Vendredi 21 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Reportage de CNN sur la mendicité au Sénégal : Les inquiétudes d’Alioune Tine

Single Post
Alioune Tine sur le reportage de Cnn sur la mendicité

Le documentaire de CNN intitulé « Des milliers de garçons forcés de mendier par des écoles coraniques au Sénégal » a suscité moult interrogations chez le défenseur des droits de l’homme, Alioune Tine. Car, selon lui, « tout a été fait pour mettre la pression sur le Sénégal pour sortir les enfants de la rue ». Surtout, avec les rapports de Human Right Watch, les menaces des Etats-Unis qui avaient suscité une grande réunion dans un hôtel de la place. 

« Qu’est-ce qui explique l’impuissance de l'État et de la société sénégalaise? », s’est-il demandé. Toutefois, le droit-de-l’hommiste affirmera : « il ne faut jamais cesser de se battre pour sortir les enfants de la rue, ne jamais cesser de dénoncer. L'État a renoncé à ses obligations régaliennes. Il faut dénoncer la démission de certaines familles également, interpeller les citoyens pour reconnaître qu'on doit marcher aussi pour cette cause ».

liiiiiiiaffaire_de_malade

16 Commentaires

  1. Auteur

    D'allemagne

    En Novembre, 2019 (14:39 PM)
    Tout étrangers qui a regardé cette vidéo, a dû pleurer comme mes enfants nés en Allemagne. La situation de ces enfants et la saleté vue partout où la caméra est passé, a choqué, parce qu'on peut être pauvre et pauvres dans sa maison, sur soi, et dans nos rues. Personne ne pourra comprendre ce qu'on a vu dans cette vidéo. Ma fille de 10 ans : "maman, c'est comme des animaux dans la forêt" et aussitôt il a pris son chiot dans ses bras en pleurant.
    • Auteur

      Que Cesse La Mendicité Des Enf

      En Novembre, 2019 (14:47 PM)
      ca fend le coeur effectivement …

      mais la majorité des sénégalais ne sont pas sur seneweb … là où ils prennent des avis on leur explique que c’est pour forger un caractère au gamin qu’on le fait mendier … ca veut dire qu’il faut s’attaquer directement à ceux qui ont cette croyance comme quoi la mendicité forgerait un bon citoyen … expliquez-leur qu’aujourd’hui ce n’est plus tenable, parce que ca se passe en ville et en ville il y’a infiniment plus de danger qu’au village … en ville le petit mendiant est gravement exposé au risque de tomber sur un prédateur sexuel … en ville l’enfant mendiant peut tomber sur des usagers de drogues qui vont l’utiliser comme mule ou guetteur … en ville si l’enfant se fait heurter ou écraser comment l’identifier pour le rendre à ses géniteurs ??? pourquoi est-ce à un enfant de trimer pour nourrir un adulte, fut-il son soi-disant maître ???
      faut recenser les parents qui ont distribué leurs enfants et leur faire la leçon.
    • Auteur

      Hé!

      En Novembre, 2019 (18:32 PM)
      puisqu'il y a des religieux qui ne sont pas au courant de l'existence de ce scandale horrifique (khalifes et subalternes, oustaz comme iran ndao qui avait dit à la tv qu'il ne croisait jamais ces enfants...) tout va bien. dans ce pays, le rationnel a disparu depuis longtemps.
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (14:52 PM)
    C'est peut être vrai que l'état a démissionné, les familles aussi.

    Dites nous que font les sociétés civiles de concret. Nada ils Elles n'ont pas le courage d'engager des actions concrètes parce qu'elles ont plus peur des marabouts que l'état. Pourquoi elles n'ont pas la même hargne quand il s'agit de l'état ave des manifestations, des marches.

    Leur engagement est souvent sélectif. Peut être parce qu'il n'y a pas l'argent de financements à ramasser
    Auteur

    Cerno

    En Novembre, 2019 (14:53 PM)
    Rien de nouveau sous le soleil ,ce fait est là au vu et au su de tout le monde. C'est un statu quo où tout le monde y trouve son compte, le serigne dara qui se sucre sans suer (développant au passage des MST successives, parce que réorientant certains des sous reçus vers les tapinettes du coin), les parents des pauvres enfants, le citoyen lambda qui voit en ces talibés l'occasion de faire sa bonne action quotidienne ou celle de pouvoir accomplir le sarakh prodigué par le charlatan du coin(cf la greve des Battù d'Aminata sow Fall). Il n'y a qu'une seule partie prenante perdante : l'enfant, qui au contact de la dure réalité du terrain social paupérisé, développe certes de reflexe de sutvie, mais plus des postures délinquantes et une sournoiserie comportementale préjudiciable à lui et à la société. Tous fautifs par nos complicités actives et passives.
    Auteur

    Volai414

    En Novembre, 2019 (15:14 PM)
    ET SI LES REPONSES ETAIENT DANS LA QUESTION ?

    « Qu’est-ce qui explique l’impuissance de l'État et de la société sénégalaise? ».

    Cette interrogation de M. TINE en contient bien d'autres auxquelles il faudra répondre pour avancer.

    D'abord et avant tout, y-a-t-il un Etat au Sénégal ? Fonctionnons-nous comme une société d'humains ou comme des individualités ?

    Les réponses sont à nuancer dans les deux interrogations. Pour ce qui est de l’État, selon les circonstances, l'appareil politique est présent surtout quand les acteurs y trouvent leur compte. Si cela peut se traduire en voix d'électeurs, l’État existe et particulièrement les veilles d'élections. Si c'est pour anesthésier le peuple à coup de célébrations religieuses ou festivités futiles, l’État existe bel et bien et les exemples de démonstration sont nombreux. Si c'est pour résoudre des problèmes cruciaux de santé, éducation, chômage….. là, l’État devient un vrai serpent de mer.

    Et la Société dans tout ça ? Si la société c'est ma famille ou un cercle restreint autour de moi, bien sûr que la société existe. Si la Société c'est la Nation Sénégalaise, la réponse n'est pas évidente (pour ne pas dire autre chose qui pourrait vexer). Dans notre pays, nous sommes capables, en quelques semaines de réunir des sommes faramineuses pour en faire ce que nous avons décidé d'en faire. Je ne donnerai pas d'exemples car mêmes woundous sont au courant de ce qui se passe.

    Pour réunir des sommes moins importantes qui permettrait d'avoir des structures de santé, des écoles décentes….., nous ne faisons plus société et nous en appelons à l’État providence que je ne dédouane point.

    Si d'ici la fin de l'année rien ne se passe autour de ce scandale des enfants talibés, on en reparlera comme on le fait depuis soixante ans c'est-à-dire depuis l'indépendance. Je veux bien qu'on parle de droit de l'Homme. L'Homme n'existera jamais sans avoir été enfant et il lui faudra une enfance vivable pour devenir homme. Monsieur Tine, exigeons donc des assises immédiates et sincères pour que les enfants des autres aient les mêmes chances de survie que les nôtres.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:27 PM)
    L'AFRIQUE TOUJOURS A LA TRAINE C'EST VRAIMENT TRISTE CHERS AFRICAINS....................????????????????????????????????????????????????????????? DES MOUTONS QUI COURENT TOUJOURS DERRIERE CES CRIMINELS
    Auteur

    Fab

    En Novembre, 2019 (15:28 PM)
    C'est la triste réalité de notre société.

    Les droits de l'hommistes sont prêts à crier partout quand il s'agit de défendre la cause des politiciens. Une fois dehors, ils oublient qu'il y a des prisonniers qui vivent dans des conditions lamentables.

    Les marches dont il parle doive être pour ces enfants. Le Président veut en voyant les efforts faits, mais c'est le côté religieux qui fait reculer les politiciens et ces droits de l'hommistes, je dirai ces droits des politiciennistes ont peur aussi des marabouts.

    Les marches dont il parle doivent être menées contre les marabouts qui traitent les enfants de la sorte et non contre un président qui essaie de les retirer de la rue, sans le soutient des droit de l'hommistes.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:44 PM)
    You have a Senegalese government which is low energy on every, everything it undertakes, you have ministers who truly believe in witches, evils, are covered with amulets and think that any attempt to eradicate this slavery will translate in bad luck, misfortune or even death for them or their families. They all talk loud on TV but do nothing. In this and others matters of Human Rights violations, this Senegalese government does not get enough pressure from the International Community. In breach of all democratic rules, it just postponed local and municipal elections. Does anyone at the US Embassy believes, the Governor of New York, Mr. Cuomo, would dare postpone local elections in Saratoga or Albany because it is somehow inconvenient to his agenda.



    These boys will keep on begging, being raped and beaten by their marabouts (talk of an homophobic society...). This is a lawless country, a sorry lawless country. If not for the dignity of these kids, democracy and the rule of law, the US (and others democracies if interested) should come strong on the government of Senegal for being silent in the face of slavery, a sin too well known and fought in the States.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:21 PM)
    Deja seneweb comment se fait il qu'on ne puisse plus retrouver le documenatire sur votre site internet?
    Auteur

    Mister T

    En Novembre, 2019 (17:13 PM)
    Il faut savoir que la société Sénégalaise est basée sur l'HYPOCRISIE totale à tous les niveau : dans les familles, les marabouts, les élites économiques, les politiques... La mendicité des enfants est une forme d'exploitation honteuse. Quand la presse locale en parle, nos dirigeants s'en fichent mais dès qu'un média international fait un reportage sur le sujet, les pouvoirs publiques commencent par nier et sortent des textes qui ne seront jamais applicables car la réalité est que les politiques n'osent pas affronter ces religieux qui sont de vrais esclavagistes.

    N'importe quel énergumène s'autoproclame marabout et les pères irresponsables se débarrassent de leurs progénitures sous prétexte d'apprendre le coran. Dans les daara véritables repères de pédophiles et d'exploiteurs en tous genres, ces enfant sont traités comme des esclaves et sont systématiquement abusés sexuellement.



    Du côté des jeunes filles ce n'est pas mieux, des milliers de bonnes sont traitées comme des esclaves dans les familles de la classe moyenne qui les exploitent et les font travailler nuit et jour.



    Les élites côté hommes remplissent les auberges où ils donnent rendez-vous à des jeunes filles souvent mineurs et dans le besoin pour les exploiter sexuellement contre quelques billets ou une invitation à calmer leur faim contre une pizza.



    Ceux qui ont plus de moyens louent des appartements pour loger des jeunes filles avec parfois leur maman contre des faveurs sexuelles régulières.



    La société Sénégalaise dans son ensemble nage dans un océan d'hypocrisie. Derrière le MASLA national il n'y a que mensonge, méchanceté et mauvaises intentions. Des charlatans reçoivent régulièrement des idiots qui viennent chercher protection divine, prospérité ou pire encore le malheur pour un rival. Ces charlatans font des publicités dans les médias se vantant de soigner n'importe quelle maladie ou dysfonctionnement sexuel.



    Fraude vol à tous les niveaux de la société : détournement, fraude fiscale, trafic de drogue, exploitation des talibés et des disciples. Toutes les personnes qui se vantent d'être millionnaires ou milliardaires au Sénégal sont des voleurs soient ils le sont devenus par détournement de fonds publics, soit en margeant de manière indécente sur les marchés publics que le pouvoir public leur octroie, soit en détournant des fonds politiques, soient en se partageant les terres du domaine national.



    Jamais cette société basée sur l'hypocrisie, la triche et le mensonge de sortira de la misère tant que ces comportements ne changeront pas. Bien au contraire, on se dirige tout droit vers une société totalement mafieuse.

    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:56 PM)
    Tout étrangers qui a regardé cette vidéo, a dû pleurer comme mes enfants nés en Papouasie Nouvelle Guinée....
    Auteur

    Us

    En Novembre, 2019 (18:09 PM)
    Je viens d ecrire a mes 2 senators a Maryland.

    Donc vous autres faite la meme chose
    Auteur

    En Novembre, 2019 (19:32 PM)
    Mr Alioune Tine : un gros mollasson sans couille qui fait honte à sa fonction ......sans le reportage de la CNN on ne l'aurait pas entendu ! tout le monde se rend compte que ce pays est pourri par le pouvoir religieux (musulman) et personne ne bouge ....
    Auteur

    En Novembre, 2019 (20:04 PM)
    Le documentaire a vite été retiré car il genait pas mal de monde. La perennité des enfants talibés au Sénégal arrangent certaines personnes et ces dernières feront tout pour maintenir ces pauvres innocents dans leur condition d'esclaves avec la complicité passive d'une grand partie de la population sénégalaise, elle même mentalement et spirituellement enchaînée à des moeurs qu'ils rattachent à l'islam mais qui en réalité n'ont rien à voir avec la religion. Quiconque maltraite un enfant physiquement ou psychologiquement, surtout au nom de la religion, le paiera très chèrement au moment venu. Ne pas agir et continuer d'enrichir les exploitants de ces talibés par vos dons est participer, en quelque sorte, à cette maltraitance.
    Auteur

    Le Lien De La Vidéo S.v.p.

    En Novembre, 2019 (22:12 PM)
    Bonsoir,

    Donnez-nous le lien de la vidéo afin qu'on puisse la visionner .

    Merci
    Auteur

    Video Cnn

    En Novembre, 2019 (22:21 PM)
    Bonsoir,

    J'ai retrouvé le lien de la vidéo



    https://edition.cnn.com/videos/tv/2019/11/07/cfp-begging-for-change-full-documentary.cnn
    Auteur

    En Novembre, 2019 (09:19 AM)
    C'est la honte un état qui demissionnee devant ses obligations.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email