Dimanche 20 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Opinion

LA MONTÉE D’UN PÉRIL QU’IL NOUS FAUT JUGULER A TOUT PRIX : Gare aux manœuvres ethnicisantes!

Single Post
LA MONTÉE D’UN PÉRIL QU’IL NOUS FAUT JUGULER A TOUT PRIX : Gare aux manœuvres ethnicisantes!

Le Sénégal ne peut se targuer d’être absolument immunisé contre ces vents de folie qui ont eu à s’emparer de certains pays africains frères, où des franges entières de leurs sociétés ont eu à souffrir le martyr de la stigmatisation et de l’ostracisme. Nous ne sommes qu’un modeste pan, parmi tant d’autres, de la société africaine, avec ses blessures ancestrales mal cicatrisées, ses réminiscences tribales imparfaitement refoulées et ses handicapantes tares congénitales, qui auront marqué sa longue et douloureuse évolution. Lesquels écarts auront également caractérisé, en leur temps, ces sociétés dites «civilisées» qui ont eu, par exemple, à souffrir dans leurs chairs des impitoyables persécutions d’une Eglise inquisitrice médiévale, dont les battues multiséculaires auront irrémédiablement conduits au bûcher maints «hérétiques» et autres «suppôts du Diable»…

Chaque peuple a eu à étrenner son épreuve du feu, avant de se découvrir peu à peu une conscience nouvelle, faite d’une meilleure acceptation de l’Autre, dans une dynamique de «commun vouloir de vie commune». Dans une ère surtout marquée par une incoercible globalisation qui, par la magie des Nouvelles technologies de l’Information et de la communication (Ntic), aura métamorphosé notre prétentieux globe terrestre en un certain «Village planétaire» - ainsi qualifié, à juste raison, par le regretté intellectuel canadien Herbert Marshall Mc Luhan, dans son célèbre ouvrage «The Medium is the Message», prévenant ainsi des effets de la mondialisation dans le quotidien des terriens que nous sommes.

C’est indéniable, les peuples se sont considérablement rapprochés les uns des autres. Un brassage intellectuel et culturel s’est imposé de lui-même, rendant plus tangible cette notion de «Civilisation de l’Universel», si chère au premier président de la République du Sénégal, Léopold Sedar Senghor - qui l’aura théorisé une décennie avant le canadien Mc Luhan !

Senghor, qui se plaisait à rappeler ses origines multiculturelles, où se mêlent «sang portugais», de par sa lignée patrilinéaire, et «peuhl», de par sa filiation maternelle, n’en revendiquait pas moins son statut d’intellectuel africain, pur produit de la culture «eurafricaine». Que n’a-t-il créer de néologismes pour magnifier cette vocation naturelle de l’humain à s’ouvrir aux «apport fécondants» de l’Autre, après avoir naturellement satisfait à la première exigence de tout être culturel digne de cet attribut, à savoir : «l’enracinement préalable dans ses propres valeurs de civilisation» ! 

Ainsi, de Léopold Sedar Senghor à Macky Sall – en passant par Maître Abdoulaye Wade, dont l’épouse, Madame Viviane Wade, originaire de Besançon, se plaisait à se définir comme «une Sénégalaise d’ethnie Toubab»,  à Abdou Diouf, dont la conjointe, Madame Elisabeth Diouf, aura pertinemment joué un rôle-tampon entre le Pouvoir et l’Eglise – les Sénégalais, dans leurs diversités ethniques et confessionnelles, auront eu l’heur de se mirer dans les altérités culturelles de leurs chefs successifs. Et l’actuel locataire du Palais de la République semble avoir eu la fortuite opportunité de leur en faire vivre une «plus-value», incarnée, pour la première fois, par une Première Dame sénégalaise de souche, imbue des us et coutumes de la société sénégalaise, n’hésitant pas à aller faire ses emplettes dans les marchés des quartiers populaires, un cure-dent à la bouche ; ou à se présenter à des mondanités protocolaires, les paumes finement tatouées avec du henné ! ("fudën") !

Le point saillant de la spécificité culturelle du peuple sénégalais reste sa grande capacité d’adaptation, d’ouverture et de tolérance. Lesquelles qualités lui auront permis d’avoir su garder à sa tête, et sans à-coup, un premier chef d’Etat de confession catholique, Senghor, qui aura présidé à la destinée de ce peuple composé de 95% de musulmans ! Mais force est de constater, pour s’en satisfaire, que celui qui aura singulièrement incarné, au sommet, cette «exception sénégalaise», tant cité en exemple à travers le monde, aura été son dauphin constitutionnel et non moins successeur, le Président  Abdou Diouf.

Après 19 ans de magistère, celui-ci apparaît comme le patriarche d’une famille dûment métissée, devenue le carrefour d’un véritable brassage culturel et confessionnel ! En effet, le Président Abdou Diouf "pilote" une fratrie se caractérisant par sa singulière mixité culturelle: son épouse, Elisabeth, est restée catholique, pendant que lui est musulman ; son fils Habib a épousé une juive de Californie ; la sœur aînée de ce dernier est catholique et a épousé un musulman ; pendant que Pape a fait le choix inverse : il est musulman et a épousé une chrétienne… Ainsi, presque toutes les religions révélées se retrouvent, cristallisées, dans la famille du 2e Président de la République du Sénégal, Abdou Diouf! Il est incontestable que la légendaire ouverture d’esprit du parrain de l’«ouverture démocratique sans restriction», de 1981, aura permis aux composantes de son auguste famille de s’initier très tôt à la culture de la tolérance et à l’acceptation de l’Autre. Dans un monde surtout agité par les conflits culturels, ethniques et religieux ! 

Ceci pour adresser instamment une modeste adjuration au landernau politico-social où, présentement, certains s’adonnent (pour la galerie ?) à un périlleux exercice de jugement de valeur à connotation ethniciste. Qu’il leur plaise d’aider notre pays à préserver son «exception sénégalaise» ! Sans préjudice aucun, bien entendu, au rôle dévolu à chaque acteur du sérail politique dans le concert du jeu démocratique. 

A l’instar de tous ses prédécesseurs, le Président Macky Sall sait pertinemment – et c’est un truisme que de le (re)dire – qu’il lui serait utopique de prétendre faire l’unanimité. Le jeu démocratique s’en affaiblirait d’ailleurs lamentablement. C’est dans sa fatale destinée de dirigeant politique et étatique de devoir essuyer des attaques en règles de ses contempteurs et potentiels rivaux. C’est de bonne guerre, la contradiction demeurant la première richesse de la Démocratie. Mais ne serait-il pas également souhaitable, pour une sauvegarde vitale de la cohésion nationale, de veiller scrupuleusement à circonscrire strictement ces légitimes antagonismes dans l’unique champ de la confrontation des idées et des programmes, sans céder à tentation de titiller la fibre clanique, voire ethnique? Surenchère pouvant insidieusement mener sur les pentes glissantes de périlleuses dérives, dont la Nation pâtirait douloureusement, et dont nulle ne pourrait d’emblée se targuer de pouvoir s’en tirer à bon compte.

Qu’à Dieu donc ne plaise ! D’autant que, comme béni du Ciel, le peuple sénégalais, fort de sa cohésion sociale, et nonobstant sa forte diversité culturelle, en est même arrivé à "transcender" ses particularismes ethniques, se déclinant pourtant en pas moins de 28 groupes linguistiques ! Dont 6 dialectes, déjà codifiées, disposent d’orthographes officiels, les outillant suffisamment pour pouvoir être introduite à l’école, même si l’édition de manuels scolaires appropriés reste à se concrétiser. Il s’agit (par ordre alphabétique) du diola, du mandingue, du peul, du sérère, du soninké et du wolof. Concernant cette dernière langue, la plus répandue (80% de la population), il est fréquent de voir d’autres ethnies en user volontiers, parfois dans leurs propres terroirs, comme outil de communication interne, entre leurs membres ! C’est cela aussi l’«exception sénégalaise»!

Il s’y ajoute que la pratique de certaines traditions ancestrales, comme les échanges de civilités et de présents entre personnes de différentes confessions religieuses – que l’on note avec satisfaction chez des voisins de quartier, catholiques et musulmans, à l’occasion des fêtes de Pâques et de l’Aid-El-Kébir, sous la forme, respectivement, de la succulente bouillie de mil à la pâte d’arachide ("ngalakh") et du gigot de mouton – sont venues embellir cette cohésion sociale. Laquelle n’aura jamais été autant valorisée que par le fameux «cousinage à plaisanterie», dont la précieuse contribution à la promotion de l’unité nationale, soutenue par le bon voisinage intercommunautaire n’est plus à démontrer. Le «cousinage à plaisanterie» n’aura jamais autant fortement soudé les rapports fraternels entre «Faléne» et «Sambéne», «Ndiayéne» et «Ndiobéne», «Séckéne» et «Nguéyéne», «Diarréne» et «Traoréne», etc. Hérité de nos lointains ancêtres, sa fonction de rapprochement social a achevé de cimenter une bienséance sociale bien sénégalais, faisant, par exemple, qu’un «Sowéne», Halpular bon teint, peut croiser un «Diouféne», Sérère de lait, et le traiter allégrement d’«esclave» ou de «bouffeur de détritus». Et inversement. Sans que personne n’en prenne ombrage. Sinon d’en rire aux éclats ! Et ce n’est pas hasard si l’Anthropologie classique s’est toujours penché avec intérêt sur cette prédilection sociale ouest-africaine, que les sociologues reconnaissent aujourd’hui comme un facteur non-négligeable de renforcement de l’unité nationale, et même de prévention des conflits sociaux ou de «pacification des mœurs», pour reprendre l’expression du défunt ethnologue britannique Alfred Reginald Brown. Au point qu’un humoriste africain ne s’est pas privé de s’en inspirer, en ayant ce propos provocateur : «Le seul moment où Dieu rit, c’est quand deux cousins à plaisanterie se rencontrent» !

Il me semble que la meilleure manière de rendre bonne justice à nos vaillants ancêtres, qui ont le grand mérite de nous avoir légué ces précieuses valeurs, serait de rejeter énergiquement toutes velléités de sédimentation dans nos mœurs politiques de tendances au flétrissement ou à la caractérisation ethnique, en arguant, par exemple, d’une «ethnicisation du pouvoir» ou en s’alarmant d’un quelconque «Nédo-kobandoisme» dans la conduite des affaires au sommet de l’Etat. Nous gagnerions assurément à nous en départir résolument, et au plus vite, pour éloigner à jamais le spectre de ces basculement brutaux, consécutivement à une atmosphère délétère, inconsciemment entretenue, qu’une insignifiante étincelle aura embrasé de manière fulgurante. Le cas du Rwanda, tout proche, encore frais dans les mémoires, est suffisamment édifiant à cet égard. Car c’est bien la promotion insidieuse de stigmatisations similaires, exacerbées il est vrai par une certaine «Radio Mille Collines», qui aura conduit à la sanglante tragédie que l’on sait, et dont ce pays frère peine encore, 20 ans après, à se remettre ! 

Au-delà donc des rivalités politiques bien comprises, parce que nécessaires pour une bonne respiration de la Démocratie, la sauvegarde de cette «exception bien sénégalaise» - qui semble bien, jusqu’à preuve du contraire, nous porter bonheur – vaut bien tous les sacrifices, voire toutes les concessions !


Mame Mactar Gueye
Secrétaire général du Rds
Vice-Président de Jamra

[email protected]


Article_similaires

28 Commentaires

  1. Auteur

    Sidiki Diouf

    En Août, 2014 (08:28 AM)
    Il faut bien designer le lobby ethnocentriste wolof avec à leur têt Idrisa Seck ? wade ? Malick N'diaye ?Moubarack Lô etc. Qui s'agitent depuis quelques temps de maniére trés lâche .
    • Auteur

      Leuz

      En Août, 2014 (08:56 AM)
      vous sachez à bien à qui sont destinés ces écrits mais votre haine doublée d'une ignorance risquent de plonger le pays dans un conflit qui ne terminera jamais si elle commence.
      le seul idiot, qui par ailleurs fait partie des idio-utiles de macky faye, à avoir osé traité idrissa de guéweul est suz... camara sans être inquitété.
      alors cessez votre hypocrisie et travaillez c'est mieux pour vous si seulement vous saviez.
    • Auteur

      Honoris Causa Diom Ak Diomb

      En Août, 2014 (09:28 AM)
      il y a plus grave que le tribalisme de l'ethnocentrisme...

      c'est le mensonge dans l'injure facile a la bouche ouvertement ou cachette dans le vÉcu quotidien de gens de seconde zone qui n'avaient pas hier droit a l'injure dans la sociÉtÉ sÉnÉgalaise normale de toutes nos ethnies ou classes sociales nobles....

      par exemple le parapluie de l'esprit de nawle qui regulait ce genres de rapportages sociaux n'existe plus...

      par exemple dans notre sociÉtÉ sÉnÉgalaise de jadis ou de naguÈre lorsque le forgeron forgeur insultait ou outrait a outrance une noblesse de la citÉe sa maison devait etre brulÉe en rases mottes pour Être rÉduite en cendres le jour mÊme de sa forfaiture....

      par exemple.... et par exemple.....

      aujourd'hui que le noble crÉateur nous a tous crÉes nobles crÉatures le plus noble d'entre nous est celui qui le craindra le plus

      et c'est bien a ce niveau de la morale religieuse que le bat blessera encore le plus....

      il nous faut sÉvir pour servir a noble ’Éthique politique ou sociale de notre rÉpublique
  2. Auteur

    Xeme

    En Août, 2014 (08:35 AM)
    Le seul responsable du péril ethnicisant qui nous guette est Macky Sall.
    • Auteur

      Haliko

      En Août, 2014 (08:59 AM)
      je suis sur que c est le cheval qu enfourchera bientot cette ligne de demarcation qui est wade-idy-malick ndiaye-m. lo et peut etre mimi toure ( femme que j estimais pour son intelligence et dont la tentation houteuse de politique politicienne me degoute).
    • Auteur

      Africando

      En Août, 2014 (12:13 PM)
      xeme tu dois avoir honte de parler ainsi. tu dois savoir dans ta petite cervelle que nul n'a le monopole de la medisance. je te vois depuis un certain temps t'agiter sur la toile pour débiter des foutaises et des jugements à l'emporte pièce. reviens sut terre!!!
    Auteur

    Anonym

    En Août, 2014 (08:49 AM)
    excellente contribution, histoire, sociologie etphilosophie sont savamment combiné au service d'un message d'une rare pertinence. Unplaisir de vous lire, monsieur Guéye !
    Auteur

    Wor Bakhoul

    En Août, 2014 (08:54 AM)
    De toute facon wakh ci diotna. Il est grand temps dé et cela sent mauvais. Macky boul yé fitna. Mais le comentair de sidiki vient prouver encor k ces gens là ont une haine qui date de tres longtemp et le prkw je sais pas. Arretez mes amis al poular. N abusez pa du pouvoir temporel ca va biento prendr fin. Geum len yala té diema rafetal kholyi ak rafet ndiort enver les autr. Li yeup dafay diekh té adouna yagoul
    Auteur

    Levant

    En Août, 2014 (09:00 AM)
    D'ou vient subitement cet alerte a l'ehenisation de notre pays?surement par manque d'arguments solides et d'une vision tres etroite du fonctionnement du pays.Le senegal d'aujourdhui est different de celui d'hier.que ceux qui etaient au devant de la scene politique depuis l'independance puissent accepter que d'autres personnes d'une autre origine puissent diriger le pays.Donc tout ces bruits autour d'une soi disant ehnenisation du pays ne sont que des petexes pour encourager un soulevent populaire.Mais les senegalais sont conscient de cela parconsequent soyons lucide et prudent sur certaines informations.

    wa sallam.
    • Auteur

      Ananyme

      En Août, 2014 (09:31 AM)
      toi qui te demande d'ou vient cette subite "alerte". reste un peu sur seneweb et compte les allusions insultantes à l'ethnie que font certains commentateurs et tu comprendras. j'ajoute que cela a surtout commencé à la veille (2ans) des dernières présidentielles surtout avec un incertain de certains. je trouve même poulo poulo mieux que lui.

      dis nous s'il te plait qui étaient au devant? si tu l'ignores encore demandes à un incertain de certains.

      je ne suis pas contre macky mais je pense qu'il devrait faire attention à ces genres de questions. ce n'est parce qu'il est là que certains le taxent d'avoir des penchants ethnicistes mais regardes bien la formation de l'apr, les nominations etc.
    Auteur

    Anonymous25

    En Août, 2014 (09:02 AM)
    J'ai été souvent très choqué et parfois scandalisé par la posture et les prises de position de Mame Mactar Guèye pendant la gouvernance Wade, mais force est de reconnaître que cette contribution est à saluer.
    • Auteur

      Ngaryk

      En Août, 2014 (17:14 PM)
      je suis de ceux qui ne sont pas souvent en phase avec m.matar guèye,mais reconnaissons lui d'avoir été un sage en nous prévenant de dangers qui nous guettent en qualifiant très souvent la politique du président d'ethniiciste.
      combattant sa politique sur les idées et par la voie des urnes au soir du jour desprésidentielles de février 2017.
      c'est vrai qu'au sénégal ont vécu de grands saints,mais sachez la guerre fait rage là où sont nés,grandis et vécus d'aures saints et des prophètes.
      préservons l'exceptionnel sénégalais.
    Auteur

    Khouli2

    En Août, 2014 (09:20 AM)
    Les sénégalais à 99 % musulmans ,ont accepté d'être dirigé par un président de confession chrétienne ayant épousé une blanche :Senghor ,ensuite par un président dont la composition de la famille est caractérisée par une diversité ethnique et religieuse ,n'existe nul part ailleurs : Abdou Diouf et enfin les sénégalais ont porté à leur tête un président dont la femme est européenne ,les enfants ne parlant même pas une seule langue du pays :Abdoulaye Wade .On aura remarqué qu'on a jamais soulevé l'ethnie ou la religion des uns ni des autres .C'est à l'arrivée de Macky Sall ,d'ethnie toucouleur ,que certains esprits mas intentionnés ,commence à agiter son appartenance à tel ou tel groupe .Allez savoir qui a intérêt à ce que le Senegal connaisse le problème du Rwanda ou de la Centrafrique. Il est grand temps que le parlement se saisisse de cette affaire pour loi sanctionnant sévèrement les propos insultants que l'on entend ça et là .Toutefois il est bien de préciser ,que 80 % de sénégalais parlent le ouolof certes , tant mieux pour la cohésion de notre pays , mais ne sont pas de cet ethnie . Ceux là même qui agitent ethnicité et qui souhaiteraient peut être à ce qu'on en arrive à des extrêmes , seront les premiers à déchanter .Pour l'instant faisons attention et soyons responsable ,cela n'arrive pas qu' aux autres .
    • Auteur

      Deglou Mo Guen

      En Août, 2014 (09:37 AM)
      on comprend tes menaces...le meilleur parti dans ce sujet c'est comment juguler ce que personne ne peut plus faire semblant de ne pas voir. il y a bel et bien des considérations ethniques très malsaines dans les nominations actuelles...ne nous voilons pas la face.
    • Auteur

      Etudiant Ucad

      En Août, 2014 (10:27 AM)
      tu as parfaitement raison, pourtant sous l’ère de senghor, de diouf et de wade personne et les peuls en particulier n'ont pas remarqué de manœuvres technicistes. les vrais ethnicistes c'est ce qui taxent ce régime d’être ethnicise. comme disait l'autre le vrai barbare c'est celui qui croit à la barbarie. arretons!!!!. les politiciens qui veulent reprennent le pouvoir par tous les moyens ne vous moquez pas des sénégalais. le senegal est trop mur pour tomber dans votre piège. l'essentiel ce n'est ni d’être peul ou sérer ou wolof et qui est peul ou sérér ou wolof, est-ce que étre wolof c'est parler wolof? et n'oubliez pas le sénégal est trés soudé quelque part par les confréries. qui est tidiane? qui est mouride? qui est layéne? qui est niasséne? repondez a ces questions. je vous remercie.
    Auteur

    Atypico

    En Août, 2014 (09:24 AM)
    Expliquez moi comment ce monsieur peut produire un si bel article contre le rejet de l'autre et se situer comme vice président de Jamra qui à ma connaissance est un groupe pro - islamique particuèrement intolérant à tout ce qui ne lui semble par conforme à sa vision de l'islam et des moeurs africaines et qui n'a jamis condamné des groupe terroristes islamiques ? Ou je suis stupide ce qui est possible, ou ce monsieur est un hypocrite juste animé par un souci de nuire au clan Macky, ou bien on se sert de lui comme cache misère, ou un peu de tout cela. ?
    • Auteur

      Serv Du Peup

      En Août, 2014 (10:47 AM)
      il devait d'abord balayer sa porte avant de sortir de telles inepties. comment incarner l'intolérance envers certaines couches de la société comme les homosexuels et prétendre vouloir lutter contre l’intolérance.
    • Auteur

      @ Atypico

      En Août, 2014 (13:46 PM)
      :-d ce monsieur ou l'organisation qu'il dirige n'est pas le seul qui condamne l'homosexualité que t'as toujours défendu :-d mais la majorités des sénégalais diola, peul, bambara, sérère , portugais, mankagne, wolof , toucouleur, animiste, athée, chrétien, musulman, juif , bouddhiste etc...... condamne tous l'abomination qui est l'homosexualité  :haha: 
      je crois tu dois aller a l'ambassade des usa pour leur demander un statut de réfugié afin que tu aille vivre a san francisco et nous laisser en paix.
      :-d et tu es un haineux pd en plus ! jamais vu ça  :haha: 
    Auteur

    Mackymove

    En Août, 2014 (09:43 AM)
    On trouve toutes ls compètences dans toutes les ethnies . Ce qui pose problème c'st d'avoir mis à la tete de la plupart des directions ,sinon toutes, des peuls depius l'arrivée de Macky. Il s'est entouré de féodaux qui ont vécu dans leurs coins reculés et qui n'ont pas suivi l'évolution de notre société . Les pulhars qui ont grandi à dakar, Kaloack ...n'ont pas cet esprit rétrograde. pas beoisn d'insister , Macky sera balayé par ses propres erreurs
    Auteur

    Madioudo Deh

    En Août, 2014 (09:47 AM)
    le premier president raciste cest wade cest pendent son mandat quant un ministre parlait en francait il lui obliger de parlait en wolof .cete pour wolofolise le senegal maintenant ce que les wolof ne peuvent pas suporter c davoire un president qui parle sa langue .demain ont peut avoire qui parle diola ou soce parce que cest des senegalais comme les autres   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    • Auteur

      Donc

      En Août, 2014 (10:00 AM)
      alors là wade a raté le coche car le sénégal était "wolofisé" avant sa naissance. certes, c'est un politicien sans scrupules face à ses ambitions n'hésitant pas à tout exploiter pour parvenir à ses fins. avec toutes ces tares à lui tout seul, je te concèdes qu'il est le premier président raciste. mais ça suffit. refusons le deuxième qu'on sent venir
    Auteur

    Wakh Deug Rekk

    En Août, 2014 (10:12 AM)




    Votre texte est peu clair. Il faut appeler un chat un chat. Macky Sall est ethniciste. Et Il le prouve tous jours a travers ses nominations.



    Le nier, c'est fait preuve de malhonnetete intellectuelle

    Auteur

    Diouf

    En Août, 2014 (10:18 AM)
    UNE CONTRIBUTION A FAIRE LIRE DANS TOUTES LES CLASSES DE CM PEUT CONTRIBUER A L EDUCATION CIVIQUE UN PROBLÈME OU SA RÉSOLUTION DOIT SE SITUER DES LES PREMIÈRES ANNÉES DE L INSTRUCTION ET A COMBATTRE FAROUCHEMENT CHEZ LES ADULTES ET A EXTIRPER AVEC SONT PORTEUR; RADICALEMENT DANS LE CHAMP POLITIQUE NATIONALE. EN A FAIRE UN DÉLIT SÉVÈREMENT PUNI POUR TOUT RESPONSABLE QUI UTILISERAIT UN LANGAGE ETHNICISANT OU DE COLORATION RACISTE .IL Y VA DE NOTRE DEVENIR. ET,COMPRENEZ : CHEZ CES PERSONNES; SEUL LA FORCE EST RESPECTER... DONC LES COMBATTRE TOTALEMENT ET SANS (MASLLA) HEUREUSEMENT QUE NOTRE PAYS A UNE MAGNIFIQUE CULTURE POUR TOUTES LES BRANCHES ETHNIQUES !!!!QUI NOUS ONT DONNE DE FORTES PERSONNALITÉS AVEC EUX UN COMMUN VOULOIR VIVRE ENSEMBLE!! NOUS ONT LÈGUE DANS UN ÉQUILIBRE PLUS OU MOINS ACCEPTABLE CET HÉRITAGE PUIS-QU IL A DONNÉ ET DÉMONTRÉ SON EFFICACITÉ PAR RAPPORT A D AUTRES MODÈLES TRAVERS LE MONDE !!!!!! Merci.
    Auteur

    @anonymous25

    En Août, 2014 (10:25 AM)
    Comme anonymous25, je ne savais pas que Mr Gueye pouvait developper un discours d'une telle facture, d'une telle hauteur et d'une telle utilité, vu ses attitudes malheureuses du temps de Wade. S'il y a des sénégalais qui veulent détruire le pays, qu'ils soient du pouvoir ou de l'opposition, l'ethnicisme est sans aucun doute le plus sûr moyen d'y arriver. Il n'y a qu'á demander aux sénégalais qui sont dans les autres pays africains et ils vous expliqueront les méfaits visibles et invisibles de l'ethnicisme car ce n'est pas seulement le Rwanda ou le Burundi ou la Centrafrique. Comme c'est bête de tomber dans un tel piege au 21eme siecle où Obama est Président des Etats-Unis!!!!!
    Auteur

    Almami

    En Août, 2014 (11:10 AM)
    Ce texte de Mame Mactar est infect . Toute cette tirade n'est pour insinuer que Macky ne promeut que des pulaars. Les faits montrent que c'est inexact. Abdoulaye Wade a eu 11 ministres pulars dans son dernier gouvernement ( Cheikh T SY, Djibo KA, Zaccaria Diaw, Kalidou Diallo, Tidiane BA, Habib SY, Khoureychi Thiam, Sada Ndiaye, Adama Sall, Alioune SOW, Baldé ); là où Macky n'en a que 6 (Abdoulaye Daouda Diallo, A Baldé, Mansour Kane, Yaya Kane, Mamadou Talla, Amadou BA). A Wade a eu des DG comme Kane de la LONASE, Dème de la SAED, Kane Diallo du COSEC...... Privilégions la compétence au lieu de penser ethnie, tarikha ou caste. Si les lébous sont les plus compétents dans tous les domaines, pourquoi ne pas les prendre ? Mais aussi, il est inconcevable par exemple de prendre un opérateur de saisie pour en faire le DG de l'ADIE. N'est ce pas Mr GUEYE.

    AU TRAVAIL !

    AU TRAVAIL !
    • Auteur

      Ba Pullo

      En Août, 2014 (13:57 PM)
      ajouter à cela, c'est un séreer qui remplace un peul, donc accuser macky de privilégier les peuls est faut. seule la compètence doit etre la référence
    Auteur

    Mourrtafg

    En Août, 2014 (12:25 PM)
    Macky est en train de faire la promotion des toucouleurs pour un Etat du sénégal toucouleur : tous les consuls sont toucouleurs, son parti est bastion toucouleur,
    Auteur

    Africando

    En Août, 2014 (12:33 PM)
    SENEWEB est le site qui encourage à l'ethnicisme en devenant une tribune pour des politiciens lamentables comme idy wade et consorts qui à court d'arguments, n'ont plus que l'argument ethnique comme cheval de bataille. tant que ce site fonctionne les ethnicistes vont en profiter pour diviser ce peuple. et meme des guinées deguisés en sénégalais s'y mettent ( ambassade).
    Auteur

    Vrai

    En Août, 2014 (12:52 PM)
    quel faux-débat! quelle hypocrisie ce Mr Guéye.. Lui-meme, il est pur produit de népotisme car il a remplacé son frere á la tete de Jamra comme si c etait une affaire de famille....

    Que ces oiseaux de mauvais Ferment öleur gueule.. Les senegalais sonmt trop mûrs pour tomber dans vos sales piéges....Ces ONGs ne sont en réalité que des mouvement d extorsion et de chantage pour s enrichir.. Ils ne sevent en rien du tout!!!!
    Auteur

    Kodio Doum

    En Août, 2014 (12:57 PM)




    Le valeureux groupe socio-culturel alpular ne mérite pas ce qui est en train d'arriver au Sénégal. Les alpular doivent dire NON et NON !



    Les alpular n'ont surtout pas envie de se voir mélés à des histoires d'ethnicisme et de communautarisme à même de salir à jamais la belle histoire de ce beau pays.



    Parce que si, comme on peut le lire entre les lignes de la réaction de M. Guèye,

    il y a des risques sérieux que l'histoire retienne du régime de Macky,

    qu'il a démoli la cohésion sociale que Senghor et Diouf ont mis quatre décénies à contruitre pour léguer aux gébérations à venir, un pays où il fait bon vivre,

    cela ne devrait pas être amputé à tout un groupe éthnique.

    Il (ce groupe) n'a surtout pas envie de voir son nom marqué, à l'encre indélébile, sur les pages noires de l'histoire du Sénégal, de l'Afrique en générale.

    N'oublions pas que la triste histoire du génocide Rwandais qui a opposé les Tutsi (groupe souvent assimilé aux peuls) aux Hutu,

    a commencé par des accusations de cette nature qui ont fini par monter une partie du pays contre les peuls.



    Wade a été le premier à vendaliser les valeurs la République et de la Sociéte, avec rapidité et hargne grandeur nature.

    Macky, en bon fils politique et spirituel, continue hélas la démolition du pays commencée par son papa Wade.

    Hélas, son groupe ethnique d'origine, dont il n'appartient que de nom, risque d'être la principale victime de sa faiblesse.



    Ces Alpular n'ont pas à payer pour les actes d'un régime dont le leader de président semble avoir perdu tout contrôle du pouvoir,

    jusqu'à ce que ses propres ministres avouent, en public, être nommés par sa femme.



    C'est un groupe qui a toujours offert à la nation parmi ses plus nobles fils, dont les vénérés Cheikh Amabou Bamba et toute sa descendance,

    toute la vénérée famille Sy de Tivaouane, pour ne citer que ceux-là.

    C'est un des groupes qui ont apporté le Tijanisme et le mouridisme, deux écoles

    de l'Islam qui ont apposé leur signature sur la tolérance religieuse au Sénégal,

    et qui ont fermé la porte à certains groupes d'influence extérieure venus du Moyen Orient, ce qui nous protège aujourd'hui des troubles dûs à l'extrémisme.





    Le régime de Macky passera, le peuple sénégalais restera.





     :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   Khalifa Sall Président InshaAllah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 



     :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   Khalifa Sall Président InshaAllah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 



     :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   Khalifa Sall Président InshaAllah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 
    Auteur

    Wolof San Pr San

    En Août, 2014 (14:00 PM)
    le problem c macky il a decu ts les senegalais pask c pas les peuls seuls qui ont pr lui,fai attention macky combien des sont en afrique bcp mais aucun pays ne les accepte sauf le senegal,il faut que vous sachez que vous etez minorite ici au senegal si ca brule vous allez etre premiers a bruler,allez chez vous a fouta vous etez dans l empire de wolof dh

    Auteur

    Guiss Guiss

    En Août, 2014 (14:11 PM)
    Ce Monsieur enfermé dans sa bulle islamiste, insupportable et intolérant, est l'exemple du parfait sectaire, donneur de leçons et de bien bien-pensance, je me demande dans quelle mesure il n'alimente pas l’ethnocentrisme en déclenchant des polémiques pour nous attirer sur sa pathologie afin d'alimenter son ego. Méfions-nous de ce genre d'individus, qui se drapent derrière une vertu outragée et qui ne font que jouer le rôle qu'ils pensent de circonstance.

    La logorrhée de ce Monsieur glisse sur moi comme le pet sur une toile cirée.

    Auteur

    Goor Casamance

    En Août, 2014 (14:43 PM)
    Qu'on le veuille ou pas le péril guette le sunugal.le conflit casamancais a été déclenche par un lotissement d'un maire alpoular du quartier alwar.aujourdhui le nedekobandou prend la succession mais ce n'est un quartier ni une région c'est la nation sénégalaise qui court le péril. Macky dégage car j'ai des neuves et des nièces alpoulars en plus des amis et des collègues.ta tournée dit économique mis en stanby par le dece de l'étudiant est révélateur tu ne peut tromper personne,si Dieu ne vient pas en secours tu sera le premier président délogé pour être relogé a Rendus avec tout un clan a moins qu'on loue la prison de Habré :sn: 
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Août, 2014 (15:08 PM)
    C'est finalement toute l'afrique à l'assaut du senegal ....TOUS LES ENNEMIS DE NOTRE PAYS PASSENT PAR SENEWEB UN SITE ENNEMI DE NOTRE NATION POUR DIVISER NOTRE PEUPLE.....sous l'oeuil et la barbe de nos vaillants compatriotes ,on doit RIEN reprocher à nos freres soeurs peuls mais à MACKY SALL ......ET SENEWEB. ....SON DEUXIEME MANDAT IL COMPTE SUR LA SOLIDARITE A L'AVEUGLETTE DES PEULS.

    Auteur

    Peuls,

    En Août, 2014 (16:47 PM)
    1. Maodo Mamadou DIA, Père Peul pure Souche, du Nord-Est, Mère Sérère pure Souche de Sine des Sérères pure Souche. Maodo Mamadou DIA œuvra résolument de démocratiser le Sénégal en partant de la base, démocratie participative; de développer économiquement-socialement-culturellement-spirituellement tout le Sénégal, développement participatif! 2. Léopold Sédar Senghor, Père Sérère pure Souche, Mère Peule pure Souche du Nord-Est. 3. Abdoul Basse, Père-Mère Peuls-es pure Souche, du Nord-Est. 4. L'Ingénieur Macky SALL, Père-Mère Peuls-es pure Souche du Nord-Est. Maodo DIA, digne-noble-courageux, INCERTAINISABLE, fut lâchement trahi par certains-es & certainisés-es. Senghor fut obligé de payer des rançons à ces certains-es. Abdoul Basse était trop certainisés, à 90%. Macky SALL heureusement né-grandi au sein des Sérères pure Souche reste INCERTAINISABLE. Il manque le sinistre-sénile-etniciste-tribaliste-claniste-confrériste-régionaliste-raciste-méchant-violent-criminel-assassin-corrompu-menteur-falsificateur-usurpateur-tricheur-voleur-détourneur-trafiquant. Libre à certains-es & certainisés de livrer à leurs semblable son arbre généalogique. PEULS.
    • Auteur

      El Indignado

      En Août, 2014 (17:20 PM)
      tu es le pire senegalais qui ait jamais existé sur terre,un crétin au vrai sens du terme,ta haine t'empêche de vivre et d'être heureux,pauvre con casse toi.
    • Auteur

      @peuls

      En Août, 2014 (17:45 PM)
      fils de chienne, macky sall ton "incertainisable" ne nous a pas encore expliqué comment il a eu ses 8 milliards...et ton macky a accédé au pouvoir grâce à des hommes comme cissé lo, abc, mbaye ndiaye, abdou mbow, seydou gueye etc...qui ont été à tous les fronts de l'apr tandis que tes parents du nord est aride se terraient comme des lapins pour maintenant, comme les pires opportunistes qui soient, ressurgir à l'heure du partage du gâteau. ton maodo mamadou dia a été combattu par la famille sy d'alors, et la famille tall (seydou nourou) qui, tous ont soutenu senghor. ton maodo dia n'a eu comme soutien que les waldiodio ndiaye, joseph mbaye, ibrahima sene...aucun de tes parents du nord est aride ne fut parmi ses soutiens...va têter ta chienne de mère, petit chiot. tu ne sais rien de ce tu dis déblatère...
    Auteur

    Peuls,

    En Août, 2014 (17:07 PM)
    De Maodo DIA jusqu'à Abdoul Basse en passant par Senghor, il n'a jamais été question d'appartenances ethniques-claniques-confrériques-régionales. Même si certains-es n'existaient-n'existent qu'en fonction de cela!!! Maodo Dia, de 1960 à 1962, se rendait souvent dans le pays, partout, jusque dans les hameaux les plus reculés, pour s'enquérir des maux-désirs-souhaits des peuples. Maodo Dia avait toujours son traducteur avec LUI qui traduisait fidèlement ses discours dans la langue des populations concernées. Respectant ainsi la Constitution de la République. Les presses publiques TV-Radio-Journaux se plier sans ciller à la Constitution. Senghor - Basse en faisaient de même. Sauf le sinistre-sénile-ethniciste-tribaliste-claniste-confrériste-régionaliste-raciste wade s'est permis d'égratigner la Constitution, celle qu'il avait taillée à sa funeste mesure. La Constitution de la République, ses Institutions, ses lois-règles-règlements, doivent être respectés-observés strictement partout-n'importe quand-par n'importe qui. Comme dans les pays civilisés. Le Sénégal est éternellement archi-pluriel en TOUT. Croire-dire le contraire c'est faire preuve d'une lâcheté-indignité-immoralité sans bornes. PEULS.
    Auteur

    Proinse

    En Août, 2014 (17:22 PM)
    ca se voit que les wolofs deteste les halpoulars la plupart des gens sont contre macky tout simplement pour son appartenance ethnique vous avez tort faut etre des democrates
    Auteur

    Netto Ko Bandoum System

    En Août, 2014 (18:21 PM)
    Si on est JUSTE ET DE BONNE FOI,mactar gueye lui est UN VRAI NAFEKH AVIDE DE POSTES,on doit reconnaitre que MACKY SALL est UN ETHNOCENTRISTE!!Tous les Senegalais le disent et les PREUVES sont là bien palpables!Et ce qui est desolant c'est qu'il cherche a ECARTER LES CADRES WOLOFS DES POSTES STRATEGIQUES(pm,cemga,rts,interieur,ministere des forces armees,artp,fonction publique,etc;).C'est un PLAN BIEN PENSE !Faites attention aux nominations et a la demarche de macky et vous vous rendrez compte de cela
    Auteur

    Macky Ethnocentriste

    En Août, 2014 (18:25 PM)
    MAKHTAR GUEYE N'EST QU'UN OPPORTUNISTE TRAITRE A SA RACE QUI CHERCHE A PLAIRE A MACKY!N"A TIL PAS ETE RECU PAR MACKY IL YA QUELQUES MOIS?MACKY POSE DES ACTES ETHNOCENTRISTES INDENIABLES AU COURS DE SON PREMIER MANDAT.JE ME DEMANDE CE QU"IL FERA S"IL OBTIENT UN DEUXIEME MANDAT§;Là il n'hesitera pasd a PARACHEVER LA TOUCOULEURISATION TOTALE DE L'ADMINISTRATION
    Auteur

    Senegal En Danger

    En Août, 2014 (19:06 PM)
    En tout cas si macky est reelu en 2017 je quitterai le Senegall!!!Parce que ca sera le CHAOS TOTAL :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    • Auteur

      Honoris Causa Diom Ak Diomb

      En Août, 2014 (08:56 AM)
      prepare donc ta valise pour aller te faire pointer a la gare ou a l'aerogare ....

      car le peuple va reelire son excellence le president de la republmique macky sall macky non pas en 2017 mais en 2019

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR