bamba Cissé.

Cheikh Tidiane Gadio a pris en charge les frais de funérailles

Son confrère Me Abou Abdoul Daff d’indiquer que la famille des défunts avait des difficultés pour récupérer les corps à la morgue. Selon lui, les parents ne pouvaient même pas se procureur du linceul. « On a détruit la vie de ces gens en une fraction de seconde. Mamadou Yacine Diallo est un père exemplaire avait des difficultés pour les frais mortuaires.

Cet homme (le prévenu) a tué tout l’espoir qui était en ses enfants », a-t-il soutenu. La robe noire a révélé, dans ce sillage que la cérémonie funèbre a été totalement prise en charge par Cheikh Tidiane Gadio. L’ancien ministre des Affaires étrangères était présent dans la salle d’audience pour suivre le procès.

Debout à côtés de son épouse, la voix tremblotante, le papa des victimes a déclaré, la mine triste : « Mariama Ciré Diallo avait 20 ans. Elle en classe de Terminale. Maïmounatou Diallo, 13 ans était au collège. Le plus petit, Mouhamed Mansour avait 11 ans. A son âge, il était déjà un érudit et avait mémorisé le Saint Coran ».

Il poursuit, l’air abattu : « Avant d'aller au travail, je discutais avec mes petits avec gaîté et j'espérais les retrouver le lendemain à mon retour du boulot. Malheureusement, je les ai retrouvés sous les décombres. Les corps sans vie de mes enfants étaient écrasés par les roues du véhicule du prévenu. La perte de mes enfants me fait énormément mal ».

Walid Hassan : « A ma sortie de prison, je ferai tout mon possible pour mettre cette famille dans de bonnes conditions »

A son tour, Walid Hassan a donné sa version des faits. « J’étais à moitié lucide. Je venais d’une cérémonie de mariage. En voulant éviter un taxi, j'ai vu tardivement un dos d'âne. Sur ces entrefaites que j'ai perdu le contrôle de mon véhicule et j’ai percuté en premier lieu la clôture de la maison des victimes avant d’accéder dans la chambre », a-t-il exposé. Avant de continuer : « Je ne pouvais plus contrôler le véhicule. J’ai été extirpé de la voiture par deux individus qui m’ont emmené à la gendarmerie. J’étais sous le choc quand on m’a annoncé que l'accident a causé trois morts ».

« Je ne sais pas combien de temps va durer ma détention, mais à ma sortie de prison je ferai tout mon possible pour mettre cette famille dans de bonnes conditions », a confié le prévenu à l’un de ses avocats. Ainsi, les conseils ont sollicité une application bienveillante de la loi pénale. L’affaire est mise en délibéré au 26 juin prochain. Par ailleurs, le substitut du procureur avait boudé l’audience suite à un incident avec un des membres de la défense. Toutefois, il est revenu dans la salle juste après la reprise du procès.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email