Dimanche 05 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Sport

Pape Waïgo Ndiaye : ‘’ Pour gagner, on doit privilégier ceux qui mouillent le maillot’’

Single Post
Pape Waïgo Ndiaye : ‘’ Pour gagner, on doit privilégier ceux qui mouillent le maillot’’

Pape Waïgo Ndiaye, ancien attaquant des Lions du Sénégal, a invité les autorités à faire de telle sorte que l’équipe nationale ne soit bâtie qu’autour des joueurs ayant pour seule ambition de mouiller leur maillot.

 

‘’En équipe nationale, trois sortes de footballeurs se côtoient: un premier groupe qui est venu pour mouiller le maillot, un second pour se faire voir et un dernier dont l’ambition est de faire de la sélection un tremplin pour hausser sa valeur marchande’’, a dit l’attaquant international.

 

Après l’Italie, l’Angleterre et Dubaï, Pape Waïgo Ndiaye a évolué cette saison en Arabie Saoudite.

 

''Tant que la majorité des footballeurs ne viendra pas pour mouiller le maillot, on ira de déception en déception'', a-t-il dit. Wago a affirmé que l’histoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) a démontré, ces dernières années, que ce ne sont pas les sélections remplies de stars qui gagnent.

 

''Mais celles qui gagnent disposent de joueurs engagés dans des sélections ayant un plan de travail et une philosophie'', a-t-il laissé entendre. Waigo a en outre appelé les autorités à poser les jalons et des projets pour les équipes nationales.

 

‘’Quand on voit le nombre de joueurs sénégalais à travers le monde, on doit admettre qu’on est chanceux de porter ce maillot. Cela doit amener à des sacrifices’’, a-t-il fait valoir.

 

C’est la raison pour laquelle, il n’a pas hésité à jouer arrière droit quand Lamine Ndiaye le lui a demandé, lors des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010.

 

Sur la génération actuelle, Pape Waïgo Ndiaye estime que sur le plan de la qualité, ''il n’y a rien à dire mais le seul talent ne suffit pas''.

 

‘’La sélection nationale, c’est un ensemble de sacrifice, un projet commun porté par des leaders qui le partagent avec les nouveaux arrivants’’, a dit celui qui a eu sa première sélection officielle avec Henri Kasperczak contre le Burkina Faso, en éliminatoires de la CAN 2008.

 

Entré en cours de jeu, l’attaquant qui évoluait à l’époque en Italie, n’avait rien pu faire face aux Etalons qui avaient gagné (1-0) grâce à un but marqué sur penalty par l’ancien attaquant de la Jeanne d’Arc de Dakar, Narcisse Yaméogo.


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Deug Deug

    En Mai, 2014 (17:45 PM)
    Sénégal mo nekh!!!!!k

    kiconke se lève peu faire des suggestions.Partout,les gens veulent se faire voir et entendre.

    De grâce,un peu d'humilité Mr wAIGO.Ici,on est conscient de la valeur de chaque joueur et surtout éviter de créer des groupes de joueurs mais surtout de donner des leçons de stratégies.

    Faire son boulot sans bruit c'est mieux que faire du bruit au boulot.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email